Toi Aimé Césaire

— Par Ozoua SOYINKA
Oui, en ce jour est né une étoile qui a traversé le monde et l’a marqué de son empreinte. Cet homme, Aimé  Césaire était un envoyé qui a été  très peu compris de ses contemporains.
 
 
TOI AIME CESAIRE
 
 
Toi Aimé Césaire
Chantre de la Négritude
Chantre de la liberté
Je t’adresse mes remerciements
Pour l’œuvre immense que tu as léguée
A la Martinique, à la Caraïbe, à l’Afrique
Et à l’humanité toute entière.
Je t’adresse mes remerciements
Pour avoir contribué
A redonner aux Nègres leur dignité perdue
Et dont l’honneur a été bafoué
Relégué au rang de bête, de meuble.
Césaire, ô toi Aimé Césaire
Toi le combattant
Toi le résistant
Toi digne fils de nos ancêtres.
 
GRAND PARMI LES GRANDS
 
Comment pourrais-je te laisser
Voguer à travers mers et cieux
Sans te donner ne serait-ce
Qu’une parcelle de reconnaissance
Pour tes gouttes d’eau jetées
Ça et là dans l’océan
 
Tes œuvres poétiques et politiques
Sont les armes employées
Pour redonner la dignité
A la négraille jetée pêle-mêle
Dans les cales de bateaux négriers
 
Tu lui intimes de se relever
Si elle ne veut vivre à tout jamais dans les fers
Tu lui intimes de se mettre debout
Afin de participer au concert des nations
 
Tu lui dis que l’esclavage
N’était qu’une parenthèse de son Histoire
Qu’elle doit se réapproprier les valeurs
Enfouies au plus profond de son être
 
Oui toi !
Oui toi Aimé Césaire !
Toi grand parmi les Grands
Tu as légué une œuvre immense
Qui sera gravée à tout jamais
Sur les tablettes de l’univers.
Ozoua SOYINKA initiatrice de l’Anthologie « Hommage à Aimé Césaire – Symphonies Nègres » poèmes, IDOM Editions, 2006

Madame Ozoua SOYINKA
Ecrivaine-Poétesse
Secrétaire Trésorière Fil’Harmonie
Porteuse du projet “2013, Année Aimé Césaire Toi & Moi Tous unis pour un monde meilleur”