Jeunesse

« Abobo ! »

Quatre légendes antillaises inédites.

Résumé de l’ouvrage : L’histoire du Nouveau Monde, et donc des Antilles, fourmille de légendes et de héros mythiques, d’intrépides religieux devenus boucaniers, pirates ou corsaires, de courageux chefs amérindiens, Taïnos ou Caribes, de valeureux Nègres Marrons à la tête de révoltés libérant leurs frères captifs de l’enfer des plantations de canne à sucre et, cependant, les légendes les plus connues des Antillais sont celles qui parlent de l’Ancien Monde, de l’Europe ou même de l’Asie.
Ici quatre légendes inédites des Antilles, comme les quatre points cardinaux d’un archipel mythologique, l’Archipel des Caraïbes, font revivre des héros inconnus du grand public.
Entre la légende de «Sésé», sur l’île de la Dominique, la jeune femme qui aurait été à l’origine de la guerre entre Arawaks et Caraïbes et celle de «l’Homme du Continent», sur l’île de Marie-Galante, quatre siècles se sont écoulés.
Contrairement aux contes le plus souvent pure imagination, les légendes sont les pierres angulaires de la tradition orale, ce qui reste dans la mémoire des hommes d’une histoire non écrite, histoire qui se raconte de génération en génération.…

Lire Plus =>

« Les Espiègleries d’Anémone »

Livre pour enfants

 « Les Espiègleries d’Anémone »de Dominique CHARLES-EDOUARD

(format, 15×21, 21 pages)

Dominique Charles-Edouard, épouse du sculpteur François Charles-Edouard, membre fondateur du groupe de plasticiens FWOMAJE1, nous revient avec son talent de conteuse pour enfants.

Il y a aussi cette autre menace, qu’ils ne saisissent pas très bien, plus subtile, moins apparente, celle qui pèse sur notre environnement, qui menace la vie sur terre, y compris celle des animaux qu’il faut sauver. Or, les enfants aiment les animaux, qui le leur rendent bien.

Dans ce conte qui courtise la douceur des mots, qui fait vivre la beauté des paysages, qui raconte les joies et les craintes d’enfants comme d’adultes, on se plaît à admirer combien, avec une attention toute magique, Dominique Charles-Edouard va nous faire entrer dans l’univers d’une brebis appelée Anémone. Pas n’importe quelle brebis, utile car elle tond le gazon, et terrible puisque espiègle. Et « cireuse »2 comme tout, car c’est aussi une brebis fugueuse.…

Lire Plus =>

« Max & Louise » par la Cie Car’Avan

13-15-16 décembre 2016 à 9h30 + à 14h30 le Mardi 13 + à 14h le Jeudi 15 au T.A.C.

max__louise-1Représentations pour les scolaires.

A l’origine, « Max et Louise » a été créé en octobre 2002 au Théâtre Municipal de Verdun sous l’impulsion d’une association d’accueil de travailleurs migrants, commanditaire d’un spectacle jeune public dont le thème imposé était « la chaussure ».

Au travers d’une exposition de chaussures du monde entier, avec la participation d’un cordonnier du Burkina-Faso qui réalisait avec les moyens du bord (vieux pneus, farine de maïs, peaux de chèvre…) des chaussures comme dans son pays, il s’agissait de sensibiliser le public aux différentes cultures, au respect des différences, à la notion de « démarche collective », à l’évocation de problèmes tels que mines anti-personnelles, pays riches/ pays pauvres, etc…

« La chaussure… », thème imposé donc!

Je me suis alors souvenue d’une lecture antan faite, un conte de Pierre Gripari avec des chaussures pour « héros », deux amoureux tendrement « en-lacets » que leurs successifs propriétaires s’acharnent à séparer.…

Lire Plus =>

L’Îlet aux sorcières, des contes pour petits et grands

– par Janine Bailly –

luneQu’elle fut belle, cette dernière après-midi de vacances, quand avant de reprendre, un peu nostalgique, le chemin de l’école, on a pu rêver encore et voguer dans l’imaginaire sous la houlette de Jean l’Océan ! Comme un sursis accordé, comme un dernier voyage immobile au pays des arbres et des sorcières, qui hantent les nuits noires et les forêts profondes.

C’est à la mairie de Sainte-Luce qu’en ce mercredi nous étions conviés au spectacle de la Compagnie Car’Avan, dans le cadre des animations rendues possibles par les subventions de la Direction des Affaires Culturelles (représentée ce jour par Madame Anny Désiré). Les plus petits, assis par terre au devant de la salle, les plus grands sagement disposés sur les chaises, ont fait un public attentif aux contes originaux fleurant bon l’enfance, dans ses joies, ses bonheurs et ses peines, dans ses peurs ancestrales aussi. Et si quelques bambins, trop jeunes peut-être pour une écoute tranquille, ont quelque peu déstabilisé le début de la représentation, la douce autorité, le savoir-dire et le charisme du conteur ont su faire jouer la magie de l’instant.…

Lire Plus =>

« Planète migrants » de Sophie Lamoureux et illustré par Amélie Fontaine

planete_migrantsUn livre indispensable pour comprendre un des principaux enjeux du monde d’aujourd’hui.

Depuis la fin du XXe siècle, les flux de migrations se sont multipliés. Aujourd’hui, on estime qu’un humain sur trente a quitté son pays de naissance. Pour des raisons économiques, politiques, climatiques… il n’existe plus un endroit sur Terre qui ne soit pas concerné. Ces mouvements de population suscitent de nombreux débats dans les pays d’accueil comme la France. Pourtant, la France est traditionnellement un pays d’immigration massive. Ce documentaire clair et précis propose un rappel historique de ce phénomène et détaille les questions et enjeux actuels auxquels les pays développés doivent répondre.

Journaliste de formation, Sophie Lamoureux a travaillé pour plusieurs médias avant de se consacrer essentiellement à l’édition jeunesse. Aux éditions Actes Sud Junior, elle est l’auteur de plusieurs documentaires dans la collection “À petits pas”, L’Immigration, La Politique, La Presse, Les Indiens d’Amérique, Les Grandes découvertes ainsi que Le Livre des jeux, Sur la piste du soldat inconnu, Sur la piste des héros de l’ombre et Planète migrants.…

Lire Plus =>

Espace A’ZWEL. Activités trimestrielles : Mars, avril, mai 2016

espace_azwel_03-2016Nos spectacles :

Le vendredi 11 mars à 18H30 : WOPSO ! de Marius Gottin par le théâtre du 6e continent et la compagnie les enfants de la mer dans une mise en scène de José Exélis avec Charly Lerandy et Emile Pelti
Deux vieux dans le hall de l’aérogare, Fulbert et Auguste attendent l’heure de départ de leur avion. Entre ces deux vieux, des mots qui disent la vie, l’amour, la mort..
*Accessible des 9 ans

Le vendredi 18 mars à 18H30 : OSER DIRE SON NOM d’Alex Donote avec le soutien de la Cie Théâtre du Flamboyant, conception et interprétation Alex Donote
Une mise en espace pour un montage poétique qui nous invite à jeter un regard lucide sur notre monde. A travers des textes de la Caraïbe mais également d’Afrique, d’Amérique latine. Le corps, la voix, le chant sont sollicités
* Accessible dés 9 ans

Le vendredi 1er et samedi 2 avril à 18H30 : LE VOYAGE DE MANDIBULE de la compagnie Vent de sable (France), conception et interprétation Muriel Morelle
Conte et musique : de l’Afrique à l’Argentine, en passant par le carnaval de Rio, la Bolivie et New-York… Des musiques traditionnelles aux musiques plus actuelles, cette histoire invite au voyage et à la découverte de curieux instruments de musique
* Accessible dés 2 ans

Le vendredi 22 avril à 18H30 : LE COURAGEUX PETIT PEPITO de Lucette Salibur par la compagnie Théâtre du Flamboyant.…

Lire Plus =>

Nous valons mieux qu’une vaine bataille électorale

— Par Sarah Johannes Elisabeth *—

lajenes_douvanNous reconnaissons que nos brèves années ne sauraient mesurer avec justesse l’éternité de votre engagement envers la jeunesse martiniquaise.
Quelles que soient vos formations politiques, vos ambitions personnelles, vos considérations intimes, vous nous avez régulièrement rappelé votre détermination à créer les conditions de notre épanouissement… futur.
Confrontés à un niveau de chômage structurellement et indécemment élevé, à une précarité angoissante et parfois même à une lassitude ankylosante, vous avez su, faut-il savoir le reconnaître, prouver votre capacité à vous rassembler sur ces sujets pour agir ensemble. Parfois. Lucides, vous avez pris conscience que vos seules actions ne suffisent plus, ni à satisfaire nos espérances ni à libérer nos entraves.
Nos expressions diverses ont permis d’aboutir à la parution d’un livre blanc « contribution de la jeunesse au PADM » soit un ensemble de propositions qui concerne notre avenir. Nous ne pouvions que nous réjouir de la reprise à un niveau politique des propositions issues du livre blanc comme le dispositif Migration Retour et le Césairus, bien que nous n’ayons malheureusement pas été associés au pilotage et à l’élaboration des projets.…

Lire Plus =>

« L’amour c’est comme les pommes »

amour_pomme
C’est un recueil de textes jeunes publics écrits avec la complicité et la collaboration des élèves de primaire de Bouillante et Pointe Noire en partenariat avec le Rectorat et la circonscription de Bouillante.
A l’invitation d’Etc caraibe, l’auteure croate, Sonja Ristic a accepté cette expérience de résidence d’écriture en école primaire. Durant un mois, elle a écouté les enfants lors de café-philo, travaillé l’écriture en atelier avec les plus grands, partagé leur quotidien d’élèves.
Ces textes ont été joués par les élèves de Bouillante et Pointe Noire et présentés à l’Artchipel en juin 2011.
N’hésitez pas à le commander dans vos librairies habituelles et découvrez et faites découvrir ce que nos enfants pensent de la famille, de l’amour, de la colère… textes à jouer du primaire au collège.
Ceci est aussi un avis appel à production auprès des compagnies…

« L’amour c’est comme les pommes »

Prix de vente : 9 euros
ISBN 978 – 2 – 95335 – 4164
Et les adultes, dites-moi,
Vous pensez qu’ils ont peur ?…

Lire Plus =>

« Le Galet bleu », Une histoire d’aujourd’hui pour des enfants d’Outremer.

—Par Scarlett Jésus —

galet_bleu-1

Après « Les longues nattes de Poética », sorti fin 2013, les éditions Jasor, en Guadeloupe, viennent de publier un nouvel album de jeunesse, « Le Galet Bleu ». Un livre précieux à feuilleter et raconter aux petits enfants sans modération.

L’ouvrage, qui a d’ailleurs été primé pour la seconde édition du concours « Livre jeunesse en Caraïbe » organisé par le Conseil Général de Guadeloupe, a été réalisé par Laure Cuirassier, pour le texte, et par Viva Cuirassier, sa fille, pour les illustrations. Une maman et sa fille… comme dans l’histoire à découvrir.

Cartonné le livre adopte le format paysage. Son titre, « Le Galet bleu », inscrit en lettres d’or, nous invite à une plongée dans l’univers merveilleux des « contes bleus ». Au Petit Chaperon rouge et à sa galette, l’auteur oppose malicieusement l’histoire d’une fillette et de son galet. Un Gros Chien Méchant remplace le Grand Méchant Loup. Une histoire destinée à aider les enfants à surmonter certaines peurs bleues… Une histoire pour frissonner et pour rêver.

Lire Plus =>

« Soungoula, le roi des piments » et ses pères Noël noirs, une belle idée cadeau

— Par Fara C —.
sounfoulaEn ce conte euro-mauricien édité par l’Harmattan, Per Sorensen poivre sa prose de critique sociale et d’humour.

Que vous le dévoriez en une fois ou que le savouriez ligne après ligne, page après page, « Soungoula, le roi des piments » vous réchauffera l’âme, au fur et à mesure qu’il embrasera votre imaginaire. L’auteur, Per Sorensen, y élabore un métissage rare, à la croisée des contes de son compatriote Andersen et de ceux, ancestraux, narrés lors des veillées dans l’Océan indien. On croit, par moments, y croiser les ombres de La Fontaine, Jacques Prévert ou de certains surréalistes. Cet ouvrage ravira les adultes qui aiment baguenauder hors des sentiers battus. Le lire par chapitres à des enfants, c’est comme ouvrir grand l’horizon à la fantaisie.

On y perçoit aussi une profonde conscience de classe. Per Sorensen poivre volontiers sa prose de critique sociale et de dérision.…

Lire Plus =>

« L’arc en ciel de l’amitié », de Dominique Charles-Edouard

arc_en_ciel_amitie-2A l’heure où nos enfants, dès le plus jeune âge, sont soumis à l’imaginaire des faiseurs de robots et autres jeux électroniques qui abolissent le temps, et  où tout peut de nouveau recommencer avec le seul click sur un bouton, à l’heure où l’image informatisée, cette succession de signes et d’icônes, veut remplacer la lecture qui permet d’être en accord avec le temps qui passe et  avec son temps intérieur, voilà qu’apparait sur la scène littéraire, un conte, « L’arc en ciel de l’amitié » (Prix : 10 euros) ,  écrit par madame Dominique Charles-Edouard, épouse du plasticien et sculpteur du groupe Fwomajé, François CHARLES-EDOUARD.

-Quel meilleur cadeau de fin d’année, que cet ouvrage facile à lire, d’un joli graphisme, des couleurs attrayantes et une mise en page qui accentue le merveilleux, qu’il nous est donné de lire.
-Ce texte met en scène des enfants, la terre, le ciel, le soleil, de gentils nuages et un abominable cumulonimbus, porteur d’orages et de pluies incessantes et qui dérange le cours des choses sur terre.…

Lire Plus =>

Oscar le renard et la belle impala de la savane

Oscar est un petit renard gris, célibataire, sans famille, sans amis. Mais il porte en lui un secret : il est peintre. Il possède un talent que tous ignorent. Un soir, une gazelle impala, reine de beauté, se penche vers lui. Elle s'appelle Elvira et devine qu'une aventure exceptionnelle les attend tous les deux.

Le cycle de la vie d’un joli rocher

Rocky le petit rocher par Alain Foix, illustré par Nikol—

rocky_petit_rocherUne vie de rocher, n’est pas ce que l’on croit, surtout quand on a pour mère une belle montagne appelée la Dame Blanche et Ia Terre pour grand-mère. À 7 millions d’années, Rocky était encore ieune, tout luste accroché à un plissement de la robe de sa mère. Seulement Rocky s’ennuyait, sans bouger sur sa pente. Heureusement, le réchauffement climatique vint et lui permit de décourrir une lolie roche qui glissait lentement au milieu d’un grand glacier blanc. Ce fut un vrai coup de foudre. Erose était son nom. Il mit du temps, 3 ou 4 siècles, peut-être plus, à la retrouver. Le vent et l’érosion l’aidèrent à se détacher de sa mère. « Va et suis ta pente.» lui soufflait le vent. Que d’émotion quand il commença à rouler et quand il retrouva la robe scintillante d’Erose qui baignait dans
l’eau claire. Un vrai choc qui les fit rouler ensemble longtemps, très longtemps.…

Lire Plus =>

Ti Jean et Monsieur le roi (Ti Jan é Misié li wa)

Contes de la Martinique

Christine Colombo, après avoir étudié doctement le conte créole, entreprend de démentir l’adage qui voudrait que « ce que l’on ne sait pas faire on l’enseigne! » En effet elle publie ces jours-ci un recueil de contes créoles « Ti Jean et Monsieur le roi (Ti Jan é Misié li wa) », travail de mémoire , travail de la nostaglie d’un temps qui n’est plus et qui pourtant demeure.

Elle a bien voulu répondre à quelques questions.

Roland Sabra : Comment êtes-vous venue à l’écriture?
Christine Colombo : J’ai commencé à écrire quand j’ai entrepris des études d’ethnologie à l’Université Marc Bloch, à Strasbourg. En effet, la préparation de la maîtrise exige la préparation de mémoires dans certaines UV, et un mémoire général. J’ai fait plusieurs études : un travail collectif sur une population de jeunes à Karspach, au Sud de l’Alsace, un petit mémoire sur le bananier. Le mémoire général avait pour sujet « le conte créole dans la culture martiniquaise ».


Lire Plus =>