Archives du Mois: août 2017

L’atelier des amateurs de L’Autre Bord Compagnie recrute !

Adulte ou ado, vous souhaitez découvrir ou approfondir la pratique du théâtre, venez nous rencontrer à Fort-de-France pour cette séance d’essai. Après « des exercices de reprise », on échangera autour des attentes de chacun et des objectifs de la compagnie pour cette nouvelle saison…

Rendez-vous mardi 3 octobre 2017 à 18h30.

Les ateliers sont encadrés par Guillaume Malasné et Caroline Savard.

Merci de nous contacter directement par mail ou téléphone pour vous inscrire.

0696 92 47 75 / 0696 81 78 09 / lautrebordcompagnie@gmail.com…

Lire Plus =>

Cantine scolaire : ce qu’il faut savoir

Votre enfant va déjeuner à la cantine de son école ou de son établissement ? Service-Public.fr vous rappelle les dispositions qui organisent ce moment de la vie scolaire.

Autorités administratives chargées de la restauration

La restauration scolaire relève de la compétence :

de la commune, en primaire (maternelle et école élémentaire) ;
du département, en collège ;
de la région, en lycée.

Les modes d’organisation varient selon les collectivités. Le service est généralement assuré par le personnel de la collectivité. Dans certains cas, la gestion est assurée par une société de restauration collective. Les repas peuvent être préparés sur place ou dans une cuisine centrale puis livrés dans une cuisine dite satellite, en liaison chaude ou en liaison froide.

Les obligations en matière de restauration

La restauration scolaire poursuit plusieurs objectifs :

  • préserver l’équilibre alimentaire des enfants et des adolescents notamment en proposant à chaque repas un plat principal, une garniture, un produit laitier et, au choix, une entrée et/ou un dessert et en mettant à disposition des portions adaptées au type de plat et à chaque classe d’âge ;
  • couvrir les besoins nutritionnels des enfants et des adolescents : l’alimentation d’un enfant d’âge scolaire doit être équilibrée, variée et répartie au cours de la journée : 20 % du total énergétique le matin, 40 % au déjeuner de midi, 10 % à 4 heures et 30 % le soir ;
  • éduquer à la nutrition et au goût ;
  • veiller à la sécurité alimentaire.


Lire Plus =>

Vakans fini

— Par Daniel M. Berté —

Jòdijou asou an ti-ban
Man ka sonjé an pli gran-ban
An bwa rèd épi twa kazié
Epi osi twa lankriyé

Apré vakans ki pran lavòl
Jòdi sé larantré lékòl
Prèmié dèvwar pou mèt lanbians
« Raconter vos dernières vacances »

Man pa pèd tan a réfléchi
Sa té tou fré dan mon lespri
Anni mété’y an machawriè
Pou té riwè kisa man fè

Man ka lévé o pipiri
Pou mwen alé jwenn lé zami
Ni adan ki préparé zen
Dòt ki za chajé lé kalen

Lé Djòlpòt ek kribich péché
Nou ka’y roti pou nou manjé
Apré yonndé planté-létjèt
An basen lariviè Motjèt

 

Epi nou ka tjuiyi tjénèt
Griyav, zikak, mango-sirèt
Ek osi i ni kous-kouri
Jandam-vòlè ek blag pou ri

Délè nou ka’y lachas sisi
O labalèt ou pièj-lagli
Oubien sé konba zandoli
Pou otjipé lapré-midi

Tan pou riviv sé moman-a
Lè-a pasé man pa wouè sa
Man pa ékri ! Man ka’y pini !
Lékòl-a rèd !…

Lire Plus =>

« Je suis noire, pas « black »

Refus du passé colonial, gêne des antiracistes… En France, on a du mal avec le mot « noir ».

— Par Jadine Labbé Pacheco —
Oumou, 20 ans, a un joli visage aux traits fins. D’origine sénégalaise et mauritanienne, la jeune femme est mannequin. Sa famille vit en France depuis deux générations.
C’est en mettant un pied dans l’univers de la mode qu’elle est confrontée pour la première fois au terme « black ». Dans son entourage proche, personne ne l’emploie. Elle rectifie :
« Je suis noire, pas black. »
Elle l’a entendu depuis, « des centaines de fois ».
« Souvent, pendant des castings, on me dit qu’on recherche des Blacks ou qu’au contraire je suis trop black. Ils pensent bien faire. »
Patiente, Oumou répond toujours poliment qu’elle est noire. Pas « black ». Elle reçoit des excuses à chaque fois.

« Il y a des Noirs en France »

Pour Louis-George Tin, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (ENS), professeur de littérature à l’université d’Orléans et président du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), il subsiste un malaise autour du terme « noir ».…

Lire Plus =>

Un rapport de l’ONU accable le régime de Maduro

Un récent rapport a découvert que sur les 124 morts liées aux manifestations des derniers mois, 46 étaient imputables aux forces de sécurité et 27 à des groupes armés progouvernementaux.

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a accusé, mercredi 30 août, le Venezuela de « réprimer des voix critiques et d’instiller la peur parmi la population ». « L’usage systématique et généralisé de la force lors des manifestations et la détention arbitraire de manifestants ou d’opposants politiques indiquent qu’il ne s’agit pas d’actes illégaux et secrets d’officiels isolés », estime le rapport.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro « a été élu par le peuple », a reconnu le Haut-Commissaire Zeid Ra’ad Al-Hussein devant les médias à Genève, mais les récentes actions du gouvernement « donnent l’impression que ce qu’il reste de la vie démocratique au Venezuela est en train d’être écrasé ».

Interrogé sur les commentaires du président français, Emmanuel Macron, qui a qualifié mardi le régime du président Maduro de « dictature », M.…

Lire Plus =>

La SAA de Martinique au 24ème Salon et Congrès de Généalogie

Du 8 au 10 septembre 2017 au Havre

La SAA (Société des Amis des Archives) de Martinique (soutenue par la CTM, la DAC Martinique et des partenaires privés) accompagnée des associations de généalogie du Robert, du François, de Sainte-Marie, du Marigot, du Lamentin et de Fort-de-France, a le plaisir de vous annoncer sa présence sur le XXIVème Salon et Congrès de Généalogie, qui se déroulera au Havre du 8 au 10 septembre 2017 au Carré des Docks.

L’année 2017 est symbolique pour la ville du Havre puisqu’elle marque le 500ème anniversaire de sa fondation. Le Salon sera un des temps forts des nombreuses manifestations qui animeront la ville durant toute cette année. Le Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime, organisateur de cet événement, a décidé cette année de mettre à l’honneur les Outre-Mer.

Pourquoi les Outre-Mer ?

Le choix s’imposait par rapport au passé de la ville et au thème retenu « de la fondation à la reconstruction » Le passé havrais est marqué par la participation au projet colonial dans ses aspects commerciaux et stratégiques, avec notamment la déportation des Africains de part et d’autre de l’Océan Atlantique ou de l’Océan Indien.…

Lire Plus =>

Mon combat pour les enfants autistes en Martinique

L’expérience du centre Atoumaux, structure d’accueil de jour pour enfants : les raisons d’un échec

Gisèle Armange-Marbœuf
Avec la collaboration de Jean-Jacques Fouquet / Préface de Josef Schovanec

Après une vie active passée en France métropolitaine, l’auteure choisit, en 1994, de retourner en Martinique. À la faveur de sa rencontre avec le petit Benjamin, elle a découvert l’univers des enfants autistes. Son idée : créer pour eux un centre de loisirs éducatifs. Mais dans l’île aux fleurs, son projet baptisé Atoumaux n’était pas le bienvenu dans le milieu médical, ni souhaité par les services de l’administration. Récit d’un parcours du combattant.

Lire aussi : Pour une prise en charge adaptée des centres de Relais, de Répit, et Loisirs pour enfants autistes, en Martinique

Broché
ISBN : 978-2-343-12614-2 • août 2017 • 212 pages
EAN PDF : 9782140042645

Prix éditeur
21,5 € 20,43 € Commander la version papier

Version numérique*
15,99 € Commander la version numérique au format PDF

Lire Plus =>

De la boîte de Skinner à l’enseignement programmé

Le problème des technologies de l’éducation

— Par Roland Tell —

Le psychologue et penseur du behaviorisme, B.H. SKINNER, pour qui un comportement opérant est un comportement, qui va produire des conséquences opérantes, est l’un des premiers à concevoir un modèle d’applications pédagogiques directes, d’un type d’apprentissage donné. Cela veut dire que l’on se donne un comportement initial C.I. et un comportement terminal C.T. C’est en fonction de cela que l’on distribue les apprentissages pour arriver à C.T. à partir de C.I. On ne fait aucune autre hypothèse. En particulier, s’agissant d’enfants, on ne se préoccupe pas du niveau du QI du sujet. A la limite même, cela n’a pas d’importance ! C’est pourquoi Skinner est parvenu à apprendre à des pigeons des comportements, que tous les psychologues croyaient impossibles pour des pigeons. Il y est parvenu tout simplement en démultipliant les pas.

De la même manière, et plus tard, la didactique partira, non des modèles d’apprentissage, mais du découpage de la structure de la discipline, des connaissances.

Lire Plus =>

Produits Bio: « Que Choisir » dénonce les tarifs et les marges

Les fruits et légumes bio restent en moyenne 79% plus chers que leurs équivalents en agriculture conventionnelle, des tarifs prohibitifs pour les plus modestes et qui proviennent en grande partie de « sur-marges » pratiquées par les distributeurs, dénonce mardi l’UFC-Que Choisir. Une étude menée par l’association de consommateurs sur 1.541 magasins montre que le prix d’une consommation annuelle en fruits et légumes bio revient pour un ménage français en moyenne à 660 euros, contre 368 euros pour le conventionnel.

« Si les coûts de production sont plus élevés en bio (rendements plus faibles, main d’oeuvre relativement plus importante …), ceci n’explique qu’à peine la moitié du surcoût pour les consommateurs » dont « 46% provient en réalité des +sur-marges+ réalisées sur le bio par les grandes surfaces », indique l’UFC dans un communiqué.…

Lire Plus =>

Littérature : nouveautés de fin août 2017

Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.

Huic Arabia est conserta, ex alio latere Nabataeis contigua; opima varietate conmerciorum castrisque oppleta validis et castellis, quae ad repellendos gentium vicinarum excursus sollicitudo pervigil veterum per oportunos saltus erexit et cautos. haec quoque civitates habet inter oppida quaedam ingentes Bostram et Gerasam atque Philadelphiam murorum firmitate cautissimas. hanc provinciae inposito nomine rectoreque adtributo obtemperare legibus nostris Traianus conpulit imperator incolarum tumore saepe contunso cum glorioso marte Mediam urgeret et Parthos.

Post hoc impie perpetratum quod in aliis quoque iam timebatur, tamquam licentia crudelitati indulta per suspicionum nebulas aestimati quidam noxii damnabantur. quorum pars necati, alii puniti bonorum multatione actique laribus suis extorres nullo sibi relicto praeter querelas et lacrimas, stipe conlaticia victitabant, et civili iustoque imperio ad voluntatem converso cruentam, claudebantur opulentae domus et clarae.

Tantum autem cuique tribuendum, primum quantum ipse efficere possis, deinde etiam quantum ille quem diligas atque adiuves, sustinere.…

Lire Plus =>

L’argent public doit financer de vrais emplois pérennes

— Tribune de Gabriel Jean-Marie (combat ouvrier)° —

Depuis quelques jours, c’est l’émoi et le branle bas de combat chez les élus. Un vent de fronde souffle, principalement chez les maires à quelques jours de la rentrée. La cause ?

Le gouvernement a décidé du jour au lendemain de ne pas renouveler les contrats aidés à partir du 1er août 2017. Il a donc décidé froidement et brutalement de renvoyer vers le chômage 160 000 travailleurs qui avaient pu momentanément sortir la tête de l’eau….. Il s’en explique par sa ministre du travail, Muriel Pénicaud qui a déclaré. « La solution de demain, sur le long terme, ce n’est pas de l’emploi court terme précaire en contrat aidé. Un, les contrats aidés sont extrêmement coûteux pour la nation; deux, ils ne sont pas efficaces dans la lutte contre le chômage; et trois, ils ne sont pas un tremplin pour l’insertion professionnelle. Ces contrats permettent surtout aux « associations ou (aux) collectivités locales » d' »équilibrer leur budget ».…

Lire Plus =>

Près de cinquante médias fermés par le gouvernement vénézuélien

Le principal syndicat de journalistes du pays a manifesté samedi pour dénoncer la censure du gouvernement Maduro en 2017, qui a empêché radios et télévisions d’émettre.

Un total de 49 médias ont été fermés par le gouvernement vénézuélien en 2017, a dénoncé samedi 26 août le principal syndicat de journalistes du pays, lors d’une manifestation organisée après la censure de deux radios locales très connues.

« Nous avons enregistré la fermeture de 49 médias, pour la plupart des radios, mais aussi des chaînes de télévision payantes comme RCN et Caracol », a plaidé Marco Ruiz, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP).

Un groupe de journalistes a manifesté samedi contre la décision de la Commission nationale des communications (Conatel) de couper le signal de deux célèbres radios de Caracas, 92.9 FM et Magica 91.1 FM, présentes sur les ondes depuis près de 30 ans.

Lire aussi : Le Venezuela s’enfonce dans la dictature

Atteinte à l’exercice de la critique

Selon Marco Ruiz, le gouvernement socialiste de Nicolas Maduro applique « une politique systématique d’encerclement et d’asphyxie de tous les espaces permettant encore une libre expression et l’exercice de la critique et de la dissidence ».…

Lire Plus =>

Quelle liste de fournitures scolaires pour la rentrée 2017 ?

Lors de chaque rentrée scolaire, les familles doivent faire face aux dépenses de fournitures scolaires. Pour réduire ces dépenses, le ministère de l’Éducation nationale a établi une liste de fournitures pour la rentrée 2017. Cette liste a été publiée au Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 4 mai 2017.

La liste des fournitures scolaires établie par le ministère de l’Éducation nationale est une liste-modèle devant servir de référence aux enseignants et aux directeurs d’école par exemple.

Concernant les cahiers et livres, la liste modèle préconise le matériel suivant :

  • 1 grand cahier 96 pages (21 x 29,7 cm) ;
  • 1 petit cahier 96 pages (17 x 22) ;
  • 1 cahier de musique 48 pages (17 x 22 cm) ;
  • 2 protèges-cahiers (21x 29,7 cm et 17 x 22 cm) ;
  • 1 rouleau de plastique pour couvrir les livres ;

Concernant les classeurs et porte-vues :

  • 1 classeur rigide (21 x 29,7 cm) ;
  • 1 classeur souple (21 x 29,7 cm) ;
  • 1 porte-vues 21 x 29,7 cm (40 à 60 vues) ;
  • pochettes transparentes perforées (21 x 29,7 cm) ;
  • feuillets mobiles perforés (21 x 29,7 cm) ;
  • copies doubles perforées (21 x 29,7 cm).


Lire Plus =>

Plusieurs maires de Martinique se mobilisent contre la baisse des contrats aidés

Des élus martiniquais ont protesté mercredi à la préfecture de Fort-de-France contre la diminution du nombre de  aidés, qu’ils ont jugée « inacceptable et surtout intenable ».
Plusieurs maires de communes martiniquaises ont pénétré dans la préfecture de Fort-de-France pour réclamer des réponses du nouveau préfet Franck Robine. Entre 2.300 et 2.500 contrats aidés sont menacés en Martinique. Cette décision est « inacceptable et surtout intenable tant elle va dégrader la situation sociale », ont dit plusieurs maires et adjoints au préfet. « C’est aussi et surtout un nouveau coup dur pour nos services municipaux qui font traditionnellement appel aux emplois aidés pour remplir certaines missions de service public », a affirmé Maurice Antiste, sénateur-maire du François, à 20 km de Fort-de-France sur la côte atlantique.
« C’est surtout dans cette période de pré-rentrée scolaire que mes collègues utilisaient davantage ce dispositif. Si ça se confirme, nous aurons de sérieux problèmes d’encadrement dans les écoles. Sans oublier le monde associatif qui s’appuie sur les contrats aidés pour mener à bien ses activités », a-t-il ajouté.…

Lire Plus =>

Sargasses : agriculture intensive et destruction des mangroves en cause

Depuis 2011, les Caraïbes font face à une invasion et une prolifération de Sargassum fluitans et Sargassum natans qui viennent s’échouer sur les côtes en grande quantité. La Guadeloupe estime qu’entre 20 000 et 40 000 tonnes de sargasses viennent s’échouer sur le littoral.

Contrairement à ce qui été supposé au départ, ces grands bancs d’algues qui s’échouent aux Antilles ne proviennent pas de la Mer des Sargasses mais du golfe de l’Amazone. Ces proliférations seraient dues à des apports de nutriments (phosphate, nitrate) causés par une agriculture intensive et un lessivage des sols plus important suite à la déforestation intensive. De plus la destruction de la mangrove à l’embouchure du fleuve permet un relargage direct dans l’océan, conduisant ainsi à la création d’un écosystème favorable au développement des sargasses. Le phénomène des brumes du Sahara (poussières riches en fer et phosphates transportées par le vent) pourrait favoriser le développement de ces radeaux en route vers les Caraïbes.

Ce phénomène a des conséquences économiques importantes.…

Lire Plus =>

Accompagnement aux devoirs, soutien scolaire : quelles sont les possibilités ?

Plusieurs dispositifs peuvent être proposés aux élèves du primaire, aux collégiens et aux lycées afin de bénéficier d’un accompagnement éducatif après la classe ou pendant les vacances scolaires. Accompagnement éducatif dans les zones d’éducation prioritaire (Zep)

Dans les zones d’éducation prioritaire (Zep), les élèves de primaire et de collège qui le souhaitent peuvent être accueillis en étude dirigée après les cours. Ils peuvent approfondir le travail fait en classe, faire leurs devoirs et trouver une aide si nécessaire.

Dans les écoles primaires qui ne font pas partie d’une ZEP, les communes peuvent organiser des plages d’accueil des enfants hors temps scolaire et des études dirigées. Ces services peuvent être gratuits ou payants. Il convient de se renseigner auprès de sa mairie.

  Les élèves de CM2 qui en ont besoin peuvent suivre des stages gratuits de remise à niveau pendant la période des vacances scolaires.

Trois sessions sont organisées : une semaine au printemps, la première semaine de juillet et la dernière semaine des vacances d’été.…

Lire Plus =>

Taux de chômage en Martinique : 65% plus élévé que celui de l’hexagone!

Avec un taux de demandeurs d’emplois des catégories A,B,C de 34% la Martinique bat des records. Fin juillet ils étaient 52 940 à rechercher un emploi pour une population active de 155 600 (52 940/155 600 = 34%). Le même calcul à la même date pour l’hexagone ( 5,9 / 28,7)  donne un nombre de 20.55% soit un écart de 13,45 points de pourcentage ou si l’on préfère un taux de demandeurs d’emplois par rapport à la population active  65.5% plus élévé en Martinique.

Fin juillet 2017, en Martinique, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établità 42 530. Ce nombre augmente de 1,1 % sur trois mois (soit +470 personnes). Il diminue de 0,3 % sur un mois et progresse de 0,8 sur un an. Avec une population active de 155 600 ( ) cela fait un taux : 27.34 % à comparer avec la France métropolitaine ( population active : 28.7 millions/ chômeurs de catégorie A : 5,9 millions): 13.24%.…

Lire Plus =>

Faut-il exclure le français de l’aménagement linguistique en Haïti ?

— Par Robert Berrouët-Oriol, Linguiste-terminologue —

L’idéologie, en tant que superstructure et mode de représentation symbolique, traverse le corps social et elle est présente dans tous les domaines de l’activité humaine. Elle est à l’oeuvre à l’école, dans les églises, les manuels scolaires, dans les sciences dites « dures » ou dans les sciences humaines comme elle est présente en linguistique, notamment dans la façon dont le sujet parlant perçoit et se représente sa langue maternelle ou seconde. Il arrive qu’un discours se voulant de haute scientificité emprunte les venelles les plus scabreuses de l’idéologie, tel le discours médical nazi rabaissant les Nègres, les Juifs et les Tsiganes au rang de sous-humains. Tel aussi le délire mortifère de François Duvalier justifiant, au nom de « la classe moyenne » et du noirisme, le terrorisme d’État pratiqué à grande échelle. L’Histoire a montré qu’aucune activité humaine n’échappe à l’idéologie et il est illusoire de croire que l’on peut mener une activité scientifique « pure » en dehors des idéologies tissées et reproduites dans le corps social.…

Lire Plus =>

Thérèse Yoyo : réactions à sa disparition

L’Union des Femmes de Martinique salue la mémoire de Mme Thérèse YOYO, décédée hier, 22 août 2017.
Son engagement en faveur des droits des femmes, en acceptant d’être la 1ère déléguée aux droits des femmes de Martinique, en sacrifiant sa vie professionnelle voire plus… mérite le respect et est un exemple.
Elle a aussi beaucoup œuvré au Centre d’Etudes, de Documentation, d’Information Familiale et de formation (C.E.D.I.F).
Femme de conviction et généreuse, elle a aussi été la 1ère femme bâtonnière au barreau de Martinique et une avocate pleine d’humanité et de compétence.
L’UFM adresse ses condoléances à sa famille et en particulier a son mari, Dr Michel YOYO.

Communiqué de l’association CULTURE ÉGALITÉ
Nous avons appris avec tristesse la mort de Thèrèse Likao Yoyo. Femme d’avant-garde, elle a été la 2e femme avocate et la 1e bâtonnière en Mque. Féministe convaincue et active, elle a œuvré au CEDIF(Centre d’études, de documentation, d’information familiale et de formation) pour l’éducation sexuelle des jeunes femmes et pour le planning familial.…

Lire Plus =>

À propos des perturbateurs endocriniens

— Par Florent Grabin, président de l’association écologique PUMA (Pour une Martinique autrement) —

Depuis plus de vingt ans, le Pr Sultan (1) travaille sur les conséquences des perturbateurs endocriniens sur l’Homme et, comme bon nombre de chercheurs, il a toujours accompagné PUMA dans sa démarche de protection écologique de notre environnement. Tous ces chercheurs ont pu mettre en évidence les différentes molécules très dangereuses pour la population et son milieu naturel. Grâce à ces informations, nous avons accompagné des professionnels de l’agriculture qui ont pris conscience de ce péril ; ce qui leur a permis de procéder au retrait des différents produits dangereux, singulièrement dans la production de la banane.

Très récemment notre environnement a radicalement changé : alimentation industrielle, hygiène, mondialisation et standardisation de tous les objets courants, mélange des populations ; et pourtant ces dernières sont sujettes à de nouvelles pathologies insidieuses dites « émergentes » que les enquêtes épidémiologiques attribuent, pour une très grande part, à l’action de ces perturbateurs chimiques.…

Lire Plus =>

Outre le moustique tigre, le virus Zika se transmet par voie sexuelle, selon des chercheurs de Toulouse

En collaboration avec l’hôpital de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) et l’Institut Pasteur de Guadeloupe, le CHU de Toulouse a réalisé une étude portant sur 15 hommes touchés par le virus Zika lors d’une épidémie dans les Antilles, entre avril et novembre 2016. Les résultats, publiés mardi 22 août 2017, confirment que ce virus est potentiellement sexuellement transmissible.

Un virus très persistant…

Grâce à des prélèvements réguliers réalisés chez ces 15 patients pendant quatre mois, les chercheurs toulousains ont pu démontrer que ce virus tropical peut rester très actif dans les organes génitaux masculins. Le professeur Louis Dujan, directeur de l’étude, précise : …

Lire Plus =>

23 août 2017 : 90ème anniversaire de l’exécution de Sacco et Vanzetti

sacco_&_vanzettiEn Amérique comme en Europe, le début des années ’20 sont des années de crise et de luttes sociales. Les grèves tournent en affrontements violents dans plusieurs grandes villes des États-Unis, comme à Boston. En 1920, de nombreux attentats anarchistes frappent les responsables politiques. Les bureaux de la banque Morgan à Wall Street sont soufflés par un attentat à la charrette piégée qui fait 38 morts et 200 blessés. Une vague de répression s’abat sur les anarchistes mais aussi sur les communistes, les socialistes et les syndicalistes américains.

Deux braquages ont lieu à ce moment dans le Massachusetts : le premier contre une fabrique de chaussures à Bridgewater le 24 décembre 1919, l’autre à South Braintree le 15 avril 1920. Durant ce dernier braquage, le caissier de la manufacture et son garde du corps sont tués. La police soupçonne immédiatement les anarchistes italiens et opère plusieurs arrestations dans ce milieu, dont Nicolas Sacco et Bartolomeo Vanzetti.

Nicolas Sacco, né en 1891 dans un village d’Italie du Sud, émigre aux États-Unis en 1908 ; ouvrier cordonnier à Boston, il se rend au Mexique en 1917 pour éviter la mobilisation.…

Lire Plus =>

Premier cas de fièvre jaune en Guyane depuis 19 ans: la personne est décédée

Cayenne – Un cas de fièvre jaune a été recensé en Guyane pour la première fois depuis 1998, et a entraîné le décès de la personne infectée, a indiqué mardi l’Agence régionale de santé de la Guyane dans un communiqué.

« L’institut Pasteur de Guyane a confirmé lundi une infection par le virus de la fièvre jaune sur le territoire guyanais, pour la première fois depuis 1998 », a indiqué L’ARS.

La personne infectée « est décédée le 9 août », a-t-elle précisé.

« Cette personne aurait pu être contaminée dans la zone de Oiapoque (commune frontière de la Guyane) au Brésil », ajoute le communiqué qui note que « la patiente » avait « des antécédents de séjour en forêt près de Saint-Élie et dans la vallée de l’Oyapock (fleuve frontière avec le Brésil). »

De source médicale, la précédente personne décédée de la fièvre jaune en Guyane (en 1998) était une Amérindienne originaire du territoire de Maripasoula (sud-ouest guyanais).…

Lire Plus =>

« arts du cirque / pratiques acrobatiques » au gymnase de St François

Après un 1er travail auprès de jeunes danseurs en formation pré professionnelle*, en mars dernier, Métis’Gwa poursuit son action de sensibilisation aux pratiques de cirque.
Avec le soutien de la Ville de Saint-François, l’association Métis’Gwa a pu mettre en place une nouvelle session de formation du 17 au 30 août à destination de 8 danseurs dont 3 artistes de la compagnie Métis’Gwa et 5 jeunes de l’association Correspon’danse . C’est dans un rythme soutenu qu’ils se perfectionnent aussi bien aux techniques acrobatiques au sol qu’aux agrès de cirque comme le trampoline et le mât chinois.
Dans sa réflexion sur la place du cirque dans les territoires d’Outremer et dans le cadre de sa recherche artistique basée sur de nouveaux croisements artistiques avec les arts du cirque, Métis’Gwa invite les élèves de l’association ZIZAK (twirling bâton) à 2 ateliers d’initiation les samedis 19 et 26 août : des techniques de base au sol au portés, en passant par les exercices de confiance, ce sont avant tout des moments de partage et de découverte de soi.…

Lire Plus =>

L’art dévoré par l’argent

L’art et l’argent : ce vieux couple célèbre depuis peu de nouvelles noces, à nouveaux frais. À tel point qu’il est devenu difficile, voire impossible, de ne pas immédiatement parler d’argent lorsqu’on parle de l’art d’aujourd’hui. L’art semble désormais l’affaire exclusive des plus riches ; les autres sont invités à en admirer les effets mais à éviter d’en tirer les conséquences et d’en penser l’implicite.

Ce livre part au contraire de l’idée que la question de l’art, donc aussi celle de ses rapports avec l’argent, appartient à tout le monde. En mêlant témoignages, essai littéraire, textes théoriques et reproductions d’œuvres contemporaines, en s’intéressant aux fondations privées comme aux écoles d’art, à la spéculation comme à la condition d’artiste, il voudrait permettre de mieux comprendre depuis quand, comment et sous quelles formes la « valeur » argent a transformé nos façons de faire de l’art, de le regarder et d’en parler.…

Lire Plus =>