En Martinique, 2 140 personnes travaillent dans le secteur culturel

martinique_culture

Télécharger le dossier sur le site de l’INSEE

En Martinique, 1 600 établissements relèvent du secteur de la culture et emploient 2 140 personnes, en 2010. Les arts visuels, qui couvrent un large champ d’activités, concentrent, à eux seuls, près du tiers de ces établis­sements. À l’image du tissu productif de l’île, les établissements culturels sont concentrés dans l’agglomération Centre et emploient peu de salariés. Neuf établissements culturels sur dix n’ont aucun salarié. Les hommes y sont majoritaires, notamment dans les activités liées au spectacle. Finalement, malgré un niveau de diplôme supérieur à la moyenne, certaines professions se caractérisent par une certaine instabilité, le non-salariat et des contrats à durée limitée très fréquents, en lien direct avec la pratique d’activités telles que le spectacle vivant.

La Martinique, comme d’autres régions françaises, considère la culture et le secteur culturel comme des atouts es­sentiels pour renforcer son attrait, dans un contexte de globalisation et de transformations sociales avec la révolution numérique- En Martinique, les activités culturelles génèrent de ma­nière directe ou indirecte 3 170 emplois⋅ L’intégration du secteur culturel dans les stratégies de développement local constitue un enjeu important -Parmi eux, 1 900 sont des emplois culturels dont 870 répertoriés dans des établissements culturels et 1 030 dans des établissements non culturels En effet, des entreprises dont l’activité principale ne relève pas de la culture peuvent offrir des emplois culturels, comme par exemple, un de­signer dans l’industrie automobile -Définir les atouts et les faiblesses de ce secteur constitue une première étape dans la mise en œuvre de ces stratégies.  Par ailleurs, 1 270 des 3 170 emplois liés à la culture sont des emplois non culturels offerts dans un établissement culturel, comme par exemple une comptable dans une maison d’édition Ainsi, en 2010, 2 140 personnes déclarent travailler dans des établissements culturels, soit 1,6 % de la population active ayant un emploi.

Lire Plus =>