Consommation

consommation

Fêtes de fin d’année : comment éviter les mauvaises surprises ?

Étiquetage des produits, conformité des jouets, sécurisation des objets connectés… La DGCCRF fait le tour de toute la réglementation en vigueur concernant les fêtes de fin d’année.

Comment lire une étiquette ? Qu’est-ce qu’un label de qualité ? Comment installer une guirlande en toute sécurité ? Quelle est la réglementation pour les coffrets cadeaux de séjours ? Comment choisir une trottinette ? Quelles sont les consignes de sécurité pour les jouets électriques ? Que faut-il vérifier avant d’acheter un jeu vidéo, un objet connecté ? Que faire des appareils en fin de vie ? Comment saisir la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en cas de problème ?

Le guide Fêtes de fin d’année 2019 vous conseille sur les pièges à éviter, la réglementation en vigueur et les recours en cas de déconvenue concernant les produits alimentaires festifs du réveillon (saumon, huîtres, foie gras, dinde, truffes, champagne…), les sapins et décorations ainsi que les cadeaux (jeux, produits multimédia).

Les principaux conseils de la DGCCRF

Lire Plus =>

Annulation du séjour par le voyagiste : séjour de substitution ou indemnité ? Il faut choisir

Lorsqu’un voyagiste annule un séjour touristique la veille du départ, l’acheteur ne peut pas à la fois accepter un voyage de substitution et réclamer une indemnité de résiliation.

C’est ce qu’a confirmé la Cour de cassation dans son arrêt du 14 novembre 2019. Dans cette affaire, l’acheteur avait réservé et intégralement payé un séjour au Maroc pour 4 personnes. La veille du départ, le vendeur annule le séjour et propose un séjour de substitution en Égypte dans un club offrant des prestations supérieures que le client accepte. À l’issue du voyage, l’acheteur assigne le vendeur en indemnisation.

Le code du tourisme prévoit en effet que lorsque, avant le départ, le vendeur d’un séjour ou d’un voyage touristique annule le voyage, il doit rembourser l’intégralité des sommes versées et payer une indemnité au moins égale à la pénalité que le voyageur aurait dû payer si lui-même avait annulé à cette date.

Lire Plus =>

APL: ce qui va changer pour vous

— Par Guillaume Errard —

Une nouvelle méthode de calcul des aides personnalisées au logement entrera en vigueur au début de l’année 2020. Par ailleurs, la revalorisation des APL sera plafonnée cette année à 0,3%. Des mauvaises nouvelles pour les quelque 3 millions de bénéficiaires.

C’est la rentrée! Qui dit rentrée, dit souvent déménagement. Et donc, de nombreuses démarches comme par exemple, la demande d’aide au logement. Dans le cas où vous habitez un logement conventionné, vous pouvez obtenir l’aide personnalisée au logement, la fameuse APL. Pour savoir si vous êtes éligibles, un simulateur est disponible sur le site de la Caisse d’allocations familiales. Si vous l’êtes, devez-vous craindre une mauvaise nouvelle, à savoir une baisse des APL?

» LIRE AUSSI – La réforme des APL repoussée au début de l’année 2020

Début juillet, le Canard Enchaîné laissait entendre que le nouveau calcul de l’APL pouvait intervenir dès le 5 septembre prochain. Mais si Bercy souhaitait en effet l’accélération de cette réforme, le gouvernement a finalement annoncé qu’elle n’entrera en vigueur qu’au début de l’année 2020.

Lire Plus =>

Incendie volontaire d’un bus : pourquoi tant de violence

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’A.T.U.M. —

Un bus neuf de la société  trinitéenne CTCN a été incendié volontairement samedi 23 novembre 2019 alors que cette entreprise effectuait sa mise en service que depuis deux semaines. 

Une perte considérable pour ce transporteur.

AUTM déplore sérieusement ce type de vandalisme qui illustre un comportement de la bêtise humaine. 

Nous disons STOP à la violence compte tenu des difficultés rencontrées par les usagers

Nou Ka Di ; I PA BON
La Présidente de l’Association des Usagers des Transports de Martinique ( A.U.T.M.)
Manuéla AMABLE-POTIRON
Fort-de-France, le 26 Novembre 2019

******

La société de transport trinitéenne CTCN perd un bus neuf dans un incendie volontaire 

Lire Plus =>

Le transport : nous y contribuons en achetant notre ticket

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’A.U.T.M. —

Un  an que le TCSP a vu le jour ! La plupart des usagers semblent être satisfait du nouveau mode de transport sur le réseau de la Cacem. 

Toutefois, une bonne partie des usagers ne valident pas leur ticket,  gwan moun kon piti. Mêmes observations  pour le bus.

Ki Sa Nou Pé Fè ? 

Nous avons bien compris qu’une grande majorité des usagers n’était pas satisfait du réseau après ses nombreux et longs mouvements sociaux.

Tout n’est pas parfait. Il faut  améliorer les fréquences, réduire les retards et l’information voyageurs.

Notre rôle est d’être à vos côtés, défendre les droits de tous les usagers.

Pourtant si nous avons des droits, ces droits supposent des devoirs en particulier celui d’acheter son billet.

 La fraude nous  coûte cher.

À tous ceux qui valident leur ticket,  Nou ka di zot,  Mèsi !

Aux autres, faites de même : munissez-vous de votre titre de transport et validez-le.

Mèsi an pil !

Lire Plus =>

Le gaspillage alimentaire en France : des chiffres vertigineux et des astuces faciles pour y remédier

— Par Yannick Boréan, France Bleu —

Depuis 2013, la journée du 16 octobre est dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire en France. Les chiffres donnent le vertige mais des astuces existent.

À l’heure de la surproduction et de son impact sur l’environnement, une question se pose : comment consommons-nous ? Les actions d’associations, de citoyens et de l’État ont permis de faire prendre conscience aux consommateurs qu’ils consomment mal et trop. Il est vrai que les chiffres du gaspillage alimentaire en France donnent le tournis. Heureusement, des astuces existent.

 Le gaspillage alimentaire en chiffres

La consommation des ménages

Selon les derniers chiffres de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le gaspillage alimentaire des foyers français représentent 30 kg par an et par habitant. Comble de la surconsommation, 7 kg de ce gaspillage concerne des aliments encore emballés.

Ce gaspillage a également un coût pour les ménages : entre 100 et 160€ par an et par personne, soit l’équivalent de 12 à 20 milliards d’€ par an en France.

Lire Plus =>

Ce que chacun peut faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire

— Par Christine Gonzalez & Beatrice Siadou-Martin. –

En France, on jette environ 29 kg d’aliments par personne à la poubelle chaque année. Mais la lutte contre le gaspillage alimentaire ne concerne pas que le consommateur. Des applications permettent d’aider à lutter contre ce gâchis à tous les niveaux, du distributeur au client.

Quelques chiffres suffisent à comprendre l’ampleur de la problématique : dans le monde, un tiers des aliments destinés à la consommation humaine sont gaspillés ; en France, le consommateur est responsable d’un tiers du gâchis alimentaire et jette chaque année 29 kg d’aliments à la poubelle.

Au-delà de ce constat chiffré, il est important de garder à l’esprit deux éléments essentiels : d’une part, un milliard de personnes souffrent de la faim ou de la malnutrition, et d’autre part, l’alimentation représente entre 20 et 50 % de notre empreinte environnementale.

Le problème ainsi énoncé, le gaspillage alimentaire représente un scandale moral, une aberration, un contresens économique et social. Pourtant, c’est bien en reprenant ces mêmes arguments (d’un côté, le constat d’une pauvreté visible au quotidien et de l’autre, l’existence de denrées alimentaires non-consommées et jetées) que Coluche proposait le lancement des Restos du Cœur il y a plus de trente ans.

Lire Plus =>

Un nouveau chocolat « entier » et écolo, 100% fruit du cacaoyer

— Par AFP —

Comment innover dans le chocolat sans ajouter toutes sortes d’arômes ou d’ingrédients? En utilisant le fruit du cacaoyer, et rien d’autre. Le leader mondial du cacao Barry Callebaut a présenté vendredi une nouvelle façon de fabriquer du chocolat pour répondre aux défis d’une industrie qui cherche à se renouveler.

« Le chocolat est fait à partir des fèves de cacao, qui sont les pépins d’un fruit. Mais pourquoi n’utiliser que les pépins et jeter le reste du fruit ? Ca ne fait aucun sens d’un point de vue écologique ou économique », explique Antoine de Saint-Affrique, patron du groupe suisse.

Actuellement, la plupart des fabricants de chocolat, industriels ou artisanaux, n’achètent aux plantations que les fèves de cacao, et tout le reste – 70% du fruit – est jeté. Comme si on ne consommait que les pépins d’une orange.

Pour son nouveau chocolat, et d’autres produits alimentaires (y compris des boissons), Barry Callebaut va se servir de quasiment toute la cabosse, y compris la pulpe, selon un processus de transformation qui intervient dans les deux heures après la récolte.

Lire Plus =>

Le « Repair Café » du Lamentin !

Brunch de la Réparation le samedi 28 septembre 2019 de 9h à 13h

Un Repair Café (littéralement café de réparation) est un atelier consacré à la réparation d’objets et organisé à un niveau local sous forme de tiers-lieu, entre des personnes qui habitent ou fréquentent un même endroit (un quartier ou un village, par exemple).

Ces personnes se rencontrent périodiquement en un lieu déterminé (par exemple un café, une salle des fêtes ou un local associatif) où des outils sont mis à leur disposition et où ils peuvent réparer un objet qu’ils ont apporté, aidés par des volontaires. Les objectifs de cette démarche alternative sont divers : réduire les déchets, préserver l’art de réparer des objets, transmettre des connaissances, venir en aide aux ménages rencontrant des difficultés financières ou renforcer la cohésion sociale entre les habitants des environs.

Aider à réparer gratuitement n’importe quel objet cassé, abîmé ou en panne, que ce soit un objet électrique, un vêtement, un meuble ou tout autre bien domestique, c’est l’objectif des Repair Cafés. Entre les ordinateurs, grille-pains, déshumidificateurs, valises, appareils à raclette, lampes frontales, machines à coudre, aspirateurs et babyphones, un Repair Café a des allures de cabinet de curiosités !

Lire Plus =>

Les nourritures du futur

Insectes, algues, poudre, fromage végétal. La Croix vous présente ces aliments qui commencent à prendre place dans vos assiettes et qui pourraient nourrir la population mondiale dans quelques années.

1 / Les repas en poudre, plus d’efficacité, moins de plaisir

Les saveurs vont de « légumes du jardin » à « banane chocolat » en passant par « café » et « tomates à la provençale ». Sur la liste des ingrédients : farine d’avoine, graisse végétale, sucre, vitamines et minéraux, arômes artificiels et parfois un peu de fruits ou de légumes. La formule est conçue pour fournir un tiers des besoins quotidiens en nutriments.

Lire Plus =>

Ce qui a changé au 1er septembre 2019

Écoles maternelles, sécurité sociale des étudiants, prélèvement à la source, tarifs du gaz… Retrouvez dans notre dossier la sélection des nouveautés administratives du 1er septembre 2019.

Instruction obligatoire

Abaissement de l’âge obligatoire de l’instruction à 3 ans, école à la maison, contrôle des connaissances… 5 décrets parus au Journal officiel du 4 août 2019 précisent les mesures concernant l’instruction obligatoire prévues par la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance.

Instruction obligatoire : quoi de neuf pour la rentrée 2019 ?

Lire Plus =>

La grande distribution est en train de manger le bio

— Par Frédéric Denhez, journaliste, chroniqueur (France Inter) et Boris Tavernier, directeur de l’association Vrac —
Les supermarchés ont su démocratiser le bio mais saignent aujourd’hui les producteurs et les consommateurs les moins bien lotis. Des alternatives existent pour se réapproprier une autre consommation.

Tribune. Doit-on réellement s’étonner des résultats de l’étude, publiée le 22 août, de l’UFC-Que choisir sur les marges incroyables pratiquées par les GMS (grandes et moyennes surfaces) sur le bio ? La réponse est non. Pensiez-vous que les GMS se soient engouffrées sur ce marché avec comme objectif le soutien à une agriculture plus durable, au monde paysan en pleine déliquescence, tout en s’engageant vers la démocratisation du manger mieux ?

À lire aussi : Investi par la grande distribution: l’eldoraBIO

Cette étude nous prouve une fois de plus que la grande distribution conforte l’idée que bien manger est réservé aux riches. Qu’elle persiste dans ce qui a fait son succès : faire la poche des pauvres en leur vendant des bombes caloriques pas chères, se faire celle des agriculteurs qu’elle exploite depuis toujours.

Lire Plus =>

Naître en plein ciel

— Par Marc Gozlan —
Soixante-quatorze bébés sont nés à bord d’un avion en plein vol entre 1929 et 2018. Tel est le constat dressé par une étude publiée dans le numéro de juin 2019 du Journal of Travel Medicine. Son auteur, le Dr Travis Heggie de la Bowling Green State University (Ohio, Etats-Unis), a recensé l’ensemble des naissances survenues à bord d’un vol commercial sur une période de 90 ans, ce qui n’avait jamais été entrepris auparavant.

Au cours des dernières décennies, les conseils fournis aux femmes enceintes voulant prendre l’avion ont oscillé entre la recommandation de s’abstenir et l’assurance qu’un voyage aérien peut être considéré comme sûr jusqu’à la 36e semaine de grossesse en l’absence de contre-indications médicales ou obstétricales.

Lire aussi : Que se passe-t-il quand un enfant nait en plein vol? Nationalité, lieu et date de naissance, billets gratuits à vie ou pas…

Au total, 74 nouveau-nés ont vu le jour à bord de 73 vols commerciaux, dont 77 % étaient des vols internationaux et 23 % des vols domestiques.

Lire Plus =>

Plus d’un million de valises égarées dans les aéroports

— Par Frédéric Mouchon —
Si vous faites partie du million de vacanciers qui a perdu l’an dernier un bagage en prenant l’avion, voici comment le récupérer ou se faire indemniser.

Il y a ceux qui reviennent du sud en ayant oublié « doudou » dans la maison de vacances puis ceux qui débarquent à l’aéroport et découvrent que leur bagage a été… égaré. D’après la société Flighright, spécialisée dans les services dédiés aux droits des passagers aériens, plus d’un million de valises ont été perdues dans les aéroports en 2018 et n’ont jamais été récupérées par leurs propriétaires. Soit 5 % au total des 4,7 milliards de bagages transportés l’an passé. Sans être totalement égarées, près de 25 millions de ces valises ont subi un incident ou une erreur d’acheminement.

Si vous ne trouvez pas votre bagage à l’arrivée, r approchez-vous du service Bagages de l’aéroport ou contactez votre compagnie aérienne dans les 48 heures suivant l’arrivée afin d’effectuer une déclaration. Un rapport d’irrégularité sera créé et un numéro de dossier vous sera communiqué.

Lire Plus =>

Qui bénéficie et comment est versée l’allocation de rentrée scolaire (ARS)

— Par Guillaume Errard —
L’Allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée le 1er août à Mayotte et à la Réunion et le 20 août dans le reste de la France. Qui peut en bénéficier ? Quels sont les conditions ? Quel est le montant de l’ARS ? Explication.

Voir la vidéo ci-dessous.

Près de trois millions de familles vont bénéficier d’une allocation de rentrée scolaire dès demain, mardi 20 août. À quelles conditions peut-on la toucher? Quel montant puis-je espérer percevoir? Le Figaro vous répond.

Le coût de la scolarité stagne cette année. Comparé à la rentrée 2018, il n’a augmenté que de 0,17%, selon la Confédération syndicale des familles (CSF). Malgré cela, la CSF réclame une revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui sera versée à partir de ce mardi 20 août en métropole ainsi que dans les départements de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique. À Mayotte et à la Réunion, elle l’est déjà depuis le 1er août.

• À qui est versée l’allocation de rentrée scolaire?

Lire Plus =>

En Colombie, l’état d’urgence décrété pour protéger les bananes

— Par Audrey Dufour —
Un champignon attaque les plantations de bananes en Colombie, qui a déclaré l’état d’urgence. Si la maladie venait à se répandre en Amérique latine, principale région exportatrice, la banane moderne pourrait être menacée.

Après la Xylella fastidiosa des oliviers, voici le Fusarium oxysporum des bananiers. La semaine dernière, la Colombie a déclaré l’état d’urgence face à ce champignon qui a déjà contaminé 175 hectares dans la péninsule de Guajira, sur la mer des Caraïbes. Il n’existe en effet aucun traitement, et les spores peuvent être transportées par l’eau et la terre.

La jaunisse fusarienne se répand sur la banane en Afrique et en Asie

Pour l’homme, le Fusarium oxysporum n’est pas dangereux et ne se retrouve même pas dans la banane que l’on cueille. Mais il détruit complètement le bananier, qui ne donne plus aucun fruit. Présent dans le sol, le champignon remonte par les racines et provoque la « maladie de Panama ». Les feuilles jaunissent et tombent, et en deux mois l’ensemble de la plante meurt.

Lire Plus =>

Applications de retouche photo et données personnelles : le point avec la Cnil

Vous utilisez peut-être des applications de retouche photo pour vous rajeunir, vous vieillir ou encore tester un effet esthétique à partir de l’une de vos photos ? Mais que faut-il savoir sur ces applications en matière de respect de vos données personnelles notamment avant de les télécharger ? Les réponses avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Avant tout téléchargement, la Cnil recommande :

  • de passer par un site marchand officiel proposant ce type d’applications ;
  • et de vérifier les éventuelles contreparties concernant l’utilisation de vos données personnelles.

En effet, rappelle la Cnil, vous devez être en mesure de savoir si vos photos sont conservées dans l’Union européenne ou hors UE, si elles sont communiquées à des partenaires commerciaux, si elles sont réutilisées à des fins publicitaires et s’il existe des moyens d’exercer vos droits RGPD (droit d’accès, opposition, suppression…).

Au moment de l’utilisation de l’application, il est également conseillé de vérifier les permissions demandées par l’application pour accéder à votre appareil photo et à vos albums photos.

Lire Plus =>

Vols en retard : l’astuce des compagnies pour éviter d’indemniser les passagers

— Par Vincent Vérier —

Dès trois heures de retard, les passagers d’un vol ont droit à une indemnisation. Problème : les compagnies aériennes ne respectent pas toujours les règles de calcul de la durée des vols.

Le temps, c’est de l’argent. Surtout pour une compagnie aérienne quand il s’agit d’indemniser ses passagers dont le vol arrive au-delà de l’horaire prévu . L’Union européenne impose des compensations financières aux passagers dès trois heures de retard. Mais pour en bénéficier, encore faut-il savoir comment calculer la durée d’un vol.

Mon voyage prend-il fin quand les roues de l’avion touchent la piste ? Ou bien quand l’avion est arrêté à son point de stationnement ? Une différence qui est tout sauf anecdotique. « Entre le moment où l’avion roule sur le tarmac et celui où il arrive à son parking, il peut s’écouler plusieurs minutes, estime Coline Port, juriste au centre européen des consommateurs . Tout dépend de la taille de l’aéroport et du trafic ». Quelques minutes qui peuvent faire la différence entre un chèque d’indemnisation d’au moins 250 euros et… rien du tout.

Lire Plus =>

Déjà un an de TCSP, c’est forcement des satisfactions et des insatisfactions

Peut mieux faire. On peut progresser ensemble.

—Par Manuéla Amable-Potiron —

Le bilan est jugé plutôt satisfaisant par nos internautes. Les Martiniquais et les usagers sont ravis de ce nouveau mode de transport en dépit des quelques couacs durant les mouvements sociaux,

Le défi est la pérennisation de l’outil et une véritable organisation de l’ensemble du transport au sein de la CACEM.

Pour relever ce défi il y a un rendez vous incontournable, l’évaluation. Moment important de l’ensemble des acteurs parties prenantes de l’opération. Elle permet  de définir les actions à engager pour accentuer les points positifs ou, le cas échéant, «corriger» certains effets non souhaités. Pas d’évaluation sans un outil statistique fiable. C’est le point faible puisqu’il semble impossible de consulter les statistiques concernant la fréquentation  du TCSP et les autres lignes.  

 Il s’agit de collecter des données afin d’améliorer la qualité du service : 

L’amélioration de la fréquence des bus,
La mise à jour de la liste des partenaires de la CFTU délivrant les tickets.
Une véritable  communication  sur les horaires.
Nous réaffirmons notre objectif, notre engagement : un transport en commun performant, de qualité  indispensable dans le quotidien des citoyens.

Lire Plus =>

Où peut-on voyager avec une carte nationale d’identité valide ?

Liste des pays acceptant une carte nationale d’identité (CNI) valide :

Pologne, Portugal, République tchèque  Roumanie, Royaume-Uni, Saint Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Turquie (la date de validité doit dépasser d’au moins 150 jours la date d’entrée dans le pays)

Avant de partir, il convient toujours de vérifier le type de document exigé par les autorités du pays visité sur le site « Conseils aux voyageurs » (rubrique entrée/séjour) proposé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Rappel :

En cas de voyage à l’étranger, il reste néanmoins préférable d’utiliser son passeport plutôt que sa carte d’identité.

Et aussi

Peut-on voyager avec une carte d’identité de plus de 10 ans ?

Pour en savoir plus

Conseils aux voyageurs

Ministère chargé des affaires étrangères

 

Lire Plus =>

Nestlé adopte l’étiquetage simplifié Nutri-Score au niveau européen

— Par AFP —

Le géant agroalimentaire Nestlé va adopter l’étiquetage nutritionnel simplifié Nutri-Score pour tous ses produits vendus en Europe, une décision qui marque un tournant dans l’information du consommateur, alors que l’Union européenne planche sur un système commun.

« Le groupe Nestlé à l’échelle européenne souhaite annoncer son soutien et son passage progressif à la mise en place du Nutri-Score« , a indiqué à l’AFP le directeur général de Nestlé France Pierre-Alexandre Teulié. 

  Le géant suisse, qui commercialise notamment les marques Nestea, KitKat, Buitoni ou Nesquik, détaillera à la rentrée l’agenda du déploiement, qui devrait durer deux ans, et débutera dans les pays qui soutiennent d’ores et déjà le Nutri-Score et en Suisse. 

Déjà en place en France depuis l’automne 2017, mais de façon facultative en raison de la réglementation européenne actuelle, ainsi qu’en Belgique et en Espagne, ce système d’étiquetage est basé sur cinq lettres (A, B, C, D et E) et un code couleurs, du vert au rouge, selon la qualité nutritionnelle de l’aliment. 

« On va être très clair, ce n’est pas possible« , d’avoir des A partout, « par contre être le meilleur dans chaque catégorie, c’est l’objectif qu’on peut raisonnablement viser« , indique M.

Lire Plus =>

Le classement 2019 des meilleures compagnies aériennes

Le classement a été établi à partir d’avis de millions de passagers à travers le monde.

Attitude du personnel, procédure d’enregistrement, confort à bord… De septembre 2018 à mai 2019, 21,65 millions de passagers de plus de 100 nationalités différentes ont répondu au questionnaire de Skytrax, qui établit chaque année un palmarès des meilleures compagnies aériennes. Le résultat de cette enquête de satisfaction a été dévoilé mardi au Salon du Bourget lors des World Airline Awards.

Sans surprise, Qatar Airways, déjà classée deuxième l’an passé, termine sur la première marche du podium, juste devant Singapore Airlines et la compagnie japonaise All Nippon Airways. « C’est un moment de fierté pour la compagnie aérienne, car notre innovation constante et nos normes de service constituent la référence dans notre secteur », a réagi Akbar Al Baker, directeur général de Qatar Airways Group, cité dans le communiqué de presse de Skytrax. La consultation réalisée en ligne est « 100 % indépendante et impartiale », promet l’organisme.

Voici le top 10 :

1. Qatar Airways

2.

Lire Plus =>

Quoi de neuf dans le transport  sur le réseau Cacem ?

— Par Manuéla Amble-Potiron, présidente de l’AUTM —

Après   une reprise du trafic  suite à un arrêt de plus de  trois mois  Schœlcher est encore au service minimum .Avec tous les inconvénients d’un tel service : pas de précision sur les horaires, peu de fréquence, faiblesse des  rotations et  surtout une durée d’attente importante. La vie quotidienne des usagers ne cesse de se compliquer.

ou wey ou pa wey !

Il s’agit des lignes gérées maintenant par Martinique Transport, l’Autorité
Délégante depuis la crise.
 
110 La Colline
104 Anse Madame 
110 Rectorat

L’AUTM réclame une véritable information de la part de Martinique transport et une amélioration du service sur ces trois lignes. Nous croyons que c’est possible.

Sur le réseau CFTU ce n’est pas mieux.

Certaines lignes ne fonctionnent pas depuis la reprise, aller savoir pourquoi ? (voir tableau)
Les usagers n’ont aucun renseignement sur  les horaires des lignes le week-end et les jours fériés

Le week-end aucun agent n’est affecté aux renseignements .Des points de vente qui ne sont pas à jour et mal signalés. Conséquence on paie le prix fort 2,50 euros auprès du chauffeur.

Lire Plus =>

Vers l’interdiction de détruire les invendus de produits non alimentaires…

Un projet de loi à l’étude propose d’imposer aux marques de donner ou de recycler leurs invendus, y compris dans le domaine du luxe. Si cette mesure française est adoptée, ce serait une première mondiale dans la lutte contre le gaspillage.

La destruction des invendus non alimentaires va être interdite d’ici deux à quatre ans en France, a annoncé mardi 4 juin le Premier ministre Édouard Philippe.

« Ce sera une première mondiale », s’est-il félicité. Cette mesure vise à imposer de donner ces produits ou de les recycler, à partir de fin 2021 ou de fin 2023 suivant les cas, en complément aux mesures déjà adoptées ces dernières années contre le gaspillage alimentaire.

« Un gaspillage scandaleux »

Aujourd’hui, plus de 650 millions d’euros de produits non alimentaires neufs et invendus sont jetés ou détruits chaque année, soit cinq fois plus que les dons de ces mêmes produits, selon Matignon. Sont concernés par exemple les vêtements, l’électroménager, les produits d’hygiène ou de beauté, etc.

« C’est un gaspillage qui choque l’entendement (…) un gaspillage scandaleux », a souligné Édouard Philippe, venu annoncer la mesure dans un magasin CDiscount dans le 11e arrondissement de Paris.

Lire Plus =>

A.U.T.M. au service des étudiants : un exemple

— Par Manuéla Amable-Potiron —
Sylviane, étudiante, en Master Information et Communication, a contacté AUTM dans le cadre de son mémoire  « la communication de crise avec en étude, le cas la CFTU. »
Nous avons fait part de notre expertise sur ce sujet à travers différents entretiens.
Un cas d’école la dernière grève de la CFTU.

C’était l’occasion d’échanger sur les diffi

cultés des usagers, leur découragement et surtout leur profond désir de changement sur le plan des transports.
 AUTM est une association des usagers de transport de Martinique d’expérimentation, puisqu’il n’existait pas d’autre. 
 En développant ses actions AUTM diffuse ses connaissances et met à disposition ses compétences.

Lire Plus =>