Tag Archive for Manuéla AMABLE-POTIRON

Déjà un an de TCSP, c’est forcement des satisfactions et des insatisfactions

Peut mieux faire. On peut progresser ensemble.

—Par Manuéla Amable-Potiron —

Le bilan est jugé plutôt satisfaisant par nos internautes. Les Martiniquais et les usagers sont ravis de ce nouveau mode de transport en dépit des quelques couacs durant les mouvements sociaux,

Le défi est la pérennisation de l’outil et une véritable organisation de l’ensemble du transport au sein de la CACEM.

Pour relever ce défi il y a un rendez vous incontournable, l’évaluation. Moment important de l’ensemble des acteurs parties prenantes de l’opération. Elle permet  de définir les actions à engager pour accentuer les points positifs ou, le cas échéant, «corriger» certains effets non souhaités. Pas d’évaluation sans un outil statistique fiable. C’est le point faible puisqu’il semble impossible de consulter les statistiques concernant la fréquentation  du TCSP et les autres lignes.  

 Il s’agit de collecter des données afin d’améliorer la qualité du service : 

L’amélioration de la fréquence des bus,
La mise à jour de la liste des partenaires de la CFTU délivrant les tickets.
Une véritable  communication  sur les horaires.
Nous réaffirmons notre objectif, notre engagement : un transport en commun performant, de qualité  indispensable dans le quotidien des citoyens.

Lire Plus =>

Construire un transport de qualité

— Communiqué de la présidente de l’AUTM, Manuéla Amable-Potiron —

Le transport reprend pour la plus grande joie des usagers après une longue absence. 
57 jours sans transport en commun  ont perturbé bon nombre des usagers.

La grève a gêné le quotidien des usagers, compliqué la vie de certains  salariés qui
ont perdu leur emploi,  d’autres leurs bourses, à cause du  non respect de la mise en place du service minimum.
L’ AUTM  exige l’application du service minimum en cas  de grève.

 L’AUTM exige  la fin  d’une multitude de pannes.

AUTM réclame que  maintenance des bus soit  effectuée après cette longue  la période de grève sur le réseau de la Cacem.

Comment en sommes-nous arrivé là ?

Juin 2019 fera 19 ans que la CFTU à pris en main le transport sur le réseau de la Cacem.  
19 ans de galère, 19 ans de souffrance,  19 ans de ras le bol des usagers !

AUTM  regrette  l’inaction de certains élus et maires, et du  Président de la Cacem durant cette longue période de turbulence.

Nous avons un défi à relever : Construire un transport de qualité.

Lire Plus =>

Un conflit qui dure et perdure, est-ce an bon bagay ?

— Comuniqué de l’AUTM —-

Qui a  intérêt à  pourrir la situation et laisser une fois de plus les usagers sans transport. 

Un délégataire refusant la médiation 

Un responsable syndical  dans son rôle de défense  des salariés 

Des chauffeurs de bus faisant jouer leur droit de retrait 

Un gérant de société co traitante  refusant toute discussion et n’assurant pas le service public 

Des autorités qui semblent impuissantes.

Lire Plus =>

Pour des transports publics démocratiques et viables!

 — Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’AUTM — 
Communiqué:

Fonctionnement des Bus après cette longue période de blocage 
Autm et les usagers espéraient après un mois d’immobilisation, de blocage du trafic, un retour à la normale sur toutes les lignes. 4 à 5 lignes ne sont toujours pas desservies alors que la société retenue après l’appel d’offres devait améliorer le trafic sur leurs lignes.

Ce nouveau sous-traitant n’a rien changé sur la fréquence des lignes. C’est pire, il n’y a pas de bus. Les usagers sont fatigués, excédés. Ils n’en peuvent plus et dénoncent ce manque d’organisation récurrent.
L’accord passé avec cette société nouvelle n’est-il pas révélateur que la CFTU n’arrive toujours pas à contrôler ni à résoudre les problèmes de transports sur l’ensemble du réseau CACEM.

Il est donc impératif de revoir le système de transport public, qui ne cadre pas avec l’image d’une Martinique qui bouge, et se veut moderne.

Notre combat reste celui de la mobilité et de lutte contre les inégalités dans le transport, « sé toujou lé pli piti ki ka pran fè.

Lire Plus =>