7 search results for "Guy POLLIER "

Des fantasmes… aux réalités d’un grand remplacement

Par Guy Pollier

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le témoignage de Monsieur Y.L. Monthieux qui a cette capacité de mettre en perspective notre actualité du moment dans la trace empruntée par notre Martinique depuis 75 ans.

Une telle durée a le mérite, sinon de juger les espérances des pionniers de la départementalisation aujourd’hui décédés, de voir le chemin emprunté et les nombreuses fausses routes qui nous conduisent aujourd’hui vers une impasse. Et nous permet surtout d’évaluer l’action de leurs héritiers qui n’ont pas eu la capacité à ajuster le cap en s’adaptant, décennie après décennie, aux évolutions du monde, enfermés dans des idéologies de conquête de pouvoir au service d’intérêts claniques et non à celui de la société martiniquaise. Dans leur impuissance à changer les choses et face à l’évidence d’un enchaînement d’échecs, la seule échappatoire est de dénigrer l’action de l’État et ce d’une manière de plus en plus ouverte et décomplexée. Et en relançant entre autres périodiquement le débat sur les mouvements migratoires organisés ou spontanés au gré des besoins de l’économie. L’économie cette notion si négligeable dès lors qu’on est fonctionnaire, donc assuré d’une garantie d’emploi et de rémunération à vie, et de fait majoritairement à l’abri du besoin.

→   Lire Plus

L’été de toutes les Urgences….

— Par Guy Pollier —

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ».

Sans doute pour avoir eu à supporter l’impact de la pandémie qui aura fait 1000 morts en 2 ans sur notre seule Martinique.

Mais l’envie de vivre sans contrainte étant devenu une règle pour la majorité, il était tant de revoyager ou tout simplement de profiter sur place de notre bas de laine (épargne en hausse mise en avant par un constat récent de l’IEDOM). Et pour se laver l’esprit de tous ces tracas.

La planète est en apnée face aux dérèglements climatiques et aux catastrophes qu’ils engendrent. Tornades, Inondations, Canicules, Sécheresse, Incendies géants, Sargasses…et qui sait Cyclones ? Alors autant qu’a faire, autant en profiter sans modération.

D’autant que les perspectives de rentrée ne sont guerres souriantes avec tous les effets engendrés sur notre pouvoir d’achat par une guerre qui s’enracine et dont les effets réels et spéculatifs menacent le monde de ne pouvoir satisfaire le besoin le plus élémentaire. Pouvoir se nourrir.

Urgence Climatique, urgence Économique, urgence Sécuritaire, urgence de Vivre … autant d’urgences qui impliquent une urgence Politique pour traiter tous ces sujets dans un plan de « gestion de guerre », ou l’évolution se dessine au jour le jour, et où tout peut basculer par la folie ou l’inconséquence.

→   Lire Plus

A un carrefour d’importance

Pour alimenter la contribution participative

— Par Guy Pollier —

Un peu de recul aura été nécessaire pour essayer de comprendre « comment ça se passe » selon la formule populaire usitée.

Les 2 jours de travaux prévus auront finalement « tourné court » pour ne garder que la cession de la première journée dominée par des élans d’enthousiasme, des envolées lyriques, volontaristes, dont certaines dans la sincérité et l’émotion. Dans une accusation décomplexée et exclusive d’un État jacobin (mais ô combien providence !). Point d’auto critique et d’introspection ?

J’ose espérer que le maximum de martiniquais auront pu assister en Visio à la journée marathon de ce Congrès, dont l’objectif était de donner à voir, en dehors du cadre de la CTM, les intentions de chaque parti à participer à la reprise en main d’un destin commun. Une belle intention en soi.

D’autant que je n’ai pas vu d’opposition notoire sur le fond de cette ambition. Si ce n’est sur la forme et dans le détail par un conseiller pointilleux dans l’étalage de son idéologie portée par son parti à la forme d’Eurl.

→   Lire Plus

La délinquance… ce poison

— Par Guy Pollier —

Un poison qui s’instille d’une manière pernicieuse et souvent « banale » dans une longue dérive à bas bruit, que seul le temps qui passe, permet de mesurer.

Je vous propose ci-dessous le document témoignage paru il y a 20 ans dans FA :

Halte à la délinquance !

« Délinquance », un mot qui revient sans cesse à la Une de tous les médias. Une telle répétition interpelle, surtout lorsque que le prix payé est la vie d’un homme.

Au-delà de cette délinquance criminelle ; il existe une autre forme de délinquance quotidienne, pernicieuse et récurrente que je dénonce avec vigueur.

Au sens large, un délinquant est un individu qui transgresse la loi, qui commet des infractions au regard de cette dernière. Et personne par définition « n’est censé ignorer la loi ».

Tout un chacun a certainement un jour ou l’autre transgressé une loi, soit par inattention, soit par ignorance, soit en se donnant bonne conscience en l’absence de préjudice apparent.

Il y a un domaine ou la délinquance est réelle et en rien excusable : la conduite automobile.

→   Lire Plus

L’innovation …pour quoi faire ?

— Par Guy Pollier(*) —

J’ai visionné avec beaucoup d’attention le rendez-vous du « Hub Economie » France Antilles consacré à l’innovation, que j’ai reçu comme une grande bouffée d’oxygène, dans un contexte mondial anxiogène, et des résultats d’élections tant locales que nationales, de nature à amplifier nos inquiétudes (pour ceux qui en auraient) à la veille de vacances dédiées à la fête dont certaines tournent à la tragédie.

A cet instant, cette réflexion à l’initiative de FA, pouvait paraitre accessoire, et pour le moins incomprise, tant cette notion (à l’égal de la qualité, de l’efficience…) est abstraite pour beaucoup. Innover… pour quoi faire ?

Les différents intervenants, dans un exercice pédagogique, illustré par leurs expériences et expertises, ont décrit pour l’essentiel les ingrédients qu’il est nécessaire de mettre en œuvre et les différents mécanismes pour y parvenir. Avec brio, avec sérieux, avec humilité et surtout avec passion qui caractérise les curieux et les audacieux, qui se conjugue souvent avec une certaine dose d’inconscience. Car, à petite dose, il faut en avoir pour se lancer dans des aventures entrepreneuriales et humaines, aux risques bien réels.

→   Lire Plus

SVP … mettons nous au boulot!

— Par Guy Pollier —

Suite à la première cession du Congrès, je soulignais dans un témoignage intitulé « À un carrefour d’importance », la nécessité de devoir rassembler tous les martiniquais derrière des objectifs impliquant du courage et des efforts, voire des sacrifices. Au service de la reconstruction d’une économie en faisant une belle place aux productions et initiatives locales. La multiplication des thématiques évoquées dilue cette priorité qui est en fait le seul levier réaliste de nature à changer les choses. Une telle ambition génératrice d’emplois implique plusieurs conditions à réunir.

1)Il faut du monde, des bras et beaucoup de bras (une main d’œuvre pas spécialement très qualifiée) et qui comme nos anciens seraient susceptibles d’apprendre sur le tas. En particulier dans les champs, qui pour planter, qui pour désherber en regard de la prohibition des herbicides et qui pour récolter. D’autant que beaucoup de grandes personnes ont la mémoire des savoir-faire ancestraux dans une pratique personnelle de la culture de leur jardin créole. Mais il faut faire vite, car nos ainés s’en vont, ou sont déjà partis, pendant que nos jeunes sont aux manettes de leur Playstation, ou à échanger des likes au creux de leur canapé.

→   Lire Plus

Quand la yole de Martinique est enfin reconnue à l’Unesco…

Par Emmanuel de Reynal

La yole de Martinique appartient au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle fait maintenant partie des richesses culturelles immatérielles de l’humanité. Désormais, elle fera rayonner la Martinique bien au-delà de ses frontières. Elle montrera les plus belles facettes de notre île, celles que nos traditions façonnent depuis des siècles, celles que taillent aujourd’hui les hommes de la mer, celle que nos baies subliment à chaque rayon de soleil… Elle fera connaître au monde sa langue, ses acrobaties et sa danse.

Ce message de promotion est de toute beauté et tous les mots utilisés sont forts pour construire une promesse qui va droit au coeur, en ce moment de désespérance universelle : Paradis, nouvelle famille, amour, partage… tout y est. Mais comme toute promesse (qui n’est gratuite pour personne)… elle mérite d’être tenue. Guy Pollier

Elle dévoilera les secrets d’une embarcation qui n’est rien sans ses équipiers.

La yole de Martinique brille aujourd’hui par-delà les mers de la Caraïbe, et nous devons ce nouvel éclat à la ténacité d’un homme, Édouard Tinaugus, qui a su embarquer toutes les énergies dans son rêve.

→   Lire Plus