55 search results for "Alfred Alexandre"

Césaire hors frontières, de Lilian Pestre de Almeida,

cesaire_hors_frontieresLilian Pestre de Almeida, dans ce nouveau volume d’essais, analyse le tout dernier manuscrit inédit du Cahier (les troisièmes épreuves avant l’impression de 1956), corrigé à la fois par le poète lui-même et l’Angolais Mario Pinto de Andrade, le secrétaire de Présence Africaine.
On découvre à quel point ce poème-phare constitue l’exemple même « d’œuvre mobile », selon l’expression de Ernstpeter Ruhe. L’auteure replace la production césairienne dans un contexte beaucoup plus large qui dépasse les frontières de la francophonie (antillaise ou africaine), explore son intertextualité foisonnante, souvent à la limite de l’imprévisible et étudie ses rapports avec le surréalisme et les textes de la tradition classique (occidentale et orientale), les arts visuels ct la réécriture de l’oralité traditionnelle, grâce à la lecture renouvelée du long poème épique « Batouque » et de quelques courts poèmes. Le texte est accompagné d’une iconographie importante qui discute et éclaire plusieurs des mots énigmes du poète.

Présentation.

Le centenaire de la naissance d’Aimé Césaire (1913 – 2008) a été célébré tout au long de l’année 2013 en France et à la Martinique, en Afrique et en Amérique.

Lire Plus =>

Ce qu’il faut retenir des élections régionales :

carte_des_regionales

Dans l’hexagone : les listes de droite emportent sept régions et les listes de gauche gagnent cinq régions
Le FN sort perdant de tous ses duels et les triangulaires mais il a dépassé dimanche d’au moins 200.000 voix au second tour des régionales son record historique du premier tour de la présidentielle 2012.
La Corse sera dirigée par le nationaliste Gilles Siméoni
L’Ile de France bascule à droite.
La liste menée par Ary Chalus remporte les élections régionales en Guadeloupe au détriment de Victor Lurel.
La liste de Rodolphe Alexandre (54,5%) remporte les élections régionales en Guyane.
A la Réunion c’est la liste conduite par e président sortant du conseil régional de La Réunion, Didier Robert ( Les Républicains qui l’emporte.
L’alliance Alfred Marie Jeanne /Yann Monplaisir l’emporte nettement en Martinique contre l’ensemble conduit par Serge Letchimy

Lire Plus =>

Régionales : la droite en tête à la Réunion, duels de gauche aux Antilles-Guyane

—- D’après AFP —

regionales-2015-97En Outre-mer, les candidats sortants se positionnent plutôt bien avant le deuxième tour. La gauche domine largement les scrutins à l’exception de la Réunion.

Front national partout en France. Front national nul part outre-mer. Là, l’affrontement droite-gauche persiste. Parfois, le duel concerne même deux partis de gauche. Une situation qui détonne à la vue des résultats en france métropolitaine. Quatre territoires d’outre-mer votaient pour les régionales , un scrutin ouvert au niveau national par la Réunion dans l’océan Indien, trois heures avant l’Hexagone, et qui s’est clos avec la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique dans la nuit de dimanche à lundi.

Guadeloupe : le duel de gauche

C’est une situation assez particulière dans l’île . Les batailles de partis semblent délaissées. Les critiques se concentrent vers un homme : Victorin Lurel , ancien ministre de l’outre-mer au sein du gouvernement Valls, qui peut se targuer d’une mainmise sur la région Guadeloupe depuis plusieurs années, y compris après sa sortie du gouvernement. Certains observateurs pensaient que le faible taux de participation en Guadeloupe (47,21% contre 49,81 % en 2010) profiterait à au président PS de région sortant, au détriment de son challenger, Ary Chalus (DVG), qui a réuni ce « front anti-Lurel » dans une liste d’ouverture, mais il n’en a rien été.

Lire Plus =>

La démocratie sans les femmes ?

La parité entre hommes et femmes est un progrès.

— Par Huguette Bellemare et George Arnauld —

culture_egaliteLe combat pour la parité a arraché en France, depuis une quinzaine d’années, quelques avancées, même si nous les jugeons encore insuffisantes. Nos machistes ont bien été obligés de reculer sous la lutte des partisanes et partisans de l’égalité des droits politiques entre hommes et femmes. Dans les élections municipales (et ceci a été récemment élargi aux communes de 1000 à 3000 habitants) ainsi que dans les conseils régionaux, on a acté des listes paritaires (un homme/une femme). On a obtenu aussi que les bureaux des municipalités alternent les postes d’adjoints à parité entre les hommes et les femmes. Ce sont des progrès appréciables.

Qu’en est-il de la parité dans nos communautés de communes ?

Nos combats sont ils terminés ?
L’étude des trois différents bureaux des Communautés des communes est édifiante.

Lire Plus =>