D’où vient le cri de ralliement «Black Lives Matter»?

FOCUS – Au cœur de la contestation historique en cours aux États-Unis après la mort de George Floyd, un slogan: «Black Lives Matter». D’où vient cette phrase utilisée depuis plusieurs années ?

— Par Laura Andrieu —

Trois mots scandés par la foule. Inscrit sur les pancartes, parfois sur des visages, même, le slogan «Black Lives Matter» («Les vies noires comptent» ou «La vie des noirs compte») était partout mardi 2 juin, lors des rassemblements organisés en mémoire d’Adama Traoré – jeune homme noir de 24 ans mort en juillet 2019, deux heures après son arrestation. Rassemblements qui font écho à la contestation historique en cours aux États-Unis, après le meurtre de George Floyd à Minneapolis, un Afro-Américain asphyxié par un policier blanc. Cri de ralliement, mouvance, mouvement… D’où vient le slogan «Black Lives Matter» (BLM) ?

À lire aussi : À Minneapolis, la contestation se politise

À l’origine, il s’agit d’un hashtag utilisé sur les réseaux sociaux et imaginé par trois activistes noires. Le 13 juillet 2013, Alicia Garza, écrivaine et militante, apprend l’acquittement de George Zimmerman, qui a abattu Trayvon Martin, un Afro-Américain de 17 ans.

Lire Plus =>