Sorties Martinique

Le domaine de la Pagerie

Cette ancienne habitation autrement nommée Petite Guinée, est le lieu de naissance de Joséphine Rose Tascher de la Pagerie, première épouse (1796) de Napoléon Bonaparte et future impératrice.

La Savane des Esclaves

Gilbert Larose s'est toujours intéressé aux modes de vie de ses aïeuls. Persuadé que cette culture doit se transmettre, il consacre depuis plusieurs années à déboiser, planter et construire un décor de deux hectares, en lisière de la forêt.

Le jardin de Bonneville

La saga du Jardin de Bonneville débute en 1998. Dix années de travail ont été nécessaires à ces passionnés, Patrick et Sylviane Eugénia, pour transformer un terrain d'un hectare et demi, jadis en friche, en un petit paradis vert.

Le Musée de la Banane

Dans le-cadre de l'ancienne.habitation Limbé, sucrière puis rhumière au 18ème siècle, reconvertie à la production de banane au début du 20ème siècle, est présentée une importante collection de bananiers en provenance d'Afrique et d’Asile.

Le Jardin des Senteurs

Le jardin des senteurs occupe un terrain très accidenté en haut d'un morne faisant face à la forêt domaniale du Pérou, partie de l'ancienne habitation Bezaudin, renommée Pied en l'Air dans les années 1930, alors qu'elle vit de la transformation de produits vivriers.

L’Habitation Roro

Le jardin créole de l'habitation Roro est un jardin « au naturel » tenu par Bambou, la jardinière qui est aussi peintre et poète. Les arbres fruitiers (goyavier, manguier, carambolier, mandarinier, cédra etc), et les plantes vivrières, médicinales et ornementales se mêlent sans beaucoup de contraintes sur un espace d'environ trois hectares de terres pentues.

Le Jardin Créole de Marc Malsa

Ce jardin bénéficie d'un avantage rarement partagé : un terrain vaste et relativement plat Toutefois, avant de se faire légère et riche, la terre argileuse a exigé beaucoup de patience à son-jardinier qui n a pas et ne ménage pas sa peine pour l'amender.

Le Jardin du château Depaz

Le château Depaz et ses jardins dominent la distillerie et les champs de canne environnants. Ils forment un ensemble de style néo-classique construit au début des années 1920, sur le modèle du château Perrinnelle, belle demeure des 17 et 18me siècles, détruite en 1902 lors de l’éruption de la montagne Pelée.

L’Habitation Beauséjour

Beauséjour est l'une des plus anciennes habitations sucrières de la Martinique. Elle conserve la maison de maître en bois reconstruite, en 1820, la cuisine extérieure construite en pierre, la chapelle et la rue « case-nègres ».

Le Jardin de la chaudière

Le jardin de la Chaudière s'étend entre maison et rivière qui le borde en contrebas tandis qu'un ruisseau le festonne en amont. C'est un jardin composite patiemment aménagé et qui aujourd'hui âgé de dix ans. affirme sa maturité.

An Griyav La

Le site d'implantation de ce jardin créé.au sein d'une exploitation agricole, fruitière (goyave), bovine et ovine, est celui d'une ancienne habitation sucrière. Les anciens champs de canne sont aujourd’hui plantés de goyaviers tandis que la voie ferrée et la coulisse qui permettaient le transport des fagots de canne vers l'usine située au Robert, sont les chemins qui structurent l'espace de promenade.

Las Palmas

Ce n'est pas un véritable jardin mais il en a bien des vertus cet espace planté de palmiers qui sont autant de pièces de collection !

La Plantation Beauvallon

Un jardin d'agrément accompagne le domaine de production de plantes et fleurs tropicales de Beauvallon. ll se compose en deux espaces d'ambiance très différente qui sont déterminés par la topographie accidentée du lieu.

Le Jardin de Bel Air

Dans un espace pentu et restreint par la présence de grosses roches rondes qui témoignent de l'activité volcanique passée (bombes), la moindre parcelle de terre disponible est ici mise en culture dans le plus grand respect de la nature et de l'homme.

Amefrica – Arboretum

C'est un jardin naturel où chaque plante, chaque arbre, parfois installé sans v avoir été invite. est considéré avec bienveillance. La mauvaise herbe n'existe pas ici : tout végétal est précieux et contient la promesse de ses vertus thérapeutiques, condimentaires ou simplement ornementales.

Le Jardin Kalbanat Prod

Le jardin installé sur le flanc du morne Gamelle, est un jardin créole où se mêlent les cultures vivrières de légumes, de fruits et les plantes condimentaires et médicinales : cacao, goyave, banane, canne à sucre, café (arabica aux petits grains et robusta aux gros grains), bois d’Inde, bois pissenlit, calebasse de toutes grosseurs et formes.

Le Jardin de Balata

En 1982, Jean-Philippe Thoze, artiste paysagiste passionné de botanique, entreprend d'offrir une nouvelle vie à la maison familiale délaissée et à son iardin installé sur le flanc oentu d'un mome. ll compose un jardin botanique paysager d'unè richesse rare. Les allées nous conduisent à la découverte d'inestimables collections constituant de multiples scènes contrastées, mêlant lignes, touffes, espaces dégagés et aquatiques où se mêlent les ports magnifiques, les couleurs et les senteurs des fleurs tropicales dont la précieuse rose de porcelaine.

Le Jardin des Papillons

Le jardin est installé au creux d'un vallon où coule la rivière Latouche. L'eau, n'est pas seulement une présence et un murmure, elle :st un des acteurs essentiels à la vie de cet espace voué à la conservation d'espèces végétales et animales en üoie de disparition.

Le Jardin des Ombrages

Le jardin botanique paysager est installé au creux d'un vallon logé au cœur de la forêt tropicale humide. Le ruisseau qui l'habite lui est essentiel comme il l'était au fonctionnement de la distillerie Viviès au 19ème siècle: une allée porte le nom de « chemin du murmure » dont  un coté est tapissée de "misère". L'allée était le lieu de rassemblement des esclaves. [ NDLR]

Le Jardin de Mme Servé

Depuis trente-cinq ans Mme Servé mêle les plantes pour la beauté de leurs feuillages, de leurs fleurs ou de leurs vertus, dans le jardin qui enveloppe sa maison. Elle surprend leurs secrets intimes que seuls les colibris peuvent entendre, mais les poètes savent écouter...