Tag Archive for Virgul

Virgul’ en mars à l’heure du conte

Programme d’animations gratuites

Le conte est né au XVIéme siècle dans les habitations coloniales. La nuit tombée le maître béké permettait aux esclaves de se réunir pour écouter celui qui allait leur raconter des histoires : le conteur.

Le conte avait pour fonction de distraire et d’amuser. Il était aussi une parole de résistance où l’on pouvait entendre des paroles et messages interdits. C’est pour cela que l’on trouve souvent dans les récits beaucoup d’onomatopées, des dialogues incessants entre le conteur et l’assistance et de longues digressions humoristiques.
Le conteur intervient encore aujourd’hui dans les veillées mortuaires pour capter l’attention des personnes venues soutenir la famille du défunt, c’est une manière de symboliser la continuation de la vie.
Il délivre des comptines, des histoires drôles, des devinettes, par exemple :

Yééé-Krik ? hurle le conteur ;
Yééé- Krak ! doit répondre l’assemblé.
[…]

Le conte met en scène des humains ou des animaux. Les héros de narration récurents sont :

Ti-jean (« petit jean », représente la fragilité, la faiblesse et la ruse) ;
Misyé Li Wa (« Monsieur le roi », symbolisant le maître de la plantation) ;
Manman Dlo (« maman l’eau », la sirène) ;
Compère lapin (le lapin représente la malice, le cynisme, et la débrouillardise) ;
Compère Zamba (éléphant symbolisant l’esclave travaillant dans les champs de canne).

Lire Plus =>

Festival Conte et Musique dans la Cité

dede_duguetAu programme :

Mardi 6 octobre

Ouverture officielle du « Festival Conte et Musique dans la Cité » de Virgul’

9h-10h : présentation de l’ensemble des Conteurs du Festival Animations contées au Domaine fonds Saint-Jacques

10h : sortie de résidence & 1ère de création du spectacle « Dame Kéléman » de Dédé Duguet (sur réservation)

Public cible : public scolaire 1er et 2nd degré

Tarif : 5€/ élève à partir de 3 classes tarif dégressif à 3€.

Samedi 17 octobre, 20h

Clôture du Festival Contes & Musiques dans la Cité – Salle La Purgerie.

En présence des artistes du festival.

TOUS PUBLICS : ENTRÉE LIBRE

Du 28 septembre au 6 octobre, l’artiste conteur Dédé Duguet dit « Misié Lasous » sera l’invité du Domaine de Fonds Saint-Jacques dans le cadre d’une résidence d’artiste autour de la création d’un conte initiatique et fantastique « Dame Kéléman ». Ce projet s’inscrit en co-réalisation avec la compagnie Virgul’ dans le cadre de la prochaine édition du « Festival Contes et Musiques dans la Cité ».

Lire Plus =>

Lire et Dire pour le plaisir 2015 : honneur à Frantz Fanon

Du mardi 7 avril au samedi 18 avril 2015

lire_&_dire-2015

Un écrivain incontournable de la Martinique mis à l’honneur : Frantz FANON
Cinq Femmes Artistes :
Halima HAMDANE, Maroc
Samia DIAR, Algérie
Kalthoum BEN M’BAREK, Tunisie
Nathalie DEBENNE, France
Yawa, MartiniqueDes représentations sur toute la Martinique autour des écrits de Frantz FANON durant dix jours
Un plateau exclusivement féminin entièrement dédié à l’œuvre de Frantz FANON
Une (re)découverte de ce grand penseur, parfois méconnu dans notre Ile
Le contraste de mots forts, vrais et parfois durs par des voix de Femmes
Fanon est né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et décédé le 6 décembre 1961 à Bethesda aux États-Unis.
C’est un psychiatre et essayiste français martiniquais fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie et dans un combat international dressant une solidarité entre « frères » opprimés.
Il est l’un des fondateurs du courant de pensée tiers-mondiste.
Durant toute sa vie, il cherche à analyser les conséquences psychologiques de la colonisation à la fois sur le colon et sur le colonisé.

Lire Plus =>

Journée mondiale du conte

Le 20 mars 2015

jour_monial_du_conteIl était une fois…

Histoire originale. Celle d’une idée qui a germé dans l’esprit d’on ne sait qui…
Apparut peut-être par magie dans un monde qui regorge de mystères ou alors amoureusement préparée dans un lieu fantastique…
Et voilà que cette idée arrive jusqu’à nous, on a entendu un appel…
Et si nous fêtions les contes ?
En fin de conte c’est quoi ?
Depuis 2004, le monde a donc choisi de célébrer à sa manière les contes, voilà l’idée de base.
En cette journée, les conteurs du monde entier se retrouvent pour fêter à leur façon les belles histoires.
De plus, la volonté est de se diriger vers un public neuf, faire ou refaire découvrir les plaisirs de l’oralité et de la parole. Par amour des bonnes choses, enchanter nos oreilles par des lectures publiques et organisations d’événements comme des parcours contés.
VIRGUL’ vous propose donc une journée pleine de surprises sur toute l’Ile :
– Flash Contes dans Fort-de-France, au Couvent de Cluny, à la Bibliothèque Universitaire de Schoelcher, à l’ESPE de Martinique, au Collège du Saint-Esprit.

Lire Plus =>

« Lire et dire pour le plaisir » avec Sophie Jeukens

 Samedi soir l'association Virgul' closait l'opération « Lire et dire pour le plaisir » par une soirée poésie réservée aux femmes dans l'ancienne purgerie du Domaine de Fonds Saint-Jacques. Quelques défections mises à part le plateau prévu répondait présent. Djeynaba Gueye, conteuse du Sénégal, a dit deux contes où il était question de petites filles désobéissantes et qui étaient punies, alors même qu'elles ne faisaient que suivre des garçons tout aussi désobéissants mais épargnés, sans doute parce justement ils étaient des garçons ! Puis elle nous a raconté une histoire de trois pintades ( énonciation au féminin!) sans beaucoup de cervelle ! A en croire Djeynaba Gueye,  il semblerait que les modes de socialisation des petites filles au Sénégal soient très fortement marqués par la soumission et que les études sur le genre y aient un bel avenir ! Le pire était à venir avec la lecture d'un long texte de Noni Carter, auteure étasunienne, sur l'interruption volontaire de grossesse, au contenu idéologique pour le moins ambigu si ce n'est franchement réactionnaire. Il lui a été conseillée de prendre connaissance d'un autre poème d'une autre tonalité celui là d'Anne Sylvestre ( cf ci-après).