Catégorie : A l’affiche

Covid-19 : en Martinique, « cela fait beaucoup de confinements » pour les habitants confrontés à une flambée de l’épidémie

La région d’outre-mer entame un nouveau confinement, de trois semaines, à partir du samedi 31 juillet, pour tenter de freiner l’augmentation des cas de Covid-19. Là-bas, les habitants tardent à se faire vacciner.

— Par Thibault Lefèvre, Radio France —

Face à la flambée de cas de Covid-19 en Martinique, où le taux d’incidence dépasse les 1 000 cas pour 100 000 habitants, et où les services de réanimation sont en surcapacité, la région d’outre-mer se reconfine à partir du samedi 31 juillet. Le couvre-feu est également avancé à 19 heures. C’est le retour de l’attestation pour pouvoir se déplacer à plus de dix kilomètres autour de son domicile. Elle est en ligne sur le site de la préfecture.

À Fort-de-France, le coup est dur alors que la saison touristique bat son plein. Les habitants, comme ceux rencontrés au grand marché couvert de la ville, subissent cette situation. Sous la grande halle, il y a encore quelques touristes pour acheter des épices, du rhum ou des habits créoles. Mais la fréquentation est bien moins importante que les années précédentes.

→   Lire Plus

Vers un changement dramatique et irrémédiable: les signes vitaux de la Terre s’affaiblissent, préviennent des scientifiques

Les « signes vitaux » de la planète s’affaiblissent sous les coups de l’économie mondiale, ont mis en garde mercredi des scientifiques de premier plan, s’inquiétant de l’imminence possible de certains « points de rupture » climatiques.

Ces chercheurs, qui font partie d’un groupe de plus de 14.000 scientifiques ayant plaidé pour la déclaration d’une urgence climatique mondiale, estiment que les gouvernements ont de manière systématique échoué à s’attaquer aux causes du changement climatique: « la surexploitation de la Terre ».

Davantage de catastrophes climatiques

Depuis une évaluation précédente en 2019, ils soulignent la « hausse sans précédent » des catastrophes climatiques, des inondations aux canicules, en passant par les cyclones et les incendies. Sur les 31 « signes vitaux » de la planète, qui incluent les émissions de gaz à effet de serre, l’épaisseur des glaciers ou la déforestation, 18 atteignent des records, selon ce texte publié dans la revue BioScience.

Ainsi, malgré la chute des émissions de gaz à effet de serre en raison de la pandémie de Covid-19, les concentrations de CO2 et de méthane dans l’atmosphère ont atteint des niveaux record en 2021.

→   Lire Plus

Imaginer l’après covid en Martinique !

—Par Jean-Marie-Nol, économiste —

La Martinique se retrouve de nouveau dans la mouise avec le couvre feu et un quatrième confinement vu la progression de la pandémie et la pression qu’elle fait subir au système hospitalier. La triste réalité s’impose désormais à nos yeux, car comment imaginer un tel scénario il y a encore peu de temps ? Ne rêvons pas à un retour à la normale de sitôt. La crise provoquée par le coronavirus n’est pas un mauvais moment à passer, c’est un changement d’ère pour la Martinique. Nous voici une nouvelle fois immergés dans le présent par des crises sanitaires, identitaires, économiques, sociales, qui se superposent et se répètent dirait on à l’infini et ce sans que ayons la moindre prise sur les événements … A tel point d’ailleurs qu’on ne peut plus vraiment parler de crises, mais d’un état permanent qui nous plonge dans la déprime et rend difficile toute projection dans l’avenir.
A l’heure où la pandémie met en lumière les fragilités de la Martinique c’est, indirectement, le modèle social français qui se trouve aujourd’hui réhabilité.
La crise de la COVID-19 a en effet montré la nécessité de l’intervention de l’Etat sur l’urgence, humaine et sanitaire, et économique dans le déblocage de fonds de soutien aux divers secteurs d’activités de la Martinique .

→   Lire Plus