Santé

In memoriam Henri Lodéon

— Par Roger de Jaham —

henri_lodeonNé en août 1928 à Fort-de-France, le docteur Henri LODÉON nous a quittés ce vendredi à l’âge de 87 ans.

Henri LODÉON était membre fondateur de « Tous Créoles ! », et plusieurs se souviennent que, lors de l’assemblée générale constitutive de notre association le 9 novembre 2007, il avait su émouvoir l’assistance par sa belle conception de notre société créole : « Un jardin créole, disait-il, est constitué par exemple d’un citronnier, d’un pied de piments, de cocotiers, d’un arbre à pain, d’un goyavier, de plantes aromatiques et potagères ; tous ces végétaux apparaissent en surface très différents entre eux. Pourtant, sous terre, leurs racines s’enfoncent, se mélangent et s’entremêlent, à l’image de la Créolité, cette culture, ce patrimoine commun ».

Après ses études au Lycée-Schœlcher de Fort-de-France, Henri LODÉON a été « embarqué » vers la France sur le paquebot Colombie par son père Paul –dit Paulo, chirurgien-, qui lui disait : « Tu reviendras en Martinique chirurgien comme ALIKER ».

Après 17 ans d’études parisiennes où il obtiendra ses diplômes de chirurgien, c’est en novembre 1963 qu’Henri LODÉON retourne dans son île natale à la demande de son père, déclinant pour cela plusieurs postes prestigieux qui lui étaient proposés à Paris.

Lire Plus =>

Limiter l’impact de l’alimentation sur le climat

solution_ds_assietteLimiter l’impact de l’alimentation sur le climat en adoptant les bons réflexes chez soi. Tel est l’objectif du programme lancé par la fondation GoodPlanet. Aux manettes, une jeune « militante » passionnée.
Aurélie CONROZIER, Responsable du programme « La solution est dans l’assiette » à Fondation GoodPlanet

Sensibiliser sans culpabiliser. Telle est la mission d’Aurélie Conrozier, 28 ans, aux commandes du programme « La solution est dans l’assiette » au sein de la Fondation GoodPlanet, depuis un an. Armée de convictions fortes et soucieuse de partager des expériences valorisantes, la jeune femme essaime dans l ‘écosystème écologique, sans militantisme exacerbé. Juste pour faire partie de la solution et pas du problème, répète t-elle à l’envi. « Chacun peut agir à son niveau. Donner du sens aux gestes quotidiens », explique le jeune femme, convaincante et convaincue. Cette initiative a pour but de toucher le grand public. « Démontrer que le climat ne concerne pas que les grands de ce monde. Nous sommes tous responsables et donc nous avons chacun une partie de la solution », argumente Aurélie Conrozier.

Pour rappel, l’alimentation est responsable de 20 à 30% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Lire Plus =>

Drépaction Martinique 2015 : du 08 au 15 novembre 2015

drepaction_concertDrépanositoz, sé zafè nou tout !

Le Drépaction s’installe en Martinique !

La drépanocytose : cette pathologie méconnue due à une anomalie de l’hémoglobine a le triste privilège d’être la maladie génétique la plus répandue dans le monde et aussi la plus mal connue. Elle touche, en Martinique, 2 000 malades et plus de 40 000 porteurs sains avérés, c’est-à-dire des transmetteurs.
Sur le plan national, 1 enfant naissant sur 2 546 est atteint par la forme la plus grave de ce fléau. Conséquences : une morbidité excessive et des crises extrêmement douloureuses qui plongent le malade dans un abyme de souffrance physique et morale, une espérance de vie du malade amputée au moins de 30 ans et un absentéisme récurrent pour les écoliers et les salariés…
La drépanocytose est galopante et en dehors des populations dites à risque, de par le métissage, elle commence à concerner tout le monde. Elle a été classée en quatrième priorité de santé publique et une journée mondiale lui a été consacrée. Pourtant, on en parle peu et la maladie continue de faire des ravages.

Lire Plus =>

1ères journées caribéennes de médecine du sport

jour_cari_sportLes 5 et 6 Novembre, à l’Institut Martiniquais du Sport, Mangot Vulcin, le Lamentin.

Il s’agit d’un événement inédit faisant appel à des intervenants de la Caraïbe et d’Europe.
Toutes les sessions se déroulent de 8H30 à 18H30. Elle sont ouvertes a tous.
Les Inscriptions peuvent se faire sur place.

Renseignements complémentaires sur : www.meetingoutremer.com
odysseesportsante@hotmail.fr – 0696 867515
Thématiques retenues :
Hyperthermie d’effort
Hydratation en milieu tropical humide
Limites de la performance
Entrainement en milieu tropical
Cardiologie et sport
Drépanocytose et activité sportive
Handicap et sport
Sport et insertion
Reprise d’activité physique
Suivi médical des sportifs de haut niveau
Programmes sport-santé
Coopération régionale et internationale dans le domaine du sport
Récupération par le froid
Technologie et sport
Evénementiel et sport
Nutrition du sportif
Rééducation et sport
Sécurité des compétitions sportives

Lire Plus =>

Les nuisances sonores : pouvoirs de police et devoirs du maire

— Par René Bernard de l’Association Anti Bruit de Voisinage —

nuisances_sonores-1Le bruit en général et les bruits de voisinage constituent les principales sources de conflit dans les communes. Pour lutter contre ce fléau, les textes ne manquent pas, encore faut- il que les autorités administratives les utilisent de manière appropriée afin de prévenir, diminuer ou faire cesser les nuisances sonores provoquées par des tiers.
Le maire est tenu de faire appliquer la réglementation relative aux bruits de voisinage, et peut à cet effet, prendre des arrêtés réglementaires ou individuels d’application qui s’imposent.
Ce rôle de prévention relève dans un grand nombre de cas de sa compétence. Il doit prendre toutes les mesures nécessaires à la lutte contre le bruit. Principal acteur de la lutte contre les bruits de voisinage au niveau local, le maire dispose pour ce faire d’un pouvoir de police générale, et de plusieurs pouvoirs de police spéciale.
En vertu de l’article L.2212-2,2° du code général des collectivités territoriales, le maire dispose d’un pouvoir de police générale lui permettant de lutter contre les nuisances sonores. Il peut réprimer les atteintes à la tranquillité publique telles que les risques et disputes dans les rues, les attroupements, les bruits, les troubles de voisinage etc.….

Lire Plus =>

La charcuterie est cancérogène, la viande rouge «probablement» aussi selon l’OMS

charcuterie_viandes_rougesLa consommation de viande transformée mais aussi probablement celle de viande rouge augmentent les risques de cancer, selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dont les résultats ont été publiés lundi.

La consommation de charcuterie est cancérogène, celle de viande rouge «probablement» aussi, selon une évaluation publiée lundi par l’agence cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Ces résultats confirment les recommandations de santé publique actuelles appelant à limiter la consommation de viande», a commenté le Dr Christopher Wild, le directeur du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), à l’origine de l’évaluation. Le porc est inclus par le CIRC dans les viandes rouges au même titre que le boeuf, le veau, l’agneau, le mouton, le cheval et la chèvre.

Le fait de ranger les charcuteries, et autres viandes tranformées, dans le groupe des agents qui sont causes de cancer, comme le tabac ou l’amiante, ne veut pas pour autant dire qu’ils sont tout aussi dangereux, note toutefois le CIRC. En effet, selon les estimations les plus récentes du projet «Fardeau mondial de la maladie» (Global Burden of Disease Project), 34.000 décès par cancer par an environ dans le monde sont imputables à une alimentation riche en charcuteries, contre un million de décès par cancer imputables au tabac et 600.000 à la consommation d’alcool.

Lire Plus =>

Attention avec le poisson Panga!

pangaLe panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez les grandes surfaces, surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas.
Au Vietnam, le panga est un poisson de culture industrielle intensive, plus exactement, il vient du delta du Mékong, et il est en train d’envahir le marché à cause de son prix.
Voici ce qu’il y a à savoir sur le panga :
Le Mékong est l’un des fleuves les plus contaminés de la planète.
Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols poly chlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexa chlorobenzène (HCB).
Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d’os et avec une farine d’Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines. Il est évident que ce type d’alimentation peu salubre n’a rien à voir avec l’alimentation d’un environnement naturel.
Cela ressemble beaucoup à l’alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches).

Lire Plus =>

Le bruit , un tueur silencieux

— Par René Bernard de Association Anti Bruit de Voisinage (A.A.B.V) —

bruit_tueurChaque année, le bruit serait responsable d’au moins 10.000 morts dans l’Union Européenne, a estimé l’Agence Européenne de l’Environnement (A.E.E.) le 19 décembre 2014 dans son premier rapport sur le sujet. Facteur de stress, de troubles du sommeil et d’hypertension, le bruit provoque indirectement des maladies cardiovasculaires.
Selon les estimations de l’A.E.E, 24% de la population Européenne, soit 125 millions d’habitants sont soumis à un niveau sonore de 55db (décibels). Parmi eux, 20 millions disent endurer une gêne, et 8 millions connaissent des troubles du sommeil.
Etre exposé à plus de 55db n’est pas uniquement gênant, c’est aussi mauvais pour la santé. Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S) publié en 2009, c’est entre 50 et 55 db que le risque d’hypertension, d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral (A.V.C) commence à s’élever. Chez les enfants, le bruit serait lié à des troubles de la concentration, ce qui perturberait leur cursus scolaire.
Et nous, en Martinique, à quand une prise de conscience sur la nécessité de faire moins de bruit inutile, de baisser les niveaux sonores, de respecter la tranquillité d’autrui, de changer ce comportement irrespectueux des autres.

Lire Plus =>

Un intersexué obtient le droit d’avoir la mention «sexe neutre» sur son état civil

genre_neutreLe tribunal de grande instance de Tours a décidé que l’état civil de cette personne intersexuée de 64 ans enregistrée comme étant de sexe masculin devra être modifié pour la mention « sexe neutre ». Une première en France.

Ni homme, ni femme. Le tribunal de grande instance (TGI) de Tours (Indre-et-Loire) a ordonné à l’état civil de la mairie de Tours de modifier l’acte de naissance d’une personne intersexuée mais enregistrée comme étant de sexe masculin pour y apposer la mention «sexe neutre», dans un jugement rendu le 20 août 2015, révèle, aujourd’hui, le quotidien 20 Minutes.

«Le sexe qui [lui] a été assigné à sa naissance apparaît comme une pure fiction (…) imposée durant toute son existence», écrit le magistrat dans son jugement que 20 Minutes a pu consulter. «Il ne s’agit aucunement de reconnaître l’existence d’un quelconque ‘troisième sexe’mais de prendre acte de l’impossibilité de rattacher l’intéressé à tel ou tel sexe», ajoute le magistrat.

Née, selon son médecin, avec un «vagin rudimentaire», un «micropénis», mais pas de testicules, cette personne souffre d’avoir été mise dans la case masculine dès sa naissance, précise 20 Minutes.

Lire Plus =>

Rose contre Chlordécone ?!

 —Par Muriel Ameller & Huguette Bellemare pour Culture Egalité —

octobre_roseAu milieu de cette nouvelle campagne d’Octobre Rose où l’on souligne la responsabilité des femmes dans les soins à prendre de leur santé par le dépistage du cancer du sein, nous devons, aux Antilles et particulièrement en Martinique, demander des comptes aux autorités.
Certes, une politique « d’auto-surveillance » a dû être élaborée au fil des années car la plupart des femmes qui développent un cancer du sein n’ont presque jamais connu de signes avant-coureurs. Le seul moyen de prévention accessible est le dépistage systématique et gratuit après 50 ans, par mammographie.
Cependant, est-ce suffisant ? Quoique ce cancer progresse et touche des femmes de plus en plus jeunes, ses causes ne sont jamais recherchées.

Lire Plus =>

Drépaction Martinique 2015 : du 8 au 15 novembre 2015

drepaction

Drépanositoz, sé zafè nou tout !

Le Drépaction s’installe en Martinique !

La drépanocytose : cette pathologie méconnue due à une anomalie de l’hémoglobine a le triste privilège d’être la maladie génétique la plus répandue dans le monde et aussi la plus mal connue. Elle touche, en Martinique, 2 000 malades et plus de 40 000 porteurs sains avérés, c’est-à-dire des transmetteurs.
Sur le plan national, 1 enfant naissant sur 2 546 est atteint par la forme la plus grave de ce fléau. Conséquences : une morbidité excessive et des crises extrêmement douloureuses qui plongent le malade dans un abyme de souffrance physique et morale, une espérance de vie du malade amputée au moins de 30 ans et un absentéisme récurrent pour les écoliers et les salariés…
La drépanocytose est galopante et en dehors des populations dites à risque, de par le métissage, elle commence à concerner tout le monde. Elle a été classée en quatrième priorité de santé publique et une journée mondiale lui a été consacrée. Pourtant, on en parle peu et la maladie continue de faire des ravages.

Lire Plus =>

Au Venezuela, la santé publique s’écroule

Le fleuron de la politique sociale d‘Hugo Chavez n’a pas résisté à la crise et à la corruption

sante_venezuela2— Par Marie Delcas —
Sous le soleil de midi, -Emilia Lares, 72 ans, fait la queue depuis quarante minutes, devant la pharmacie de la place d’Altamira, dans l’est résidentiel de Caracas.  » Mes réserves d’insuline s’épuisent « , explique-t-elle, angoissée. Tous ses amis malades sont dans le même état,  » qu’ils souffrent d’hypertension, de problèmes cardiaques ou de cancer « .

Sa voisine âgée de 24 ans s’inquiète, elle, pour sa pilule  » de plus en plus difficile à dénicher « . Les préservatifs ont depuis longtemps disparu des rayons. Selon la Fédération pharmaceutique vénézuélienne, le déficit de médicaments atteint 70 % des besoins du pays. Le secteur santé est au bord du coma.

A l’autre bout de Caracas, dans le quartier populaire de Coche, -Geomar, 19 ans, se remet de son opération. A l’aube, ce samedi-là, il s’est présenté au service des urgences avec deux balles de 9 mm logées dans la cuisse droite.  » L’ambulance qui aurait dû l’emmener vers un hôpital mieux équipé a tardé pendant cinq heures.

Lire Plus =>

L’état de santé des Martiniquais

a-r-sFort de France, le 15 septembre 2015

Télécharger le dossier

Que nous apprend ce Baromètre sur l’état de santé des Martiniquais ?

Le Baromètre Santé 2014 met l’accent sur plusieurs thématiques : niveau d’information, recours aux soins, renoncement aux soins, handicap, dépistage des cancers, vaccination, santé mentale, problèmes de sommeil, consommations de substances psychoactives licites et illicites, corpulence, activité physique, aptitude à nager, accidents, pratique des deux-roues et port du casque. Quelques résultats sont mis en avant, plus de détails sont présentés dans le document « Premiers résultats du Baromètre santé DOM 2014 -Martinique« .

Un meilleur niveau d’information de la population sur la vaccination en Martinique

Le niveau d’information sur la vaccination apparaît meilleur en Martinique : 73 % des personnes interrogées se déclarent très ou plutôt bien informées sur ce sujet contre 68 % au niveau national. Par contre, les Martiniquais apparaissent légèrement moins favorables aux vaccinations en général : 76 % se disent très ou plutôt favorables (80 %). L’adhésion à la vaccination apparaît indépendante de l’age et du sexe. D’autre part, quatre Martiniquais sur dix (40 %) se déclarent défavorables à certaines vaccinations en particulier, cette réticence apparaissant plus prononcée chez les femmes, moins fréquente que dans l’Hexagone (44 %) mais plutôt plus présente que dans les autres DOM (33 % en Guadeloupe, 24 % en Guyane, 35 % à La Réunion).

Lire Plus =>

« Resterez-vous sourd à cette détresse humaine qui hurle à nos oreilles… »

— Yolène de Vassoigne, présidente de l’Association Equinoxe ___

le_cri_esquisse-2« Lettre ouverte au Maire de la Ville de Fort-de-France, à tous les élus de la Martinique et au peuple martiniquais

Monsieur le Maire,

J’aurais préféré m’adresser à vous dans de toutes autres circonstances, mais je tiens à vous faire part de mon indignation. Oui je suis indignée par la situation injuste faite à un usager de la psychiatrie que je connais bien puisqu’il fréquente le GEM (Groupe d’Entraide Mutuelle) de Fort-de-France. Mais aussi à beaucoup d’autres que je connais et que je ne connais pas car ils vivent tous le même enfer du rejet, de l’exclusion et de l’intolérance.

Son cas interpelle particulièrement par le courage qu’il a manifesté ces dernières années dans son combat contre la drogue, par ses efforts colossaux pour s’en sortir. Avec l’aide du GEM il est devenu quelqu’un d’autre, enfin lui-même. Artiste plasticien, nous lui avions accordé une place particulière lors des Journées Portes Ouvertes du GEM en Juin dernier et il eut la fierté de faire l’objet d’un article publié dans le quotidien local (article partagé juste après).

Lire Plus =>

Erika : des dizaines de morts à la Dominique

[KGVID width= »800″ height= »448″ align= »center »]http://www.madinin-art.net/wp-content/uploads/2015/08/erika_tempete.mp4[/KGVID]

Après avoir fait plusieurs dizaines de morts sur la petite île de la Dominique et provoqué dans la nuit de vendredi des dégâts important à Haïti avec des inondations dans deux communes, la tempête Erika se dirige vers Cuba.
Les pluies ont provoqué des inondations et des torrents de boue meurtriers à la Dominique, où « au moins 20 concitoyens sont morts et certains sont portés disparus », a annoncé vendredi soir, après avoir constaté l’étendue des dégâts, le Premier ministre Roosevelt Skerrit. Il craint que les dégâts puissent renvoyé le processus de développement du pays « d’une vingtaine d’années en arrière ». Des infrastructures clés ont été touchées, et « des centaines de maisons de tout le pays ont été détruites ou sont devenues trop instables pour être occupées ».

Lire Plus =>

Le G.E.M. pour apprivoiser sa « folie » et renaître à soi-même

Journées portes ouvertes  : Jeudi 25 et Vendredi 26 Juin 10h – 17h Samedi 27 Juin 9h – 14h

« Sans la reconnaissance de la valeur humaine de la folie, c’est l’homme qui disparaît » François Tosquelles

A petits coups de pinceaux il peaufine son cheval fou dont désormais il est si fier… l’espace qu’il n’aurait jamais imaginé un jour s’approprier, une toile de plus d’un mètre de large et presqu’autant de haut. Quand il est arrivé au GEM N ne parlait pas, jamais, souvent il acquiesçait en baissant la tête. Il avait perdu sa mère sur ce parcours de vie chaotique qui l’avait conduit à se recroqueviller sur lui-même, condamné à vivre entre ces murs de solitude que construit la folie, non la sienne, mais celle des autres, tous les autres là dehors. Un visage très doux, souriant, mais toujours son âme prisonnière derrière ce regard qui fuyait le regard de l’autre jamais compassionnel, jamais accueillant, qui jamais ne cherchait à savoir qui vraiment il est…

« Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé » Albert Einstein

Un jour, je ne sais plus comment, N a atterri au GEM.

Lire Plus =>

Théâtre à l’hôpital : « Pique-nique en campagne » au Centre Emma Ventura le 20/06/2015

pique-nique_hospital—Communiqué de presse —

La création 2015 « Pique-nique en campagne » sera présentée le 20 juin à 15H30 au réfectoire du Centre Emma Ventura (CEV). Elle sera offerte aux rési-dents, à leurs proches, aux bénévoles et aux agents du CEV ainsi qu’au public extérieur à l’hôpital.
Ce rendez-vous du 20 juin correspondra au lancement d’un nouveau projet nom-mé « Théâtre à l’hôpital: lire, répéter, jouer ». L’objectif est de favoriser l’accès à la culture pour les personnes qui en sont éloignées et d’impliquer, dans une dé-marche artistique et culturelle, l’établissement de santé dans sa globalité (patients, personnel soignant et administratif) avec le soutien de professionnels de la culture.
Concrètement:
• Des lectures seront proposées de novembre à juin aux centres hospitaliers par les comédiens professionnels de la compagnie.
• Des répétitions ouvertes et des représentations de fin de projet.
• Un second atelier réservé au personnel hospitalier verra le jour en janvier 2016.
Depuis le début de l’année, la compagnie de théâtre l’Autre Bord Compagnie dé-veloppe un partenariat avec le CHU Martinique (plus étroitement avec le Centre Emma Ventura) et avec la Direction des Affaires Culturelles de la Martinique.

Lire Plus =>

Drépanocytose : semaine de sensibilsation du 12 au 19 juin 2015

drepactionUn combat est une lutte difficile à mener et pour cause…
Chacun a son histoire avec la drépanocytose.
Chacun vit différemment avec la maladie.

L’Association Pour l’Information et la Prévention de la Drépanocytose (APIPD) mène, depuis 26 ans, un combat sans merci contre la drépanocytose, maladie génétique due à une anomalie de l’hémoglobine.
Cette pathologie méconnue a le triste privilège d’être la maladie génétique la plus répandue dans le monde et aussi la plus mal connue. Elle touche, en France, presque 20 000 malades et plus de 150 000 porteurs sains avérés, c’est-à-dire des transmetteurs.

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose (le 19 juin) et dans le cadre du DRÉPACTION 2015, l’APIPD lance une grande campagne de sensibilisation intitulée « La drépanocytose, notre combat ! ».
Chaque jour, pendant une semaine (du 12 au 19 juin 2015), un portrait d’ambassadeur de la cause, sera publié sur le site internet et les réseaux sociaux de l’association.
Par leurs teintes monochromes, ces clichés arboreront à la fois, la diversité et l’unité des populations concernées par la drépanocytose, c’est-à-dire tout le monde.

Lire Plus =>

Après la denghe et le chikungunya, le zika!

zikaAu 29 avril 2015, les autorités brésiliennes rapportaient plus de 6800 personnes touchées par cette nouvelle épidémie qui devrait arriver en Martinique dans les semaines qui viennent, quelques mois tout au plus. Moins dangereux que la dehnghe ou le chikungunya il a la particularité de se transmettre aussi sexuellement et de se manifester par des symptômes difficiles à distinguer de ceux de la denghe!

Lire aussi F-A du 08/06/2015

Le virus Zika (ZIKV) est un arbovirus membre de la famille des Flaviviridae et du genre Flavivirus, responsable de la fièvre Zika. Il tire son nom d’une forêt en Ouganda où il a été identifié pour la première fois en 1947. Répandu dans les régions tropicales d’Asie et d’Afrique, il est responsable en 2007 d’une épidémie sur les îles Yap, en Micronésie, où il infecte près des trois quarts des habitants de l’île. Il est, depuis cet épisode, considéré comme émergent.

Transmis par la piqûre d’un moustique infecté, il peut entraîner un syndrome proche des autres arboviroses, avec fièvre, éruption cutanée, céphalée et douleurs articulaires, spontanément résolutif. C’est par ailleurs le seul arbovirus pour lequel une transmission sexuelle a été mise en évidence.

Lire Plus =>

Le Néo-Zélandais qui préférait les femmes sans dents

—Par Caroline Taïx —

sans_dentsCet habitué des sites de rencontre vouait une passion aux bouches édentées. Il vient d’être condamné pour avoir arraché avec brutalité les dents de ses compagnes.

Une fois n’est pas coutume, la Nouvelle-Zélande ne fait pas seulement parler d’elle pour son équipe de rugby et ses paysages grandioses, mais pour une sordide histoire d’arracheur de dents. Une drôle d’affaire que le procureur du tribunal de Wellington a ainsi résumée : l’accusé, un homme de 56 ans, avait « étrangement une fascination pour les dents [de ses conquêtes amoureuses], ou plutôt une obsession pour qu’elles n’en aient aucune ».

Les faits se sont déroulés entre 1988 et 2011 dans la région de Wellington, la capitale néo-zélandaise. Philip Lyle Hansen, un habitué des sites de rencontre, jetait son dévolu sur des femmes seules et isolées. Dans un premier temps, la relation de couple se passait bien, puis l’homme devenait de plus en plus tyrannique : il commençait alors à parler de leurs dents à ses compagnes. Il leur expliquait qu’il pouvait les leur enlever, en leur assurant qu’il avait une certaine pratique en la matière.

Lire Plus =>

Le masculin bousculé, cancer de la prostate et accompagnement psychologique

cancer_prostate— Par Anne-Sophie van Doren, Laboratoire PCPP, EA 4056, Université Paris Descartes, Paris V et Marc Olivier Bitker, service d’Urologie, groupe hospitalier Pitié Salpetrière – Charles Foix. APHP. UPMC Paris VI. Paris —

« Il n’est point d’homme qui ne veuille être un despote quand il bande ! ». Le psychanalyste Jacques André commente cette citation du Marquis de Sade ainsi : « La première contribution de la psychanalyse à la compréhension de la domination masculine suit le mouvement de l’érection. L’homme est un homo erectus, le pouvoir appartient à ceux qui se dressent, pas à ceux qui se baissent ». Derrière ceux qui se baissent, il est assez aisé d’entendre des résonnances fantasmatiques avec la maladie, la vieillesse que Chateaubriand qualifie de naufrage. Même si « se baisser » peut avoir une valence active, de choix assumé ou consenti, on peut également y voir les figures de la passivité, de la soumission voire de l’infamie. C’est en gardant ceci à l’esprit, qu’il convient d’écouter et d’entendre les patients porteurs d’un cancer de la prostate. Ces hommes cherchent tant bien que mal à rester debout ou à se relever après s’être nécessairement baissés pour sauver leur vie, après avoir accepté de sacrifier « une partie » pour sauver le tout, ce qu’ils vivent et ressentent, parfois à mots couverts, comme la honte de ne plus être virils.

Lire Plus =>

Quel petit déjeuner et pourquoi est-ce si important?

petit_dejLe petit déjeuner joue un rôle important dans le contrôle de l’appétit et la régulation de la prise alimentaire. En effet, 76% des Français ressentent, à un moment de la journée, une sensation de faim, souvent due à la prise d’un petit-déjeuner trop léger(1). Le fait de prendre un petit-déjeuner équilibré a un impact sur la satiété et la réduction de la faim au cours de la journée(2). Il permet ainsi de limiter le grignotage. D’ailleurs, cet effet est renforcé lorsque le petit-déjeuner est riche en protéines.
D’autre part, la prise d’un petit-déjeuner a une influence sur la corpulence puisqu’il a été démontré que les personnes qui prennent quotidiennement un petit-déjeuner ont un indice de masse corporelle (IMC) plus faible(3).
Enfin, la prise de petit-déjeuner améliore la concentration et la mémorisation(4). En effet, prendre un petit-déjeuner améliore les performances intellectuelles et améliore la mémoire et augmente la concentration avant midi. Ces effets sont d’autant plus marqués lorsque le petit-déjeuner est riche en glucides. En effet, après le petit-déjeuner, un taux de glucose à un niveau optimal favorise les performances intellectuelles.

Lire Plus =>

Pourquoi le cyclotron en Martinique ?

cyclotronLe choix du site d’implantation du cyclotron dans nos régions fait l’objet d’un énorme battage médiatique en Guadeloupe. En Martinique, nous n’avons pas voulu risquer d’éloigner le débat de l’essentiel : sécurité des populations, des patients, égalité des chances face au cancer, robustesse technique et financière du montage. Compte tenu d’une demande conjointe des autorités médicales des 3 régions pour que la ministre diligente des missions d’experts, nous avons préféré que ces missions se déroulent sereinement, afin que la décision soit prise sans interférences, sur des bases objectives, saines, factuelles.
Les rapports d’experts sont rendus. L’heure est venue de partager librement…
Le Tep-scanner, c’est le meilleur scanner pour le cancer. On injecte un isotope au patient qui repère les cellules cancéreuses en se fixant sur elles. C’est désormais un des pivots du choix de traitement. Après sa fabrication dans un cyclotron, ce fameux isotope, dont la durée d’action est courte, doit être acheminé en 4 heures vers le TEP scanner pour l’examen. Un cyclotron est donc nécessaire aux Antilles car le temps de vol depuis la métropole est trop long. Sans Cyclotron aux Antilles aujourd’hui, de nombreux patients partent en métropole.

Lire Plus =>

Pour un conventionnement entre l’hopital public et les cliniques privées

Question orale d’Alfred Marie-Jeanne à Marisol TOURAINE, Ministre de la Santé

hospi_clinicPour moi, le débat en cours sur la santé poursuit un double objectif :

D’un côté, celui de contenir les dépenses, et de l’autre, celui d’assurer au mieux le prise en charge des patients.

En outre-mer, et plus particulièrement en Martinique, le problème se pose avec d’autant plus d’acuité qu’il faut tenir compte à la fois de l’éloignement et du déficit que continue d’engranger l’hôpital public.

A 7000 Km de Paris, la Martinique possède deux cliniques privées de taille humaine ayant réalisé des investissements utiles au développement de compétences et de spécialités qui, pour certaines, n’entrent pas en concurrence avec l’hôpital public.

Elles pourraient, le cas échéant, compléter l’organisation sanitaire afin d’éviter des évacuations dispendieuses tout en préservant une bonne et égale qualité des soins.

Un conventionnement entre l’hôpital public, ces cliniques et l’assurance maladie réglerait bien des difficultés non seulement financières mais aussi familiales. Ceci n’affecterait en rien la possibilité de recourir à la voie aérienne à défaut d’autres alternatives.

Par ailleurs, l’instauration d’une obligation de service public outre-mer sur les conditions d’évacuation sanitaire et l’acheminement aérien des médicaments a été vivement préconisée par la cour des comptes.

Lire Plus =>

Haïti : 21 migrants trouvent la mort dans un naufrage

Vingt-et-un migrants ont été retrouvés morts sur la côte nord d’Haïti après le naufrage de leur bateau dans la nuit de mercredi à jeudi. 12 personnes ont survécu.

La directrice de la protection civile Marie-Alta Jean-Baptiste a indiqué jeudi que les passagers avaient embarqué aux environs de minuit pour rejoindre Providenciales, une île de l’archipel de Turques et Caïques située à 200km au nord d’Haïti. Dans un communiqué, la direction de la protection civile a précisé en fin d’après-midi que « le navire transportait une cinquantaine de passagers clandestins. Douze survivants ont pu regagner la terre ferme ».
Le bateau coule après avoir heurté un récif

Aidés par les pêcheurs de la ville, les autorités mènent actuellement des recherches pour retrouver la dizaine de personnes portées disparues.

Au cours de la nuit, en raison du mauvais temps, l’embarcation avait dû faire demi-tour mais le bateau a coulé après avoir heurté un récif au large de la côte haïtienne.

Vingt-et-un corps ont été retrouvés sur le rivage de la commune du Borgne, à l’ouest de Cap-Haïtien, la deuxième ville du pays. Selon le communiqué, le juge de paix de cette commune de 60 000 habitants a constaté le décès de 11 personnes, les 10 autres corps ayant été récupérés par des proches des victimes.

Lire Plus =>