Étiquette : Virgul

Virgul’ en mars à l’heure du conte

Programme d’animations gratuites

Le conte est né au XVIéme siècle dans les habitations coloniales. La nuit tombée le maître béké permettait aux esclaves de se réunir pour écouter celui qui allait leur raconter des histoires : le conteur.

Le conte avait pour fonction de distraire et d’amuser. Il était aussi une parole de résistance où l’on pouvait entendre des paroles et messages interdits. C’est pour cela que l’on trouve souvent dans les récits beaucoup d’onomatopées, des dialogues incessants entre le conteur et l’assistance et de longues digressions humoristiques.
Le conteur intervient encore aujourd’hui dans les veillées mortuaires pour capter l’attention des personnes venues soutenir la famille du défunt, c’est une manière de symboliser la continuation de la vie.
Il délivre des comptines, des histoires drôles, des devinettes, par exemple :

Yééé-Krik ? hurle le conteur ;
Yééé- Krak ! doit répondre l’assemblé.
[…]

Le conte met en scène des humains ou des animaux. Les héros de narration récurents sont :

Ti-jean (“petit jean”, représente la fragilité, la faiblesse et la ruse) ;
Misyé Li Wa (“Monsieur le roi”, symbolisant le maître de la plantation) ;
Manman Dlo (“maman l’eau”, la sirène) ;
Compère lapin (le lapin représente la malice, le cynisme, et la débrouillardise) ;
Compère Zamba (éléphant symbolisant l’esclave travaillant dans les champs de canne).

→   Lire Plus

Festival Conte et Musique dans la Cité

dede_duguetAu programme :

Mardi 6 octobre

Ouverture officielle du « Festival Conte et Musique dans la Cité » de Virgul’

9h-10h : présentation de l’ensemble des Conteurs du Festival Animations contées au Domaine fonds Saint-Jacques

10h : sortie de résidence & 1ère de création du spectacle « Dame Kéléman » de Dédé Duguet (sur réservation)

Public cible : public scolaire 1er et 2nd degré

Tarif : 5€/ élève à partir de 3 classes tarif dégressif à 3€.

Samedi 17 octobre, 20h

Clôture du Festival Contes & Musiques dans la Cité – Salle La Purgerie.

En présence des artistes du festival.

TOUS PUBLICS : ENTRÉE LIBRE

Du 28 septembre au 6 octobre, l’artiste conteur Dédé Duguet dit « Misié Lasous » sera l’invité du Domaine de Fonds Saint-Jacques dans le cadre d’une résidence d’artiste autour de la création d’un conte initiatique et fantastique « Dame Kéléman ». Ce projet s’inscrit en co-réalisation avec la compagnie Virgul’ dans le cadre de la prochaine édition du « Festival Contes et Musiques dans la Cité ». Ce festival porte un message fort, celui de la rencontre, de l’échange, de l’écoute et du dialogue interculturel.

→   Lire Plus

Lire et Dire pour le plaisir 2015 : honneur à Frantz Fanon

Du mardi 7 avril au samedi 18 avril 2015

lire_&_dire-2015

Un écrivain incontournable de la Martinique mis à l’honneur : Frantz FANON
Cinq Femmes Artistes :
Halima HAMDANE, Maroc
Samia DIAR, Algérie
Kalthoum BEN M’BAREK, Tunisie
Nathalie DEBENNE, France
Yawa, MartiniqueDes représentations sur toute la Martinique autour des écrits de Frantz FANON durant dix jours
Un plateau exclusivement féminin entièrement dédié à l’œuvre de Frantz FANON
Une (re)découverte de ce grand penseur, parfois méconnu dans notre Ile
Le contraste de mots forts, vrais et parfois durs par des voix de Femmes
Fanon est né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France et décédé le 6 décembre 1961 à Bethesda aux États-Unis.
C’est un psychiatre et essayiste français martiniquais fortement impliqué dans la lutte pour l’indépendance de l’Algérie et dans un combat international dressant une solidarité entre « frères » opprimés.
Il est l’un des fondateurs du courant de pensée tiers-mondiste.
Durant toute sa vie, il cherche à analyser les conséquences psychologiques de la colonisation à la fois sur le colon et sur le colonisé.
Dans ses livres les plus connus, il analyse le processus de décolonisation sous les angles sociologique, philosophique et psychiatrique.

→   Lire Plus

Journée mondiale du conte

Le 20 mars 2015

jour_monial_du_conteIl était une fois…

Histoire originale. Celle d’une idée qui a germé dans l’esprit d’on ne sait qui…
Apparut peut-être par magie dans un monde qui regorge de mystères ou alors amoureusement préparée dans un lieu fantastique…
Et voilà que cette idée arrive jusqu’à nous, on a entendu un appel…
Et si nous fêtions les contes ?
En fin de conte c’est quoi ?
Depuis 2004, le monde a donc choisi de célébrer à sa manière les contes, voilà l’idée de base.
En cette journée, les conteurs du monde entier se retrouvent pour fêter à leur façon les belles histoires.
De plus, la volonté est de se diriger vers un public neuf, faire ou refaire découvrir les plaisirs de l’oralité et de la parole. Par amour des bonnes choses, enchanter nos oreilles par des lectures publiques et organisations d’événements comme des parcours contés.
VIRGUL’ vous propose donc une journée pleine de surprises sur toute l’Ile :
– Flash Contes dans Fort-de-France, au Couvent de Cluny, à la Bibliothèque Universitaire de Schoelcher, à l’ESPE de Martinique, au Collège du Saint-Esprit.

→   Lire Plus

“Lire et dire pour le plaisir” avec Sophie Jeukens

Une soirée illuminée par le verbe d'une jeune poète québecoise

 sophie_jeukensSamedi soir l’association Virgul’ closait l’opération « Lire et dire pour le plaisir » par une soirée poésie réservée aux femmes dans l’ancienne purgerie du Domaine de Fonds Saint-Jacques. Quelques défections mises à part le plateau prévu répondait présent. Djeynaba Gueye, conteuse du Sénégal, a dit deux contes où il était question de petites filles désobéissantes et qui étaient punies, alors même qu’elles ne faisaient que suivre des garçons tout aussi désobéissants mais épargnés, sans doute parce justement ils étaient des garçons ! Puis elle nous a raconté une histoire de trois pintades ( énonciation au féminin!) sans beaucoup de cervelle ! A en croire Djeynaba Gueye,  il semblerait que les modes de socialisation des petites filles au Sénégal soient très fortement marqués par la soumission et que les études sur le genre y aient un bel avenir ! Le pire était à venir avec la lecture d’un long texte de Noni Carter, auteure étasunienne, sur l’interruption volontaire de grossesse, au contenu idéologique pour le moins ambigu si ce n’est franchement réactionnaire.

→   Lire Plus

Festival international ” Contes et musique dans la cité” 16-27 octobre 2013

virgul-2013-a—Dossier de presse de la 7ème édition —

La première édition du Festival International « Contes et Musique dans la Cité » fut initiée en 2007, et est aujourd’hui une des manifestations incontournable de VIRGUL’. Elle rassemble des artistes professionnels de la parole contée d’envergure internationale et des musiciens qui les accompagnent. Une démarche multiculturelle qui se veut également intergénérationnelle.
Ce festival porte un message fort, celui de la rencontre, de l’échange, de l’écoute et de la compréhension. La forme des spectacles s’est imposée, le lieu du conte devenant le lieu de rencontres entre le public et la culture orale. Des duos, trio ou quartet de conteurs et musiciens
sur le plateau. Deux conteurs qui content ensemble pour la première fois font résonner leurs font résonner leurs mots et vivre leurs univers. Ils sont accompagnés par la tradition martiniquaise, par le public, par le territoire et par la musique de la Caraïbe. Neufs conteurs accompagnés de quatre à cinq musiciens martiniquais pour une envolée au delà des frontières, en territoire et culture au pays Martinique !
Nous avons mis en place cet événement, afin de maintenir vivant la tradition orale et le patrimoine culturel régional et mondial auprès des scolaires et du grand public.

→   Lire Plus

“Tournoi de Slam Junior”

AU CENTRE CULTUREL MARCÉ DE ST JOSEPH 21 JUIN 2013

 

slam-300Vendredi 21 Juin à 19h au Centre Culturel Marcé, se tiendra la seconde édition du Tournoi Slam Junior. Une belle réussite que de faire écrire et dire à ces 11 jeunes qui ont travaillé durant un an pour cette présentation.

 

À l’initiative du « Tournoi de Slam Junior »

 

Une femme, Etie Berry, professeur des écoles à St Joseph. Elle nourrit une grande passion pour le Slam qu’elle partage avec ses élèves et avec tous les jeunes souhaitant découvrir, écrire et slamer dans ses ateliers du samedi après-midi. Elle est accompagnée dans son projet par le slameur Elie Louisy. Etie aide à l’écriture, Elie au dire et a entrainé nos futurs champions pour ce tournoi de Slam Junior.

→   Lire Plus

“Des yeux de verre” de Michel Marc Bouchard au festival amateur de Fort-de-France

—Par Selim Lander –-

Mdes_yeux_de_verreichel Marc Bouchard est un auteur reconnu au Québec. Sa pièce Des yeux de verre a été primée au Québec. Fallait-il pour autant vouloir la monter à Fort-de-France ? Peut-être son thème a-t-il été déterminant puisqu’on nous dit que l’inceste serait un fléau qui accable notre île plus qu’ailleurs. Ce thème, cependant, n’est-il pas un peu trop rebattu, et pas seulement en Martinique, les auteurs semblant l’affectionner particulièrement ? Quoi qu’il en soit, au théâtre, ce n’est pas seulement le sujet qui compte, la manière de le traiter importe tout autant. On ignore comment la pièce a été montée à Montréal mais la prestation des comédiens de Virgul’ ne nous a pas paru porter une  intensité suffisante pour la rendre convaincante.

Non que les comédiens déméritent. Ils démontrent un vrai plaisir de jouer ce qui laisse penser qu’ils seraient sans doute bien plus à l’aise dans le registre de la comédie.

→   Lire Plus

“Des yeux de verre” par la Cie Virgul’ : un texte et des comédiens

 —Par Roland Sabra —

«L’artiste ne devrait pas être le juge de ses personnages, de ce qu’ils disent, mais seulement le témoin impartial. » Anton Tchekhov

les_poupees-2“Daniel, artisan de poupées, viole sa fille Estelle à l’âge de 10 ans. La mère Judith, se fait complice en cachant Estelle chez une tante pour “sauver les apparences”  en disant à tous que la fillette est devenue muette et folle.

Des années plus tard, la petite fille Estelle devenue femme revient à la maison en se faisant passer pour une cliente sous le nom de Pélopia, et commande une poupée à son image. Dans la maison, il y a aussi sa sœur, Brigitte, demeurée là, isolée, qui aime son père, devenu distant avec elle, d’un amour interdit, passionnel, et fantasmant du jour où elle pourra devenir son amante, son épouse…”  .

L’auteur québecois  Michel Marc Bouchard a écrit plusieurs pièces sur le thème des blessures de l’enfance. “Des yeux de verre” sont la reprise en 2007 d’une pièce écrite en 1984 « La poupée de Pélopia » et qui laissait à l’auteur un goût d’incomplétude.

→   Lire Plus

Deux spectacles du Théâtre Martiniquais sur le Festival Off d’Avignon 2011



Label 2011 ANNEE DES OUTRE-MER

 

La compagnie VIRGUL’ présentera deux de ses spectacles au Théâtre du Chapeau Rouge lors du Festival Off d’Avignon. Il s’agit de la pièce de Jean-Claude Danaud, “Les Sardines Grillées” et d’un spectacle de contes, dans la tradition du conte Créole de Martinique “Ti Chat pourquoi ris-tu ? ” de Valer’EGOUY. Deux occasions de découvrir la diversité de la création Théâtrale de la Martinique d’aujourd’hui.
VIRGUL’ et son directeur artistique Valer’EGOUY sont très actifs dans le domaine de l’enracinement de la pratique théâtrale et de la parole contée dans les quartiers populaires de Fort de France. Ils sont à l’origine de plusieurs ateliers et rendez-vous culturels – Festival Contes et Musique dans la Cité, Lire et Dire pour le Plaisir, Arts et Culture en Vacances, spectacles jeune public, …

Leur dernier spectacle “Les sardines grillées”, dont l’amorce du travail a été effectuée par Corinne VASSON avant que Valer’EGOUY ne fasse la mise-en-scène, a rempli cette saison le Théâtre Aimé Césaire sur toutes les représentations. C’est un bon moment de théâtre à déguster avec cœur, le bonheur sera partagé.

→   Lire Plus