La motion de soutien aux professeurs Célimène et Logassah et la réponse de C. Mencé-Caster.

soutien_ceregmia

               A la suite des mesures de suspension d’activités avec maintien du traitement prises à l’encontre des deux principaux responsables du CEREGMIA une motion de soutien aux personnes incriminées circule. Elle fait valoir le «travail considérable» et la «qualité de [l’] engagement humain» du Directeur et de son adjoint qui auraient permis «le rayonnement intellectuel du CEREGMIA» au niveau international.

En d’autres termes il y a peut être eu détournements d’argent public, peut-être de la corruption, mais c’était pour la bonne cause. La fin justifierait-elle les moyens ?  La fin ne dépend-t-elle pas en dernier ressort des moyens qui l’ont déterminée? Qu’il y ait parmi les signataires des personnalités connues pour leurs enseignements rigoureux sur la morale, notamment en politique, illustrerait donc l’adage populaire qui dit : «Ce qu’on ne sait pas faire, on l’enseigne»

L’instance judiciaire ne s’est pas encore prononcée et on peut raisonnablement parier sur un enlisement des procédures en cours. Beaucoup d’«affaires» du passé qui mettaient en cause des responsables économiques ou politiques se sont perdues dans les sables mouvants qui séparent l’outremer de la « métropole ». Peu importe le nom qu’on leur donne, «condescendance impériale» ou «mépris colonial» à l’égard des populations ils engloutissent les principes républicains.

Par contre l’instance administrative, sur la base d’enquêtes et de rapports accablants, définitifs et non pas provisoires comme on voudrait le faire croire, ceux de la cour des comptes, de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche (IGAENR), de la mission sénatoriale, s’est clairement prononcée et a pris les mesures conservatoires que l’on sait. De graves fautes administratives ont été commises. Savoir si elles relèvent de sanctions pénales ne concerne pas ce registre. La présomption d’innocence ne relève donc dans ce cas que de l’instance judiciaire.


 

MOTION DE SOUTIEN AUX PROFESSEURS FRED CELIMENE ET KINVI LOGASSAH

Les membres soussignés du CEREGMIA et enseignant-chercheurs d’autres universités françaises et étrangères tiennent à apporter leur soutien aux professeurs Fred CELIMENE et Kinvi LOGOSSAH en soulignant leur remarquable implication dans les domaines scientifique, pédagogique et international.
– 1 –
Véritable catalyseur des activités scientifiques de ce laboratoire, Fred CELIMENE a réussi à fédérer et à motiver tous les chercheurs du CEREGMIA. Et c’est grâce au CEREGMIA que ces chercheurs ont pu participer activement à d’innombrables colloques malgré l’isolement géographique de nos trois départements. On peut souligner la production scientifique du CEREGMIA à travers ses publications dans des revues internationales (171 articles publiés entre 2008 et 2013), ainsi que les publications des ouvrages et des chapitres scientifiques (64 pour la même période). Durant ces 5 dernières années le CEREGMIA a organisé 15 colloques et workshops internationaux, 118 séminaires du jeudi sur l’ensemble des trois pôles. Durant la même période 4 Habilitations à Diriger des Recherches (HDR) et 12 thèses de doctorat ont été soutenues au laboratoire.
Faut-il mentionner ici les succès à l’agrégation et aux postes de maîtres de conférences ainsi que l’avis très positif de l’AERES? (cf. Annexe)
-2-
En suspendant de toutes leurs fonctions les Professeurs Fred CELIMENE et Kinvi LOGOSSAH, c’est toute la discipline des Sciences économiques en Martinique qui est en danger. En effet, sur trois professeurs d’économie au total en fonction en 2013-2014 il n’en resterait qu’un seul, et six maîtres de conférences. Eu égard à l’importance des effectifs en sciences économiques, avec deux filières dès la 1ère année et un master avec six parcours, on ne s’y prendrait pas mieux si on voulait étrangler la discipline.
Et les étudiants encadrés par ces deux enseignants chercheurs? Et leurs doctorants? (cf. Annexe).
On ne comprend donc pas que les fonctions d”enseignement et d’encadrement aient été supprimés en même que les fonctions administratives.
-3-
Grace au travail sans relâche de son équipe dirigeante, le CEREGMIA a réussi à inscrire les DOM français – isolés et insularisés – sur la carte du monde scientifique : le laboratoire est impliqué dans de nombreux projets scientifiques avec les universités caribéennes, américaines, européennes, africaines et asiatiques – autant de projets qui soulignent le rayonnement intellectuel du CEREGMIA (cf. Annexe)
– 4 –
Nous souhaitons souligner, pour finir, à côté du travail considérable accompli par le professeur Fred CELIMENE et son adjoint, la qualité de leur engagement humain envers les membres de leur laboratoire et au-delà.
—————-
Page 2 sur 5
ANNEXE
1. AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur)
Dans le rapport d’évaluation datant de février 2014, p. 5, alinéa Points forts et possibilités liées au contexte, on peut lire, nous citons : “Le positionnement scientifique du CEREGMIA est basé sur une pluridisciplinarité exceptionnelle qui inclut un large spectre de sujets en mathématiques pures, mathématiques appliquées, informatique et calcul scientifique, gestion, économie, et géographie. Cette configuration assez unique fournit un environnement scientifique riche et stimulant pour des collaborations fructueuses qui mériteraient d’être poursuivies et renforcées dans le futur.
D’autre part, riche de ses nombreuses interactions avec les différentes institutions régionales, le CEREGMIA se positionne en tant que référence dans les études caribéennes, ce qui témoigne aussi d’une excellente intégration dans le tissu économique régional.
Le CEREGMIA compte parmi ses membres des chercheurs de très grande qualité. En particulier, l’arrivée relativement récente d’un groupe de mathématiciens dans le CEREGMIA a apporté une plus grande dynamique de recherche et contribue de manière significative au renforcement de la visibilité de l’unité”. Fin de citation
2. Formations directement suivies par les Professeurs CELIMENE et LOGOSSAH.
– La délibération de jurys en cours (Master 1)
– La deuxième session d’examen du Master 1 de juillet 2014
– Les corrections de copies des examens subis lors de cette seconde session
– Les jurys de délibérations des Masters 1 prévus autour du 10 juillet 2014
– Suivi des stages en cours des Masters 2 (stages entre les mois de mai et de septembre 2014)
– Encadrement régulier des mémoires de Masters entre les mois de mai et de septembre 2014
– Les soutenances de mémoires de Master 2
– Délibérations des jurys des Masters 2 à la mi-septembre 2014
– Encadrement régulier des thèses de doctorat en cours (une demi-douzaine de doctorants
doit soutenir avec les professeurs suspendus avant la fin 2014).
3. Relations nationales et internationales
– Algérie : Laboratoire d’analyse mathématique et applications, Université d’Oran
– Allemagne : Center for Inter American Studies, Universität Bielefeld
– Arabie Saoudite : King Saud University, Riyadh
– Autriche : Laboratoire DIANA, Université de Vienne
– Burkina Faso: Laboratoire LANIBIO, Université de Ouagadougou
– Brésil : Institut IME, Université de Sao Paulo
– Canada : Centre de recherche Mathématique, Université de Montréal ; Université du Québec à Montréal
– Chine : Department of Mathematics, Nanjing University
– Corée : Seoul National University
– Cuba : Département d’économie, département de géographie, Université de la Havane
– France : Aix-Marseille, Ecole polytechnique, Evry, Lyon, Montpellier, Nice, Paris 2, Paris 6, Toulouse, Tours
– Haïti: Quiskeya-Amérique
– Inde: Ravishankar Shukla University, Raipur.
– Jamaïque : Département de sciences politiques, département d’économie, département de géographie, département d’histoire, le Jamaican Langage Unit ainsi que le Reggae Studies Institute, University of the West Indies
– Japon : Institute of Technology, Tokyo.
Page 3 sur 5
– Kuwait : College of Basic Education, Main Campus-Shamiya Paaet
– Maroc : College Of Science, Laboratoire LIBMA Université de Marrakech ; Université d’Agadir
– UK : Imperial College , London
– USA Courant Institute, New York University ; Department of Mathematical Sciences, University of Massachusetts ; Department of Mathematical Sciences, Morgan State
University (Baltimore)
– Sénégal : Département de Mathématique Informatique, Université Cheikh Anta Diop de Dakar
– Serbie : Department of Mathematics and Informatics, University of Novi Sad
– Suriname : Unité de recherches scientifiques, University Antom de Kom
– Taiwan : Department of Applied Mathematics, National Sun Yat-sen University
– Thailande : Naresuan University
– Trinidad : Département d’économie, département d’histoire, département de géographie, département de relations internationales, University of the West Indies.
SIGNATAIRES
ORDRE
PRENOM(S) / NOM
GRADE / FONCTION
PÔLE UNIVERSITAIRE /
UNIVERSITE / AUTRES
1 Jean André MARTI Professeur émérite UAG / Pôle Martinique
2 Ousseynou
NAKOULIMA
Professeur UAG / Pôle Guadeloupe
3 Michel HERLAND Professeur UAG / Pôle Martinique
4 Abdellatif MOUDAFI Professeur UAG / Pôle Martinique
5
Jean Louis MUCCHELLI Professeur, ancien recteur d’académie et directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP) UAG / Pôle Martinique
6 Eric CARPIN MCF UAG / Pôle Martinique
7 Maximilian HASLER MCF UAG, Pôle Martinique
8 Vincent VALMORIN Professeur UAG / Pôle Guadeloupe
9 Gisèle MOPHOU Professeur UAG / Pôle Guadeloupe
10 Nathalie SEBASTIEN Doctorante UAG / Pôle Martinique
11 Bruno SARRASIN Professeur UQUAM, Canada
12 Gérard FORGEOT Chercheur INSEE
13 Jean-Pierre ASSELIN de BEAUVILLE Professeur, ancien Vicerecteur de l’AUF Université François Rabelais de Tours
14 Bouchra M’ZALI Professeur UQUAM, Canada
15 Georges BRESSON Professeur Université Paris II, Panthéon-Assas
16 Thierry LAURENT Professeur Université d’Evry
17 André LEGRIS MCF Université de Nice
18 Ahmed AINOUCHE Professeur UAG
19 Rémy-Louis BUDOC
MCF
UAG Pôle Guyane
20 Judes CHRISTINE PAST UAG / Pôle Martinique
21 Hector ELISABETH Ancien PAST UAG / Pôle Martinique
22 Bruno MARQUES
PAST
UAG / Pôle Martinique
23 Jean-Michel SALMON
MCF UAG / Pôle Martinique
24 Natallia TARATYNAVA
MCF UAG / Pôle Martinique
25 Erol ELISABETH Doctorant UAG / Pôle Martinique
26 Gilles DUFRENOT Professeur Aix-Marseille Université.
27 Janice HILARICUS MCF UAG / Pôle Martinique
28 Raymonde BETIS Assistante d’administration UAG / Pôle Martinique
29 Alain DUBRUILLE chercheur UAG / Pôle Martinique
30 Rémy JOSEPH MCF UAG / Pôle Martinique
31 Romain CRUSE Chercheur UWI, Jamaique.
32 Kevon RHINEY MCF UWI, Jamaique
33 Jean VELIN MCF UAG / Pôle Guadeloupe
34 Sleiman TABIKH MCF UAG / Pôle Guadeloupe
35 Diana RAMASSAMY
36 Wisner THOMAS Doctorant UAG / Pôle Martinique
Page 5 sur 5
37 Eliccel PAUL, Doctorant UAG / Pôle Martinique
38 Jean Claude MADO MCF UAG / Pôle Guadeloupe
39 Nicolas SANZ MCF UAG / Pôle Guyane
40 Pascal ZONGO MCF UAG / Pôle Guyane
41 Valérie ANGEON MCF UAG / Pôle Martinique
42 Juliana ICHELMANN UAG / Pôle Martinique
43 Jean Sobocoeur
CHRISPIN
Doctorant UAG / Pôle Martinique
44 Claudya PARIZE
SUFFRIN
MCF UAG / Pôle Guyane
45 Richard NOCK Professeur UAG / Pôle Martinique
46 Nicole Yolette ALTIDOR Doctorante UAG / Pôle Martinique
47 Nathalie LEVY MCF Université d’Artois
48 Eric DEHAY MCF Université d’Artois
49 CARPIN Sabine MCF Université d’Orléans
50 François VELLAS Professeur Université de Toulouse Capitole


Communiqué de la présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane

Une campagne de désinformation massive est organisée de l’extérieur de l’université pour venir au secours des deux enseignants qui ont été suspendus le 26 mai 2014. Ci-dessous quelques rappels :

1. La procédure administrative a abouti à la suspension provisoire de deux professeurs. Les discours visant à discréditer ces mesures, préconisées par des experts, révèlent bien le jeu des connivences.

2.Ces connivences se traduisent aussi dans les discours très récents qui ont pu être tenus et diffusés sur la présidente de l’université. Qu’il s’agisse de mails insultants et diffamatoires ou d’articles injurieux, tout est fait pour jeter le discrédit sur sa fonction ou sa personne.

3.Il ne saurait y avoir d’amalgame en matière de responsabilités, au plan administratif. C’est le chef de projet (en l’occurrence ici, le directeur du CEREGMIA) qui conçoit le projet européen et porte la responsabilité de son suivi et de son exécution.

4.S’il y a bien une chaîne de responsabilités, celle-ci commence donc avec le chef de projet. Les autres chefs de projets s’arrangent pour ne pas mettre l’établissement en difficulté.

5.Le seul laboratoire mis en cause dans tous les rapports, parmi les nombreux laboratoires maniant des fonds européens, est le CEREGMIA.

6.La seule communication du Procureur auprès de la Cour des Comptes au Procureur de la République concerne le CEREGMIA.

7.Les bénéficiaires sont les principaux responsables : qui est l’instigateur d’un tel circuit? Qui a profité matériellement et au premier chef de ce circuit de détournements des dépenses ? A qui ont profité les marchés passés de façon non réglementaire ?

8.On ne peut pas à la fois accuser de laxisme les anciens ordonnateurs pour dégager la responsabilité des personnes mises en cause et incriminer l’actuel ordonnateur de l’université qui fait simplement son travail de vigilance.

9.La présidente n’a jamais été membre élu d’aucun conseil de l’université, hormis le présent conseil d’administration.

10.Au plan judiciaire, trois avocats ont désormais le soin de défendre les intérêts de l’Université dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour détournement de fonds et escroquerie en bande organisée.

Corinne MENCE-CASTER, Présidente de l’UAG


Lire sur le même sujet :

Ceregmia : Soyons sérieux !

Le scandale du CEREGMIA place l’Université en mode REMBOURSEZ !

Les 7 contre-vérités les plus éhontées du directeur du CEREGMIA

« Il n’y a pas d’affaire Ceregmia… »

Motion de soutien aux professeurs Fred Célimène et Kinvi Logassah

CEREGMIA : clair soutien du Ministère à la présidente de l’UAG

Le rapport du Sénat : rétablir l’État de droit

Soupçons de détournements de fonds au CEREGMIA : une mise au point de la Présidente de l’UAG

Les lourdes conclusions qui motivent la suspension de Fred Célimène

CEREGMIA : le directeur supendu de ses activités à l’UAG, par la Présidente de l’UAG

CEREGMIA : Lurel se défausse-t-il sur Letchimy?

«  Université Antilles Guyane : les fonds européens ont été siphonnés à grande échelle«

CEREGMIA : la capillarité se poursuit

UAG : comment accepter l’inacceptable ?

Éclatement de l’UAG : l’arbre qui tente de cacher la forêt?

UAG : » Les casseurs sont-ils qualifiés pour recoller les morceaux? » Intervention d’AMJ

UAG : « Vive la crise si elle permet d’aller plus loin »

UAG : sommes-nous toujours dans un état de droit ?

Crise de l’UAG : question orale d’Alfred Marie-Jeanne

UAG : un « trou » de 10 millions d’euros et la disparition de 90% des pièces comptables!

Quelle sortie de crise pour l’UAG?

Trois pays, trois peuples, trois jeunesses, trois universités

Université : motion des organisations de parents d’élèves

Soupçons de détournements de fonds à l’université Antilles-Guyane

« Lettre à une femme d’honneur »