Carnaval

Aso Mawon Matnik : le kannaval haute couture

— Par Christian Antourel —

Le carnaval revient chaque année et malgré la polémique qui divise l’opinion selon laquelle son origine serait une tradition chrétienne ou tout à fait païenne , que serait Fort de France et toutes ces villes du monde sans cet évènement où le carnaval est plus qu’une tradition : une institution, une raison de vivre presque, une thérapie sociale. Aso Mawon Matnik en est la preuve vivante.
Il convient de s’accorder en exacerbation, la possibilité du contournement, du déplacement du brouillage, du franchissement illicite de la frontière qui sépare les convenances de l’agitation. Le carnaval, c’est la fête , l’inversion, du contre sens et de la caricature. C’est un défoulement avec ses excès. C’est une fête sans pareil, un moment de liberté, de folie, d’errance, d’amusement et d’émotions hyper fortes. Ca peut-être aussi une agression, une parodie. On peut y voir même des danses licencieuses. Au milieu du tumultueux vidé abonde du comique inconscient et si les fantasmes les plus grotesques contiennent souvent quelque chose de sombre il s’en échappe d’excellents échantillons du comique absolu.

Lire Plus =>

Alternaval 2019 : le lundi 4 mars 2019

Le carnaval alternatif du Lundi Gras

Alternaval 2019 : le carnaval alternatif du lundi gras ou le mariage burlesque de la Terre et de la Mer pour sensibiliser les citoyens aux défis et solutions pour une île durable

Pour cette 2ème édition d’Alternaval, le mariage d’Osain et d’Ymoja, union burlesque de la Terre et la Mer invite tous les citoyens à prendre conscience des défis autour de la pollution, de la gestion des déchets et des modes de vie et à célébrer les solutions éco-responsables, raisonnées et solidaires de notre île à l’occasion du lundi gras, de manière festive, burlesque et décalée.

Date : Parade du lundi gras, lundi 4 Mars 2019 – de 10H00 à 19H00 (voir programme ci-après) Lieu : Fort-de-France

Tous les citoyen-nes désirant faire la fête tout en participant à la conscientisation sont conviés à s’intégrer dans l’histoire qui est écrite avec les différentes familles de costumes. Nous nous retrouverons le lundi gras au matin à 10H00 à notre QG du centre-ville de Fort de France pour finaliser la scénographie avec tous les participant, déjeuner en mode « kolé kannari/ zero déchet », finir le maquillage et partir pour la parade (voir programme ci-après).

Lire Plus =>

Carnaval

— Par Patrick Mathelié-Guinlet —

Chevalier d’hystérire
où tout, même le pire,
prétexte à dérision
lorsque l’amer des larmes
et les vagues de l’âme
sont noyés dans les lames
d’une mer sans fond de sons,
que déferle la houle
d’une foule qui s’défoule,
toute sous son empire.
Défilent des beautés
sensuellement parées
de leur seule sueur,
arcs-en-ciel de couleurs
des nudités de plumes
soulevant dans les airs
tourbillons de poussière
au rythme des danseurs
recherchant l’âme sœur
dans leur regard hagard
et que la transe allume.

Lire Plus =>

Vidé san TCSP

— Par Daniel M. Berté —

An bann kawnavalié té ni an bel lidé

pandan kannaval-a pou kouri an vidé

anlè an siwkwi nèf ki la dépi lanné

Yo alé a Carrère ek koumansé chanté :

Rèfren

« Nou ka’y kouri vidé ! nou sé moun désidé !

Nou ka’y kouri vidé ! nou pa bizwen biyé !

Nou ka’y kouri vidé ! nou ka désann a pié !

Nou ka’y kouri vidé ! menm san TCSP ! »

Lire Plus =>

Programme du Carnaval 2019 de la ville du Lamentin

– Du vendredi 8 au jeudi 28 février de 18h à 22h dans les quartiers : caravane de prévention et d’information des médiateurs de la ville « Média Vidé » organisé par l’Antenne de Justice

+ jeudi 28 février : Four-à-Chaux, Calebassier, bourg, Bas-Mission

– Samedi 23 février de 15h à 18h au Morne Pitault : parade de quartier avec l’association Seniors Services et les orchestres de rues lamentinois Cé Nou Mèm, Nou Pa Sav et Madjika Zwel.

– Vendredi 1er mars de 19h à 22h : « Friday Night », parade d’ouverture des jours gras en Martinique, de Sa Ki Fêt Fêt dans les rues du centre-ville avec les orchestres de rues de Martinique

+ Samedi 2 mars à de 15h à 18h à Long-Pré et  à Jeanne d’Arc : parade de quartier avec l’association Cé Nou Mèm et les orchestres de rues Sa Ki Fèt Fèt, Ti Kadans, Petrol Band et Zépiss de Rivière-Salée

LES JOURS GRAS

Lire Plus =>

Un robot-sculpteur façonne les chars du carnaval de… Nice

— Par Matthias Galante —

Les personnages et décors géants du carnaval de Nice sont sculptés pour la première fois par une machine à 318 000 euros. Rendez-vous pour les défilés du 16 février au 2 mars.

Sur le sol brut des ateliers de la halle Spada à Nice (Alpes-Maritimes), un Lino Ventura, plus vrai que nature, toise d’un œil ironique un Nicolas Hulot grimé en Hulk musculeux aux larges épaules. L’anachronique face-à-face ne durera guère : ces imposantes figures en polystyrène rejoindront bientôt leur char respectif avant un bon coup de peinture. Elles ont cependant un point commun : toutes deux ont été fabriquées par un robot qui sculpte presque plus vite que son ombre une grande partie des caricatures et des décors géants appelés à défiler lors du prochain carnaval niçois.

Photo : Nice (Alpes-Maritimes), jeudi. Pierre Povigna (à droite) et son équipe sont maintenant aidés par une machine commandée par ordinateur pour sculpter les personnages du carnaval comme Lino Ventura.

Lire Plus =>

Programme du carnaval 2018 de la ville du Lamentin

Du vendredi 26 janvier au vendredi 2 février de 17h30 à 22h : caravane de prévention et d’information des médiateurs « Média Vidé » sur le thème « Entre tan, précaution » organisé par l’Antenne de Justice. Rendez-vous dans les quartiers du Lamentin :

+ Vendredi 26 janvier 2018 : Bwa Santal, Acajou (le Lauréat, le Gange), Bois d’Inde, Californie (Morne Pavillon)  

+ Vendredi 2 février 2018 : Place d’Armes (Mamain, Hibiscus, cité Place d’Armes)

+ Mercredi 7 février 2018 : Long pré (station), Bélème, Plaisance, Pelletier

 + Jeudi 8 février 2018 : Calebassier, Centre bourg, Four-à-Chaux

  Mardi 6 février de 8h30 à 11h30 : carnaval des écoles à Place d’Armes

  – Vendredi 9 février de 19h à 22h : parade « Friday Night » de Sa Ki Fêt Fêt dans les rues du centre-ville avec les orchestres de rues de Martinique

Lire Plus =>

Vidé TCSP

— Par Daniel Berté —

An bann Kokofiolo ka désann wè vidé

Yo alé a Carrère pou pran TCSP

I té za ni a bò twa boug Brosé-kléré

Ki té ka bay lavwa ek ki té ka chanté :

« Chofè ! chofé ! démaré TCSP ! » (dé fwa)

Laré L’AéroportTravesti batjé

épi kat ti Djab-wouj dan an sel wélélé

Chofè-a ka atann i pa lé bay alé

Lé zòm enpasianté rikoumansé chanté :

Lire Plus =>

Fort-de-France : programme du carnaval 2017

 •Mardi gras 28 février 2017

15n00 – Rues de Fort-de-France
Vidé en rouge
Les carnavaliers adoptent généralement une tenue de coloris rouge.

•Mercredi des Cendres 1er mars 2017

15h00 – Rues de Fort-de-France
Incinération de sa Majesté Vaval
Dernier jour de liesse, Sa Majesté Vaval accomplit les derniers tours de vidé jusqu’au bûcher.

Noir & blanc de rigueur

Jeudi 23 mars 2017

Cérémonie de remise des Vavals d’Or
Renseignements : 0696 805 020 – 0596 391 063

Lire Plus =>

Le Lamentin : programme du carnaval 2017

Du 6 février au 1er mars 2017

Le Maire de la Ville du Lamentin et l’Office de Tourisme vous invitent nombreux à être les acteurs sans violence du carnaval du Lamentin.

Au programme :

AVANT LES JOURS GRAS

* Du 6 février au 1er mars :

– de 8h à 16h30 et aussi durant les parades carnavalesques sur char : exposition proposée par l’Office de Tourisme des personnages emblématiques du carnaval intitulée « Voici Bwa Bwa ! » sur la terrasse de la Maison Zobda-Quitman, siège des Offices de la Culture et de Tourisme, 26 rue Pierre Zobda-Quitman, quartier Bas-Mission

* Vendredi 17 février

De 19h-22h à Sarrault-Duchesne : Parade des 40 ans du Foyer Rural de Sarrault-Duchesne avec les orchestres de rues Nou Pa Sav, A Sou Yo, Ti Kadans et bien d’autres invités

Lire Plus =>

Carnaval 2017 Le Lamentin : programme

Le Maire de la Ville du Lamentin, l’association A Sou Yo et l’Office de Tourisme vous invitent aux manifestations du 10ème anniversaire de l’orchestre de rues A Sou Yo le Dimanche 12 Février 2017 sur la place du Calebassier et dans les rues du centre-ville.

Cette année, la Ville a choisi comme thème pour le carnaval « Peace and Love ». Au programme du village carnaval ce dimanche 12 février :

– de 9h à 14h : village carnaval sur la place du Calebassier (à côté de la mairie) : présentation du patrimoine carnavalesque, mais aussi sensibilisation aux substances addictives, à la prévention des comportements violents et des maladies sexuellement transmissible avec la participation des Diables Rouges, de l’ACISE Martinique, AIDES Martinique, l’ADAFAE, JMJ Evénements, formation maquillage, animation podium

– de 15h à 18h : parade dans les rues du centre-ville avec les orchestres de rues Toujou Soupapé Vidé, Difé Nan Pay, Gwanaval, Les Colibris, Flèch Bambou, Cé Nou Menm, Baryl Band, Madjika Zwel, Petrol Band, Ti Kadans, Nou Pa Sav, Dynamic Karnaval, Kombit Rasin’, La Couronne Verte de Pointe Noire en Guadeloupe, et, les groupes à pied Sonho Tropical, Les Hommes D’argiles, les Diables Rouges, les Nèg Gwo Siwo, le Comité Bibas et Art et Patrimoine.

Lire Plus =>

Le Carnaval : une performance sans manifeste

— Par Joëlle Ferly, artiste —

A l’absurdité de nos sociétés, à la mondialisation qui nous mène, à notre impossibilité de retrouver l’harmonie avec notre environnement, nous répondons: CARNAVAL!

Si l’usage du corps est ce qui définit, en art contemporain, la performance, alors la procession carnavalesque que nous connaissons sous nos latitudes, relève bien de cette nouvelle forme d’expression que l’art moderne nous a léguée.

Qu’il soit nu, vêtu, peint, poudré, recouvert de boue, de cendres ou autre, le corps devient pour le performeur, son matériau premier de travail.

Dès les années 1920, l’artiste cherche à mettre en scène son corps et l’institue en tant qu’œuvre d’art.
Entre le théâtre et la danse, la performance se situe à la lisière du terrain connu et la sphère de l’esthétique. Le projet de la performance n’étant pas de connaître à l’avance le résultat de l’expérience qui se va se décliner -selon un manifeste, postulat, ou bien encore processus de réalisation- ni de chercher à être plaisant aux sens, comme le définirait Kant.

Lire Plus =>