“Mi-chaud – Mi froid : On ne peut pas plaire à tout le monde” de Catherine Dénécy

Samedi 20 mai 2017 20h Tropiques-Atrium

Entourée de musiciens qu’elle pense encore pouvoir mener à la baguette, une diva de la danse nous ouvre les portes du club qu’elle dirige d’une main de maître.
Arrivée en fin de carrière, elle n’a rien perdu de sa passion et de son caractère. Epoustouflante et fougueuse, elle sait ce qu’elle veut…
S’inspirant d’une grande figure féminine guadeloupéenne de la politique, la chorégraphe-interprète Catherine Dénécy tente avec évidence l’analogie entre le monde de la politique et celui du show bizz…
On rit, on prend du plaisir face à cette énergie déployée dans le jeu des uns et des autres.
Rencontre audacieuse entre danse contemporaine, musiques live et enregistrée, cette création soutenue par une grande complicité artistique, initie un travail de recherche chorégraphique autour de la danse et de la musique, du corps et de l’instrument.
« Une pièce séduisante inspirée de la personnalité de Lucette Michaux-Chevry » – France-Antilles

.Chorégraphie, Interprètation & Voix : Catherine Dénécy
Dramaturgie & Assistante -à la chorégraphie : Élodie Paul
Texte & Adaptation : Catherine Dénécy & Elodie Pau
DJ & Musique électronique : exXÒs mètKakola
Batterie : Jérôme Castry
Basse & Guitare : Éric Delblond
Composition musicale : exXÒs, Stéphane Castry & Jérôme Castry
Création & Régie lumière : Jack Marcel
Costumes (Catherine Dénécy) : Patrick Cassin (Cassking)
© crédit photo : Philippe Virapin

Catherine Dénécy
Formée en Guadeloupe, à New York chez Alvin Ailey et Urban Bush Women, Grand Prix de la création artistique du Conseil général de Guadeloupe en 2010, elle mène une carrière d’interprète et de chorégraphe.
Sa pièce UnpeuBeaucoupAlafoliePasdutout, a été la révélation de la biennale Fort de Danses Caraïbes en Martinique en 2012. Elle est aussi actrice.
En co-diffusion avec l’Artchipel Scène nationale de Guadeloupe

21h – sur l’esplanade –

Tropiques Atrium Scène nationale commémore l’abolition de l’esclavage
Bidim Band Bèlè
Direction : Nico Gernet
Pilier de la tradition, Nico Gernet entouré d’une trentaine de danseurs et musiciens du monde bèlè, propose une œuvre forte et originale pour célébrer le 22 mai 1848