Étiquette : CNCP

Non à la répression des militants anti-chlordécone ! Jugez les empoisonneurs ! Indemnisez les victimes !

— Déclaration du CNCP —

Que notre cri soit unanime ! Qu’il soit puissant ! Il est temps de mettre fin au scandale. Sous la houlette de l’État colonial français, des tonnes de poisons ont été sciemment déversés sur notre sol et ont provoqué une catastrophe sanitaire qui concerne 95 % de notre peuple. Les appels à justice et réparation ont été mis au placard par leurs tribunaux depuis plus de trente ans. Des ouvriers agricoles ont été tués et blessés par les balles de leurs forces armées en 1974 alors qu’ils réclamaient l’interdiction des produits toxiques dans les bananeraies. Et aujourd’hui, pour avoir exigé que les coupables de l’empoisonnement soient jugés, des militants pacifiques sont gazés, matraqués, raflés, gravement violentés, poursuivis par leurs tribunaux ! Nous devrions accepter cela sans taper du poing sur la table ? Quel que soit le prétexte qu’on pourrait prendre, se tapir dans le silence reviendrait à se faire complices des empoisonneurs.
Le jeudi 27 août, le pouvoir colonial a décidé de tenir un énième procès de la honte. En exerçant leur violence policière et judiciaire contre des militants anti-chlordéconne, choisis arbitrairement, le gouvernement français et la caste qu’il protège, veulent détourner l’attention de la cible principale.

→   Lire Plus

À propos du travail des salarié(e)s agricoles

— Communiqué du CNP—

Ce nouveau crime avec préméditation ne restera pas impuni !
Quand les criminels contraignaient les ouvriers et les ouvrières agricoles, parfois avec leurs enfants, à semer des poisons dans les bananeraies, les mêmes prétextes étaient utilisés : il fallait « sauver l’économie et les emplois » ! Le résultat est là : une population et un pays massacrés par la pollution et les maladies. Les intérêts de la caste avaient été, une fois de plus, défendus.
Aujourd’hui, les ouvriers agricoles vont de nouveau servir de chair à canon dans leur guerre pour le profit : l’État français les « autorise » à aller assurer les profits de la caste sur les habitations ! Au détriment de leur vie et de la santé de toute la population ! Tellement strictes sur le confinement de la population, dénonçant avec dédain les irresponsables qui ne le respectent pas, les autorités coloniales considèrent qu’il est essentiel que ces travailleurs aillent produire le dessert destiné à atterrir sur les tables de la « métropole » coloniale ! L’alibi démagogique des criminels est qu’il a été demandé aux maitres de la plantation d’assurer la sécurité.

→   Lire Plus

Européennes 2019 : à bas la désinformation ! Assez de mensonges !

— Déclaration de Jean Abaul du  CNCP —

28 Mai 2019

« Les Martiniquais se sont davantage mobilisés, il faut s’en féliciter ! », « Ils ont commencé à comprendre l’importance de l’Europe dans notre vie quotidienne et les bienfaits dont nous lui sommes redevables ! ». « Le Rassemblement National a fait une percée spectaculaire et la Martinique a placé la liste « Renaissance » de Macron en tête ! » Voila en résumé les « analyses » répétées massivement au lendemain du 25 mai. Ces propos sont loin de refléter la réalité.


Peut-on vraiment prendre ces déclarations au sérieux quand on sait qu’elles s’appuient sur une participation de 15,22 % des électeurs. Pour 301.572 inscrits. On a compté 45.909 votants (dont 3571 votes blancs et 2976 bulletins nuls). En fait, on assiste là à la traditionnelle manipulation qui vise à légitimer leur pseudo-démocratie et ses représentants, doublée d’une volonté malsaine de cacher la progression des partisans de l’autodétermination.

→   Lire Plus

Non à l’intégration forcée et mortelle de notre pays à la France et à l’Europe

— Déclaration du CNCP, MODEMAS, MIRPREOM, PKLS —

Face à la réticence des Martiniquais à participer aux élections européennes, le pouvoir français et ses relais locaux mettent tout en œuvre pour faire croire que l’intégration de notre pays à l’union européenne constitue une chance. Ils font tous miroiter les subventions de l’Europe sensées nous porter la prospérité. Tous font languir sur l’accès au grand marché européen qui permettrait l’écoulement de nos maigres productions.
Il n’y a là rien de bien nouveau.
En réalité l’intégration de notre pays a commencé depuis longtemps et est menée quotidiennement. Les effets négatifs de cette intégration combinée avec ceux de notre situation de colonie de la France soulignent avec force notre état de dépendance avec ses terribles conséquences : Une agriculture coloniale caractérisée par une quasi mono-culture bien profitable au lobby béké de la banane, un mépris total de notre biodiversité, un secteur industriel rachitique, une économie anesthésiée, une dépendance alimentaire renforcée, une importante croissance de l’importation avec le déversement massif de produits européens dans les grandes surfaces qui pullulent avec comme conséquence la disparition de toute production martiniquaise, de nos artisans, de nos cultivateurs, de nos marins pécheurs…
Force est de constater que la politique du président Macron s’inscrit avec virulence dans la continuité de celle de tous ses prédécesseurs, elle sert les nantis et elle aggrave la situation des plus malheureux.

→   Lire Plus

Wouéééééé ! « Les Bleus » ont gagné !

Les fans étaient déchainés dans les centres commerciaux  qui, certainement par amour des clients, avaient installé chaises et grand écran. Ce même amour qui avait conduit des chefs d’entreprises, tellement peu conciliants le reste du temps, à assurer que leurs salariés puissent suivre les matchs sur le lieu de travail.

Source Illustration : Courrier International

« Les Bleus » ont gagné ! On a pu voir nos compatriotes- supporters, bardés de « bleu-blanc-rouge », sillonner les rues en klaxonnant et en brandissant des pancartes « vive la France ! » Certainement, se comptaient parmi eux, beaucoup qui, chaque jour que fait la vie, protestent contre l’escroquerie aux prix pratiquée par la grande distribution, accusent les lois françaises inadaptées et les impôts injustes d’écraser leurs petites entreprises et d’entrainer le vol de leurs terrains, se plaignent que les banques et les logeurs discriminent leurs enfants étudiants en France, s’opposent à leur affectation arbitraire en France et à la nomination d’européens sur des postes dont devraient bénéficier leurs fils et filles plus méritants au pays.

Ceux d’en haut ont, sans nul doute, marqué des points grâce à leur tapageuse offensive assimilationniste.

Mais, qu’est-ce qui a vraiment motivé les fans, l’amour de la France, l’amour du football ou le chant des sirènes ?

→   Lire Plus

La démocratie malade des élections

— Par le CNCP —

Dans tous les pays dits « démocratiques », les taux d’abstention aux élections ne cessent d’augmenter. Concernant les élus, les sentiments exprimés majoritairement dans la population, ce sont  la désillusion et le dégoût ; ce que traduit la formule « tous pourris ». Ce phénomène est gentiment qualifié de « désamour » par les commentateurs autorisés.

Au dire des bien-pensants, les abstentionnistes déshonorent la « citoyenneté » et bafouent le droit de vote pour lequel des peuples se sont battus et dont certains pays ne bénéficient pas. A les en croire, une fois de plus, les coupables du dysfonctionnement se trouveraient au sein du peuple. Peut-on croire sérieusement que si les « citoyens » voyaient les élus tenir leurs promesses et répondre valablement à leurs attentes, ils se détourneraient si massivement des élections ?

La vérité c’est que les peuples sont de plus en plus conscients que le système électoral est complètement cadenassé par les classes dominantes, qu’il ne permet absolument pas de garantir le respect de leur volonté et que les élus de diverses obédiences qui assurent l’alternance à la tête des institutions ne remettent pas du tout en cause la politique néolibérale scélérate menée par les gouvernements.

→   Lire Plus

Ce qui reste essentiel !

— Par Jean Abaul & Alain Limery pour le CNCP —

Observons les résultats du deuxième tour des élections présidentielles dans notre Martinique.

Ainsi donc, 56,70 % des inscrits ont résisté à l’offensive massive menée pour culpabiliser ceux des électeurs qui refusaient de choisir entre la peste et le choléra. Ils ne se sont pas laissé impressionner par les censeurs qui exigeaient que tous se soumettent aux règles d’une pseudo-démocratie improprement qualifiée de « représentative». En tout cas, le nouveau président Français ne pourra pas prétendre que sa politique aura été légitimée par la majorité des électeurs Martiniquais, d’autant plus que beaucoup ont déclaré voter pour lui uniquement pour combattre le danger Front National.

Il faut tout de même relever que, ces dernières semaines, une fois de plus, par le matraquage et la dramatisation, les maîtres du système ont pu hypnotiser une bonne partie de l’opinion et la faire vivre au rythme de leur échéancier électoral. Le rouleau compresseur de leur propagande a encore tout fait pour conditionner les électeurs, promotionnant à outrance ceux dont ils avaient planifié l’arrivée aux commandes leur prêtant des vertus exceptionnelles et des pouvoirs magiques.

→   Lire Plus

Pour que l’arbre ne cache pas la forêt !

— Contribution du CNCP relative à l’analyse des résultats du premier tour des élections Présidentielles Françaises —

Martinique CARAÏBE – Le 24/04/2017
39,98 % de votants pour ce premier tour des élections présidentielles françaises. Ce chiffre, à lui seul, suffit à prouver que la situation politique en Martinique n’a rien de comparable avec celle qui prévaut en France. Certains, dans leur volonté systématique de dénigrer notre peuple, donnent un écho démesuré au score de Marine LEPEN. Quoi donc ? Les Martiniquais s’abstiennent à 60,02 % ; sur la minorité de votants restant, 10,94 % votent pour le FN, alors, qu’en France celui-ci obtient 21,53 % des suffrages. On sait l’importance du nombre de français « expatriés », incluant les forces de répression (dont beaucoup ne cachent pas leur idéologie raciste et colonialiste) qui participent au scrutin. Et l’on voudrait culpabiliser « le Peuple Martiniquais » ! A ce propos, il faut relever que, sur WhatsApp, certains irresponsables persistent dans une basse besogne de division et d’autodénigrement. Dans la lâcheté de l’anonymat, ils s’attaquent à « Nou Pèp La » au prétexte que ce serait dans la commune du Prêcheur que Marine LEPEN a atteint son record de voix.

→   Lire Plus

Ce que dit l’élection de Donald Trump

— Par Robert Saé pour le CNCP —

donald_trump-3Les commentateurs et l’opinion publique qu’ils influencent, presque unanimement, parlent de séisme à propos de l’élection de Donald TRUMP. Selon eux, il y a quelques semaines encore, il était absolument impensable d’imaginer sa victoire. Celle-ci n’a en réalité rien de surprenant. Elle confirme, au contraire, qu’à l’échelle internationale, la démocratie représentative – même si elle n’était souvent qu’une façade – laisse de plus en plus place à la dictature des marchés. Quand un Donald remporte une élection présidentielle cela ne fait qu’illustrer la prise directe du pouvoir politique par les « Picsous ».

Leur argent est roi

Jusqu’alors, dans la plupart des pays dits démocratiques à économie libérale, ceux et celles qui contrôlaient l’économie et possédaient d’immenses fortunes se contentaient de financer des partis politiques et de téléguider des candidats dont le rôle était de défendre leurs intérêts. Aujourd’hui, fort de leur puissance financière, ils s’installent directement aux commandes des Etats. De plus en plus, dans ce monde « globalisé », les dirigeants des « démocraties » n’ont rien à envier aux monarques du Golfe, du Maroc, de Thaïlande ou d’ailleurs.

→   Lire Plus

Lettre ouverte à Claude Lise, Alfred Marie-Jeanne et Georges Erichot

— Par le CNCP—

lettre_ouverteChers compatriotes,

Dans les déclarations publiques orales ou écrites les organisations que vous dirigez indiquent systématiquement constituer une alliance avec le CNCP et  vous annoncez le soutien de notre organisation aux candidats que vous présentez aux élections. Vous ayant déjà transmis toutes les informations nécessaires et probantes  établissant la non-légitimité de ceux que vous continuez à avaliser comme représentants du CNCP, nous vous demandons solennellement d’expliquer les éléments sur lesquels vous appuyez cette décision.
Le choix que vous avez fait de prendre parti pour des personnes qui n’ont jamais osé démentir publiquement la légitimité des dirigeants actuels du CNCP, délégués et bureau régulièrement élus dans le cadre d’une démarche plus que transparente, ne peut en aucun cas servir la cause de la démocratie, de la cohésion nationale et de l’émancipation. Pire, à l’occasion des prochaines échéances électorales, il risque d’entrainer un fort mouvement de désaffection à l’égard de ceux qui se revendiquent du camp patriotique.
Nous tenons à vous informer que si, évidemment, nous n’en appellerons pas à l’institution coloniale pour établir notre représentativité – celle-ci se manifeste largement sur le terrain et  l’usurpation, de toute façon, ne résistera pas à l’épreuve du temps- par contre, nous réagirons comme il se doit à tout détournement de courrier qui nous serait adressé et à  toute opération financière réalisée indument au nom de notre organisation  qui lui porteraient préjudice.

→   Lire Plus

Tribune libre : « Faire entendre notre voix »

— Par Jean Abaul et Alain Limery pour le CNCP—
porte-voix« JE n’accepte pas de voir notre jeunesse dans la rue » «  JE pense au sort de nos personnes âgées », « JE réponds à de nombreuses  sollicitations » « JE suis porteur d’un programme qui fera la commune aller de l’avant » !!!  Peu de gens croient encore en la sincérité de la kyrielle de ces  candidats (es) qui, juste avant les élections,  viennent chanter leurs déclarations d’amour envers le peuple.  Mais, prétexter que « tous les politiques sont des pourris »  pour se détourner du « carnaval des élections » ne saurait être une attitude satisfaisante. Le seul résultat de cette position est de laisser le champ libre aux « agoulous » et aux magouilleurs. Or,  les élus, au bout du compte,  détiennent un pouvoir, même limité, d’agir sur notre vie quotidienne et ils ne  pourraient  absolument pas mettre en œuvre les politiques dénoncées  s’ils n’avaient l’aval d’électeurs.

→   Lire Plus

La Martinique a perdu un grand ami, l’humanité a perdu une grande figure

— Par le CNCP —

internationalisteHOMMAGE A ALAIN PLENEL
Alain PLENEL s’est physiquement éteint le 18 novembre. En venant l’an dernier fêter ses 90 ans dans notre pays, tenait-il à nous rappeler avant de s’en aller qu’il était notre frère ? L’accueil chaleureux et massif qu’il a reçu à cette occasion a  montré la reconnaissance de notre peuple envers ce grand Français internationaliste et humaniste.
Nous n’avons pas oublié que, nommé Vice-recteur en 1955, il a refusé de jouer le rôle de relais que le colonialisme confiait aux fonctionnaires Français. Il a multiplié la création d’école et  travaillé à réaliser des programmes prenant en compte notre réalité. Il a dénoncé la politique coloniale et la répression meurtrière qui a frappé la jeunesse martiniquaise en Décembre 1959.  Rappelé en France par les autorités, il a été refoulé, manu militari de notre pays, alors qu’il  tentait d’y venir à titre privé en 1963. Alain PLENEL a été révoqué après qu’invité à un colloque en Algérie, il eut répondu à une interview d’un journal Algérien. Ce n’est qu’en 1982 que ses droits lui seront reconnus.

→   Lire Plus

Le  » Roi Mongin » en grève de la faim

 

albert_monginLa justice a tenté de faire appliquer le verdict rendu le 1er mars 2013 par la Cour d’appel et qui condamnait Albert Mongin, connu sous le nom de ‘Roi Mongin » à 50 000 euros d’amendes et à démolir dans les 6 mois sous astreintes de 100 euros par jour de retard les installations implantées sur l’îlet « Oscar » estimées non conformes au respect de l’environnement par L’Etat, l’ONF, et la municipalité du François. Condamné en première instance à 12 mois de prison ferme Albert Mongin était ressorti libre du tribunal, aucun mandat de dépôt n’ayant été émis à son encontre.

Les gendarmes accompagnés d’agents de l’ONF qui ont débarqué sur l’îlet ont finalement renoncé à détruire les installations, Albert Mongin présent sur les lieux ayant commencé comme il l’avait annoncé une grève de la faim. Un comité de soutien s’est constitué autour de l’ASSAUPAMAR avec le soutien de plusieurs indépendantistes ( voir ci-après)

→   Lire Plus

Pour la mise en place de la collectivité unique en 2014

Déclaration des organisations

CNCP, ME, MIM, MODEMAS, PALIMA, PCM,  RDM.

Respect pour le peuple martiniquais

   Depuis plusieurs semaines, le peuple Martiniquais est témoin d’une opération politicienne visant à renvoyer, une fois de plus, la création de la collectivité unique, pourtant votée par 70% des électeurs  en janvier 2010.

    D’abord annoncée pour 2012 par le gouvernement Sarkozy, la mise en place de la collectivité, sous la pression du néo-ppm, a été reportée à 2014. Le 27 juillet 2011, une loi (n°2011-884) fut votée par le parlement français pour officialiser cette date.

  Or, aujourd’hui, il est question de nous imposer, sans arguments valables, 2015…

→   Lire Plus