Consommation

consommation

Grève : en Martinique, les rayons de produits frais se vident

L’approvisionnement en produits frais des magasins en Martinique est limité par le mouvement de grève contre la réforme des retraites dans les ports français et les rayons se vident progressivement, a constaté une journaliste de l’AFP.

A la place des yaourts, desserts, jambons, beurres ou fromages, on trouve dans quasiment toutes les enseignes de l’île le même type d’affichette : «Chers clients, en raison de mouvements sociaux dans les ports hexagonaux, nous ne sommes pas en mesure de vous proposer l’ensemble de vos produits habituels. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée».

Pour l’heure, les bateaux qui ont un planning de rotation précis, partent des ports de métropole, notamment Le Havre, avec des conteneurs à moitié pleins ce qui ne permet pas d’assurer le remplissage des rayons. «On est sur un cycle de commande hebdomadaire sur le frais. Aujourd’hui on a freiné voire stoppé les commandes en attendant un rétablissement de la situation», témoigne Laurent Bodec, directeur de magasin Hyper U de Fort-de-France.

Dans les rayons, seuls subsistent les produits fabriqués localement.

Lire Plus =>

Taxis : les nouveaux tarifs 2020

Quel supplément si vous réservez un taxi ? Quel tarif minimum peut-on vous demander ? Quel est le forfait pour vous rendre dans un aéroport ? Les nouveaux tarifs des courses de taxi qui doivent entrer en vigueur au plus tard le 1er février 2020 sont fixés par un arrêté publié au Journal officiel du 29 décembre 2019.

En 2020, le tarif minimum d’une course passe à 7,30 € pour tous les taxis (parisiens et non parisiens).

Par ailleurs, les tarifs des taxis sont désormais plafonnés à :

  • 4,18 € pour la prise en charge ;
  • 1,12 € pour celui du kilomètre parcouru ;
  • 37,46 € pour le prix horaire concernant la période d’attente (en cas de réservation par le client) ou de marche lente.

Pour les taxis parisiens, les suppléments pour réservation sont, comme en 2019, de :

  • 4 € en cas de réservation immédiate ;
  • 7 € en cas de réservation à l’avance.

De plus, pour toutes les courses des taxis parisiens, seul un supplément « passager » de 4 € peut être appliqué à partir d’une 5e personne transportée.

Les tarifs forfaitaires institués pour les courses directes des taxis parisiens entre Paris et les aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et d’Orly (dans les 2 sens) augmentent par rapport à ceux pratiqués en 2019 :

  • 53 € entre l’aéroport de Paris – Charles-de-Gaulle et Paris rive droite ;
  • 58 € entre l’aéroport de Paris – Charles-de-Gaulle et Paris rive gauche ;
  • 37 € entre l’aéroport de Paris-Orly et Paris rive droite ;
  • 32 € entre l’aéroport de Paris-Orly et Paris rive gauche.

Lire Plus =>

CFTU : la pause…

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’AUTM —

Le conflit des salariés de la Compagnie foyalaise des transports urbains (CFTU)  débuté le 17 décembre 2019, a  eu une fois de plus des incidences sur le quotidien des martiniquais et plus particulièrement les usagers. L’AUTM dit son soulagement concernant la pause  annoncé par les salariés grévistes dans ce long mouvement.
Réaffirme l’exigence d’un service minimum afin de soulager les usagers. C’est à l’autorité organisatrice des transports à savoir Martinique Transport de prendre les initiatives nécessaires face à un délégataire défaillant et impuissant. Il s’agit de tout mettre en œuvre pour faire fonctionner le transport.

Ce jour jeudi 2 janvier 2020 la reprise reste  lente et  progressive les usagers devront encore faire preuve de patience. D’une part nous exigeons du délégataire  CFTU la mise  à jour du site d’information et la page Facebook. D’autre part nous réclamons la mise œuvre immédiate des modalités de remboursement des forfaits. AUTM compte sur le professionnalisme du délégataire pour informer en temps et en heure les usagers. Nous restons vigilants, toujours mobilisés.

Fort de France, le 2 Janvier 2020

La présidente
Manuéla AMABLE-POTIRON

 

Lire Plus =>

Tout ce qui change au 1er janvier 2020

Gaz, smic, retraites, permis de conduire...

— Par Louise Pointu d’Imbleval —-
Baisse des tarifs réglementés du gaz
Après la hausse de 0,6% du mois de décembre, les tarifs du gaz appliqués par Engie baissent de 0,9% dès le 1er janvier 2020. Les clients utilisant le gaz pour la cuisson verront le prix baisser de 0,2% et ceux qui l’utilisent pour se chauffer constateront une baisse de 1%. Pour ceux y ayant recours dans les deux cas, la baisse sera de 0,5%. À noter qu’en 2019, les tarifs réglementés de vente (TRV) ont baissé de 11,9%.

● Revalorisation du Smic
Au 1er janvier, le Smic sera revalorisé de 1,2% pour atteindre 10,15 euros par heure, soit 1539, 42 euros par mois sur la base d’un travail de 35 heures hebdomadaires. Cette hausse ne se fait pas grâce à un coup de pouce du gouvernement mais par un mécanisme de hausse automatique qui tient compte de l’évolution annuelle de l’indice des prix. En 2019, il avait été revalorisé de 1,5%.

Lire Plus =>

CFTU, le retour du bâton !

— Par Pierre Alex Marie-Anne —

Comme il était prévisible ( voir FA du 6-12-2018), le gendarme du transport, incarné par Martinique Transport, s’est résolu à sévir, en sanctionnant par la résiliation de la DSP, les manquements continuels des salariés de ce groupement d’entreprises aux règles élémentaires inhérentes à la déontologie de tout service public.
Eh! voilà tout d’un coup que ces individus .qui ne se privaient pas d’ afficher le plus grand mépris pour le sort des malheureux usagers, le plus souvent d’âge avancé, contraints de se traîner à leur corps défendant, sous le soleil et sous la pluie pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, ont la prétention d’obtenir un quelconque soutien de la population.
C’est de la pure indécence ! Trop c’est trop ! Il est temps qu’ils en prennent conscience s’il leur en reste encore un tant soit peu.
Les revendications qu’ils affichent, telle que celle de la garantie du maintien de leur emploi pendant cinq ans ( totalement absurde, puisqu’elle reviendrait à prendre un engagement nouveau sur une DSP en cours de résiliation!),

Lire Plus =>

CFTU : plusieurs bus incendiés!

— Communique de l’AUTM —

Ce matin plusieurs bus de la CFTU ont  été incendiés. Pas de trafic, zéro bus, zéro déplacement  pour celles et ceux qui sont tributaires des transports en commun.
Des  jours de galère pour les usagers et aucune issue, pas de  sortie de crise. Tout le monde se renvoie la balle.
L’association observe que la question du service minimum n’a jamais été évoquée comme la loi le stipule. Devons-nous supporter cette situation à chaque conflit. 
20 années de souffrance et d’espérance pour un meilleur transport.
De qui se moque-t-on. ?
Que  L’autorité organisatrice des transports Martinique Transport prennent  une nouvelle initiative, c’est son rôle  c’est un engagement envers les usagers.
2020 doit être une année de communication, de changement,  et d’améliorations dans le transport en commun sur tout le territoire. 
Le transport urbain est un enjeu sociétal  pour la Martinique. 
Les usagers méritent le respect. 
La présidente,
Manuéla AMABLE-POTIRON

9km500 Route de Balata – Villa Manakaéra – 97200 Fort-de-France
Tél : 0696 26 75 21 – Mèl : autm97@gmail.com
N° SIREN : 838 018 356 00017
: AUTM – Asso de défense des Usagers de Transports de Mque

Lire Plus =>

Une pétition pour «en finir avec les nitrites dans le jambon»

La Ligue contre le cancer, l’ONG Foodwatch et l’application Yuka s’allient pour demander à la ministre de la Santé d’interdire ces additifs présents dans la charcuterie industrielle.

Les nitrites et nitrates ajoutés dans notre alimentation présentent un danger pour la santé. Lorsqu’on les ingère, ils peuvent contribuer à la formation de composés cancérogènes dans notre estomac : des nitrosamines. Ces substances sont classées cancérogènes probables pour l’humain (catégorie 2A) par le Centre international de la Recherche contre le Cancer (CIRC), car elles favorisent l’apparition de cancer colorectal, le deuxième cancer le plus mortel après celui des poumons, et de cancer de l’estomac. Les nitrites peuvent augmenter le risque d’apparition de maladie du sang, en particulier chez les personnes à risque.

Lire Plus =>

Une nouvelle fois les usagers du transport  sont les laissés pour compte

— Communiqué de l’AUTM —
Un mouvement social a été décidé sans préavis ce 17 Décembre.
Une nouvelle fois les usagers du transport  sont les laissés pour compte. Surtout il n’y a pas  eu la mise en place du service minimum, cela n’inquiète ni le délégataire CFTU ni l’autorité organisatrice Martinique transport.
AUTM dénonce pour la énième fois un mouvement social inopiné perturbant le quotidien des usagers  déjà largement fragilisé. 
Sachant que la DSP était éminente,  la direction de la CFTU aurait dû anticiper cette grève,  c’est à croire qu’elle n’a aucun respect pour les usagers. 
Nous dénonçons avec  fermeté le manque de considération  et d’informations du coté de Martinique Transport.
L’association AUTM ainsi que les usagers espèrent un transport de qualité meilleure en 2020.
La présidente,
Manuéla AMABLE-POTIRON

*****

***

*

A l’attention de Madame Régine LEBEL

Fort de France, le 6 Décembre 2019
Objet : Représentation de AUTM à toutes les instances
Madame, la Directrice,
C’est avec stupeur que AUTM apprend sur les réseaux sociaux dans un commentaire de Mr Louis Boutrin, qu’une réunion a eu lieu avec les usagers du Morne Rouge, dans le cadre de la réorganisation du transport dans le nord caraïbe, Mardi 3 décembre en Mairie.

Lire Plus =>

Fêtes de fin d’année : comment éviter les mauvaises surprises ?

Étiquetage des produits, conformité des jouets, sécurisation des objets connectés… La DGCCRF fait le tour de toute la réglementation en vigueur concernant les fêtes de fin d’année.

Comment lire une étiquette ? Qu’est-ce qu’un label de qualité ? Comment installer une guirlande en toute sécurité ? Quelle est la réglementation pour les coffrets cadeaux de séjours ? Comment choisir une trottinette ? Quelles sont les consignes de sécurité pour les jouets électriques ? Que faut-il vérifier avant d’acheter un jeu vidéo, un objet connecté ? Que faire des appareils en fin de vie ? Comment saisir la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) en cas de problème ?

Le guide Fêtes de fin d’année 2019 vous conseille sur les pièges à éviter, la réglementation en vigueur et les recours en cas de déconvenue concernant les produits alimentaires festifs du réveillon (saumon, huîtres, foie gras, dinde, truffes, champagne…), les sapins et décorations ainsi que les cadeaux (jeux, produits multimédia).

Les principaux conseils de la DGCCRF

Lire Plus =>

Annulation du séjour par le voyagiste : séjour de substitution ou indemnité ? Il faut choisir

Lorsqu’un voyagiste annule un séjour touristique la veille du départ, l’acheteur ne peut pas à la fois accepter un voyage de substitution et réclamer une indemnité de résiliation.

C’est ce qu’a confirmé la Cour de cassation dans son arrêt du 14 novembre 2019. Dans cette affaire, l’acheteur avait réservé et intégralement payé un séjour au Maroc pour 4 personnes. La veille du départ, le vendeur annule le séjour et propose un séjour de substitution en Égypte dans un club offrant des prestations supérieures que le client accepte. À l’issue du voyage, l’acheteur assigne le vendeur en indemnisation.

Le code du tourisme prévoit en effet que lorsque, avant le départ, le vendeur d’un séjour ou d’un voyage touristique annule le voyage, il doit rembourser l’intégralité des sommes versées et payer une indemnité au moins égale à la pénalité que le voyageur aurait dû payer si lui-même avait annulé à cette date.

Lire Plus =>

APL: ce qui va changer pour vous

— Par Guillaume Errard —

Une nouvelle méthode de calcul des aides personnalisées au logement entrera en vigueur au début de l’année 2020. Par ailleurs, la revalorisation des APL sera plafonnée cette année à 0,3%. Des mauvaises nouvelles pour les quelque 3 millions de bénéficiaires.

C’est la rentrée! Qui dit rentrée, dit souvent déménagement. Et donc, de nombreuses démarches comme par exemple, la demande d’aide au logement. Dans le cas où vous habitez un logement conventionné, vous pouvez obtenir l’aide personnalisée au logement, la fameuse APL. Pour savoir si vous êtes éligibles, un simulateur est disponible sur le site de la Caisse d’allocations familiales. Si vous l’êtes, devez-vous craindre une mauvaise nouvelle, à savoir une baisse des APL?

» LIRE AUSSI – La réforme des APL repoussée au début de l’année 2020

Début juillet, le Canard Enchaîné laissait entendre que le nouveau calcul de l’APL pouvait intervenir dès le 5 septembre prochain. Mais si Bercy souhaitait en effet l’accélération de cette réforme, le gouvernement a finalement annoncé qu’elle n’entrera en vigueur qu’au début de l’année 2020.

Lire Plus =>

Incendie volontaire d’un bus : pourquoi tant de violence

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’A.T.U.M. —

Un bus neuf de la société  trinitéenne CTCN a été incendié volontairement samedi 23 novembre 2019 alors que cette entreprise effectuait sa mise en service que depuis deux semaines. 

Une perte considérable pour ce transporteur.

AUTM déplore sérieusement ce type de vandalisme qui illustre un comportement de la bêtise humaine. 

Nous disons STOP à la violence compte tenu des difficultés rencontrées par les usagers

Nou Ka Di ; I PA BON
La Présidente de l’Association des Usagers des Transports de Martinique ( A.U.T.M.)
Manuéla AMABLE-POTIRON
Fort-de-France, le 26 Novembre 2019

******

La société de transport trinitéenne CTCN perd un bus neuf dans un incendie volontaire 

Lire Plus =>

Le transport : nous y contribuons en achetant notre ticket

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’A.U.T.M. —

Un  an que le TCSP a vu le jour ! La plupart des usagers semblent être satisfait du nouveau mode de transport sur le réseau de la Cacem. 

Toutefois, une bonne partie des usagers ne valident pas leur ticket,  gwan moun kon piti. Mêmes observations  pour le bus.

Ki Sa Nou Pé Fè ? 

Nous avons bien compris qu’une grande majorité des usagers n’était pas satisfait du réseau après ses nombreux et longs mouvements sociaux.

Tout n’est pas parfait. Il faut  améliorer les fréquences, réduire les retards et l’information voyageurs.

Notre rôle est d’être à vos côtés, défendre les droits de tous les usagers.

Pourtant si nous avons des droits, ces droits supposent des devoirs en particulier celui d’acheter son billet.

 La fraude nous  coûte cher.

À tous ceux qui valident leur ticket,  Nou ka di zot,  Mèsi !

Aux autres, faites de même : munissez-vous de votre titre de transport et validez-le.

Mèsi an pil !

Lire Plus =>

Le gaspillage alimentaire en France : des chiffres vertigineux et des astuces faciles pour y remédier

— Par Yannick Boréan, France Bleu —

Depuis 2013, la journée du 16 octobre est dédiée à la lutte contre le gaspillage alimentaire en France. Les chiffres donnent le vertige mais des astuces existent.

À l’heure de la surproduction et de son impact sur l’environnement, une question se pose : comment consommons-nous ? Les actions d’associations, de citoyens et de l’État ont permis de faire prendre conscience aux consommateurs qu’ils consomment mal et trop. Il est vrai que les chiffres du gaspillage alimentaire en France donnent le tournis. Heureusement, des astuces existent.

 Le gaspillage alimentaire en chiffres

La consommation des ménages

Selon les derniers chiffres de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), le gaspillage alimentaire des foyers français représentent 30 kg par an et par habitant. Comble de la surconsommation, 7 kg de ce gaspillage concerne des aliments encore emballés.

Ce gaspillage a également un coût pour les ménages : entre 100 et 160€ par an et par personne, soit l’équivalent de 12 à 20 milliards d’€ par an en France.

Lire Plus =>

Ce que chacun peut faire pour lutter contre le gaspillage alimentaire

— Par Christine Gonzalez & Beatrice Siadou-Martin. –

En France, on jette environ 29 kg d’aliments par personne à la poubelle chaque année. Mais la lutte contre le gaspillage alimentaire ne concerne pas que le consommateur. Des applications permettent d’aider à lutter contre ce gâchis à tous les niveaux, du distributeur au client.

Quelques chiffres suffisent à comprendre l’ampleur de la problématique : dans le monde, un tiers des aliments destinés à la consommation humaine sont gaspillés ; en France, le consommateur est responsable d’un tiers du gâchis alimentaire et jette chaque année 29 kg d’aliments à la poubelle.

Au-delà de ce constat chiffré, il est important de garder à l’esprit deux éléments essentiels : d’une part, un milliard de personnes souffrent de la faim ou de la malnutrition, et d’autre part, l’alimentation représente entre 20 et 50 % de notre empreinte environnementale.

Le problème ainsi énoncé, le gaspillage alimentaire représente un scandale moral, une aberration, un contresens économique et social. Pourtant, c’est bien en reprenant ces mêmes arguments (d’un côté, le constat d’une pauvreté visible au quotidien et de l’autre, l’existence de denrées alimentaires non-consommées et jetées) que Coluche proposait le lancement des Restos du Cœur il y a plus de trente ans.

Lire Plus =>

Un nouveau chocolat « entier » et écolo, 100% fruit du cacaoyer

— Par AFP —

Comment innover dans le chocolat sans ajouter toutes sortes d’arômes ou d’ingrédients? En utilisant le fruit du cacaoyer, et rien d’autre. Le leader mondial du cacao Barry Callebaut a présenté vendredi une nouvelle façon de fabriquer du chocolat pour répondre aux défis d’une industrie qui cherche à se renouveler.

« Le chocolat est fait à partir des fèves de cacao, qui sont les pépins d’un fruit. Mais pourquoi n’utiliser que les pépins et jeter le reste du fruit ? Ca ne fait aucun sens d’un point de vue écologique ou économique », explique Antoine de Saint-Affrique, patron du groupe suisse.

Actuellement, la plupart des fabricants de chocolat, industriels ou artisanaux, n’achètent aux plantations que les fèves de cacao, et tout le reste – 70% du fruit – est jeté. Comme si on ne consommait que les pépins d’une orange.

Pour son nouveau chocolat, et d’autres produits alimentaires (y compris des boissons), Barry Callebaut va se servir de quasiment toute la cabosse, y compris la pulpe, selon un processus de transformation qui intervient dans les deux heures après la récolte.

Lire Plus =>

Le « Repair Café » du Lamentin !

Brunch de la Réparation le samedi 28 septembre 2019 de 9h à 13h

Un Repair Café (littéralement café de réparation) est un atelier consacré à la réparation d’objets et organisé à un niveau local sous forme de tiers-lieu, entre des personnes qui habitent ou fréquentent un même endroit (un quartier ou un village, par exemple).

Ces personnes se rencontrent périodiquement en un lieu déterminé (par exemple un café, une salle des fêtes ou un local associatif) où des outils sont mis à leur disposition et où ils peuvent réparer un objet qu’ils ont apporté, aidés par des volontaires. Les objectifs de cette démarche alternative sont divers : réduire les déchets, préserver l’art de réparer des objets, transmettre des connaissances, venir en aide aux ménages rencontrant des difficultés financières ou renforcer la cohésion sociale entre les habitants des environs.

Aider à réparer gratuitement n’importe quel objet cassé, abîmé ou en panne, que ce soit un objet électrique, un vêtement, un meuble ou tout autre bien domestique, c’est l’objectif des Repair Cafés. Entre les ordinateurs, grille-pains, déshumidificateurs, valises, appareils à raclette, lampes frontales, machines à coudre, aspirateurs et babyphones, un Repair Café a des allures de cabinet de curiosités !

Lire Plus =>

Les nourritures du futur

Insectes, algues, poudre, fromage végétal. La Croix vous présente ces aliments qui commencent à prendre place dans vos assiettes et qui pourraient nourrir la population mondiale dans quelques années.

1 / Les repas en poudre, plus d’efficacité, moins de plaisir

Les saveurs vont de « légumes du jardin » à « banane chocolat » en passant par « café » et « tomates à la provençale ». Sur la liste des ingrédients : farine d’avoine, graisse végétale, sucre, vitamines et minéraux, arômes artificiels et parfois un peu de fruits ou de légumes. La formule est conçue pour fournir un tiers des besoins quotidiens en nutriments.

Lire Plus =>

Ce qui a changé au 1er septembre 2019

Écoles maternelles, sécurité sociale des étudiants, prélèvement à la source, tarifs du gaz… Retrouvez dans notre dossier la sélection des nouveautés administratives du 1er septembre 2019.

Instruction obligatoire

Abaissement de l’âge obligatoire de l’instruction à 3 ans, école à la maison, contrôle des connaissances… 5 décrets parus au Journal officiel du 4 août 2019 précisent les mesures concernant l’instruction obligatoire prévues par la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance.

Instruction obligatoire : quoi de neuf pour la rentrée 2019 ?

Lire Plus =>

La grande distribution est en train de manger le bio

— Par Frédéric Denhez, journaliste, chroniqueur (France Inter) et Boris Tavernier, directeur de l’association Vrac —
Les supermarchés ont su démocratiser le bio mais saignent aujourd’hui les producteurs et les consommateurs les moins bien lotis. Des alternatives existent pour se réapproprier une autre consommation.

Tribune. Doit-on réellement s’étonner des résultats de l’étude, publiée le 22 août, de l’UFC-Que choisir sur les marges incroyables pratiquées par les GMS (grandes et moyennes surfaces) sur le bio ? La réponse est non. Pensiez-vous que les GMS se soient engouffrées sur ce marché avec comme objectif le soutien à une agriculture plus durable, au monde paysan en pleine déliquescence, tout en s’engageant vers la démocratisation du manger mieux ?

À lire aussi : Investi par la grande distribution: l’eldoraBIO

Cette étude nous prouve une fois de plus que la grande distribution conforte l’idée que bien manger est réservé aux riches. Qu’elle persiste dans ce qui a fait son succès : faire la poche des pauvres en leur vendant des bombes caloriques pas chères, se faire celle des agriculteurs qu’elle exploite depuis toujours.

Lire Plus =>

Naître en plein ciel

— Par Marc Gozlan —
Soixante-quatorze bébés sont nés à bord d’un avion en plein vol entre 1929 et 2018. Tel est le constat dressé par une étude publiée dans le numéro de juin 2019 du Journal of Travel Medicine. Son auteur, le Dr Travis Heggie de la Bowling Green State University (Ohio, Etats-Unis), a recensé l’ensemble des naissances survenues à bord d’un vol commercial sur une période de 90 ans, ce qui n’avait jamais été entrepris auparavant.

Au cours des dernières décennies, les conseils fournis aux femmes enceintes voulant prendre l’avion ont oscillé entre la recommandation de s’abstenir et l’assurance qu’un voyage aérien peut être considéré comme sûr jusqu’à la 36e semaine de grossesse en l’absence de contre-indications médicales ou obstétricales.

Lire aussi : Que se passe-t-il quand un enfant nait en plein vol? Nationalité, lieu et date de naissance, billets gratuits à vie ou pas…

Au total, 74 nouveau-nés ont vu le jour à bord de 73 vols commerciaux, dont 77 % étaient des vols internationaux et 23 % des vols domestiques.

Lire Plus =>

Plus d’un million de valises égarées dans les aéroports

— Par Frédéric Mouchon —
Si vous faites partie du million de vacanciers qui a perdu l’an dernier un bagage en prenant l’avion, voici comment le récupérer ou se faire indemniser.

Il y a ceux qui reviennent du sud en ayant oublié « doudou » dans la maison de vacances puis ceux qui débarquent à l’aéroport et découvrent que leur bagage a été… égaré. D’après la société Flighright, spécialisée dans les services dédiés aux droits des passagers aériens, plus d’un million de valises ont été perdues dans les aéroports en 2018 et n’ont jamais été récupérées par leurs propriétaires. Soit 5 % au total des 4,7 milliards de bagages transportés l’an passé. Sans être totalement égarées, près de 25 millions de ces valises ont subi un incident ou une erreur d’acheminement.

Si vous ne trouvez pas votre bagage à l’arrivée, r approchez-vous du service Bagages de l’aéroport ou contactez votre compagnie aérienne dans les 48 heures suivant l’arrivée afin d’effectuer une déclaration. Un rapport d’irrégularité sera créé et un numéro de dossier vous sera communiqué.

Lire Plus =>

Qui bénéficie et comment est versée l’allocation de rentrée scolaire (ARS)

— Par Guillaume Errard —
L’Allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée le 1er août à Mayotte et à la Réunion et le 20 août dans le reste de la France. Qui peut en bénéficier ? Quels sont les conditions ? Quel est le montant de l’ARS ? Explication.

Voir la vidéo ci-dessous.

Près de trois millions de familles vont bénéficier d’une allocation de rentrée scolaire dès demain, mardi 20 août. À quelles conditions peut-on la toucher? Quel montant puis-je espérer percevoir? Le Figaro vous répond.

Le coût de la scolarité stagne cette année. Comparé à la rentrée 2018, il n’a augmenté que de 0,17%, selon la Confédération syndicale des familles (CSF). Malgré cela, la CSF réclame une revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui sera versée à partir de ce mardi 20 août en métropole ainsi que dans les départements de la Guadeloupe, de la Guyane et de la Martinique. À Mayotte et à la Réunion, elle l’est déjà depuis le 1er août.

• À qui est versée l’allocation de rentrée scolaire?

Lire Plus =>

En Colombie, l’état d’urgence décrété pour protéger les bananes

— Par Audrey Dufour —
Un champignon attaque les plantations de bananes en Colombie, qui a déclaré l’état d’urgence. Si la maladie venait à se répandre en Amérique latine, principale région exportatrice, la banane moderne pourrait être menacée.

Après la Xylella fastidiosa des oliviers, voici le Fusarium oxysporum des bananiers. La semaine dernière, la Colombie a déclaré l’état d’urgence face à ce champignon qui a déjà contaminé 175 hectares dans la péninsule de Guajira, sur la mer des Caraïbes. Il n’existe en effet aucun traitement, et les spores peuvent être transportées par l’eau et la terre.

La jaunisse fusarienne se répand sur la banane en Afrique et en Asie

Pour l’homme, le Fusarium oxysporum n’est pas dangereux et ne se retrouve même pas dans la banane que l’on cueille. Mais il détruit complètement le bananier, qui ne donne plus aucun fruit. Présent dans le sol, le champignon remonte par les racines et provoque la « maladie de Panama ». Les feuilles jaunissent et tombent, et en deux mois l’ensemble de la plante meurt.

Lire Plus =>

Applications de retouche photo et données personnelles : le point avec la Cnil

Vous utilisez peut-être des applications de retouche photo pour vous rajeunir, vous vieillir ou encore tester un effet esthétique à partir de l’une de vos photos ? Mais que faut-il savoir sur ces applications en matière de respect de vos données personnelles notamment avant de les télécharger ? Les réponses avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil).

Avant tout téléchargement, la Cnil recommande :

  • de passer par un site marchand officiel proposant ce type d’applications ;
  • et de vérifier les éventuelles contreparties concernant l’utilisation de vos données personnelles.

En effet, rappelle la Cnil, vous devez être en mesure de savoir si vos photos sont conservées dans l’Union européenne ou hors UE, si elles sont communiquées à des partenaires commerciaux, si elles sont réutilisées à des fins publicitaires et s’il existe des moyens d’exercer vos droits RGPD (droit d’accès, opposition, suppression…).

Au moment de l’utilisation de l’application, il est également conseillé de vérifier les permissions demandées par l’application pour accéder à votre appareil photo et à vos albums photos.

Lire Plus =>