Catégorie : Manifestations culturelles

Lettre d’information de la Direction des Affaires Culturelles de Martinique. Édition du 01/09/2021

— Par Christophe Pomez, Directeur des affaires culturelles de la Martinique —

Les équipes de la Direction des affaires culturelles restent mobilisées dans le cadre de ce quatrième confinement en Martinique.Cette lettre d’information électronique a été élaborée pour donner toutes les informations relatives aux aides et aux soutiens en faveur des professionnels de la culture, à l’accompagnement au report des manifestations et aux futures dispositions qui seront mises en place à l’issue de ce confinement strict, notamment le passe sanitaire pour permettre la reprise des activités.

Le secteur culturel est très impacté par cette quatrième vague, de nombreux artistes ont été touchés, infectés ou affectés par la Covid-19 : nous leur témoignons toute notre solidarité.
Christophe Pomez
Directeur des affaires culturelles de la Martinique

→   Lire Plus

La Maison Rouge : reprise des inscriptions

Chers parents,
Une saison s’achève et l’autre arrive à grands pas.
Pour tous ceux qui souhaitent inscrire leurs enfants pour la saison 2021/2022, ne perdez pas de temps, comme vous le savez les places sont limitées.
Rendez-vous, dès aujourd’hui sur la page : www.weezevent.com/inscription21

COMMENT FAIRE ?  C’est très simple :
Vous choisissez l’activité qui vous convient.
Pour cela aidez-vous du planning joint.
Vérifiez bien l’âge de votre ou vos enfants et l’atelier/ les ateliers qu’il(s) souhaite(nt) suivre.

Remplissez le formulaire 

Merci de bien indiquer le nom de/des enfants inscrit.
Formulaire disponible sur le lien suivant : https://bit.ly/3BT1qUb

Vous pouvez inscrire 1 enfant à plusieurs ateliers.
Pour inscrire plusieurs enfants, renouvelez l’opération pour chaque enfant.
La somme payée à la réservation est un acompte, prévoyez le complément lors de la remise des pièces en septembre :
– 2 photos d’identité
– Attestation d’assurance extra-scolaire
– Certificat médical

La Maison Rouge : Maison des Arts, vous accueillera à partir du 23 Août, pour toutes demandes d’information, merci de nous envoyer un mail.

Attention ⚠️
Seule votre réservation sur la plateforme weezevent pourra garantir une place pour votre enfant.

→   Lire Plus

Nouveau lieu dédié à l’art à Fort de France !

Un Œuf et la Station Culturelle s’associent pour créer un nouvel espace inédit !

Inauguration le merredi 21 juillet 2021 à partir de 17h

Lors du vernissage de l’exposition « Textoy, avec la langue.» de l’artiste Simone LAGRAND.

33 rue Perrinon 97200 Fort de France

QUOI ?

Située au 33 Rue Perrinon, ce nouveau lieu est une friche urbaine alternative dans laquelle cohabitent deux structures culturelles – La Station Culturelle & Un Œuf dans une volonté de mutualiser les espaces et de créer un outil pluriel au service des artistes et de la population. Lieu de vie, de passage et de co-working artistique, ce lieu modulaire s’adapte au temps de la création et du projet.

Ouvert à tous, ce lieu est pensé comme un espace de sociabilité inclusif, destiné aux artistes, aux publics et eux porteurs de projets culturels.

Au sein de cette friche urbaine, les deux associations poursuivent leurs missions de soutien et d’accompagnement aux artistes amateurs et professionnels ainsi que leurs activités de médiation culturelle pour rendre l’art accessible au plus grand nombre. En mettant en commun leurs compétences et leurs communautés, La Station Culturelle et Un OEuf espère ainsi créer un espace artistique et évènementiel au sein d’un centre-ville en pleine redynamisation culturelle.

→   Lire Plus

Fête des pères, une autre fête commerciale ?

— Par L’Union des Femmes de Martinique —

On le sait …

A l’Union des Femmes de Martinique, nous souhaitons

„Des papas présents et responsables envers leurs enfants, qui partagent leur éducation, et les charges liées aux enfants, quelle que soit la situation familiale.

„Des papas qui ont su revisiter leur propre éducation pour offrir un modèle d’éducation basé sur le dialogue, la liberté de l’autre d’exercer sa citoyenneté et de s’épanouir socialement, le respect mutuel et en particulier le respect envers toutes les femmes.

„Des papas qui comprennent qu’ils sont des modèles pour la construction de leurs enfants en tant qu’adultes, et essaient de faire au mieux !

„Des papas qui sauront montrer l’exemple du vrai partage des tâches domestiques et familiales, y compris le soutien aux ainé.es

„Des papas qui peuvent dire à leurs fils qu’ils peuvent exprimer leurs émotions sans avoir peur, choisir le métier qui leur plait même s’il n’est pas courant pour un homme, n’ont pas besoin d’être dans la domination et la démonstration de force pour exister…

„Des papas qui acceptent de se faire aider en cas de difficultés …

Vive donc les papas exemples !

→   Lire Plus

À la Martinique s’ouvre en juin le Festival Grif An Tè, de Tropiques Atrium Scène nationale

Amis foyalais, préparez vos agendas ! Les jours à venir seront riches en évènements ! Trop longtemps mise en sommeil par un méchant virus, la culture s’est réveillée sur l’île, telle la Belle au bois dormant, dans tous ses atours, dans toute sa diversité, parée de toutes ses couleurs locales ! À Fort-de-France, un programme riche, qui demande à établir par avance son propre planning de sorties : outre le cinéma qui continuera son chemin jalonné de pépites sur grand écran, nous seront proposés divertissements et réjouissances, et ce pour tous les goûts… En effet, pour finir cette saison en beauté, comme on peut le lire dans Édito 2021, Tropiques Atrium lance  son Grif An Tè Festival, « une manifestation culturelle pluridisciplinaire : musique, danse, théâtre, cinéma, contes, slam et arts plastiques seront de la partie ». Et, cerise sur le gâteau, dans le cadre de ce festival auront lieu aussi des spectacles “en communes”, à Basse-Pointe et à Morne Rouge.(Janine Bailly)

Vendredi 18 juin : Théâtre – 19h – Salle Frantz Fanon – Entrée Libre – Scolaires le 17

Anatole dans la tourmente du Morne Siphon (Cie Les Berlick)

D’après le roman de Sabine Andrivon-Milton (Date de publication : juillet 2010, aux Éditions L’Harmattan) :  En Martinique, sur le Morne Siphon, l’annonce du commencement de la guerre créa la panique au sein de la population.

→   Lire Plus

Festival Arté Moun

Samedi 19 juin de 9h à 18h. Angle des  rues Lamartine et Arago / F-de-F

PERFORMANCES ARTISTIQUES, PEINTURES LIVE, ATELIERS D’ARTISTES, ANIMATIONS ARTISTIQUES ET MUSICALES…

Le Festival Arte Moun vise à faire connaître et reconnaître la voix de groupes vulnérables, victimes de discriminations, à travers un moment convivial autour de l’art et de la culture. Il a été conçu par l’association D’Antilles et D’Ailleurs avec l’oeil artistique de Frédérique Leplingard, d’un Oeuf.

Ce projet a pour objectifs d’expérimenter les pratiques de l’art et l’éducation non-formelle (ENF), comme outils de dialogue et de connaissance de l’autre pour lutter contre les discriminations. Quatre associations (Carbet du Coeur, Acise, A Wou, Jik en bout) ont organisé des ateliers avec des publics victimes de discriminations pour faire ressortir leurs revendications.

C’est ainsi que huit artistes ont été invité.e.s à traduire sous forme d’œuvres les messages des groupes. Les œuvres seront installées sur la voie publique et sur les façades de la rue Lamartine, lors d’une journée festive et conviviale. Les artistes proposeront également tout au long de la journée des ateliers ouverts au public.

PROGRAMME

Les performances Live :

9h – Ouverture de la rue et installations artistiques

9h30 – Performance d’inauguration musicale et picturale par Betty’Z et Shadem

10h – Discours d’inauguration / Visite Guidée

10h10 – Micro-trottoir et captation vidéo « quelles sont vos revendications ? 

→   Lire Plus

52e Conférence des Historiens des Caraïbes,

En ligne du 7 au 11 juin 2021

La Société d’Histoire de la Guadeloupe a le plaisir de vous convier à la 52e Conférence des Historiens des Caraïbes, organisée par la Société d’histoire de la Guadeloupe, et qui se tiendra en ligne du 7 au 11 juin 2021, autour de la thématique :
– Interconnexions caribéennes
– Portée mondiale
D’autres thèmes qui y seront développés : Inédits et impensés de l’histoire de la Guadeloupe / Mouvements et mobilités dans les Caraïbes / La Soufrière : Les risques volcaniques dans les Caraïbes, dans une perspective historique / Rébellion et résistance dans l’historiographie de l’esclavage des colonies françaises et scandinaves / Débats contemporains sur la race, la classe et la culture”/ Relire une archive contestée / Des femmes qui se font entendre/ Explorations maritimes : Le changement d’identité à travers le temps/ Relations Passé et Présent: Faits, Représentations, Dynamiques / Mettre en place une résistance/ Les connexions et réflexions sur les Caraïbes.
Les sessions auront lieu en ligne : https://achconf2021.com

→   Lire Plus

Petite éphéméride non exhaustive de juin 2021 en Martinique

Vendredi 4 juin à 18h30 : rencontre avec Patrick Chamoiseau

Où ? À la Maison d’Aimé Césaire

Autour de sa dernière œuvre, Le conteur, la nuit et le panier.

Pour en avoir plus, lire l’article sur ce site.

Samedi 5 Juin à 18h : Lecture par Mohamed Kacimi : Sur les pas de Kateb Yacine 

Où ? À La Terrasse de Tropiques Atrium Scène Nationale – Entrée libre. Attention : la jauge est limitée !

Mohamed Kacimi est auteur, romancier, poète, dramaturge et essayiste algérien. Il est aussi traducteur. Dans ses écritures, il s’empare de sujets complexes, parfois douloureux, interrogeant sans relâche les relations humaines, les croyances, les grands récits du monde.Il est l’auteur de la pièce Congo Jazz band, mise en scène par Hassane Kassi Kouyaté, accueillie en octobre 2020, à Tropiques Atrium Scène Nationale à Fort-de-France.

Kateb Yacine (1929 / 1989) : Écrivain, poète, romancier, dramaturge, metteur en scène, essayiste et journaliste algérien, il est une figure majeure de la littérature et du théâtre. Son œuvre traduit la quête d’identité d’un pays et d’un peuple aux multiples cultures.

→   Lire Plus

Lettre d’information de la Direction des Affaires Culturelles de Martinique. Édition du 29/05/2021

— Présentation par Christophe Pomez, Directeur des affaires culturelles de la Martinique —

Tous nos lieux de culture peuvent désormais ouvrir leurs portes au public tant en Martinique que sur tout le territoire national. Comme l’a souhaitée la Ministre de la culture, cette réouverture concerne l’ensemble des lieux culturels : des cinémas aux musées, en passant par les salles de spectacle vivant, les galeries d’art, les monuments, les bibliothèques ou les lieux d’enseignement artistique.

Cette réouverture des lieux culturels est progressive. En effet, cette reprise d’activité des lieux culturels se fera « en responsabilité », a assuré la ministre de la Culture. « Certaines mesures sanitaires devront être maintenues, non pour limiter l’ouverture des lieux, mais pour la permettre sur le long terme : le respect des gestes de protection, le port généralisé du masque, des jauges réduites – et plus strictes, en tous cas au départ, que celles que nous avons connues ». Ces mesures sanitaires seront nécessaires pendant encore un temps, avant leur allègement par paliers.

La Direction des affaires culturelles poursuit son action en faveur des secteurs culturels en accompagnant cette réouverture : afin de répondre au besoin d’expériences collectives, de partage et de remobilisation des savoirs après la période difficile qu’a connue notre territoire, la DAC se mobilise pour proposer aux enfants et aux familles des grandes vacances culturelles et apprenantes.

→   Lire Plus

Rénové, le Domaine de Fonds Saint-Jacques à Sainte-Marie se dévoilera bientôt !

Petit rappel historique : 

Le Domaine de Fonds Saint-Jacques est une ancienne Habitation-sucrerie du XVIIe siècle, une des plus anciennes de la Martinique. L’histoire de ce lieu remonte à 1658, lorsque des moines dominicains s’y établissent après que la propriétaire, Marie du Parquet, a fait don de ses terres aux religieux de l’Ordre de Saint Dominique, en récompense des services rendus lors de la guerre contre les Indiens Caraïbes. Les moines s’installent sur le site et construisent un couvent, une église et une sucrerie. Le père Labat, lors de son séjour en Martinique, administre le domaine entre 1696 et 1704… Il y perfectionne les méthodes de distillation du rhum en mettant au point un nouveau modèle d’alambic, et modernise les installations pour améliorer la qualité de la production de sucre. De l’habitation, il fait le centre industriel le plus avancé de l’île. En 1697, il participe même à la défense du territoire en dirigeant les forces locales pour repousser victorieusement une attaque anglaise… L’activité du domaine se développe au cours des décades suivantes –  en 1762, ce sont près de 500 esclaves qui y travaillent –, mais elle périclite au cours du XIXème siècle avant de cesser totalement.

→   Lire Plus

À Fort-de-France, à Tropiques Atrium : Rézistans 2021 !

Les 22 et 23 mai. Entrée libre (dans la limite des places disponibles). Billets à retirer à l’accueil partir de 16h30. 

Pour commémorer le 22 mai 1848, Tropiques Atrium Scène nationale vous invite au cycle Rézistans !

En Martinique, la nouvelle phase de déconfinement sera lancée la veille de la commémoration de l’abolition de l’esclavage !

Tropiques Atrium pourra alors vous accueillir, cher public, et nous marquerons cette date fondamentale, avec une programmation pluridisciplinaire en #Rézistans, en entrée libre (évidemment dans la limite des places disponibles et dans le respect des gestes barrière), les 22 et 23 mai !

Nous vous invitons à nos vernissages d’expositions, conférences, fresques, expressions musicales et chorégraphiques, dès le 22 mai à 15h30, et pour ceux qui ne pourront pas se déplacer, les grands évènements de la journée seront aussi visibles en live sur notre Facebook ! Comptez aussi sur nous le 23 mai.

Une plateforme digitale sera TRÈS BIENTÔT mise en ligne et complétera cette pluridisciplinarité avec des films, des modules vidéo et des références littéraires et musicales, autour de la notion de résistance.

Pour TOUT connaître de ce week-end de Rézistans, en détails, et/ou télécharger la brochure, c’est très simple !

→   Lire Plus

Sonjé 22 Mé

22 Mé Lanmanten…

Programme des manifestations sur le Lamentin pour le 22 mai 2021

Le Maire de la Ville du Lamentin vous informe du programme des manifestations prévues sur le territoire du Lamentin dans le cadre du 173ème anniversaire de la commémoration de l’abolition de l’esclavage :

. + Vendredi 21 mai à 16h30 à la médiathèque, rue Hardy de Saint Omer

. présentation de l’ouvrage « l’esclavage, une histoire de héros » de Simone Mornet avec le comité Devoir de Mémoire. Ce livre sous-titré « une grand-mère à ses petits-enfants » est un récit historique de l’esclavage, illustré d’images et de cartes pour les plus jeunes. C’est le choix de cette grand-mère à ses petits enfants qui de manière originale leur conte chaque soir cette histoire de héros en valorisant la lutte de ces derniers et leur terrible combat. Inscriptions à la médiathèque au 0596-517788. Diffusion live sur la page Facebook Mairie du Lamentin Martinique.

. + Samedi 22 mai

* « marche commémorative du 22 mai 1848 » à travers les quartiers organisée par la Ville du Lamentin, l’Office de la Culture et le Foyer Rural de Sarrault-Duchesne Au programme :

.

→   Lire Plus

Report de la Biennale d’art contemporain

Annulation de Biennale d’art contemporain, initialement annoncée par la presse pour cette année.

Comme il est à prévoir que Mme la Présidente ne soit pas reconduite à ses fonctions, il va sans dire que nous pouvons traduire le report indiqué dans cette lettre comme une pure et simple annulation de l’événement.
Il est fort regrettable de voir la culture de ce territoire devenir le jouet préféré des politiques, lesquels sont dépourvus de véritable vision culturelle et ne s’en tiennent qu’à des effets d’annonces médiatiques réservées à la période électorale.
Il est fort regrettable de voir que les artistes, convoqués par deux fois à vos rencontres « express », continuent d’être instrumentalisés de la sorte.
Votre courrier trahit une fois de plus le manque criant de volonté pour le développement de la culture et reste avant tout, l’aveu de l’incapacité totale de votre bureau en matière d’expertise culturelle.

→   Lire Plus

« Initier une œuvre d’art peut être l’affaire de toutes celles et ceux qui le souhaitent »

— Par Collectif —

L’art n’est pas qu’une question d’offre et de consommation culturelle, avec d’un côté les artistes et, de l’autre, de potentiels récepteurs soulignent, dans une tribune au « Monde », des artistes des Nouveaux commanditaires, soutenus par la Fondation de France, parmi lesquels Jean-Michel Othoniel, Claude Closky ou Tania Mouraud, groupe engagé dans une originale expérience de démocratie culturelle.

Tribune. Alors que la crise sanitaire a poussé les décideurs politiques à classer les lieux d’art et de culture comme non essentiels, comment redonner toute sa légitimité, sa nécessité à la création artistique actuelle ? Comment tisser de nouvelles formes de liens entre des artistes et des publics qui sont d’abord, toutes et tous, des citoyennes et des citoyens ?

L’art n’est pas qu’une question d’offre et de consommation culturelle, avec d’un côté les artistes et, de l’autre, de potentiels récepteurs. Au contraire, initier une œuvre d’art peut être l’affaire de toutes celles et ceux qui le souhaitent. Prendre la responsabilité de faire œuvre commune, c’est ce que permet et encourage, depuis près de trente ans, l’action Nouveaux commanditaires.

Des rôles redistribués

Si celle-ci a fait l’objet de quelques tribunes ces derniers temps et, précédemment, de plusieurs livres de référence, les nombreux artistes – plus de trois cents à ce jour, dont nous sommes – qui ont contribué à cette action n’ont que rarement pris la parole.

→   Lire Plus

Simone Lagrand X SeizeMètresCarrés. Résidence d’autrice.

109, rue Moreau de Jonnès à Fort-de-France

SeizeMètresCarrés est un lieu culturel alternatif martiniquais, au sein de la vieille ville de Fort-de-France.
SeizeMètresCarrés, c’est un lieu de création polymorphe , de diffusion et de résidence artistique qui prévoit une programmation pluri-culturelle, qui laissera une place à tous les modes d‘expression artistique (musique, danse, théâtre, arts visuels, ateliers, conférences).

Cette résidence d’autrice/auteur qui se tient tous les 2 ans, comporte quatre grands volets : l’écriture personnelle de l’auteur-e reçu-e, les rencontres avec le public et d’autres artistes, les ateliers menés par l’auteur-e, et enfin, le cas échéant, l’édition d’un ouvrage à l’issue de l’opération.

Les objectifs de la résidence

→   Lire Plus

Napoléon et l’esclavage : grand débat en ligne

Samedi 8 mai 2021 à partir de 14H (heure de Paris).

Depuis le 23 mai 2020, huit opérateurs de mémoire se sont regroupés pour mutualiser leurs actions en faveur de la connaissance de l’histoire de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions et d’en valoriser les patrimoines matériels et immatériels.

Le 5 mai 2021 marquera le bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte.

Ce dernier a laissé une empreinte profonde dans l’histoire de France et du monde. Son rôle dans le rétablissement de la traite négrière et de l’esclavage dans les colonies françaises reste encore trop méconnu.

Lire aussi : Pourquoi et comment Napoléon a t-il rétabli l’esclavage ?

Trois tables-rondes apporteront un éclairage sur les raisons et les circonstances qui l’ont conduit à ce choix. Sur la base de la recherche historique nous répondrons aux questions du public dans le cadre de trois tables rondes.

Cette manifestation prendra la forme de webinaire ouvert à tous les publics, avec la participation de 18 historiens français et internationaux.

 14H Napoléon Bonaparte : le rétablissement de la traite négrière et de l’esclavage

La première table-ronde sera consacrée aux facteurs et aux mécanismes qui ont amené Napoléon Bonaparte à rétablir la traite négrière et l’esclavage.

→   Lire Plus

Lettre d’information de la Direction des Affaires Culturelles de Martinique

Édition du 3 mai 2021

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque non gravida augue. Morbi rhoncus lacus vitae lorem pharetra, quis faucibus lorem pulvinar. Vestibulum et leo lorem. Nullam eleifend risus in magna aliquet ultricies. Morbi eleifend lorem sit amet neque venenatis blandit. Nulla mattis nec urna et sollicitudin. Maecenas iaculis a ligula at tempor. Cras condimentum augue nec tellus pretium molestie. Ut a est id magna consectetur pharetra. Donec ornare, neque ut viverra blandit, ipsum metus sodales tortor, ut aliquam quam nisl ultricies mauris.

Sed at tortor vulputate, sagittis elit at, posuere velit. Curabitur nec lorem ut erat molestie facilisis vel vitae risus. Quisque sagittis tempus justo, vel ornare mi consequat tristique. In commodo dui vel rhoncus varius. Phasellus consectetur lacinia metus, eu egestas orci dignissim sed. Suspendisse elementum convallis porta. In imperdiet, magna non dapibus facilisis, tortor purus fringilla massa, cursus venenatis magna ligula non purus. Pellentesque pharetra sagittis est, semper accumsan quam viverra ut. Orci varius natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Nunc laoreet malesuada magna nec aliquam. Quisque mollis mattis diam, vehicula efficitur sapien aliquam sed.

→   Lire Plus

Séminaire René Maran en ligne

Séance ouverte à toutes et tous le 9 avril 2021 de 14h 30 à 16h 30. Heures de Paris.

Pour participer à la séance, copiez le jour J le lien zoom ci-dessous sur votre navigateur :
https://us02web.zoom.us/j/86391171941?pwd=UnRVZTFNTnZmOHQ1WndVQ2h6YTdldz09

ID de réunion : 863 9117 1941
Code secret : 507593

Cette intervention du prof. Charles W. Scheel veut faire le point sur les documents disponibles dans les diverses archives pour la période entre fin 1909 (départ de Maran pour l’Afrique) et juillet 1921 (publication à Paris de Batouala avec sa préface). Il s’agit surtout des nombreuses correspondances de l’écrivain à cette époque. Mais on souhaite également relever les mentions concernant ces genèses dans les nombreuses études consacrées à l’œuvre de René Maran depuis la sortie de Batouala. Toutes indications seront appréciées dans la discussion, suite à la présentation du thème !

→   Lire Plus

Au Brésil, la télé-réalité à la folie avec Big Brother

Rio de Janeiro – Cela fait deux mois que Neymar intrigue ses fans non lusophones avec ses tweets quasi quotidiens sur le « BBB »: non, ce n’est pas une filiale brésilienne du PSG, mais Big Brother Brasil, l’émission de télé-réalité qui captive tout un pays.

Le BBB en est déjà à sa 21e saison et les Brésiliens ne s’en lassent pas: 40 millions de spectateurs en moyenne, 5,1 millions de plus que l’an dernier, et 50% de part d’audience pour l’émission quotidienne, diffusée vers 22h30, après la sacro-sainte télénovela.  

Le diffuseur TV Globo, plus grande chaîne du pays, se frotte les mains: présenté comme le « Big des Bigs« , le BBB 21 sera le plus long de tous, avec 100 jours d’émission prévus, et surtout le plus lucratif. 

Les logos des sponsors sont omniprésents dans la villa avec piscine où des candidats coupés du monde sont scrutés en permanence par 11 caméras depuis le 25 janvier. 

Trois spots de publicité de 30 secondes suffisent à payer la prime de 1,5 million de réais (environ 220.000 euros) versée au vainqueur. 

→   Lire Plus

L’appel du théâtre de Nice pour la création d’une filière spectacle vivant dans la fonction publique

Avec CGT-NMCA territoriaux, les occupants du théâtre national de Nice portent la revendication de la création d’une filière des travailleurs du spectacle vivant dans la fonction publique, ce qui garantirait à tous, intermittents et permanents, une reconnaissance de la qualification personnelle et la sortie de la précarité. Nous publions leur appel.

Nous, intermittent.e.s, de l’emploi, du spectacle, artistes, technicien.ne.s, agents territoriaux de la culture, étudiant.e.s, chômeurs et chômeuses, occupons depuis ce lundi 15 Mars 2021 le Théâtre National de Nice. Nous nous inscrivons dans la continuité des occupations de théâtres et de salles de spectacle partout en France insufflées par celle du Théâtre de l’Odéon à Paris le 4 Mars 2021. Depuis un an, la crise sanitaire a laissé des pans entiers de notre société basculer dans une urgence sociale à laquelle les pouvoirs publics n’ont pas souhaité répondre. Nous sommes loin des promesses d’Emmanuel Macron qui disait qu’il ne laisserait personne au bord de la route. Les étudiant.e.s laissé.e.s à leur détresse économique et à leur isolement social, le monde de la culture désigné comme non essentiel et qui n’a toujours pas été déconfiné, les deux millions d’intermittent.e.s

→   Lire Plus

Annulation de l’appel à candidatures pour le Mémorial des victimes de l’esclavage

*****

Réjouissons-nous de l’annulation du concours du Mémorial des Tuileries, lequel éradiquait du récit national l’essence même de notre africanité.

— Par Joëlle Ferly, Artiste et Fondatrice de L’Artocarpe, —

Avoir pu faire entendre ma position, est pour moi une victoire…

Ma candidature s’est retrouvée au cœur de la polémique du Mémorial en hommage aux esclaves, dont le cahier des charges imposait l’inscription des 200 000 noms attribués aux nouveaux affranchis. Avec 10 experts(1), j’ai rédigé, pas moins de quinze pages démontrant mes réserves à voir ces noms exposés, ce qui aurait nécessairement oblitéré à jamais notre origine africaine. Le risque alors était que ce projet pouvait également attiser de nouvelles tensions.
Ma proposition consistait en partie à renommer cette liste par des noms africains en impliquant des milliers de scolaires.

→   Lire Plus

« Les féminismes de Sappho de Mytilène à nos jours »

Café littéraire sur le lieu de l’exposition « Palimpseste » le mercredi 10 mars de 18H30 à21hOO

L’évaporation est un phénomène qui décrit la disparition des femmes artistes dans l’art. Et pourtant de tout temps les femmes ont créée, écrit. Pas exposées, pas publiées , leurs œuvres sont tombées dans l’oubli laissant ainsi penser que les artistes étaient exclusivement des hommes. Pourtant il y a eu des femmes peintres, autrices de grande qualité que le sexisme des milieux intellectuels a relégué au rang de muses , de modèles, ou effacé de l’histoire de la littérature.

En dépit du talent évident de nombreuses femmes artistes, leur position fut longtemps jugée moins crédible que celle des hommes en raison de leur genre les contraignant à travailler dans l’anonymat et dans l’obscurité.

L’artiste peintre plasticienne Hélène Jacob dans son exposition « Palimpseste »* ne supporte pas cette injustice de l’histoire et décide d’exhumer les portraits de femmes autrices, peintres, poétesses, cinéastes, de déterrer leurs histoires et de réécrire à sa manière sur son palimpseste pictural !

→   Lire Plus

Femmes de Martinique, fanm doubout : le programme d’un week-end prolongé

La journée internationale des droits des femmes est inscrite dans l’agenda international le 8 mars. Cette année, la journée tombant un lundi, les autorités et autres associations ont décidé de fêter les femmes durant tout un week-end prolongé, par des manifestations diverses, qui peuvent aller du vendredi 5 au lundi 8 mars. Les occasions de plébisciter les actions des fanm doubout seront nombreuses et variées : théâtre, exposition, film, mise en lumière des artisanes et créatrices, etc.

Union des Femmes de Martinique, communiqué publié le 02/03/202 :  un collectif pour “hisser” haut les droits des femmes ! L’UFM propose deux rendez-vous inédits, les 7 et 8 mars !

À l’occasion de cette journée spéciale, l’UFM appelle au rassemblement le plus large possible afin de poursuivre activement la lutte pour les droits des femmes. « C’est ensemble et solidairement, autour d’une idée, celle de l’urgente nécessité de continuer à se mobiliser pour revendiquer nos droits, que nous ferons avancer notre société ! »

Dimanche 7 mars : à 14 h, les féministes et symapthisant·es sont invité-es à participer à une visio-conférence internationale, en présence de nombreuses féministes du monde : « Oliwon latè, fanm ka goumen » , à l’Hôtel de la CTM

♦ En présence d’Angela Davis et 16 autres féministes de 17 pays différents : Dominique, Sainte-Lucie,  Trinidad, République Dominicaine, Haïti, Guadeloupe, Guyane, Brésil, Argentine, états-Unis, Algérie, Sénégal, Nouvelle Calédonie, Océanie, Kurdistan, France.

→   Lire Plus

Cap sur les patrimoines !

 Lettre d’information de la Direction des Affaires Culturelles de Martinique

Mars 2021
Après le succès de l’inscription de la Yole au Registre des bonnes pratiques de sauvegarde au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO en décembre 2020, la France a déposé officiellement le dossier de la candidature des « Volcans et forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique » à l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce dossier est emblématique de la richesse de notre patrimoine naturel et culturel. La décision est attendue lors de la 45ème session du Comité du patrimoine mondial en juillet 2022.
 
Patrimoine de la Martinique encore avec la sélection par la Fondation du Patrimoine, dans le cadre du Fonds Impact, du Voilier Le Toumelin qui sera restauré pour participer à la promotion du tourisme à la Martinique.
 
Une convention pluriannuelle de partenariat a été signée le 10 décembre 2020 entre le ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le ministère de la Culture et la Fondation du patrimoine.
Cette convention prévoit notamment une aide à l’ingénierie et des conseils aux collectivités territoriales et aux élus, un programme de 10 prix par an « Engagés pour le patrimoine », et un programme d’embellissement des centres-villes lauréates du programme « Petites villes de demain ».

→   Lire Plus

Sonjé 24 maws 61 : projections du film « La tuerie du 24 mars »

Le Maire de la Ville du Lamentin et l’Office de la Culture vous invitent aux manifestations dans le cadre des 60 ans des évènements de la tuerie du 24 mars 1961

Un peu plus d’un an après les émeutes de Décembre 1959 qui avaient fait 3 morts et de nombreux blessés à Fort de France, c’est au Lamentin que le 24 mars 1961, 3 Martiniquais sont tués et plus d’une vingtaine blessés par les balles des mitraillettes des forces de répression coloniale française.

Il faut rappeler que cette période était celle de la décolonisation surtout en Afrique où nombre de pays sous domination coloniale française accèdent à l’indépendance. C’est la période où courageusement, les Algériens luttent les armes à la main pour recouvrer leur souveraineté.

Le pouvoir colonial a peur que la Martinique aussi ne s’émancipe de cette tutelle coloniale. D’autant que la revendication nationale commence à s’exprimer ici et dans l’émigration.

Ainsi a-t-il pris l’ordonnance d’Octobre 1960 visant à museler ceux qu’il considère comme dangereux pour son système, qu’il va appliquer à Dufond, Guitteaud, Mauvois, nicolas .

En Mars 61, les ouvriers agricoles étaient en grève pour réclamer des augmentations du salaire de misère qui leur était versé, ainsi que des améliorations des conditions de travail et de paiement des salaires.

→   Lire Plus