Sorties Martinique

Le Jardin de la chaudière

Le jardin de la Chaudière s'étend entre maison et rivière qui le borde en contrebas tandis qu'un ruisseau le festonne en amont. C'est un jardin composite patiemment aménagé et qui aujourd'hui âgé de dix ans. affirme sa maturité.

An Griyav La

Le site d'implantation de ce jardin créé.au sein d'une exploitation agricole, fruitière (goyave), bovine et ovine, est celui d'une ancienne habitation sucrière. Les anciens champs de canne sont aujourd’hui plantés de goyaviers tandis que la voie ferrée et la coulisse qui permettaient le transport des fagots de canne vers l'usine située au Robert, sont les chemins qui structurent l'espace de promenade.

La Plantation Beauvallon

Un jardin d'agrément accompagne le domaine de production de plantes et fleurs tropicales de Beauvallon. ll se compose en deux espaces d'ambiance très différente qui sont déterminés par la topographie accidentée du lieu.

Le Jardin de Bel Air

Dans un espace pentu et restreint par la présence de grosses roches rondes qui témoignent de l'activité volcanique passée (bombes), la moindre parcelle de terre disponible est ici mise en culture dans le plus grand respect de la nature et de l'homme.

Amefrica – Arboretum

C'est un jardin naturel où chaque plante, chaque arbre, parfois installé sans v avoir été invite. est considéré avec bienveillance. La mauvaise herbe n'existe pas ici : tout végétal est précieux et contient la promesse de ses vertus thérapeutiques, condimentaires ou simplement ornementales.

Le Jardin Kalbanat Prod

Le jardin installé sur le flanc du morne Gamelle, est un jardin créole où se mêlent les cultures vivrières de légumes, de fruits et les plantes condimentaires et médicinales : cacao, goyave, banane, canne à sucre, café (arabica aux petits grains et robusta aux gros grains), bois d’Inde, bois pissenlit, calebasse de toutes grosseurs et formes.

Le Jardin de Balata

En 1982, Jean-Philippe Thoze, artiste paysagiste passionné de botanique, entreprend d'offrir une nouvelle vie à la maison familiale délaissée et à son iardin installé sur le flanc oentu d'un mome. ll compose un jardin botanique paysager d'unè richesse rare. Les allées nous conduisent à la découverte d'inestimables collections constituant de multiples scènes contrastées, mêlant lignes, touffes, espaces dégagés et aquatiques où se mêlent les ports magnifiques, les couleurs et les senteurs des fleurs tropicales dont la précieuse rose de porcelaine.

Le Jardin des Papillons

Le jardin est installé au creux d'un vallon où coule la rivière Latouche. L'eau, n'est pas seulement une présence et un murmure, elle :st un des acteurs essentiels à la vie de cet espace voué à la conservation d'espèces végétales et animales en üoie de disparition.

Le Jardin des Ombrages

Le jardin botanique paysager est installé au creux d'un vallon logé au cœur de la forêt tropicale humide. Le ruisseau qui l'habite lui est essentiel comme il l'était au fonctionnement de la distillerie Viviès au 19ème siècle: une allée porte le nom de « chemin du murmure » dont  un coté est tapissée de "misère". L'allée était le lieu de rassemblement des esclaves. [ NDLR]

Le Jardin de Mme Servé

Depuis trente-cinq ans Mme Servé mêle les plantes pour la beauté de leurs feuillages, de leurs fleurs ou de leurs vertus, dans le jardin qui enveloppe sa maison. Elle surprend leurs secrets intimes que seuls les colibris peuvent entendre, mais les poètes savent écouter...