Santé

Le juste prix du paquet de cigarettes : 13 euros

— Par Vincent Vérier —
tabac_coutArrêts maladie, absences au travail… deux chercheurs ont calculé le coût du tabac pour la collectivité. Verdict ? Si on demandait aux fumeurs de rééquilibrer la balance, le prix du paquet bondirait de… 87 %
Combien un paquet de cigarettes devrait-il coûter pour que l’addiction des fumeurs ne pèse pas financièrement sur la collectivité ? Réponse : 13,07 €, soit environ 6 € de plus que le prix de référence actuel. Ce « juste » prix, réévalué donc de 87 % par rapport aux tarifs d’aujourd’hui, est le résultat d’une très sérieuse étude réalisée par Microeconomix, un cabinet de recherche et d’expertise économiques.

Ce travail est rendu public au moment opportun : depuis mardi, les députés examinent en commission à l’Assemblée nationale le projet de loi Santé, qui intègre des mesures antitabac.

Pour réaliser leur calcul, deux économistes se sont basés sur les travaux de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) et ont largement puisé dans les bases de l’Insee et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, avant de calculer le « coût social » du tabac, à savoir l’impact positif ou négatif du tabac, en termes financiers, sur la richesse du reste de la société.

Lire Plus =>

Crash test

899BBB972 - CopieTu as quitté des amis tu roules la nuit
Tranquille serein une agréable soirée
Tu écoutes vaguement « l’Afrique enchantée »
Sur France Inter la seule chaîne intéressante
Outremer Les autres de la soupe innommable
La route descend vers les « fonds » et leurs maisons
Escalade les falaises encore sauvages
En contrebas la mer invisible à cette heure
Un itinéraire parcouru mille fois
Quelques kilomètres et tu seras chez toi
Et puis soudain dans une montée l’accident
La voiture qui dévale trop vite en face
Qui se met en travers et te barre la route
Pas besoin d’un flingue pour faire le mariol
Tu entres comme une flèche dans la Corsa
Tu la projettes plusieurs mètres en avant
Tu ne sais même pas si tu as pu freiner

Lire Plus =>

Médecins libéraux : mobilisation et objectifs réactionnaires

— Par Max Dorléans pour le GRS —

medecin-2Précédant de quelques jours leurs collègues de France et leurs principaux syndicats de médecins libéraux – sauf le Syndicat de la Médecine Générale – un certain nombre de médecins de Martinique ont appelé le 26 février 2015 à une « grève administrative » contre le projet de loi de santé du gouvernement, et plus précisément contre l’utilisation de la carte Vitale. Une grève au demeurant plus médiatique qu’effective, mais dont la portée sacrifie directement le patient. Ainsi, en refusant d’utiliser la carte Vitale que le gouvernement entend généraliser, c’est directement le patient qu’ils pénalisent car celui-ci se voit obligé non seulement de débourser le prix de la consultation pour être soigné… mais également d’attendre des semaines pour être remboursé. Non seulement cette forme de « prise d’otage » de la patientèle est scandaleuse, mais de plus elle est profondément réactionnaire car elle prive le patient de la possibilité de ne pas faire l’avance de sa consultation, alors que de plus en plus de personnes renoncent à des soins pour des raisons financières.

Lire Plus =>

Le S.M.P.R. vous dit « Merci »

Le Personnel mobilisé du Service Médico-Psychologique Régional de Ducos (Martinique):

Notre tâche depuis 1996 est d’assurer une mission de service public, en prodiguant des soins curatifs et préventifs ; en offrant une aide et un cadre à visée thérapeutique aux personnes incarcérées. Pour ce faire, nous nous sommes formés, avons appris à travailler pour octroyer aux personnes incarcérées, quelles qu’en soient les raisons, la même disponibilité à l’écoute à laquelle tout humain a droit dans cette société.

Merci, d’avoir apporté et d’apporter votre soutien à …

…l’existence d’un service pluridisciplinaire offrant aux personnes détenues : soutien psychologique et cheminement thérapeutique, soins infirmiers et traitements psychiatriques, par la promotion d’une exigence comprenant :
-l’écoute, et le respect de la personne
-des actions en faveur de la prévention et de la responsabilisation
-des actions en faveur de la préparation à la réinsertion à la vie dans notre société

Nous personnels de l’ex-hôpital Colson (Infirmiers, Assistante Sociale, Psychologues) travaillant dans le service du SMPR (Service Médico-Psychologique Régional) déplorons le fait d’avoir, après un préavis de 5 jours, été contraint de nous mettre en grève pour nous faire entendre.

Lire Plus =>

Un milliard de jeunes menacés de troubles auditifs, selon l’OMS

La 18e  Journée Nationale de l’Audition se tiendra le 12 mars 2015 !

gen_y_sourdL’OMS alerte sur les risques de troubles auditifs qui menacent, d’après elle, plus d’un milliard de jeunes dans le monde. En cause : la musique trop forte. Le niveau sonore dans les concerts et boîtes de nuit est souvent trop élevé, de même que le volume dans les écouteurs des appareils audio et autres smartphones. Selon des données recueillies par l’OMS, environ 50% des jeunes entre 12 et 35 ans des pays à haut et moyen revenus sont exposés à des niveaux sonores trop élevés.

A quelques jours de la Journée mondiale de l’audition, le 12 mars, l’OMS recommande des mesures préventives simples. Les adolescents doivent réduire le volume de leurs appareils audio et smartphones, ne pas les utiliser plus d’une heure par jour, mettre des bouchons dans les oreilles dans les locaux bruyants et faire des pauses. Ils doivent aussi surveiller leur ouïe et faire des contrôles réguliers.

Lire Plus =>

Martinique : la malbouffe prospère avec la complicité des élus.

—Par Myriam Barthélémy —

fast_food_mafiaCoup de gueule

La Martinique se gorge de Fast Food, eh oui…encore un, là pour satisfaire tous les amateurs de malbouffe et les « adeptes » de salles de sport au bien-être amincissant. Pas un mot dans la bouche de ces hypocrites pseudo-écologistes qui ferment les yeux sur la compromission nos politiques ! Rien ne peut arrêter cette soif nauséabonde qui ne rassasie qu’une minorité corrompue par l’argent ! La santé publique de la population martiniquaise n’est qu’un détail aux yeux de tous ceux qui pourrissent par les capitaux yankees !!!
Matinik ka fè mwen la pèn


Lire dans F-A un article complaisant sur l’ouverture d’un nouveau fast-food : Burger-King : un retour en force

Mais surtout lire encore et encore ci-après :

Les fast food sont très souvent associé à la malbouffe, à une mauvaise alimenation : quels sont les effets, les conséquences sur la santé des fast food ?

Au mépris des besoins diététiques, différents par rapport à l’âge et à l’activité des personnes, la nourriture des fast foods est une vaste étendue d’homogénéité.

Lire Plus =>

Truvada: Le traitement préventif contre le sida bientôt disponible en France?

—Par Anissa Boumediene —
truvadaUne demande a été déposée pour que le Truvada, traitement préventif contre le VIH, soit disponible au plus vite pour les populations à risques…

Et si un médicament permettait de prévenir les risques de contamination par le VIH? C’est le vent d’espoir que fait souffler l’essai clinique Ipergay: les résultats définitifs, présentés ce mardi à la Conférence annuelle sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) à Seattle sont en effet très prometteurs. Avec une diminution de 86% du risque d’infection, le traitement préventif au Truvada pourrait devenir un outil de poids dans l’arsenal de prévention du sida. Déjà prescrit aux séropositifs, cet antirétroviral n’est pas autorisé dans l’Hexagone à des fins préventives.
Une étude au long cours

​Lancée en février 2012 en France et au Canada, l’étude Ipergay est menée au long cours sur 414 hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH), très exposés au risque d’infection par le VIH par leurs pratiques sexuelles, et séronégatifs.

Lire Plus =>

Que l’on cesse de vouloir notre bien!

Pour en finir avec ce qui s’apparente à du cynisme, du mépris ou de l’indifférence d’une administration qui nous veut que du bien…sans avoir pris le soin de nous rencontrer.

smpr

— Par Victor Lina, psychologue clinicien au SMPR et ses collègues de service —

« C’est une institution qui s’appelle American Enterprise Institute et qui, maintenant, a pour fonction essentielle de jauger en termes de coût et de bénéfice toutes les activités publiques, qu’il s’agisse de ces fameux grands programmes sociaux, par exemple, concernant l’éducation, concernant la santé, concernant la ségrégation raciale, que l’administration Kennedy et l’administration Johnson avaient mis au point au cours de la décennie 1960-70. »


Michel FOUCAULT in Naissance de la biopolitique.

  Qui sommes-nous ?

Nous sommes personnels de l’ex-hôpital Colson (Infirmiers, Assistante Sociale, Psychologues) travaillant dans le service du SMPR (Service Médico-Psychologique Régional).

Ce SMPR, comme les 26 autres répartis sur l’ensemble du territoire français, est enclavé au sein d’un établissement pénitentiaire.

Mission de service publique ou ascèse sacerdotale

Notre tâche depuis 1996 est d’assurer une mission de service public, en prodiguant des soins curatifs et préventifs ; en offrant une aide et un cadre à visée thérapeutique aux personnes incarcérées.

Lire Plus =>

Cuba contre le SIDA : la guerre des trente ans

Prévention et contrôle de la maladie …

cuba_sidaUn brutal coup de poing sur son visage, a dû sentir le premier malade diagnostiqué avec le Syndrome d´Immunodéficience Acquise (SIDA) à Cuba. La nouvelle était un coup anonyme qui le jetait sur le ring, le multipliant par zéro, le tirant sans merci du monde fin 1985.

Il avait était renvoyé de toute urgence depuis Maputo, la capitale de Mozambique, et les médecins de l´Institut de Médicine Tropicale Pedro Kourí (IPK) ont vu dans cet homme détérioré la confirmation de leurs suspicions : bientôt la nouvelle maladie arriverait à l´île, où elle pourrait trouver des conditions pour s´épanouir en toute vitesse.

Lire Plus =>

Fin de vie : l’appel des 23 parlementaires

lavie_finEn ces temps d’émotions, Montesquieu nous met en garde: «il ne faut toucher aux lois que d’une main tremblante». Cette maxime est particulièrement appropriée sur la difficile question de la fin de vie, où l’on ne saurait légiférer sans prudence.
Auteur du récent rapport sur la fin de vie avec Jean Leonetti, Alain Claeys défendait en décembre dernier, dans les colonnes de L’Obs, «une sédation profonde et continue», permettant aux gens «de partir doucement et sans souffrance». Il a déclaré toutefois être fermement opposé au suicide assisté et à l’euthanasie, car selon lui, «à partir du moment où l’on lève un interdit, on ouvre la voie à de plus en plus de transgressions». Il suffit de constater l’escalade en Belgique et aux Pays-Bas pour s’en convaincre. L’universitaire néerlandais Theo Boer, hier partisan d’une euthanasie encadrée, met aujourd’hui en garde les autres pays: «ne faites pas notre erreur! Quand le génie est sorti de la bouteille, il est impossible de le faire revenir».

Lire Plus =>

En 2015, le cancer du poumon va tuer plus de femmes que le cancer du sein

— Par Marielle Court —

femme_tabacCette année, pour la première fois en Europe comme en France, le nombre de décès de femmes dus au cancer du poumon devrait dépasser ceux qui sont liés au cancer du sein.

C’est la chronique d’un désastre annoncé: le taux de mortalité liée au cancer du poumon pour les Européennes devrait pour la première fois cette année dépasser le taux de mortalité lié au cancer du sein. C’est ce que souligne des travaux publiés dans la revue Annals of Oncology.

De façon générale soulignent les chercheurs italiens et suisses de l’étude, le nombre total de cancers va continuer d’augmenter dans l’Union européenne en raison notamment de l’accroissement et du vieillissement de la population. Mais le taux de mortalité du cancer va lui continuer de diminuer insistent les chercheurs. «Avec deux exceptions notables» précise toutefois l’étude: le cancer du poumon pour les femmes et le cancer du pancréas (de diagnostic difficile) pour les deux sexes.

L’augmentation du nombre de cancers du poumon chez les femmes européennes devrait ainsi augmenter à 14,24 décès pour 100 000 contre une diminution à 14,22 décès pour 100.000 en ce qui concerne les cancers du sein.

Lire Plus =>

Chikungunya : c’est la fin !

 Communiqué de la Préfecture de Martinique.

moustic_chikunAu cours de la première semaine de janvier 2015, le nombre de cas évocateurs de Chikungunya vus en consultation par les médecins généralistes s’élevait à 179. Depuis le début de l’épidémie (décembre 2013), on estime donc à 72 606 le nombre de patients vus en consultation de ville par des médecins généralistes pour motif de suspicion de Chikungunya. Compte tenu du nombre de malades n’ayant pas consulté un médecin, on peut raisonnablement estimer, selon l’enquête flash réalisée par l’ARS en juillet dernier, qu’au minimum 140 000 personnes vivant en Martinique ont été touchées par l’épidémie (soit près d’1/4 de la population).

Depuis maintenant trois semaines, le nombre de ces cas évocateurs est inférieur à 200 pour 82% des communes de la Martinique. Par ailleurs, l’ensemble des autres indicateurs est toujours en forte régression (consultations aux urgences et SOS médecin en baisse). Le nombre de patients hospitalisés plus de 24h n’a pas évolué (1 265 dont 202 sévères, soit un taux de sévérité toujours égal à 19%) et un nombre de décès liés indirectement au Chikungunya inchangé avec 49 décès à l’hôpital et 34 décès à domicile.

Lire Plus =>

L’eau en bouteille est-elle dangereuse ?

bpouteilles_eauxSelon la nutritionniste Hélène Baribeau pour rester en bonne santé il faut boire entre 1,5 et 2L d’eau par jour. Il reste à savoir quelle est l’eau à privilégier, celle du robinet ou celle des bouteilles d’eau ? « En consommant en moyenne plus de 142 litres d’eau minérale naturelle en 2006, les Français sont après les Italiens et juste derrière les Espagnols, parmi les premiers consommateurs d’eau minérale naturelle en Europe et dans le monde. » d’après la Chambre Syndicale des Eaux Minérales.

En 2006, la marque Cristaline a lancé le slogan « Qui prétend que l’eau du robinet a toujours bon goût ne doit pas en boire souvent ! » ou « Je ne bois pas l’eau que j’utilise » (voir publicité ci-dessous) qui ont provoqué une réelle polémique. La marque s’est attirée de nombreuses critiques et était notamment accusée de vouloir effrayer le consommateur quand à la qualité de l’eau du robinet qui est l’aliment parmi les plus surveillés en France.

Lire Plus =>

Un vaccin contre la dengue disponible dès la mi-2015

— Par Armelle Bohineust —

sanofi_pasteurSanofi espère commercialiser au deuxième semestre 2015 le premier vaccin contre la dengue, maladie qui affecte 50 à 100 millions de personnes dans le monde.

Un vaccin contre la dengue devrait voir le jour en 2015. Sanofi, laboratoire le plus avancé dans ce domaine, loin devant ses concurrents GSK et Merck, a confirmé qu’il déposerait l’an prochain des demandes d’enregistrement du vaccin dans plusieurs pays confrontés à la dengue, en vue d’une commercialisation au second semestre. Les derniers résultats des essais de phase 3 en cours ont confirmé l’efficacité de ce traitement, a souligné lundi le laboratoire. Les tests ont montré une efficacité globale du vaccin de 61 % chez les jeunes âgés de 9 à 16 ans et le taux de protection contre la dengue sévère atteint 95,5 %, a précisé Sanofi.
Le premier cas signalé en France

En vingt ans, le groupe français a investi plus de 1,3 milliard d’euros dans ce projet. Il a même lancé il y a cinq ans la construction d’une usine à Neuville-sur-Saône, près de Lyon, alors même que les essais en étaient aux premiers stades.

Lire Plus =>

Quelle est la qualité de l’eau du robinet dans votre commune ?

— Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre) —
eau_martiniqueQualité microbiologique, nitrates, pesticides, plomb… Vous avez des questions sur la qualité de l’eau du robinet ? Retrouvez en ligne les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable de votre commune sur le site du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.
Les données sur la qualité de l’eau du robinet sont publiques et sont également disponibles dans votre mairie (les derniers résultats d’analyse de l’eau du robinet, transmis par l’ARS y sont affichés) et sur votre facture d’eau (note de synthèse jointe annuellement à la facture d’eau).
En France, la presque totalité des captages d’eau est effectuée dans les nappes souterraines, les eaux prélevées dans le milieu naturel étant en général traitées avant d’être distribuées aux populations⋅
En matière de consommation et d’utilisation de l’eau du robinet, le ministère recommande notamment de : laisser couler l’eau avant de la consommer lorsqu’elle a stagné dans les canalisations (après plusieurs jours d’absence par exemple), utiliser l’eau froide pour la boisson, la préparation ou la cuisson des aliments (une température élevée peut favoriser le transfert dans l’eau des métaux constitutifs des canalisations), laisser l’eau du robinet dans une carafe ouverte pendant quelques heures dans le réfrigérateur pour éliminer éventuellement le goût de chlore.

Lire Plus =>

Lomidine : comment la médecine coloniale a dérapé

— Par Anne Crignon —

Dans une enquête impressionnante, l’historien Guillaume Lachenal exhume ce « scandale pharmaceutique » qui en dit beaucoup sur la colonisation. Extraits.

4 novembre 1954, au Cameroun. Comme chaque année, le Service d’hygiène mobile et de prophylaxie (SHMP) fait étape à Gribi, petite communauté à l’Est du pays, pour l’injection annuelle de Lomidine. Soulager l’Afrique de la maladie du sommeil est la priorité des services de santé coloniaux d’après-guerre, en même temps que l’emblème de leur médecine tropicale triomphante et sociale.

Six ans déjà que, du Congo belge au Sénégal, des camions sillonnent le continent noir, pour la «piqûre de la santé» contre le trypanosome, parasite aux allures de dragon microscopique responsable de la maladie. Tandis qu’en métropole la mouche tsé-tsé tourbillonne sur l’imagier de l’écolier, la politique sur le continent noir c’est la piqûre pour tous – on parle de «lomidinisation totale».

Les villageois n’ont pas le choix, le traitement est obligatoire en dépit de l’abolition du Code de l’indigénat, et selon un rituel désormais familier: les longues files d’attente sous un soleil sans pitié, les prélèvements sanguins, l’examen de chaque lame de sang par des auxiliaires recrutés parmi les autochtones et chargés de s’assurer que l’on ne piquera pas des gens déjà malades, le traitement étant administré à titre préventif et efficace en cela – du moins croit-on savoir car, dans quelques années, la vérité va se révéler toute autre.

Lire Plus =>

La pandémie de Sida révèle son origine

— Par Sylvestre Huet —
sida_origineHejoaka)Dessin d’enfant sénégalais sur le Sida (IRD F. Hejoaka)

C’est donc à Kinshasa, et résultant d’une seule contamination entre un chimpanzé et un homme, en 1920, que l’épidémie de Sida a commencé. Une seule contamination, pour plus de 75 millions de personnes infectées ensuite. C’est l’effet papillon. Ou la « tempête parfaite », la « perfect storm » des anglophones.

Cette affirmation est contenue dans un article paru ce matin dans la revue scientifique Science. Signé d’une équipe internationale dirigée par les universités d’Oxford (Royaume Uni) et Louvain (Belgique) et comprenant des chercheurs de Montpellier à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD). Elle a élucidé l’origine de la pandémie due au virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Un virus dont la responsabilité a été parfois niée – elle est de nouveau mise en doute par un article qui développe la rhétorique dangereuse des « marchands de doute », dénonce le blog de Pierre Barthélémy – au prix de retards dans les politiques de santé publique qui ont causé des centaines de milliers de contaminations supplémentaires comme en Afrique du Sud sous Thabo Mbeki.

Lire Plus =>

Chikungunya : 27 décès depuis le début de l’épidémie en Martinique !

moustic_chikunSituation épidémiologique actuelle en Martinique

Surveillance des cas cliniquement évocateurs par les médecins généralistes

Depuis début décembre 2013 (S2013-49) et jusqu’en semaine S2014-36 (semaine du 1er au 7 septembre), le nombre total estimé de cas cliniquement évocateurs de chikungunya ayant consulté un médecin généraliste est de 61 860.
Durant la première semaine de septembre, le nombre de cas évocateurs de chikungunya vus en consultation par les médecins généralistes est estimé à 1360 cas. La baisse enregistrée depuis début juillet s’est poursuivie au cours des quatre dernières semaines avec cependant un ralentissement en dernière semaine (S2014-36) (Figure 6).

*****

***

*

Lire Plus =>

Téléphoner au volant vous fait perdre la moitié de votre attention

tel_volantUn conducteur qui téléphone au volant perd entre 30 et 50% de son attention, selon une étude menée par l’université de Strasbourg pour la fondation Vinci autoroutes, rendue publique vendredi 19 septembre.

Le niveau d’attention des conducteurs qui téléphonent au volant est inférieur en moyenne de 30% à l’attention de ceux qui ne téléphonent pas. Et les informations qui demandent une attention soutenue, comme lire un panneau lumineux, peuvent être jusqu’à deux fois plus difficiles à déchiffrer.

De même, les automobilistes téléphonant au volant disent plus souvent avoir vu un événement qui n’a jamais eu lieu, signe d’une altération des capacités d’attention et de mémorisation, précise l’étude, menée à la fois en conditions réelles et en laboratoire⋅

Rétrécissement du champ visuel

Lorsque le conducteur est au téléphone, toutes ses actions sont ralenties⋅ Il roule moins vite et passe plus de temps sur la voie de dépassement⋅ Il allonge sa distance de freinage de 33% (100 mètres à 130 kilomètres/h) par rapport à un conducteur qui ne téléphonerait pas.

Lire Plus =>

OMS: « Récolter un milliard de dollars » pour stopper Ebola

ebola_afp

Il faudra lever un milliard de dollars pour faire en sorte que la fièvre Ebola, épidémie sans précédent, qui sévit en Afrique de l’Ouest ne se propage pas à plus de quelques « dizaines de milliers » de personnes, a déclaré mardi l’Organisation mondiale de la Santé.

La maladie a fait 2.461 morts sur 4.985 personnes contaminées depuis que l’épidémie s’est déclarée en mars, selon le dernier bilan communiqué, ce mardi, par l’Organisation mondiale de la Santé.

« La crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés n’a pas d’équivalent dans l’époque moderne », explique Bruce Aylward, directeur général adjoint de l’OMS, lors d’une conférence de presse à Genève. En demandant à ce que la communauté internationale soit « bien plus rapide », dans son aide humanitaire, médicale et financière, l’OMS maintient son objectif « d’inverser la courbe » du nombre total de cas de maladie d’Ebola d’ici trois mois, « et certaines régions pourraient en être débarrassées avant », a ajouté Bruce Aylward.

Lire Plus =>

Drépanocytose, la maladie génétique qui excite l’extrême droite

— Par Samuel Laurent et Alexandre Léchenet —
drepanoC’est la « preuve » de « l’invasion » des immigrés, brandie par l’extrême droite dans un nombre croissant de discours. On la retrouve citée sur des sites, des blogs, d’innombrables commentaires ou messages sur les réseaux sociaux : le dépistage de la drépanocytose, une maladie génétique qui touche particulièrement certaines populations issues de l’Outre-Mer, d’Afrique ou du Maghreb, est instrumentalisé par certains militants extrémistes.

Cette maladie génétique, l’une des plus fréquentes en France et dans le monde, consiste en une anomalie de la structure de l’hémoglobine. Elle a des conséquences graves : anémies, infections bactériennes, accidents vasculaires occlusifs. On compte 12 000 malades en France, et on recense environ 400 cas parmi les nourrissons chaque année⋅
Depuis plus d’une décennie, elle fait l’objet d’un dépistage chez les nouveaux-nés français⋅ Mais la maladie se rencontrant plus fréquemment chez les populations originaires d’Afrique subsaharienne, du Maghreb, des Antilles, d’Inde ou du sud de l’Europe (Grèce et Italie), ce sont les nourrissons issus de familles originaires de ces zones qui sont testés⋅
Comme pour nombre d’autres maladies, il existe toute une série de statistiques détaillées, notamment sur le nombre de nouveaux-nés testés par département français⋅ Et, en l’absence de statistiques ethniques, les militants d’extrême droite se sont donc emparés de ces chiffres pour alimenter leur thèse centrale : le « grand remplacement » des populations « allogènes » par celles issues de l’immigration.

Lire Plus =>

Comment les industriels nous rendent accros à la junk food

 Martinique : 55,6% de la population est en surpoids ou obèse. Et 22% est obèse. [Source : Réseau de Prévention et de Prise en charge de l’Obésité en Martinique. (REPPOM)]

junk_food— Par Inès Belgacem —

La junk food (ou malbouffe) nous rend tous accros. C’est le constat de Michael Moss, journaliste au New York Times. Dans son livre Sucre, sel et matières grasses, sorti mercredi aux éditions Calmann-Lévy, et récompensé d’un prix Pulitzer en 2010, le reporter américain révèle comment les entreprises agroalimentaires utilisent le sel, le sucre et la graisse pour nous rendre dépendants.

Le constat est sans équivoque : l’obésité est en constante progression depuis dix ans. En France, le taux d’obésité est passé de 8,5 à 14,5% en moins de vingt ans. Michael Moss estimait en 2010 que 26 millions d’Américains étaient touchés par le diabète. La faute aux multinationales de l’agroalimentaire selon le journaliste. Pour des sommes faramineuses dépassant les 1000 milliards de bénéfices par an, ces entreprises fourniraient aux consommateurs des produits transformés, dont les doses en sel, sucre et matières grasses seraient volontairement trop élevées⋅ La raison de ces excès n’est pas le goût, mais bien leurs effets sur le corps humain : ces produits rendent accro.

Lire Plus =>

Schizophrénie, une plongée aux confins du désespoir

Dominique Laporte livre un document rare qui traite des relations et du quotidien de parents avec leur enfant schizophrène. Tragique.

schizophrenie—Par Jamila Aridj —

À l’hôpital, « pas de sport, pas de piscine, pas de groupe de parole, pas d’activités pouvant alléger le fardeau de ces jeunes patients. Il n’y avait plus de place pour le désir ni pour le plaisir », écrit Dominique Laporte, qui milite pour la création d’appartements thérapeutiques.
Dans une autre vie, Xavier aurait été un paléontologue passionné, un grand reporter enthousiaste ou un écrivain couronné. Dans celle-ci, Xavier est mort, seul, à 33 ans⋅ Son coeur a lâché dans la chambre d’un petit hôtel de banlieue parisienne où il avait trouvé refuge après une longue hospitalisation⋅ Xavier était schizophrène⋅⋅

Un « fou génial », un « génie fou », comme le décrit avec tendresse sa mère, Dominique Laporte, dans Mon fils est schizophrène.

Lire Plus =>

Ebola, la terreur utile

— Par Bruno Canard (Directeur de Recherches au CNRS)—

ebola-2« Ebola : l’épidémie s’étend » peut-on lire dans la presse. L’épidémie de titres terrifiants probablement. Ebola, sait-on, est assez peu contagieux. Beaucoup moins, par exemple, que le virus de la Grippe, qui tue chaque année des milliers de personnes partout dans le monde. Mais découlent d’Ebola d’autres formes d’épidémies toutes aussi nocives.

Une épidémie d’inquiétude, d’abord, et de peur du voisin, qui, dès qu’il éternue, doit être considéré comme une bombe biologique en puissance⋅ S’il n’a pas pris lui-même sa température, peut-être faudra t-il en venir à l’appeler par son nom : un terroriste, puisqu’on sait maintenant qu’un terroriste potentiel, c’est déjà un terroriste⋅

La deuxième, c’est une épidémie de contrôle, comme pour la Grippe H5N1 ou les Coronavirus SRAS et MERS⋅ Contrôle aux frontières, et bientôt surveillance invisible de tout suspect potentiellement fiévreux. La peur est au service du contrôle.

Lire Plus =>

Un champignon anti-chikungunya découvert par des scientifiques argentins

— Par le  NouvelObs et l’AFP —

moustic_chikunDes scientifiques argentins ont découvert un champignon capable de détruire les larves de moustiques vecteurs de la dengue et du chikungunya, deux maladies contre lesquelles il n’existe pas de vaccin homologué.

Le Leptolegnia chapmanii peut se développer dans différents milieux, dans des eaux pures ou souillées, quelle que soit la température, pour un coût modique, selon les travaux de 10 chercheurs de l’Université nationale de La Plata, près de Buenos Aires.

Le champignon a un pouvoir mortel sur les larves de 15 variétés de moustiques, dont ceux qui propagent le virus du chikungunya et de la dengue.

Lire Plus =>