Dora Vital, l’humeur du temps.

Du 8 au 19 octobre 2019 à la Cave Galerie « le Vin, l’Art et Vous »

— Par Michèle Arretche, amateur d’art —

Dora Vital travaille inlassablement et monte, monte à la conquête de l’origine du souffle et de la lumière.

Là voilà avec une nouvelle exposition intitulée « EVANESCENCE » à la Cave Galerie Le Vin, l’Art et Vous du 8 au 19 octobre 2019.

Une recherche vers une abstraction assumée, un volontaire abandon des contours, un effacement de la réalité trop concrète pour une réalité plus secrète. Nous ne pouvons pas ne pas y voir une référence au concept d’impermanence de la sagesse bouddhiste

« Il n’y a que le changement.

Si nous n’acceptons pas le fait que tout change, nous ne pouvons pas trouver la parfaite sérénité. »

 

Ses toiles ne sont pas des paysages, pas même des impressions de paysage, mais une représentation onirique de l’instant fugace où le vent s’engouffre et où la lumière fait son nid. Pour nous le faire partager Dora Vital apprivoise le hasard, dans une composition équilibrée et cohérente, nous entraînant dans le chemin qui conduit vers le cœur vibrant de la nature. L’artiste cherche à saisir cet instant car rien n’est statique, l’existence est précaire, la beauté fragile et éphémère. 

C’est lorsque l’on est capable de se libérer du bruit assourdissant produit par la perception immédiate des sens, que l’on peut enfin percevoir le langage secret de la Nature.

On pense bien sûr toujours à Zao Wou Ki dont le grand sujet est, à n’en pas douter, le temps qui passe. Le temps qui passe, l’évanescence, la disparition des traces, « la réalité intérieure de la très réservée Dora Vital voilà ce qui nous ait donné à voir, à la frontière ténue du clair obscur, entre opacité et pleine lumière, dans cette antinomie entre espoir et désespoir. Le flou, soigneusement mis en scène, caractérise la vie, les vibrations. Le sfumato exprime la grâce, l’émotion. La brume agit comme un voile, sublimant le désir. Voilà ce que nous écrivions en 2018 lors de son exposition Luminosité secrète à la villa Chanteclerc. » *1.Tout ceci est encore bien présent mais approfondi, sublimé, voire effacé pour le rendre encore plus prégnant.

Dora Vital veut « capter les humbles manifestations de la beauté » *2, en apprécier les moments éphémères, d’où le titre qu’elle a choisi « EVANESCENCE ».

Pour citer de grandes références de l’histoire de l’Art : « Ce que Friedrich obtient avec la mise en scène d’un faible éclairage crépusculaire ou nocturne, Turner l’obtient, à l’inverse, par la mise en scène de la clarté aveuglante du soleil qui brouille elle aussi la perception du monde et projette le spectateur vers un espace infini. » *3.

Dans cette nouvelle exposition, que ce soit sur de grands ou de petits formats, par la couleur et ses nuances assourdies, Dora Vital nous offre en partage l’atmosphère, le climat, l’humeur du temps, l’infini du monde.

 *1 : Michèle Arretche, Madinin’art, 11décembre 2018,

*2 : François Cheng  » Oeil ouvert et coeur battant »

*3 : Pierre Watt « le flou dans l’art pictural ou l’éloge de la myopie » 3 mai 2014

 

Michèle ARRETCHE

Amateur d’art

30 septembre 2019

 

Exposition visible à la Cave Galerie « le Vin, l’Art et Vous »

ZI Cocotte Canal 97224 DUCOS

Du 8 au 19 octobre 2019. Vernissage samedi 6 octobre de 18h à 21h

Ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 19h et le samedi de 9h30 à 17h.

Contact : 0596 42 00 07