Manifestations culturelles

Journées nationales de l’architecture

18, 19, 20 octobre 2019 à Schœlcher, Saint-Pierre, Fort-de-France, Le François

L’architecture est partout ! Elle est un art du quotidien que chacun côtoie tous les jours dans son logement, les transports, les infrastructures publiques qu’il emprunte, les équipements sportifs ou culturels, les édifices religieux ou les grands ensembles urbains qu’il fréquente. L’architecture influence nos vies, construit le présent en façonnant nos habitudes du quotidien et en donnant le beau à voir, et imagine le patrimoine du futur.

C’est le week-end des JNA ou Journée nationale de l’architecture. L’occasion de découvrir des bâtiments contemporains avec les professionnels qui les ont pensés…

L’architecture est au carrefour des grands enjeux d’aujourd’hui.
écologiques et climatiques par sa dimension patrimoniale et urbaine ;
économiques car elle nourrit l’activité et l’emploi et participe à l’attractivité des territoires ;
sociaux par le lien qu’elle établit dans nos villes, nos métropoles et nos espaces ruraux ;
scientifiques et d’innovation, par l’ingéniosité des architectes et des professionnels du cadre de vie qu’elle mobilise pour le bien être des usagers.

Lire Plus =>

La culture : outil de résistance et de transmission

Samedi 19 Octobre 2019 à partir de 8h 30 Hôtel la Batelière

Organisé par FIRST CARAÏBES,

A l’initiative du Professeur Aimé Charles-Nicolas

A force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel (Edgar Morin).

Nous savons l’importance « essentielle » et « urgente » de la Culture dans l’émancipation des peuples. Nous le savons dans la Caraïbe mais aussi dans tous les pays post-esclavagistes grâce aux historiens, grâce aux Césaire, Malcolm X, Frantz Fanon, Bob Marley, etc., mais aussi grâce aux grands passeurs de culture et aux artistes.

C’est pourquoi à la suite du colloque scientifique international qui s’est tenu en Martinique et Guadeloupe en octobre 2016 « L’Esclavage, quel impact sur la psychologie des populations ? », plusieurs manifestations scientifiques qui ont été organisées par les invités du Colloque dans plusieurs pays ont également programmé un évènement culturel notamment à Kingston (Jamaïque), à Miami, à Växjö (Suède), à Washington et au Bénin.

Nous savons aussi que « pour sauvegarder une mémoire il faut la confier aux enfants… » La démonstration en a été faite –s’il en était besoin- par l’exposition (Canopé) dans le cadre de ce Colloque, à La Pagerie, des travaux admirables de peintures et sculptures réalisés par des écoliers sur la thématique de l’esclavage.

Lire Plus =>

La Culture, outil de résistance et de transmission

Samedi  19 octobre 2019 à partir de 8h 30. Hôtel La Batelière

Le Professeur Aimé Charles-Nicolas, Président de First Caraïbes, a le plaisir de vous convier au Festival Culturel et Scientifique.

Ce festival innovant interroge sur la puissance de l’art, sur la puissance de la mémoire, sur la légitimité de l’histoire, sur le rôle de l’artiste dans la transmission ou encore sur le pouvoir de la musique et de la danse. Il rend hommage aux passeurs d’art, à ceux sans qui l’histoire et l’art resteraient confinés à un petit groupe d’initiés, c’est d’ailleurs le sens du parrainage de la Fondation Clément et du Mémorial ACTe. Car le sens de leur action et de celle de FIRST Caraïbes est justement de diffuser, de transmettre. Les artistes, les musiciens, les danseurs seront présents pour vous éclairer et bavarder avec vous.Résistance hier et aujourd’hui.Résistance à quoi? Au «décervelage». Sûrement pas à la modernité. Transmission des savoirs. Transmission ouverte et généreuse. Transmission aux petits et aux grands, à tous et à toutes. En effet First Caraïbes a la chance de présenter aujourd’hui des artistes plasticiens martiniquais de très grande envergure, reconnus par les académies et les musées internationaux.

Lire Plus =>

Comment concilier les usages de la mer avec la préservation du milieu marin…

par Office de l’Eau Martinique – Association 3ED
Adresse : Espace Bernard Latour (Bord de Mer de Case-Pilote – Face au Ponton) Case-Pilote, Martinique 97222

Description

« Dessinée par son histoire géologique et la variété de ses conditions climatiques, la Martinique offre une grande diversité de paysages et d’habitats marins. Mangroves, fonds meubles, herbiers, récifs coralliens, îlets, falaises et plages ponctuent son littoral. Ces écosystèmes abritent une biodiversité remarquable, à la jonction entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique. Ils remplissent des fonctions écologiques primordiales pour l’alimentation et la reproduction des poissons, mollusques et crustacés côtiers, la ponte des tortues marines et la nidification des oiseaux limicoles et marins. Vers le large, on peut observer de nombreux mammifères marins et apprécier la présence de nombreux poissons et oiseaux pélagiques.

La Martinique recèle également des vestiges sous-marins témoignant de l’histoire de l’île qui participent à la richesse de son patrimoine culturel. Ce territoire insulaire constitue un espace d’interactions entre une biodiversité marine riche et fragile et une population dense, pratiquant des activités maritimes multiples.

Lire Plus =>

Le Mois Kréyol, festival des langues et cultures créoles

Du 9 octobre au 9 novembre 2019 à Paris, en Île-de-France, à Strasbourg, en Martinique, en Guadeloupe à Trinité-et-Tobago et  à Montréal.

Le Festival Le Mois Kréyol, festival des langues et des cultures créoles, revient pour sa troisième édition, du 9 octobre au 9 novembre, à Paris, en Île-de-France, à Strasbourg, en Martinique, en Guadeloupe à Trinité-et-Tobago et même à Montréal.

Télécharger le programme complet

Pour cette troisième édition, les patrimoines culturelles immatériels, entre tradition et modernité, passé et présent, sont mis à l’honneur tant à travers les programmations artistiques que dans les conférences et tables rondes ainsi que les ateliers.

Les Rendez-vous de la Martinique
  Samedi 19 octobre  Journée Kréyole – Contes et Atelier  Habitation Fonds Rousseau – Schoelcher <Jala, Marie-George Giboyau & Noëlla Tanasi – Balade contée

C’est une invitation à faire, ensemble, un voyage à travers des contes de Martinique pour dire la vie d’antan jusqu’à nos jours.

Avec Jala, Marie-Georges Giboyau et Noëlla Tanasi, découvrez l’Habitation Fonds Rousseau, lieu rare de patrimoine, à la fois site précolombien et haut lieu de culture et d’industrie de la canne à sucre.  

Lire Plus =>

Autour de « Sexe & colonies »

Exposition – ouvrage – colloque

D’octobre à décembre 2019, plusieurs événements viendront structurer le programme Sexe & colonies, dans le prolongement de l’ouvrage publié en septembre 2018. En tout premier lieu, la présentation de l’exposition Sexe, regards & colonies, inspirée de l’ouvrage édité aux Éditions La Découverte, qui sera présentée pendant 15 jours au Festival des Rendez-vous de l’Histoire de Blois au sein de la bibliothèque Abbé-Grégoire. Le 14 novembre 2019, sera publié au CNRS Éditions le second volet éditorial de ce programme dans l’ouvrage collectif regroupant une cinquantaine de contributions issus des colloques organisés en 2018 et 2019, sous le titre Sexualités, identités & corps colonisés. À l’occasion de l’édition de cet ouvrage, un colloque est proposé au CNAM le 3 décembre 2019 (le premier d’une longue série qui sera proposée en 2020 en France et aux États-Unis), autour de la lecture des images, sous le titre Images, colonisation, domination sur les corps. Cette rencontre sera l’occasion de présenter le nouvel ouvrage.
 

Actualité 1

Exposition « Sexe, regards & colonies »

Du 4 au 19 octobre 2019
Bibliothèque Abbé-Grégoire, Blois

Dans le cadre  des 22e Rendez-vous de l’Histoire de Blois, la bibliothèque Abbé-Grégoire accueillera la présentation de l’exposition « Sexe, regards & colonies », conçue par le Groupe de recherche Achac.

Lire Plus =>

Comment l’imaginaire colonial représente-t-il les femmes et les hommes par qui le métissage arrive ?

Jeudi 26 septembre 18 h 30 Tropiques-Atrium

Stéphanie Mulot

Aux origines du métissage dans les sociétés colonisées

Comment l’imaginaire colonial représente-t-il les femmes et les hommes par qui le métissage arrive ?

De gré ou de force, quelles étaient les origines et les conditions du métissage ?

Comment ces traces continuent-elles à influencer notre imaginaire des relations sociales, raciales et sexuelles ?

En interrogeant les images des couples mixtes, de la colonisation à nos jours,

Stéphanie Mulot propose un voyage anthropologique interactif dans les fondements de nos sociétés post-coloniales, via la sexualité.

Stéphanie Mulot est Docteure en anthropologie de l’EHESS de Paris,

Professeure des Universités en sociologie à l’Université de Toulouse Jean Jaures et Chercheure associée au Laboratoire caribéen de sciences sociales de l’UA.

La matrifocalité caribéenne n’est pas un mirage créole
Stéphanie Mulot

La matrifocalité fait l’objet de nombreuses controverses depuis des décennies. Organisation et système relationnel familial décrits dans les sociétés caribéennes postesclavagistes, la matrifocalité a tantôt été présentée comme une spécificité, tantôt comme une illusion, voire comme un biais idéologique.

Lire Plus =>

Paroles d’auteurs : Daniely Francisque

BU du campus de Schoelcher mercredi 25 septembre 2019 à 16h 30

En ce début de saison, la BU du campus de Schoelcher vous convie, le dernier mercredi de chaque mois, à un nouveau rendez-vous culturel régulier : Paroles d’auteurs. Mis en place par l’association Ecritures Théâtrales Contemporaines en Caraïbes (ETC Caraïbes), et la BU du Campus de Schoelcher, ce cycle drencontres prendra la forme d’entretiens-dialogues animés par Axel Arthéron, maître de conférences au département Lettres modernes (pôle Martinique), à l’initiative du projet.

Il s’agit, précise le chercheur « d’approcher la nature, les formes et les enjeux de l’écriture dramatique contemporaine. » Plus encore, poursuit-il, cette initiative partagée vise à « œuvrer à la valorisation du théâtre contemporain francophone en donnant la possibilité de mettre des visages et des mots à cette expression ; à poursuivre la dynamique collaborative entre les lieux de fabrique artistique et la scène de la recherche, de l’élaboration conceptuelle ; à mettre à disposition des étudiants un corpus de textes et d’auteurs dessinant, entre autres choses, le champ du théâtre caribéen contemporain.

Lire Plus =>

Journées du patrimoine : six visites de la Fondation Clément à ne pas manquer

À l’occasion de la 36ème édition des Journées européennes du patrimoine organisée par le Ministère de la Culture, la Fondation Clément propose la visite de six sites dont elle assure la mise en valeur patrimoniale.

Habitation Clément 

9h-18h30 | Découverte de la bibliothèque de la Fondation Clément et exposition de livres anciens
Activité gratuite | Sans inscription
La Fondation Clément collecte des documents témoignant de l’histoire sociale et économique de la Martinique. Elle constitue ainsi, une importante collection documentaire réunissant des archives , des fonds iconographiques et une bibliothèque consacrée à l’histoire de la Caraïbe,
riche d’ouvrages remarquables, certains datant des 17e et 18e siècles. Ces collections sont conservées dans la bibliothèque de la Fondation
Clément. Cette bibliothèque, réservée aux chercheurs et étudiants est ouverte exceptionnellement à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. La visite de la bibliothèque s’accompagnera d’une exposition de livres anciens.

9h-18h30 | Exposition d’Ikébana
Activité gratuite | Sans inscription
Atelier gratuit Dimanche de 10h à 12h
Réservation au 0596 52 24 70/0696 30 71 21
L’Atelier Ikébana « la Voie des Fleurs » vous invite à deux journées de démonstration, de création, de réalisation et d’exposition de bouquets d’Ikébana (Art Floral Japonais ) animées par Madame Simone Gueredrat, Maître I Associé de l’Ecole Ohara.

Lire Plus =>

36e Journées Européennes du Patrimoine

Samedi 21 et Dimanche 22 septembre 2019

Arts et divertissements, thème de l’édition 2019
Le patrimoine présente des formes très diverses. Il peut être civil, religieux, commémoratif, hospitalier, judiciaire, scolaire, militaire, urbain, rural, industriel, naturel… Pour la 36e édition des Journées européennes du patrimoine, le ministère de la Culture proposera aux 12 millions de visiteurs qui participent, chaque année, à l’événement de découvrir ou redécouvrir une nouvelle facette du patrimoine, celle du divertissement.
Du cadre offert par les théâtres antiques et les amphithéâtres romains aux salles et aux lieux de spectacles présents sur l’ensemble du territoire, dédiés à l’art théâtral, lyrique, musical, cinématographique, à la danse ou aux arts du cirque…, à travers leurs édifices, leurs pratiques performatives et leurs usages contemporains, les arts du spectacle sont un patrimoine vivant, à voir et revoir sous une lumière nouvelle. Ces Journées mettront aussi en exergue les pratiques festives (fête foraine, carnavals, processions, défilés…), ainsi que les jeux traditionnels et les pratiques physiques, accueillies par les hippodromes, les piscines, les stades et les ensembles sportifs notamment : tout un patrimoine culturel immatériel, d’une extraordinaire variété, sauvegardée et transmise aujourd’hui.

Lire Plus =>

La Riviè Gran’Riviè an Mouvman

Dimanche 25 août 2019, à partir de 10 heures à Grand-Rivière

Événement du Grand-Nord
Journée d’échanges regroupant la culture, la musique, la danse, le spirituel et l’artisanat

Objectifs de cet événement :

– Valoriser notre site naturel, la rivière
– Inciter les locaux à revenir près de ce site, délaissée au profit de la mer
– Mettre en avant les bienfaits de l’eau froide sur le corps humain
– Dynamiser la commune de Grand’Rivière
– Faire revivre les coutumes traditionnelles aux abords des rivières
– Lien intergénérationnel
– Pédagogie environnementale
– Concertation locale
– Valorisation et préservation de ces sites de par les gestes éco-citoyens à adopter
– Préparer la population à retrouver une activité naturelle, en cas de catastrophe
– Faire de la rivière : une scène naturelle pour les artistes (chanteurs et danseurs)
– Démontrer toutes les activités modernes qui peuvent s’y pratiquer
– Faune et flore des milieux d’eau douce

Le programme :

Lire Plus =>

Gran Zwèl Séré dans Foyal

Rallye, historique, urbain, le 25 août 2019 de 9h à 13h dans les rues de Foyal

Dans le cadre du programme Foyal350, l’association Notre Histoire Caraïbe organise un “ Gran Zwèl Séré dans Foyal ” le 25 Août 2019, de 9h à 13h. Ouvert à tous, ce rallye-jeux historique dans les rues de Fort-de-France permettra à la population de s’approprier l’histoire et le patrimoine de notre Martinique dont celle de notre ville capitale, de manière ludique.
La manifestation s’inscrit dans le cadre du programme de conférences et événements Foyal 350 initié par Gilbert Pago sur l’année 2019, année commémorative des 350 ans de la création de Fort Royal.
Après plusieurs conférences sur la « Naissance de Foyal » ou encore « Au Béro, le quartier hindou », l’association Notre Histoire Caraïbe en collaboration avec L’île aux énigmes et l’Agence Cerise, propose de re-découvrir de manière ludique les rues et les monuments de Fort-de-France , en famille ou entre amis, à travers 4 parcours de jeux et d’énigmes .

Pour participer, il suffit de constituer une équipe de 2 à 6 personnes maximum et de choisir ses parcours parmi les 4 thèmes proposés :
● Histoire des eaux
● Histoire des pierres
● Histoire maritime
● Histoire religieuse
Une chasse au trésor sera ouverte à ceux qui auront fini au moins deux parcours.

Lire Plus =>

Grandes Vacances au Musée du Père Pinchon

Mercredi 21 août 2019 à partir de 9h

Toujours dans le cadre de l’opération Grandes Vacances au Musée le Musée du Père Pinchon  propose pour la journée du 21 août 2019 toute une série d’activités pour les petits et pour les grands :

9h à 17h Exposition : Les animaux de la nuit martiniquaise.Ces petites bêtes racontent les belles histoires et contes de nos campagnes profondes, notamment les cabri-bois, les tactac, ces lucioles qui, si souvent, ont animé la curiosité infantile, jusqu’à intégrer les proverbes et dictons populaires du genre « fou kon an tak-tak » ou encore « fè kon an tak-tak ».
9h à 11h Animation Conte autour de la nuit et des animaux
9h à 11h Atelier : Pop up carte crapo
11h à 12h30 Conférence : Les animaux de la nuit martiniquaise et l’impact de la pollution lumineuse sur cette faune.
11h à 13h Atelier : Origami cabri – bois
14h – 15h Conférence Ces animaux qui éclairent la nuit : explications sur la luminescence
14h à 16h Atelier : Tressage d’un animal en feuille de coco
15h à 17h Atelier coloriage : Les insectes de la nuit
15h à 17h Animation Marionnettes

Lire Plus =>

Grandes Vacances à la Maison des Volcans

Mercredi 14 août  2019 au Morne-Rouge.

Dans le cadre de l’opération « Grandes Vacances au Musée » La maison des Volcans  du Morne Rouge (tél 0596 52 45 45) propose le mardi 14 aout 2019 toute une série d’activités, pour petits et grands, avec notamment en fin d’après-midi une conférence de M Claude Granpey sur le thème des volcans de subduction : la chaîne des Cascades.

Le processus de subduction est un phénomène géologique majeur sur notre planète. Il génère de puissants séismes et de violentes éruptions. Les volcans les plus dangereux se trouvent le long de la ceinture de feu du Pacifique à laquelle appartient la chaîne des Cascades, aux États-Unis.

C’est à une visite de ce chapelet de volcans que vous invite la conférence. Elle se conclura avec un diaporama en fondu enchaîné sonorisé qui part « À l’assaut de l’Altiplano » chilien et bolivien, prolongement logique de la chaîne des Cascades en Amérique du Sud.

EXPOSITION
Sables d’ici et d’ailleurs

Lire Plus =>

Elles/Ils font la fête. Sœur Vulverine, pour marier paillettes, conseils et indulgence

— Par Agnès Polloni —

Fête de l’Humanité 2019

Elles sont maquillées à outrance et coiffées d’une cornette. Un accoutrement qui passe à peu près aussi inaperçu que leurs cils exagérément longs. Les Sœurs de la perpétuelle indulgence, un mouvement né aux États-Unis après les émeutes de Stonewall, se sont propagées à travers le monde. Ces hommes et femmes de la communauté LGBTQ+ se réunissent chaque mois dans un des dix couvents de proximité répartis dans l’Hexagone. Vulverine est membre du couvent de Paname depuis 2015, après avoir découvert les Sœurs dans un festival. « J’étais obnubilée par leur discours, voire un peu collante », se souvient-elle en riant. Les sœurs s’amusent avec audace et panache à détourner les codes religieux. Le visage teinté d’une multitude de couleurs, elles apportent conseils et réconfort aux personnes LGBTQ+, aux séropositifs ou encore aux curieux en pleine découverte sexuelle. Ce sera le cas à la Fête de l’Humanité, où Vulverine et ses consœurs tiendront un stand pour la troisième année consécutive. Elles y distribueront des protections, animeront des cessions de prévention et débattront avec les festivaliers.

Lire Plus =>

La nuit des étoiles

Vendredi 2 août 2019 à partir de 18h au CDST de Saint-Pierre

Pour l’édition 2019 de « La Nuit des étoiles », le CDST (Centre de découverte des sciences de la Terre) et le CDSA (Club de découverte des sciences astronomiques) proposent une soirée « autour du ciel » le vendredi 2 août. Le thème retenu pour cette nouvelle manifestation nationale est « Pierre d’étoile ».

Au programme de la soirée :

– Exposition complétée par une vidéo sur les « météorites » ou cailloux de l’espace

« 16 levers de soleil » 

Documentaire de Pierre-Emmanuel Le Goff.

Synopsis:

S’envoler pour l’espace. C’est ce rêve que Thomas Pesquet a réalisé en décollant depuis la base de Baïkonour. A 450 kilomètres de la Terre, durant ces six mois où le monde semble basculer dans l’inconnu, un dialogue se tisse entre l’astronaute et l’œuvre visionnaire de Saint Exupéry qu’il a emportée dans la station spatiale.

La presse en parle :

Culturebox – France Télévisions par Michaël Naulin
Au-delà de l’aspect documentaire (premier long-métrage réalisé dans l’espace à partir de prises de vues en résolution 6K), Pierre-Emmanuel Le Goff livre une œuvre onirique sur l’espace.

Lire Plus =>

Pourquoi et comment Napoléon a t-il rétabli l’esclavage ?

Deux historiens confrontent leurs interprétations


Conférence-débat à la Mairie du 5e, 21 place du Panthéon mardi 16 juillet 2019
Accueil à partir de 19h30 début 20h précises, Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Frédéric Régent :
« Le 16 juillet 1802, par un arrêté consulaire, non publié au bulletin des lois, Napoléon Bonaparte rétablit l’esclavage en Guadeloupe. Huit ans après l’abolition de l’esclavage votée par la Convention nationale, le 4 février 1794, celui qui dirige de manière autoritaire la France a mis fin à l’un des héritages de la Révolution française et de la Première République. Le 20 mai 1802, Napoléon Bonaparte avait déjà décidé de maintenir l’esclavage dans les colonies, où celui-ci n’avait pas été aboli (en Martinique en raison de l’occupation britannique, à la Réunion et à l’Île de France [actuelle Île Maurice] où les maîtres avaient renvoyé les agents de la République chargés de la mise en application de l’abolition). Par sa décision du 16 juillet 1802 de rétablir l’esclavage, Bonaparte veut punir la population de la Guadeloupe de s’être rebellée en mai 1802, contre l’expédition qu’il a envoyé dans l’île sous le commandement du général Richepance.

Lire Plus =>

« Le voyage à Tipi » le rdv de la parentalité décomplexée 2ème édition

Les 08 et 09 juin à **l’Institut Martiniquais du Sport de 10h à 17h

À Mangot Vulcin au Lamentin

Qui allez vous retrouver les 8 et 9 juin au Festival Tipi ??

🧳🤗 LA BULLE A KRRISTOU> Pendant que vos enfants s’amusent, prenez du temps pour vous.

Tipi 2ème édition, c’est LE rdv de la parentalité décomplexée, avec encore plus d’espace, plus d’ateliers, plus de conférences sur toutes les questions autour de la parentalité. Venez vous Informer, vous inspirer, vous détendre, partager entre parents avec des interlocuteurs dédiés.
Pour les enfants un voyage imaginaire, une chasse au trésor, le mini cinéma, une course en relais parents/enfants, du coding pour robot, des expériences scientifiques.

Lire Plus =>

Violence et sexualité transactionnelle

Mercredi 5 juin à 17h 30. BU du campus de Schoelcher

L’Observatoire des violences envers les femmes, placé sous l’égide de L’ALEFPA Martinique, et la bibliothèque universitaire vous invitent mercredi 5 juin, 17h30, à une conférence de Mylenn Zobda Zebina et Myriam Thirot intitulée :  » Violence et sexualité transactionnelle : le maintien des rapports sociaux de sexe ». La manifestation se tiendra à la BU du campus de Schoelcher (rdc).

En 2016, l’étude menée pour l’ARS sur les sexualités transactionnelles en Martinique a permis d’identifier leurs différentes formes et les publics qui y ont recours. Les situations de vulnérabilité dans lesquelles se trouvent ces publics s’accompagnent de violences plus souvent subies qu’exercées. Les formes revêtues par ces violences diffèrent selon le type de sexualité transactionnelle (prostitution, échanges économico-sexuels) et les publics concernés (femmes étrangères, femmes martiniquaise, hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, transsexuelles), les hommes hétérosexuels ayant des ST étant les seuls enquêtés épargnés par toute forme de violence. L’analyse de ces violences montre donc l’interdit et l’autorisé, dans la société martiniquaise, en matière de sexualité selon le sexe et l’orientation sexuelle des individus.

Lire Plus =>

Le grand Défi Solidaire pour « Philo »

Olivier Ahuie dit « Philo », Conteur slameur de Côte d’Ivoire, perd la vue. Soutenons-le comme un frère pour qu’il puisse payer ses frais d’opération chirurgicale et de séjour. Les dons peuvent être effectués sur www.dalendo.com, plateforme de financement participatif.
Olivier AHUIE est un conteur slameur de Côte D’Ivoire qui doit se rendre en France, à Paris précisément, dans un grand hôpital spécialisé et privé pour une opération chirurgicale qui lui permettra de sauver le dernier œil qu’il lui reste à cause d’un décollement de la rétine et d’une difficulté supplémentaire, la drépanocythose.
Membre du Collectif au Nom du Slam, Ahuie Olivier alias Philo le Dompteur des Mo… est Conteur-Slameur et médiateur culturel et responsable de la vie scolaire au sein d’un établissement d’enseignement secondaire du sud-Ouest de la Côte d’Ivoire, son pays d’origine. Il est par ailleurs fondateur depuis 2007, de l’association COTE, Culture d’Odyssées Tours d’Eburnie, une structure qui oeuvre pour l’épanouissement socioculturel des enfants.
Amoureux des mots, de la scène et du jeu, cet adepte des jeux de mots sur scènes a l’art de transporter son public, dans des voyages émotionnels intenses d’où il (le public) ne descend que lorsque Philo l’y autorise.

Lire Plus =>

Activités culturelles haïtiennes en France : semaine du 28 mai 2019

Pour recevoir ces informations hebdomadaires, il suffit d’envoyer un mail à serviceculturel.haïti.fr@gmail.comi

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur?

Lire Plus =>

Les Vendredis de la Bibliothèque Schœlcher : regardons notre histoire!

La Bibliothèque Schœlcher vous invite à la rencontre aux : « Vendredis de la bibliothèque Schoelcher : du vendredi 03 mai au vendredi 24 mai 2019, regardons notre histoire » dans le cadre des 171 ans de l’Abolition de l’Esclavage.

Au programme :        

– Jeudi 23 mai à 18h30 : Conférence « L’esclavage : quel impact sur la psychologie des populations ? » avec l’intervention du Professeur Aimé CHARLES NICOLAS.

Après un premier colloque à Toronto organisé par l’institut Harriet Tubman sur les séquelles psychologiques de la traite négrière transatlantique en 2010 ;

Sous la direction d’Aimé CHARLES-NICOLAS et Benjamin BOWSER, un nouveau colloque international s’est tenu à la Martinique et à la Guadeloupe et, il a permis de croiser des savoirs de scientifiques, de psychiatres, de généticiens, d’historiens, d’anthropologues et de sociologues. Les travaux de ces spécialistes ont permis de révéler l’existence de traumatismes psychologiques sur l’ADN et leur transmission de génération en génération.

Aimé CHARLES-NICOLAS est professeur émérite de psychiatrie et d’addictologie à l’Université des Antilles.

Benjamin BOWSER est professeur émérite de sociologie à la Cornell University, lthaca, New York.

Lire Plus =>

Commémorations du 22 mai : un aperçu

Mercredi 22 mai 2019

Ducos

16h : tambours en liberté : musique et danses par le foyer rural de Durivage. Tous les groupes sont  invités. Contacts : 0696.44.15; 0696.86.81.75

Fort-de-France

Tropiques-Atrium

Soirée culturelle en deux temps : « Les tambours de la liberté ».

17h : Lecture théâtrale et musicale de « Frères Volcans » par José Exilis .
18h : Les tambours de la liberté avec la coordination Lawonn Bèlè Matinik pour un moman bèlè intéractif avec le public. Gratuit/Contact : 0596.70.79.29

Collectivité Territoriale de Martinique

14h-22h La Collectivité Territoriale de Martinique vous invite au « 22-Mé la CTM », l’occasion de se détendre en famille ou entre amis. Pour l’occasion, les jardins de la CTM accueilleront chouval bwa, stands de confiseries, danse, jeux antan lontan, marionnettes… L’après-midi sera clôturé par un plateau musical avec Paulo Athanase et Max Mona. 14h-22h à l’hôtel de la CTM à plateau Roy à Cluny. Gratuit

Lire Plus =>

Sélébrasyon 22 mé 1848

22 mai 2019 de 7h à 20h Domaine de Tivoli

Le 22 Mai 1848 une date importante de notre histoire
Nous célébrons le 22 mai 1848!
Pourquoi célébrer et non commémorer ?
Depuis quelques temps un collectif d’artistes engagés, d’historiens et d’anthropologues se penchent sur l’histoire de la Martinique et ont décidés d’écrire eux mêmes notre propre histoire car d’après eux, ceux qui ont écrit l’histoire pour nous, nous ont mentis…
Non nos ancêtres ne sont pas des Gaulois
Non ce n’est pas Victor Schœlcher qui a abolit l’esclavage
C’est pourquoi ils ont décidés d’interroger le peuple et d’aller aux sources anthropologiques de notre passé.
Concernant l’esclavage ce sont les esclaves eux mêmes qui au prix de nombreuses révoltes ce sont libérés. Nous n’attribuons pas à Schœlcher cette victoire qui en fait n’est pas une victoire pour nous car les colons ont été indemnisés et pas les esclaves qui devraient l’être pour les préjudices qu’ils ont subis. Si l’esclavage est un crime contre l’humanité nous attendons que ceux qui ont subi ce crime dont nous sommes les descendants aient une réparation financière et matérielle.

Lire Plus =>

La Nuit Européenne des Musées

Samedi 18 mai 2019: quatre musées participent

Musée du Père Pinchon
33 rue du professeur Raymond Garcin, Didier
Fort-de-France
Tél. +596 596 42 12 30
www.collectivitedemartinique.mq/lemusee-du-pere-pinchon/
18h30-22h

Visite commentée : les différents auteurs ayant participé au numéro 32 de la revue des « Cahiers du Patrimoine », publication scientifique de la Collectivité Territoriale de Martinique présentent un aspect méconnu du patrimoine : les plantes et les jardins. Depuis les Amérindiens à nos jours, certaines plantes occupent une place particulière. La notion de jardin et ses fonctions évoluent, les types de végétaux plantés également. Les espèces endémiques sont venues s’ajouter aux espèces venues d’ailleurs. Flux migratoires, transports, catastrophes naturelles, besoins utilitaires, modes, passion des jardins et du jardinage ont contribué à la construction d’un patrimoine fragile.

Lire Plus =>