Catégorie : Cinéma

« La complainte du sentier Pather Panchali », un film de Satyajit Ray

Mercredi 20 mars à 18h30 Tropiques-Atrium

La Complainte du sentier (titre original : bengali : পথের পাঁচালী, Pather panchali) est un film indien, le premier film du réalisateur bengali Satyajit Ray, sorti en 1955. C’est également le premier volet de la trilogie d’Apu.

Synopsis
Dans le Bengale rural des années 1920, le brahmane Harihar Roy vit dans la maison de ses ancêtres qui nécessite des réparations, mais il est trop pauvre pour les payer. Il vit avec sa femme Sarbajaya, sa fille Durga qui vole régulièrement des fruits dans le verger qu’ils ont été amenés à vendre aux voisins, son jeune fils Apu, et Indir, une vieille parente. La maison abrite aussi un chien, des chats et une vache. Sarbajaya s’occupe des tâches ménagères, de la préparation de la nourriture et des rites religieux.

Incapable de gagner assez d’argent pour subvenir aux besoins de la famille, Harihar part en quête d’un nouveau travail, laissant Sarbajaya seule pour gérer la famille. Pendant son absence, Indir meurt, puis, lors d’un ouragan, Durga tombe malade, et meurt à son tour. Lorsque le père revient, il trouve la maison dévastée.

→   Lire Plus

« It’s a Sin », série, réalisée par Peter Hoar

Sur France 2 le 18 mars 2024 à 21h10

« It’s a Sin » est une série britannique qui sera diffusée , à l’occasion du 30e Sidaction. Cette série, réalisée par Peter Hoar, offre une perspective poignante sur l’impact du VIH dans les années 1980 à Londres.

L’histoire suit Ritchie, Roscoe, Colin, Ash et Jill, cinq jeunes amis qui se retrouvent à Londres, chacun avec ses rêves et ses aspirations. Mais alors qu’ils entament leur vie adulte, un nouveau virus se répand dans la communauté gay, apportant avec lui la peur, la discrimination et la tragédie.

Avec cinq épisodes de 45 minutes chacun, « It’s a Sin » explore les différentes facettes de la vie de ces personnages, mettant en lumière l’amour, la perte et l’amitié. La série est portée par une bande originale culte qui accompagne les spectateurs dans cette époque où la vie brillait malgré la menace constante du VIH.

Au casting, on retrouve des acteurs talentueux tels qu’Olly Alexander, Nathaniel Curtis, Omari Douglas, Lydia West, Keeley Hawes, Neil Ashton, Shaun Dooley, Callum Scott Howells, Toto Bruin et David.

→   Lire Plus

« Walk Up », un flm de Hong Sangsoo

Mardi 19 mars à 19h Tropiques-Atrium

De Hong Sang-Soo | Par Hong Sang-Soo
Avec Hae-hyo Kwon, Hye-Young Lee, Song Seon-mi
Titre original Tab | 21 février 2024 en salle | 1h 37min | Drame
Synopsis :
Byungsoo, un réalisateur célèbre, accompagne sa fille chez une amie de longue date, propriétaire d’un immeuble à Gangnam. La visite des lieux entraîne pour Byungsoo un voyage hors du temps où se dessinent, à chaque étage, ses amours passés et à venir. Fin portraitiste, Hong Sangsoo transforme le quotidien d’un immeuble en puzzle des relations humaines. Un terrain de jeu qui explore les désirs, les regrets, les rêves, et bien sûr, le cinéma.

La presse en parle :
Culturopoing.com par Pierig Leray
Hong Sang-Soo filme cette bête qui rôde (la dépression) avec une telle intelligence (cette inversion architecturale entre l’état dépressif de Byungsoo et sa montée progressive dans les étages de l’immeuble est du génie) prouvant une fois de plus la vitalité sans pareille de son imaginaire métaphysique.

Cahiers du Cinéma par Romain Lefebvre
L’art hongien de la fragmentation consiste d’abord à découper l’édifice par niveaux afin d’y faire se dérouler les différents segments de son récit.

→   Lire Plus

« Moi, Tonya », un film de Craig Gillespie

Dimanche 17 mars à 21h sur OCS Max
Par Steven Rogers
Avec Margot Robbie, Allison Janney, Sebastian Stan
Titre original I, Tonya
21 février 2018 en salle | 2h 00min | Biopic, Comédie, Drame

Synopsis :
En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

La presse en parle :
Femme Actuelle par La rédaction
On a adoré ce biopic explosif à la fois burlesque et tragique porté par Margot Robbie et son interprétation triple axel.

20 Minutes par Caroline Vié
Le réalisateur de « The Finest Hours » n’a pas choisi un format classique, ce qui rend ce biopic passionnant.

CNews par La rédaction
Dans une mise en scène au montage impétueux et haché, « Moi, Tonya » fait usage d’un ton bourré d’ironie. L’écueil du mélodrame est ainsi évité pour livrer un récit agité, qui fait le portrait d’une femme meurtrie et belliqueuse.

CinemaTeaser par Emmanuelle Spadacenta
Gillespie offre à ce conte de fées raté un écrin normcore, aussi immoral que sophistiqué : comme la survivante qu’elle est, Tonya Hardmg en sort presque grandie.

→   Lire Plus

Nouveaux Regards Film Festival 2024 en Guadeloupe

7ème édition du 20 au 24 Mars 2024

« Nouveaux Regards Film Festival de Guadeloupe » est portée par l’Association ACIA (l’association CINEMA D’ICI ET D’AILLEURS), créée par 2 guadeloupéennes de l’ingénierie culturelle et passionnées de cinéma et mis en place chaque année par une équipe dynamique et compétente partageant les mêmes valeurs.

ACIA est une association Loi 1901 qui a pour but de promouvoir le cinéma sous toutes ses formes par le biais d’événements ou d’actions à destination du grand public ou des professionnels de l’industrie. Être une force vive du territoire, aider au développement des actions, faire croiser et partager les compétences, sont le fer de lance de l’association.

Ce festival fidélise chaque année de plus en plus de public mais aussi de professionnels venant de Guadeloupe, de Martinique, de Paris et d’ailleurs. Le programme détaillé sera dévoilé prochainement lors de la conférence de presse du Jeudi 14 Mars 2024, mais déjà voici un résumé des grandes lignes de cette 7ème édition:

– La compétition de films provenant exclusivement de la Caraïbe

– La Virtual Reality Room by BNP PARIBAS

– La séance Insolite « DARK FANTASY »

– La séance insolite « AFROFUTURISME »

→   Lire Plus

« La mère de tous les mensonges », un film d’Asmae El Moudir ***

Lundi 18 mars – 19h / Jeudi 21 mars – 14h / Madiana

Festival de Cannes 2023 Prix de la mise en scène Un Certain Regard & Œil d’or du meilleur documentaire Marrakech 2023 Etoile d’or Maroc /Qatar/Arabie Saoudite/Égypte | 2023 | 1h36 | VOSTFR (arabe) Documentaire Titre original Kadib Abyad
28 février 2024 en salle | 1h 37min | Documentaire
Synopsis :
Casablanca. La jeune cinéaste Asmae El Moudir cherche à démêler les mensonges qui se transmettent dans sa famille. Grâce à une maquette du quartier de son enfance et à des figurines de chacun de ses proches, elle rejoue sa propre histoire. C’est alors que les blessures de tout un peuple émergent et que l’Histoire oubliée du Maroc se révèle.

La presse en parle :

Madinin’Art par la rédaction
De l’art de la fiction à faire émerger une Vérité, un refoulé intimement emmêlés dans histoires familiale et collective.
Bande à part par Nadia Meflah
Œuvre cathartique qui utilise l’animation pour exorciser les plaies du passé, ce documentaire marocain, primé au dernier Festival de Cannes, impressionne. Par la volonté farouche de la cinéaste d’annihiler les mensonges de l’histoire, au sein de sa famille et de son pays, le Maroc.

→   Lire Plus

« La zone d’intérêt », un film de Jonathan Glazer

Dimanche 10 mars – 11h / Jeudi 14 mars – 14h / Madiana

De Jonathan Glazer
Avec Christian Friedel, Sandra Hüller, Johann Karthaus
Titre original The Zone Of Interest
31 janvier 2024 en salle | 1h 45min | Drame, Historique, Guerre
Synopsis :
Le commandant d’Auschwitz Rudolf Höss et son épouse Hedwig réalisent sur un terrain directement adjacent au mur du camp leur vision d’une vie de rêve avec une famille nombreuse, une maison et un grand jardin. Cependant, lorsque Rudolf doit être muté à Oranienburg, leur petite vie idéale menace de s’effondrer et il cache l’information à son épouse. Quand Hedwig l’apprend, elle refuse de quitter sa maison de rêve.
La presse en parle :
Bande à part par Anne-Claire Cieutat
Une œuvre d’une puissance sidérante et durable.

Culturopoing.com par Vincent Nicolet & François Armand
Ce regard sur une apparence de normalité, en réalité corrompue et cynique, provoque le malaise et confère au film toute sa force. C’est aussi à nous que Jonathan Glazer s’adresse en fin de compte, pour sonder notre propre rapport à l’Histoire et ses atrocités, interroger notre sensibilité et éventuellement réveiller notre indifférence.

→   Lire Plus

« La bête », un film de Bertrand Bonello

Dimanche 10 mars – 19h / Jeudi 14 mars – 19h / Dimanche 17 Mars – 11h / Madiana
Par Bertrand Bonello, Guillaume Breaud
Avec Léa Seydoux, George MacKay, Guslagie Malanda
France | 2024 | 2h26
Drame, Romance, Science-fiction
Synopsis :
Dans un futur proche où règne l’intelligence artificielle, les émotions humaines sont devenues une menace. Pour s’en débarrasser, Gabrielle doit purifier son ADN en replongeant dans ses vies antérieures. Elle y retrouve Louis, son grand amour. Mais une peur l’envahit, le pressentiment qu’une catastrophe se prépare.

La presse en parle :
L’Humanité par Pablo Patarin
Surtout, Bertrand Bonello expérimente, tord l’image tout autant que la narration, déroute, à la manière d’un David Lynch, son récit tendant vers un fantastique dérangeant. Sans toujours nous permettre de saisir les tenants et aboutissants de chaque séquence, Bertrand Bonello nous enjoint à parcourir sa Bête en nous laissant porter par nos propres sentiments.

Les Inrockuptibles par Arnaud Hallet
Le film manigance son émotion avec une certaine distance, dans une brèche située quelque part entre Cronenberg et Lynch mais qui n’appartient qu’à Bonello. Une brèche devenue un royaume étourdissant de beauté.

→   Lire Plus

« Bye Bye Tibériade », un doumentaire de Lina Soualem

À Madiana Vendredi 8 mars – 14h / Lundi 11 mars – 19h
| Par Lina Soualem, Nadine Naous
Avec Hiam Abbass
Titre original Bye bye Tiberias
21 février 2024 en salle | 1h 22min | Documentaire
Synopsis :
Hiam Abbass a quitté son village palestinien pour réaliser son rêve de devenir actrice en Europe, laissant derrière elle sa mère, sa grand-mère et ses sept sœurs. Trente ans plus tard, sa fille Lina, réalisatrice, retourne avec elle sur les traces des lieux disparus et des mémoires dispersées de quatre générations de femmes palestiniennes. Véritable tissage d’images du présent et d’archives familiales et historiques, le film devient l’exploration de la transmission de mémoire, de lieux, de féminité, de résistance, dans la vie de femmes qui ont appris à tout quitter et à tout recommencer.

La presse en parle :
Franceinfo Culture par Yemcel Sadou
Le voyage bouleversant, riche de photos personnelles et de vidéos d’époque, permet de comprendre à l’échelle d’une famille, les conséquences de la Nakba.

Elle par Françoise Delbecq
Un film délicat et émouvant.

Suivant le fil ténu et sensible de la mémoire, Lina Soualem inscrit l’histoire de sa mère et la sienne dans celle d’une lignée de femmes palestiniennes.

→   Lire Plus

« Emmeth Till », un film de Chinonye Chukwu : le visage d’une révolution

Vendredi 8 mars à 19h  à la Paillote du bourg Les Anses d’Arlet
De Chinonye Chukwu | Par Michael Reilly, Chinonye Chukwu
Avec Danielle Deadwyler, Jalyn Hall, Whoopi Goldberg
8 février 2023 en salle | 2h 10min | Biopic, Drame

Synopsis:
D’après une histoire vraie.
Jeune veuve élevant seule son fils de 14 ans, Mamie Till-Mobley est aussi l’unique femme noire travaillant pour la US Air Force à Chicago. Quand Emmett est assassiné parce qu’il aurait sifflé une femme blanche dans le Mississippi de 1955, Mamie bouscule les consciences en insistant, lors des obsèques, pour que le cercueil de son fils reste ouvert et que l’opinion publique comprenne l’horreur qu’il a subie. Un geste fort pour refuser l’oppression et la haine. Elle cède également au magazine Jet les droits exclusifs de publication des photos de son fils mutilé, si bien que le monde entier s’émeut de ce lynchage particulièrement atroce.
Avec courage, Mamie Till s’engage dans le mouvement des droits civiques et devient une militante active pour la NAACP, principale organisation de défense des Afro-Américains, réclamant davantage de justice sociale et d’accès à l’éducation pour la communauté noire.

→   Lire Plus

Les Suffragettes, un film historique britannique de Sarah Gavron

Mercredi 6 mars à 20h55 sur Arte
De Sarah Gavron | Par Abi Morgan
Avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter, Meryl Streep
Titre original Suffragette
18 novembre 2015 en salle | 1h 47min | Drame, Historique
Les Suffragettes (Suffragette) est sorti en 2015. Il s’agit de l’histoire, se déroulant en 1912-1913, centrée autour des militantes du mouvement britannique pour le droit de vote des femmes, les suffragettes1, et du premier film dans l’histoire qui a pu être tourné dans l’enceinte du parlement anglais.

Synopsis :
Au début du xxe siècle, une organisation de femmes britanniques souhaite obtenir le droit de vote pour les femmes. Elles appartiennent à des classes sociales différentes, mais ensemble, elles se livrent au même combat : ne plus être considérées comme le sexe faible et obtenir les mêmes droits que les hommes. Elles multiplient les manifestations pacifiques. Mais le gouvernement se montre de plus en plus violent. Contraintes à la clandestinité, ces femmes optent pour la violence afin de faire entendre leurs revendications. Elles sont conscientes des enjeux : elles risquent de perdre leur emploi, leur famille, leur vie.

→   Lire Plus

Édouard Montoute : Caméléon de la scène, héros de la différence

Edouard Montoute est un artiste guyanais polyvalent, engagé dans le monde du cinéma, du théâtre et de la télévision en tant que comédien, scénariste et réalisateur. Né en Guyane, il a grandi en France dans une famille de quatre frères et sœurs. Bien qu’il ait terminé sa scolarité avec un BEP en électronique et mécanique, sa véritable passion était le théâtre.

Il découvre le théâtre au collège lorsqu’il participe à une représentation des Fourberies de Scapin de Molière, une expérience qui le marque profondément. À 18 ans, inspiré par une citation de Christophe Lambert, il décide de tenter sa chance au cours Florent, une filière « d’excellence » pour la formation d’acteurs. Malgré l’opposition de sa mère, il est accepté et se forme au métier de comédien.

Sa carrière démarre avec des rôles diversifiés, mais il se fait connaître du grand public grâce à des films emblématiques tels que « La Haine » (1995), où il joue le rôle de Darty, et la série de films « Taxi », dans laquelle il incarne le personnage comique d’Alain Trésor.

→   Lire Plus

Berlinale 2024 : « Dahomey » de Mati Diop, Ours d’or

La 74e édition du Festival de Berlin a couronné la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop, 41 ans, pour son documentaire saisissant, « Dahomey ». Le film a reçu l’Ours d’or, prestigieuse récompense qui met en lumière la question brûlante de la restitution des œuvres d’art volées en Afrique par les anciennes puissances coloniales.

« Dahomey » plonge le spectateur dans l’événement marquant de novembre 2021, lorsque 26 trésors royaux du Royaume du Dahomey ont été restitués au Bénin, leur terre d’origine, après avoir été pillés par les troupes coloniales françaises en 1892. Mati Diop, déjà distinguée à Cannes en 2019 pour « Atlantique », offre ici une œuvre magistrale qui donne une voix poignante aux statues, leur redonnant dignité, force et existence. Le récit historique se mue en une expérience mystique, allant au-delà de la simple dimension politique et financière de la restitution.

Le choix du jury, présidé par l’actrice mexicano-kényane Lupita Nyong’o, témoigne d’une volonté de rester fidèle à la tradition politique engagée de la Berlinale. Mati Diop, dans son discours de remerciement, a souligné son refus de l’oubli, affirmant sa solidarité avec les luttes pour la démocratie et la justice au Sénégal, tout en exprimant son soutien à la Palestine.

→   Lire Plus

Éclats de cinéma français : Les moments forts et les voix engagées de la 49e cérémonie des César 2024

La soirée du vendredi 23 février a consacré la 49e cérémonie des César à l’Olympia, une célébration majeure pour le cinéma français. Présidée par Valérie Lemercier, cette édition a marqué une évolution dans son format en optant pour une présentation collégiale, un choix audacieux qui a insufflé une nouvelle dynamique à l’événement.

Le film « Le Règne animal » de Thomas Cailley, porté par Romain Duris et Adèle Exarchopoulos, a émergé en tête des nominations. Cependant, « Anatomie d’une chute » de Justine Triet, auréolé de la Palme d’or à Cannes l’année précédente, a raflé les César majeurs, confirmant son statut de succès international. Le film a non seulement remporté les prix du meilleur film et de la meilleure réalisation mais a également valu à Sandra Hüller le César de la meilleure actrice, et à Swann Arlaud celui du meilleur second rôle. Cette victoire a scellé sa reconnaissance nationale et a jeté un éclairage bienvenu sur la scène internationale à l’approche des Oscars.

Le moment fort de la soirée a été le discours poignant de Judith Godrèche, une figure marquante du mouvement #Metoo en France.

→   Lire Plus

« Pour se croire, encore faut-il être crue », par Judith Godrèche

Judith Godrèche a pris la parole pendant la cérémonie des Césars, vendredi 23 février, pour encourager la libération de la parole sur les violences sexistes et sexuelles dans le cinéma français.

C’est compliqué de me retrouver devant vous tous ce soir.

Vous êtes si nombreux.

Mais, dans le fond, j’imagine qu’il fallait que ça arrive.

Nos visages face à face, les yeux dans les yeux.

Beaucoup d’entre vous m’ont vue grandir.

C’est impressionnant, ça marque.

Dans le fond, je n’ai rien connu d’autre que le cinéma.

Alors, pour me rassurer, en chemin, je me suis inventé une petite berceuse.

Mes bras serrés, c’est vous, toutes les petites filles dans le silence,

Mon cou, ma nuque penchée, c’est vous, tous les enfants dans le silence,

Mes jambes bancales, c’est vous, les jeunes hommes qui n’ont pas pu se défendre.

Ma bouche tremblante mais qui sourit aussi, c’est vous, mes sœurs inconnues.

→   Lire Plus

« Sleep », un film de Jason Yu

Par Jason Yu
Avec Yu-mi Jeong, Sun-kyun Lee, Kim Kum-Soon
Titre original Jam
21 février 2024 en salle | 1h 35min | Epouvante-horreur, Thriller
Synopsis :
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
La vie d’un jeune couple est bouleversée quand le mari devient somnambule et se transforme en quelqu’un d’autre la nuit tombée. Sa femme, submergée par la peur qu’il fasse du mal à leur nouveau-né, ne trouve alors plus le sommeil….
La presse en parle :
CinemaTeaser par Emmanuelle Spadacenta
Film-métaphore, Sleep combine à merveille la peur théorique et l’effroi concret, ce que l’on croit et ce qui est sous nos yeux, sans jamais vouloir – et c’est tant mieux – prendre parti. Brillant premier long-métrage.

Dernières Nouvelles d’Alsace par Nathalie Chifflet
Un cauchemar à dormir debout.

L’Ecran Fantastique par Quelou Parente
Le film qui bénéficie d’un jeu d’acteurs, vedettes de premier plan, s’avère convaincant de bout. Il tient son audience en haleine avec une réalisation au plus près des émotions des personnages, tout en offrant un éventail de lectures qui en fait tout son intérêt.

→   Lire Plus

Diversité cinématographique : Lupita Nyong’o, première présidente noire de la Berlinale

L’inauguration de la 74e édition de la Berlinale le 15 février dernier a été marquée par un événement historique : la nomination de Lupita Nyong’o en tant que présidente du jury. L’actrice et réalisatrice mexico-kényane, née le 1er mars 1983 à Mexico, est devenue la première personne noire à occuper cette fonction prestigieuse dans l’histoire du Festival international du film de Berlin.

Le parcours exceptionnel de Lupita Nyong’o a débuté avec son rôle mémorable dans « Twelve Years a Slave » en 2013, qui lui a valu l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Depuis, elle a continué à illuminer l’écran avec des performances remarquables dans des productions à succès telles que « Black Panther » en 2018, établissant ainsi sa réputation comme l’une des actrices les plus talentueuses et influentes de sa génération.

Sa présence en tant que présidente du jury à la Berlinale ne représente pas seulement une reconnaissance de son talent, mais aussi un symbole fort de l’engagement du festival envers la diversité et l’inclusion. Dans un paysage cinématographique souvent critiqué pour son manque de représentation, Lupita Nyong’o incarne le changement et ouvre la voie à une nouvelle ère de reconnaissance pour les talents issus de divers horizons.

→   Lire Plus

« Fermer les yeux », un film de Victor Erice

À Madiana
| Par Victor Erice, Michel Gaztambide
Avec Manolo Solo, José Coronado, Ana Torrent
16 août 2023 en salle | 2h 49min | Drame
Titre original Cerrar los ojos

Synopsis :
Julio Arenas, un acteur célèbre, disparaît pendant le tournage d’un film. Son corps n’est jamais retrouvé, et la police conclut à un accident. Vingt-deux ans plus tard, une émission de télévision consacre une soirée à cette affaire mystérieuse, et sollicite le témoignage du meilleur ami de Julio et réalisateur du film, Miguel Garay. En se rendant à Madrid, Miguel va replonger dans son passé…

La presse en parle :
Cahiers du Cinéma par Marcos Uzal
“Savoir vieillir, that is the question”, dit à Miguel son ami Max (Mario Pardo), monteur et collectionneur de copies de films, avant de lui donner sa méthode : “sans peur et sans espoir”. Et c’est ainsi, sans peur et sans espoir, que semble avancer le film, en prenant tout son temps, en donnant le sentiment, devenu rare, que chaque plan et chaque scène prennent exactement la durée qu’il leur faut.

Culturopoing.com par Danielle Lambert
Ode magnifique au cinéma, « Fermer les yeux » nous livre l’œuvre crépusculaire et testamentaire d’un artiste aussi rare que radical et son dernier plan, emblématique et poignant, nous hantera longtemps.

→   Lire Plus

Violences sexuelles dans le cinéma français : le témoignage éclairant de Judith Godrèche

L’industrie cinématographique française, souvent associée à l’art et à la créativité, se retrouve à nouveau secouée par des allégations de violences sexuelles. L’affaire impliquant les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon, portée par l’actrice Judith Godrèche, s’inscrit dans la continuité du mouvement #MeToo qui a ébranlé le monde du cinéma ces dernières années.
L’enquête, ouverte après la plainte de Judith Godrèche, éclaire une période allant de 1986 à 1992, mettant en lumière des actes présumés de viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur. Ces révélations soulignent une culture de l’impunité persistante dans le milieu cinématographique français.
Le témoignage de Judith Godrèche expose les mécanismes complexes des violences sexuelles. Les réalisateurs, Benoît Jacquot et Jacques Doillon, étaient des figures d’autorité qui auraient abusé de leur position pour avoir des relations sexuelles avec Judith lorsqu’elle était mineure. Ces allégations soulèvent des questions sur la dynamique de pouvoir asymétrique au sein de l’industrie du cinéma, où des créateurs influents détiennent un contrôle considérable sur le destin professionnel des actrices.
La stratégie d’isolement de la victime, décrite par Judith Godrèche, révèle comment les agresseurs utilisent leur position pour maintenir le silence et la soumission.

→   Lire Plus

« Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci » un film de Jim Capobianco, Pierre-Luc Granjon

Mercredi 7 février / 11h15 / 13h45 / 16h15 à Madiana

Par Jim Capobianco
Avec André Dussollier, Stephen Fry, Marion Cotillard
Titre original The Inventor
En salle | 1h 37min | Aventure, Animation, Famille

Synopsis :
Bienvenue dans la Renaissance ! Une époque où artistes, savants, rois et reines inventent un monde nouveau. Parmi eux, un curieux personnage passe ses journées à dessiner d’étranges machines et à explorer les idées les plus folles. Observer la lune, voler comme un oiseau, découvrir les secrets de la médecine… il rêve de changer le monde. Embarquez pour un voyage avec le plus grand des génies, Léonard de Vinci !

La presse en parle :
20 Minutes par Caroline Vié
Ce long-métrage réussit à être à la fois divertissant et enrichissant, justement le défi que s’était fixé Jim Capobianco.

Dernières Nouvelles d’Alsace par Amandine Brioude
Un film poétique, drôle et satirique.

Franceinfo Culture par Neil Senot
« Léo, la fabuleuse histoire de Léonard de Vinci » est indéniablement un film poétique. Tête dans les étoiles et regard vers l’horizon, l’esprit du peintre vagabonde et le public l’accompagne de planètes en idées.

→   Lire Plus

« Past lives – Nos vies d’avant », un film de Celine Song

| Par Celine Song
Avec Greta Lee, Yoo Teo, John Magaro
Titre original Past Lives
13 décembre 2023 en salle | 1h 46min | Drame

Synopsis :
A 12 ans, Nora et Hae Sung sont amis d’enfance, amoureux platoniques. Les circonstances les séparent. A 20 ans, le hasard les reconnecte, pour un temps. A 30 ans, ils se retrouvent, adultes, confrontés à ce qu’ils auraient pu être, et à ce qu’ils pourraient devenir.

La presse en parle :
Dernières Nouvelles d’Alsace par Nathalie Chifflet
L’un des films les plus poignants de l’année.

Elle par Mathilde Carton
Une beauté à couper le souffle.

GQ par Adam Sanchez
Avec « Past Lives – Nos vies d’avant », Celine Song signe un premier film d’une délicatesse inouïe sur l’amour et le déracinement.

Le Dauphiné Libéré par Nathalie Chifflet
Un sublime et déchirant adieu au passé et à l’enfance.

Le Parisien par Catherine Balle
Un film subtil et déchirant.

Ouest France par T.C.
Un voyage virtuose.

20 Minutes par Caroline Vié
Ce premier film délicat a tous les atouts pour créer la surprise au box-office.

→   Lire Plus

« Fremont », un film de Babak Jalali

Vendredi 9 février à 14h à Madiana

Par Carolina Cavalli, Babak Jalali
Avec Anaita Wali Zada, Hilda Schmelling, Avis See-tho
6 décembre 2023 en salle | 1h 28min | Drame

Synopsis
Donya, jeune réfu­giée afghane de 20 ans, tra­vaille pour une fabrique de for­tune cookies à San Fran­cis­co. Ancienne tra­duc­trice pour l’armée amé­ri­caine en Afgha­nis­tan, elle a du mal à dor­mir et se sent seule. Sa rou­tine est bou­le­ver­sée lorsque son patron lui confie la rédac­tion des mes­sages et pré­dic­tions. Son désir s’éveille et elle décide d’envoyer un mes­sage spé­cial dans un des bis­cuits en lais­sant le des­tin agir…

La presse en parle :
20 Minutes par Caroline Vié
Cette réflexion sur la vie et le besoin de trouver sa place dans la société dégage un charme aussi persuasif que celui de son héroïne. On est content d’être passé par le quartier de Fremont.

Culturopoing.com par Emmanuel Le Gagne
« Fremont » dresse le portrait touchant, subtil et réjouissant d’une jeune femme mutique et douce, qui sans être atteint d’un stress post-traumatique, ne parvient pas à trouver le sommeil […] dans une atmosphère poétique un peu idyllique, hors de tout réalisme malgré un contexte pesant.

→   Lire Plus

« Moi capitaine », un film de Matteo Garrone

Mercredi 7 février à 21h15  à Madiana
Madiana
Casting : Seydou Sarr, Moustapha Fall, Issaka Sawadogo
Genre :Drame 2h 2min
Synopsis :
Seydou et Moussa, deux jeunes sénégalais de 16 ans, décident de quitter leur terre natale pour rejoindre l’Europe. Cependant, sur leur chemin, les rêves et les espoirs d’une vie meilleure sont très vite anéantis par les dangers de ce périple.
Le film est inspiré de l’histoire de Fofana Amara, un Guinéen de 15 ans emprisonné en Sicile après avoir été forcé à conduire un bateau conduisant des centaines de migrants depuis la Libye.

La presse en parle :
CinemaTeaser par Perrine Quennesson
Une force que le film doit autant à sa splendide photographie qu’à ses interprètes, Seydou Sarr en tête.

Dernières Nouvelles d’Alsace par Nathalie Chifflet
Une odyssée puissante.

Franceinfo Culture par Jacky Bornet
Le réalisateur italien imprègne son film d’un souffle épique dans ce qui pourrait être un Lawrence d’Arabie du pauvre.

L’Humanité par Cyprien Caddeo
Une véritable odyssée, traversée de quelques occurrences fantasmagoriques, car Matteo Garrone n’a pas renié son goût pour la matière mythologique.

Le Dauphiné Libéré par Nathalie Chifflet
Dans Moi, capitaine, le cinéaste italien Matteo Garrone se met dans les pas de deux adolescents fuyant le Sénégal pour vivre leurs rêves ailleurs.

→   Lire Plus

« May December », un film de Todd Haynes

Lundi 5 février à 19h à Madiana
| 1h 57min | Comédie, Drame
Par Samy Burch
Avec Natalie Portman, Julianne Moore, Charles Melton

Synopsis :
Vingt ans après leur célèbre mariage, largement couvert par les tabloïds, un couple cède à la pression lorsqu’une actrice hollywoodienne les rencontre pour faire des recherches en vue d’un film sur leur passéafin de découvrir, connaître celle qu’elle va incarner à l’écran, dont la vie sentimentale a enflammé la presse à scandale et passionné le pays 20 ans plus tôt.

La presse en parle :
CinemaTeaser par Aurélien Allin
Délicieusement vachard, drôle et tragique.

Culturopoing.com par Vincent Nicolet
Faux film mineur, « May December », atteint sa plénitude entre incertitudes de fond et paradoxes formels, il hante, travaille, désarçonne autant qu’il fascine, captive et stimule, pendant et après sa découverte.

Les Inrockuptibles par Gérard Lefort
Symphonie de regards déroutés et sournois, « May December » est une mise à sac des passions de la bourgeoisie blanche américaine : amabilités exténuantes, sourires cannibales, embrassades suffocantes. Et comme en passant, une bastonnade des cynismes hollywoodiens.

Libération par Didier Péron
[…] un chef-d’œuvre tenant de l’art brut camp et donc pur classique hollywoodien.

→   Lire Plus

Toiles Du Sud : un nouveau cinéma à Rivière-Salée!

Le Sud fera bientôt son Cinéma !
— Communiqué de presse —

Nous sommes fiers d’annoncer qu’un nouveau cinéma ouvrira bientôt sesportes pour offrir à la communauté du Sud de l’île de la Martinique, une expérience inédite. Ce nouvel établissement doté de 5 salles pour une capacité d’accueil de 972 sièges, proposera une programmation variée qui saura satisfaire tous les amoureux du cinéma. Des blockbusters aux films indépendants, une sélection diversifiée répondra à tous les goûts.

Un cinéma ultra moderne

Doté des dernières technologiesavec des projecteurs laser en 4k et d’un son Dolby Atmos, ce cinéma vous plongera dans une ambiance unique vous permettant de vivre les films d’une manière encore plus captivante.
Une nouvelle offre de divertissement dans le SudPrès de 5000 m2 d’un espace combinant à la fois une offre de restauration variée, un espace confiserie unique avec du pop-corn fait sur place, une salle de réception et une salle de jeux de 335 m2 pour partager des moments inoubliables avant ou après votre séance.

→   Lire Plus