Accueil

Arts de la scène

Sorties Martinique

Sorties Guadeloupe

Madiana

 Abonnements

 Santé

Drépaction : semaine de sensibilisation

 Du 12 au 19 juin 2018 

La drépanocytose, la maladie génétique la plus répandue au monde – 50 millions de malades sur la planète – 20 000 malades en France – 150 000 porteurs sains (transmetteurs) – 4éme priorité de santé publique par l’ONU et l’OMS110 ans de découvert – 29 ans de combat pour l’APIPD – où en est-on avec la recherche ?
 
La drépanocytose est la maladie génétique la plus transmise dans le monde, par des parents qui peuvent être porteurs sains, ignorant ainsi qu’ils risquent de donner naissance à un enfant malade.
 
C’est une affection du sang, qui provoque une dégénérescence des globules rouges, source de crises extrêmement douloureuses et d’une espérance de vie amoindrie. Issue d’une mutation des gênes pour résister au paludisme, elle est apparue dans des zones telles que l’Afrique, les Antilles, le Bassin Méditerranéen, l’Amérique du Sud, mais est aujourd’hui répandue sur toute la planète.
 
Avec 300 000 nouveaux cas par an dans le monde, c’est un fléau que l’on ne peut ignorer aujourd’hui.

Lire Plus =>

 

  Féminismes

« Rencontre – Fanm Ek Nonm Ansanm Pou Vansé »

 15 & 16 juin 2018 CTM, 20 av des Caraïbes  à FdF

— Communiqué de l’UFM —

Près de 300 personnes ont participé à la première « Rencontre – Fanm Ek Nonm Ansanm Pou Vansé » réalisée en juin 2016 autour du thème : « Femmes, féminismes, genre, regards croisés sur nos singularités ».

Nous souhaitons continuer à partager avec le plus grand nombre la réflexion sur la situation des femmes dans nos sociétés caribéennes, en alliant le travail de recherche, et l’expertise du quotidien de femmes et d’hommes de notre région. Ce temps d’analyse pour nous amener à nous questionner et faire évoluer les mentalités et les pratiques.
Cet évènement se situe dans le cadre de l’anniversaire de l’UFM (1944-2018 : 74 ans).
Venez échanger, analyser, partager, participer …
Ci-joint le programme :

Vendredi 15 juin de 15h à 20h

Thème 1 – « Singularité des rapports femmes-hommes dans la Caraïbe »
1- Comment et pourquoi associer les hommes au mouvement féministe ?…

Lire Plus =>

 

 Politiques

Tous les hommes sont-ils égaux ?

  — Par Widad Amra, poétesse, écrivaine —
 

« On peut tuer en Indochine, torturer à Madagascar, emprisonner en Afrique, sévir aux Antilles. Les colonisés savent désormais qu’ils ont sur les colonialistes un avantage. Ils savent que leurs « maîtres » provisoires mentent. Donc que leurs maîtres sont faibles.

« Discours sur le colonialisme. A. Césaire. 1950.

Gaza. Silence ! On a tué !

116 morts. 4000 blessés.

Question ! « Tous les hommes sont-ils égaux ? »

Le 10 Décembre 1948, les 58 membres de l’ONUqui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot (résolution 217 A (III)).

70 ans après, on peut objectivement se poser la question suivante : tous les hommes sont-ils égaux ?

Il apparaît de façon évidente, que tous les hommes ne le sont pas. Il apparaît de façon évidente que bon nombre d’humains peut être tué, sans que cela ne fasse basculer la conscience du monde. Il est des états, qui, comme les Etats unis, affirment leur toute puissance, de façon ostentatoire, dans un déséquilibre désormais préjudiciable à la paix.…

Lire Plus =>

 

Théâtre

« Résurgence », m.e.s. de Jocelyn Régina

 Le 15 juin à 19h 30 à Coridon

RÉSURGENCE

Textes d’Aimé CESAIRE et de Jocelyn REGINA
Distribution
Le vieil homme ( Anglio )………… Jocelyn REGINA
La garde-malade ( Gertrude )….… Laëtitia SAVARIAMA
L’amant ( Firmin )………………… Virgil VENANCE
Synopsis
Dans ce quartier de Volga-Plage, il y a bien longtemps que ce vieil homme ne reçoit plus de visites. Il entretenait une relation amicale avec Aimé Césaire qui se faisait une joie de frapper à sa porte lors de ses déplacements dans le quartier. Et c’était un plaisir pour les deux de refaire le monde et de discuter de tout et de rien. Sauf que depuis une dizaine d’années, il n’a plus eu la moindre nouvelle de son ami poète. Que s’est-il passé ? Il n’a pas les moyens de le savoir d’autant plus que rongé par l’âge et la maladie, il lui a été affecté une garde-malade à domicile sans vergogne et sans humanité qui le tient dans un dénuement inqualifiable et dans un retranchement total qui ne lui permettent pas d’être au fait de la disparition du chantre de la négritude.…

Lire Plus =>

 

Théâtre

« Comédies tragiques » de Catherine Anne

9, 16 & 20 juin 2018 au Robert, à Saint-Pierre puis à Foyal

Une pièce désopilante et grave sur l’absurdité de notre monde.

Bataille tragico-comique d’une trentaine de personnages qui tentent avec humour et légèreté de lutter contre des situations ubuesques et pourtant réelles du quotidien d’aujourd’hui.

Les scènes se déroulent devant une école, dans la rue, dans un bureau de poste, dans une agence de pôle-emploi…

Comédies Tragiques est une pièce dans laquelle l’indignation, l’humour et la poésie accompagnent le combat d’individus dans un monde de plus en plus absurde et déshumanisé et parfois paradoxal dans lequel l’opprimeur peut aussi être opprimé..

Trois représentations sont programmées :…

Lire Plus =>

 

Théâtre

« Le dernier boléro », vu par Ricardo Miranda : du particulier à l’universel

— par Janine Bailly —

Texte de Iliana Prieto Jimenez & Cristina Rebull Pradas

À la onzième Rencontre de théâtre amateur, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Après les vingt-quatre de L’Autre Bord Compagnie, les douze de la troupe Les Comédiens, les six du Théâtre du Bon Bout, voici les deux de l’association À tire d’elles, deux jeunes femmes seules en scène, mais deux qui occupent intensément l’espace du plateau, deux qui font résonner cet espace de leurs voix, dissemblables et pourtant accordées, dans un duel de mots et d’attitudes particulièrement convaincant, et dont le cadre spatio-temporel serait l’île de Cuba à la charnière du vingt-et-unième siècle.

L’une, c’est Sofia, la mère, incarnée par Brigitte Villard-Maurel : elle a quitté son pays à ce moment crucial que l’on connaît sous le nom d’Exode de Mariel, elle allait dans cet exil rejoindre à Miami son fils, homosexuel, banni après avoir été arrêté, torturé, humilié lors de l’affaire de l’ambassade du Pérou – et l’on sait que profitant de l’entente cubano-américaine, qui permit l’obtention d’un grand nombre de visas, le gouvernement de Castro expulsa, entre autres indésirables, les homosexuels.…

Lire Plus =>

 

 

 Sociologie

Pansement noir : pourquoi ça n’a pas collé en France

 Lancé en 2007, le pansement « pour peaux mates et bronzées » a fait flop à peine deux ans plus tard.

— Par Bérénice Rocfort-Giovanni —

On a eu beau fouiller, on n’a rien trouvé. A côté du classique pansement beigeasse-rose, les marques les plus connues (Hansaplast, Urgo, Mercurochrome) ou de distributeurs (Carrefour, Monoprix) proposent bien des modèles « la Reine des neiges », « My Little Pony », transparents…

Mais pas un pansement n’est adapté à la couleur des peaux noires ou foncées.

Pour avoir dénoncé cela à la télévision, et plus généralement, pour avoir dit qu’il y avait trop peu de produits pensés pour les Noirs, la journaliste et militante antiraciste Rokhaya Diallo a reçu un torrent de commentaires moqueurs et racistes sur Twitter..…

Lire Plus =>

 

Parutions

Histoire du Devoir de Violence  

Présentation
Céline Gahungu
Si des études consacrées à Yambo Ouologuem n’ont pas cessé de paraître depuis le tournant des années 1970 – de Bernard Mouralis1 à Christopher Wise2, des recherches fondatrices ont contribué à mettre en perspective sa poétique et sa trajectoire –, les travaux récents signalent un regain d’intérêt pour l’écrivain dernièrement disparu3, dont le célèbre roman Le Devoir de violence vient d’être réédité aux Éditions du Seuil cinquante ans après sa première publication, en 19684. L’essai de Sarah Burnautzki paru en 2017, Les Frontières racialisées de la littérature française. Contrôle au faciès et stratégies de passage5, et les journées d’étude internationales organisées à l’Université de Lausanne par Christine Le Quellec Cottier et Anthony Mangeon les 18 et 19 mai 2018, « 1968-2018. L’œuvre de Yambo Ouologuem, un carrefour d’écritures ?6 », vont sans nul doute ouvrir la voie à de nouvelles recherches.…

Lire Plus =>

 

Parutions

« Belle merveille », premier roman du poète James Noël Prix Caraïbes de l’ADELF

 Prix hors concours : Simone Schwarz Bart pour l’ensemble de son œuvre

Dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes en France, l’Ambassade d’Haïti en France informe que le poète haïtien James Noël (40 ans, né en1978 à Hinche) qui a reçu le 24 mai dernier, le Prix Caraïbes de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) pour son livre « Belle Merveille »  a reçu lundi une décoration du Sénat Français lors d’un déjeuner dans les salons de la Présidence du Sénat à Paris.

Cette décision de proposer la candidature de Noël a été motivée par la qualité de ses œuvres, notamment dans le domaine de la poésie, déjà récompensée par divers Prix dont « Belle Merveille » est un hommage vibrant, sur fonds d’amour sismique, à son pays..…

Lire Plus =>

 

Parutions

Théâtre

Théâtre Aimé Césaire :  la saison 2017-2018

Télécharger le programme en pdf

 

 Technologies

Comment mettre La Lettre de Madinin’Art en liste blanche

Même si vous êtes abonné à La Lettre de Madinin’Art, elle peut souvent arriver par erreur dans le dossier spam de votre messagerie ! Afin d’éviter cela, vous devez placer l’adresse de l’expéditeur dans votre liste blanche. La procédure diffère légèrement selon le programme ou service de messagerie que vous utilisez.

Lire Plus => 

 

 

 Politiques

La naturalisation de Mamoudou Gassama : une décision « post-colonialiste »

 — Par Anna Breteau —

L’écrivain et réalisateur,  Yann Moix, a fustigé ce 7 juin sur BFMTV la naturalisation du héros Mamoudou Gassama par Emmanuel Macron, et ce en comparaison avec le traitement des autres migrants en France. « Distinguer d’un côté le héros (…) et de l’autre le détritus humain, je trouve cela absurde et abjecte », juge-t-il.
« C’est un acte pornographique. La France s’est humiliée en isolant Monsieur Mamoudou Gassama du reste des exilés ». Invité de BFMTV ce 7 juin à l’occasion de la sortie de son documentaire Re Calais, sur les migrants du nord de la France qui attendent de pouvoir rejoindre l’Angleterre, Yann Moix est revenu sur la naturalisation du héros sans-papiers Mamoudou Gassama.

Ce dernier, qui s’est rendu célèbre en escaladant un immeuble sur quatre étages afin de sauver un enfant suspendu dans le vide, bénéficie désormais de papiers français ainsi que de l’assurance de pouvoir travailler auprès des sapeurs-pompiers de Parise.…

Lire Plus =>

 

Ecologie, Santé

Chlordécone : les Antilles empoisonnées pour des générations

 La quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par ce pesticide ultra-toxique, utilisé massivement de 1972 à 1993 dans les bananeraies.

— Par Faustine Vincent (Guadeloupe, envoyée spéciale du journal Le Monde)
Il a vu ses collègues tomber malades et mourir tour à tour sans comprendre. « Cancer, cancer, cancer… C’est devenu notre quotidien. A l’époque, on ne savait pas d’où ça venait », se souvient Firmin (les prénoms ont été modifiés) en remontant l’allée d’une bananeraie de Basse-Terre, dans le sud de la Guadeloupe. L’ouvrier agricole s’immobilise sur un flanc de la colline. Voilà trente ans qu’il travaille ici, dans ces plantations verdoyantes qui s’étendent jusqu’à la mer. La menace est invisible, mais omniprésente : les sols sont contaminés pour des siècles par un pesticide ultra-toxique, le chlordécone, un perturbateur endocrinien reconnu comme neurotoxique, reprotoxique (pouvant altérer la fertilité) et classé cancérogène possible dès 1979 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce produit, Firmin l’a toujours manipulé à mains nues, et sans protection.…

Lire Plus =>

 

Politiques

Oui, j’étais à Génipa…

— Par Ali Babar Kenjah —
 

Ce ne fut pas seulement un coup de tonnerre, mais un coup de maître. Le tonnerre est toujours précédé de l’éclair qui illumine les ténèbres. Ensuite vient le son. « Faites du bruit » invitent les MC pour réveiller l’assistance. Un coup de tonnerre donc… Secouée dans sa léthargie paresseuse, la société martiniquaise n’a pu ignorer le coup d’éclat mené par une centaine de jeunes martiniquais-e-s et des militants du mouvement panafricain. Les commentaires qui continuent de fuser de toutes parts attestent que les buts poursuivis ont été atteints : créer un rapport de force qui ira crescendo ; marquer les esprits et obliger chacun à choisir son camp ; annoncer le début d’une nouvelle ère dans notre rapport au système colonial : la fin de l’hypocrisie quant à la complicité coloniale objective d’une partie de la population martiniquaise et le début d’une contestation radicale de la pwofitasyon de quatre siècles. Dans les propos qui s’échangent sur les réseaux sociaux, beaucoup d’interrogations sont posées qui préludent à une intense période d’explication et de confrontations de point de vue.…

Lire Plus =>

 

Poésies

Théâtres

Echos d'éco

Palmarès des meilleurs aéroports : la France en bas du classement

 – L’aéroport international Hamad de Doha, capitale du Qatar, obtient la première place du classement réalisé par la plateforme AirHelp, détrônant ainsi l’aéroport de Singapour.

—Par Pauline Chateau —

Pour la deuxième fois consécutive, AirHelp publie son classement des meilleurs aéroports au monde. Avec une moyenne de 8,77 sur 10, l’aéroport international Hamad de Doha ravit la première place, grâce à d’excellentes notes sur la ponctualité et la qualité de service, reléguant ainsi l’aéroport de Singapour au cinquième rang.

» LIRE AUSSI – 85% des passagers d’avion méconnaissent leurs droits et cela leur coûte cher

L’aéroport qatarien est suivi de près par l’aéroport d’Athènes (8,69), l’aéroport international Haneda de Tokyo (8,63) et celui de Cologne (8,61). Pour établir ce classement, la plateforme a étudié trois critères – la ponctualité, la qualité du service et la «perception sur les réseaux sociaux» – auprès de 141 aéroports. …

Lire Plus =>

 

Sociologie

Du 27 avril au… 22 mai : la longue marche

 — Par Christian Jean-Etienne, Président du Comité Devoir de Mémoire —

22-Mé pli bel dat’ : C’est autour des années 1970 qu’on entend ce slogan en Martinique.
Le premier ouvrier qui a ?oeuvré pour sortir de l’oubli cette date du 22 Mai 1848 est l’historien Armand Nicolas, véritable pionnier de ce travail de mémoire qui a publié une brochure dans laquelle il apportait des arguments de taille pour contrer ceux qui étaient favorables à célébrer la date du 27 Avril, celle du décret de Victor Schoelcher. Ce dernier choix à l’époque rassemblait le plus grand nombre, notamment les hommes de Droite en Martinique.
Toutefois le travail d’Histoire commence bien plus tôt et s’inscrit dans un contexte particulier, avec la prise de conscience collective de la population, la pensée de Frantz Fanon, les écrits d’Aimé Césaire, la quête identitaire avec le mouvement de la Négritude … il trouve son origine dans la naissance du mouvement anticolonialiste en Martinique, à la fin des années 1960 et dans les années 1970 et 1980.…

Lire Plus =>

 

Politiques

Les années BUMIDOM en Martinique. Volet 2

La prise en otage du BUMIDOM par l’idéologie de rupture.

— Par Yves-Léopold Monthieux —

La prise en charge de l’ensemble des opérations, du recrutement des candidats, sur place, dans les îles, jusqu’à leurs premiers emplois sur le territoire métropolitain, en passant par leur transport, leur hébergement et leur formation, confère à l’institution une identité qui l’expose à toutes les stigmatisations.

On est en 1960. C’est l’époque de tous les possibles. Les usines se ferment et, en même temps, les Martiniquais ne veulent plus couper la canne. La décolonisation de l’Afrique s’achève. La guerre d’Algérie est perdue dans la foulée de celle de l’Indochine. La conférence des pays non alignés s’est tenue à Bandung. Fidel Castro s’installe. Les idées séparatrices font rage, les livres de Fanon et de Césaire sont dans toutes les mains. Ca phosphore grave chez les étudiants, au Quartier latin, ce qui fera dire à l’historien Edouard De Lépine que la nation martiniquaise est née sur la rive gauche de la Seine et non à Rive gauche Levassor.…

Lire Plus =>

 

Politiques

  • Notre Histoire en question !… C’est que notre avenir se crée par le mouvement social bien au contraire de ce que pensent certains fonctionnaires ! Par Babylas, Raymond GAMA —

Poésies

Lé kakolè

 —Par Daniel M. Berté —

Lé moun ki goumen rèd
san janmen bésé tèt
pou trapé Libèté
sété dé kakolè

Karayib an kolè
kont lé anvayisè
ki tè-yo té vòlè
sété dé kakolè

Nèg-mawon ki foukan
alé viv dan gran bwa
pou pa rété an chenn
sété dé kakolè

Zesklav ki révolté
pou fè sav yo sé nonm
ki pa bagay dòt nonm
sété dé kakolè…

Lire Plus => 

Tropiques-Atrium

Télécharger le programme  avril- juin de la saison 2017-2018

 

Madinin'Art
est mis à jour continûment www.madinin-art.net

Gestion des abonnements

 

 

La Lettre de Madinin'Art est publiée le 1er, le 10 et le 20 de chaque mois.