Pour un nouvel hélicoptère de la Sécurité Civile

—Communiqué de la CGTM —

Depuis le 3 avril 2019, l’hélicoptère de la Sécurité Civile de Martinique est en panne suite à une avarie après avoir percuté des lignes à haute tension lors d’une opération de sauvetage. L’appareil mis à la disposition de la population en Martinique effectuait plusieurs rotations quotidiennes pour sauver des vies. Son absence programmée pour de longs mois et le non remplacement immédiat ferait donc courir un risque important à cette population.
Afin de pallier cette situation, l’État a décidé de retirer à la Guyane l’hélico Dragon 973 pour l’affecter en Martinique jusqu’au retour en Martinique de Dragon 972. Il s’agissait en fait de « Déshabiller Pierre pour rhabiller Paul ». Cette décision a entrainé une vague de protestation, totalement justifiée en Guyane. Elle a obligé le ministre de l’Intérieur français à revoir sa copie.
L’Etat français, puissance militaire mondiale, joue au VRP pour vendre du matériel militaire sophistiqué, dont des hélicoptères, pour mener des opérations meurtrières à des gouvernements étrangers.

Lire Plus =>