Tag Archive for Pour Une Martinique Autrement.

Quand l’Eau charrie tout…(2)

— Par Florent Grabin, Président de l’Association écologique P.U.M.A. —

. . Depuis 2009, nous signalons régulièrement les difficultés politiques, techniques et administratives rencontrées avec le Conseil Général (CG) de l’époque, pour la réparation de la casse du principal tuyau de 800 mm, à Séguineau au Lorrain qui déroule son tracé de Vivé au Sud et Centre de la Martinique, sur de très nombreux terrains privés.

. . Nous avons toujours dénoncé les pratiques consistant à mettre en cause le propriétaire de la parcelle de terrain, servant d’assiette à cette importante canalisation, pouvant desservir près de la moitié de la population dans le Sud et le Centre de la Martinique.

. . Nous avons, grâce à nos médias que nous remercions vivement, régulièrement alerté l’opinion publique sur cette déplorable situation, très pénalisante, pour la population prise dans une pitoyable pièce de théâtre politicienne. Excédés par ce mépris caractérisé envers la population, nous avons profité de la forte contrainte supplémentaire induite par la présence du virus Covid 19 pour frapper un grand coup de patte de PUMA dans la fourmilière.

. .

Lire Plus =>

La discrimination sanitaire ?

–Par Florent Grabin pour P.U.M.A.—
pesticidesLe 30 mai 2014, Dominique POTIER, député de Meurthe-et-Moselle, s’est vu confier par le Premier ministre une mission visant à établir des recommandations pour une nouvelle version du plan de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires, le plan Ecophyto.
En réponse à cette demande, Dominique POTIER, a remis, aujourd’hui son rapport, Premier Ministre, Manuel VALLS, en présence de Ségolène ROYAL, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et de Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’agro-alimentaire et de la forêt.
La remise du rapport au Premier ministre a fait l’objet d’un Communiqué de presse le 23 décembre dernier. Dans ce document de 252 pages, il est fait état qu’au cours de l’année échue, un travail important de concertation et de réflexion a été mené par l’auteur qui a rencontré près de 90 organismes et environ 200 personnalités du monde professionnel agricole, de la société civile, de la recherche et de l’administration.
Pour des raisons que nous ignorons encore, aucun organisme, ni personnalité des Départements Français de l’Outre Mer n’ont été consultés par ce Parlementaire : en conséquence nous ne figurons pas dans ce rapport.

Lire Plus =>