Contes

Contes et Musique dans la Cité

Ouverture du festival à la Bibliothèque Schoelcher, Fort-de-France à 18h30 mardi 13 octobre 2020.

Du 13 au 25 octobre 2020 – Bienvenue au Festival International ! prudence…

Cette édition spéciale mettra à l’honneur le martiniquais Michel PLATON. Avec l’équipe des conteurs de l’atelier Pratique du Conte de l’AMI, il accueillera les Artistes invités suivants : Mercedes ALFONSO (Cuba), Paola BALBI et Davide BARDI (Italie), Mireya BAYANCELA (Equateur), Olivier DE ROBERT (Ariège/France), Saulo GIRI (Panama), Khalid K (Maroc), Virginie KOMANIECKI (Drôme/France), Ulrich N’TOYO (Congo), Boni OFOGO (Cameroun), Caroline RIVAS (Colombie/France).

Noëlla TANASI comptera au nombre des conteurs du festival en tant que jeune conteuse professionnelle accompagnée par l’AMI.

Ouverture du festival à la Bibliothèque Schoelcher, Fort-de-France à 18h30 mardi 13 octobre 2020.

Le festival est organisé par l’Association Martinique Images (AMI) qui œuvre pour l’oralité et les écritures vivantes : le Conte est son principal outil d’action, soucieuse de transmettre ce Patrimoine Immatériel de la Martinique.

L’AMI accueille également toute l’année des artistes de talents en Résidence, pour faire découvrir d’autres cultures et d’autres modalités du conte, propose des pièces de Théâtre, des ateliers culturels et artistiques, de la formation, édite des ouvrages et organise des tournées.

Lire Plus =>

« Appuie-toi sur moi », une fort jolie proposition

— par Janine Bailly —

Ce pourrait être une histoire somme toute assez banale : ils se rencontrent, ils se découvrent, ils s’aiment et se haïssent tour à tour… Est-ce qu’ils vont se séparer, et qui, d’Elle ou de Lui, qui donc abandonnerait l’autre ? Mais voilà, derrière l’ordinaire des jours, et si l’on déchire le rideau des apparences, tant de choses essentielles mûrissent et se disent, ou avortent et se taisent, au sein du couple !

Virginie Le Flaouter et Vincent Maillot, dans une mise en piste de Gilles Cailleau (de la « Compagnie Attention Fragile »), échangent pour la première fois leur île de La Réunion contre la nôtre. Cette richesse, cette complexité, ces difficultés et écueils de la vie à deux, ils nous les rendent sensibles, nous permettent de les visualiser par une conjonction d’arts différents et complémentaires : paroles et musiques en live, jeux de lumières, jeux du double corps au sol, acrobaties aériennes sur et autour du mât dressé au centre de la piste. Car piste il y a bien, octogonale, aux côtés délimités par des rampes de spots répondant à ceux disposés en hauteur.

Lire Plus =>

« La forêt des illusions » : faisons un rêve !

— par Janine Bailly —

Il fallait, pour entrer dans « La forêt des illusions » laisser au seuil du chapiteau les certitudes de l’âge adulte, se défaire des règles que la raison impose et retrouver, à défaut de son âme d’enfant, sa capacité à croire et à s’émerveiller. Accepter de faire le voyage dans le monde des Esprits, descendre avec l’auteur et metteur en scène Grégory Alexander « dans le tréfonds de l’imaginaire guyanais », se laisser guider par deux acteurs merveilleux au cœur de la verte forêt hantée de mythes et de légendes : c’est à cela que nous conviait la Compagnie des Cueilleurs de Brume, venue de Cayenne, et ce nom seul déjà invite au rêve !

L’histoire, inspirée des mythes créoles et amérindiens, a tous les aspects du conte traditionnel, du conte qui fait peur, du conte qui étonne et émerveille. Elle nous dit le chemin d’apprentissage du garçon, joué avec ce qu’il faut de candeur par Devano Bathooe, quand il s’enfonce au cœur de la forêt profonde et sombre, ce domaine de Massala où a disparu sa grand-mère.

Lire Plus =>

« L’esclave vieil homme et le molosse », adaptation et m.e.s. Hervé Deluge

Vendredi 29 novembre 2019 à 19h 30 Centre Culturel Marcé à Saint-Joseph. Entrée libre.

«Du temps de l’esclavage dans les isles-à-sucre, il y eut un vieux-nègre sans histoires ni gros-saut, ni manières à spectacle. Il était amateur de silence, goûteur de solitude. C’était un minéral de patiences immobiles. Un inépuisable bambou. On le disait rugueux telle une terre du Sud ou comme l’écorce d’un arbre qui a passé mille ans. Pourtant, la Parole laisse entendre qu’il s’enflamma soudain d’un bel boucan de vie.
Ainsi m’est parvenue l’histoire de cet esclave vieil homme, de son Maître-béké et du molosse qu’on lança à ses trousses. Une histoire à grands sillons d’histoires variantes, en chants de langue créole, en jeux de langue française et de parlures rêvées. Seules de proliférantes mémoires pourraient en suivre les emmêlements. Ici, soucieux de ma parole, je ne saurais aller qu’en un rythme léger flottant sur leurs musiques…» Patrick Chamoiseau.

Résidence d’artistes à Saint-Joseph

Avec Hervé Deluge, accompagnés des musiciens : Christian Charles Denis et Alfred Fantône

Entrée Libre

Lire Plus =>

« Adaptations du texte littéraire américano-caraïbe : formes et enjeux »

Du 20 au 22 novembre 2019 Amphithéâtre Hélène Sellaye Campus de Schœlcher

Colloque International Pluridisciplinaire

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines

Programme

Jeudi 21 novembre

9h-10h : Atelier 4 : Littérature et cinéma

Jeudi 21 novembre

Modérateur : Patricia DONATIEN

=>Karen GENSCHOW, Université Goethe, Francfort : Amours postcoloniaux de la littérature au cinéma et d’Haïti à la France
Clarissa CHARLES-CHARLERY, Université des Antilles/Martinique : L’adaptation cinématographique de Macunaïma de Mário de Andrade : quelle perspective anthropophage ?
Line MENAGE, Université des Antilles/ Martinique : De Joseph Zobel à Euzhan Palcy : La Rue Cases-nègres quelles adaptations ?

Lire Plus =>

13ème Festival International Contes et Musique dans la Cité.

Du 8 au 20 octobre 2019

L’Association Martinique Images (AMI) est née en 2015. Elle porte depuis 2018 les grands projets initiés par l’association VIRGUL’. VIRGUL’ a posé une empreinte décisive dans l’univers artistique et culturel Martiniquais, pendant plus de vingt ans. Au moyen du Conte, son principal vecteur d’actions envers la population, du bébé à la personne âgée ; le même Conte au coeur du projet de l’AMI.
En héritière consciente du flambeau passé à l’AMI fermement engagée dans la voie du développement populaire par l’art et l’ouverture culturel à soi et au monde, l’AMI jouit d’ores et déjà, en quatre ans d’existence, de la reconnaissance de plusieurs partenaires, sous la forme de soutien financier, matériel ou collaboratif. Puisse l’AMI devenir une association socio-culturelle incontournable de la Martinique.
Elle bénéficie d’emblée d’un réseau étendu d’artistes et de professionnels du spectacle vivant. L’AMI crée des évènements ponctuels ou pérennes dans plusieurs domaines d’expression : Conte, Théâtre, Musique, Danse, Arts plastiques et utilise plusieurs supports pour développer son activité : spectacle, festival, exposition, intervention en milieu scolaire, en entreprise, ainsi que des ateliers animés par ses membres adhérents et bénévoles, ou par des artistes collaborateurs.

Lire Plus =>

L’îlet aux sorcières

Mercredi 19 décembre 2018 à 16h & 18h. Tropiques-Atrium

Ciné Goûter à 15h30 & 17h30

Cie Car’Avan
Contes de la Caraïbe
Mise en scène & Interprétation : Jean l’Océan
Technique : Laurence Couzinet
© crédit photo : Laurence Couzin
Il n’est pas bon pour les enfants de sortir la nuit car « La nuit, dit-on, de drôles de créatures rôdent sur l’île! ». Malheureusement, certains ti-manmailles n’ont guère le choix et d’autres ne sont guère obéissants…

Lire : L’Îlet aux sorcières, des contes pour petits et grands de Janine Bailly

Avec Ti’ Kolo, à la peau couleur cannelle, que son méchant oncle envoie au fond du jardin, dans la nuit noire, chercher un sac de patates. Et l’Enfant têtu qui, malgré les avertissements de sa maman-doudou, retourne à la tombée du jour dans la forêt pour y retrouver sa flûte oubliée…

Jouant de sa voix et de son corps, Jean l’Océan conte l’enfance créole, bouillonnante, palpitante, instantanée. Il fait vivre à nos oreilles ces ti’manmailles qui portent un regard immense sur la vie !

Lire Plus =>

AMI : Les rendez-vous du mois de décembre

Au programme ce mois-ci 

Vendredi 7 décembre 2018 à 19h
Apéro Contes – La pause culturelle avec Magguy Faraux
PAF 10€ – www.datacaraibes.com

Mercredi 12 déc. à 9h30, Centre Culturel de Rivière Salée,
Heure du Conte avec
Magguy FARAUX

Vendredi 14 déc à 19h00
Soirée contes en musique au Centre Culturel Marcé
à Saint-Joseph

Lire Plus =>

Lire & Dire pour le Plaisir 2018 : le programme!

Du 10 au 19 mai 2018

— Par Valèr’Egouy —

2018 comme l’infini… «Archipels d’émotions » !

Nous sommes des îles sans fixation. Le mouvement est inscrit en nous. Malgré la distance, nous recevons les émotions de l’autre qui est en Amour, de l’autre côté des Mers. Nous sommes Ensemble ! C’est là que ça se passe. Regarde. Touche. Ressens.

Cette douzième édition de « Lire et Dire pour le Plaisir », c’est la première de l’AMI. Du 10, la moitié alors, cinq Femmes Artistes pour lire et dire avec plaisirs… au 19 mai 2018, c’est neuf comme un début. Elles, Cristina Marta Karina Orlane Rita, vont s’associer pour donner vie à plusieurs mots d’auteurs dans l’intention de nous faire voyager dans ces Archipels d’émotions tout droit sortis de la création. Elles sont chacune liées d’une façon particulière à la musique qu’elles pratiquent alors les mélodies monterons toucher les plafonds de chaque lieu d’accueil.

En 2017, Irma Sophie Sandra Sabah Odile, ont mis en valeur avec beauté l’un des grands auteurs Martiniquais. Nous avons rendu hommage à Edouard GLISSANT durant dix soirées en se laissant bercer les oreilles et réveiller la conscience.

Lire Plus =>