Étiquette : Immigration

« Nous étions 550 à bord… et j’ai déboursé 2 100 dollars »

— Par Émilien Urbach —

boatpeopleDans les rues de Paris, les réfugiés aux trajectoires multiples ont tous en commun d’avoir été confrontés au commerce odieux des passeurs. 
Entre les mafias organisées, la complicité des autorités locales ou encore les transits à dos d’âne, leurs récits révèlent une réalité complexe.

Son visage noir tanné par la fatigue émerge d’un sac de couchage vert foncé. Ils sont quatre, emmitouflés dans des duvets et couettes de récupération, au milieu de centaines de tentes Quechua, sous un pont de fer, à deux pas de la station du métro La-Chapelle, à Paris. Tesfay a 26 ans et arrive d’Érythrée. Il se réveille de sa deuxième nuit parisienne après un périple de cinq mois en partance du Soudan. Quelques centaines de mètres plus bas, Tisoko, un jeune Malien de 16 ans, se réchauffe sur un banc aux premiers rayons de soleil, le long du canal Saint-Martin. Comme Tesfay, il a traversé la Méditerranée dans un de ces bateaux en provenance des côtes libyennes. Non loin de là, deux jeunes Indiens attendent également de pouvoir entrer à la permanence d’accueil et d’orientation des mineurs isolés étrangers.

→   Lire Plus

700 migrants noyés et l’Union européenne joue l’irresponsable

bateau_immigrantsCe week-end, le naufrage d’une embarcation de migrants a causé un nombre de morts jamais égalé au large de Lampedusa. Les autorités européennes accusent les passeurs de ce nouveau drame. ONG et responsables politiques de gauche critiquent, eux, l’Europe forteresse.

Dans la nuit de samedi à dimanche, 700 migrants ont perdu la vie en mer au large des côtes italiennes. « La pire hécatombe jamais vue en Méditerranée », a déclaré Carlotta Sami, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), en rendant publique la sinistre nouvelle.

Cette semaine, selon les gardes-côtes italiens, plus de 11 000 personnes auraient fait l’objet d’opérations de sauvetage au large de Lampedusa. Depuis le début de l’année, plus de 1 600 personnes auront, malgré tout, péri noyées aux portes de l’Europe, dont 1 150 ces derniers jours. Ce décompte macabre s’élevait à 50 âmes, l’année dernière à la même époque, alors que l’opération italienne « Mare Nostrum » était encore en place. Pourtant, au mois d’octobre dernier, le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, après avoir rencontré ses homologues de l’Union européenne, s’était glorifié d’avoir « obtenu que l’on mette fin à l’opération “Mare Nostrum” pour lui substituer une opération de contrôle des frontières extérieures », faisant référence à l’opération « Triton » diligentée par Frontex.

→   Lire Plus

« Hope » : My life is in the hands of God

Prochaine projection  à Madiana : lundi 30 mars 19h30

Hope— Par Selim Lander —

Hope n’est pas le premier film sur les travailleurs africains migrants, un sujet douloureux pour le spectateur européen qui se trouve directement interpellé. Car c’est chez nous qu’ils veulent venir et c’est nous, les Européens, qui dressons les obstacles qui rendent leur parcours si difficile et trop souvent mortel. Il y a des films qui traitent des sujets douloureux et qui nous font pleurer parce que nous nous identifions au personnage souffrant. L’effet produit par Hope est autre : horrifiant, glaçant. Nous sommes confrontés à des humains que nous ne pouvons pas considérer comme des frères. S’ils étaient nos frères nous devrions les accueillir. Mais en dehors des militants d’extrême gauche rendus aveugles à leurs intérêts par l’idéologie, nous savons bien que ce n’est pas possible, que le chômage frappe déjà chez nous plus qu’il n’est supportable et que nous n’aurions pas d’emplois à offrir à tous ceux qui frappent à notre porte, qu’il faudrait pourtant leur offrir des conditions de vie décente et accepter, pour cela, de nous appauvrir.

→   Lire Plus

Jeunes issus de l’immigration : quels obstacles à leur insertion économique ?

La maîtrise du français, facteur clé de l’insertion des enfants d’immigrés

immigration-3— Par Pierre-Yves Cusset, Hélène Garner, Mohamed Harfi, Frédéric Lainé et David Marguerit —

« Les inégalités se creusent dès la maternelle et compromettent l’accès aux filières les plus favorables à la poursuite d’études supérieures »

Alors que la France s’interroge sur les fractures qui traversent son modèle de société, et que le gouvernement prépare des mesures visant à favoriser la participation des habitants des quartiers prioritaires à la citoyenneté et à l’activité économique, il est indispensable de partir d’une analyse qui démêle les multiples causes des difficultés d’insertion économique que rencontrent les « jeunes issus de l’immigration ».
Ces difficultés sont identifiables en matière d’éducation, d’emploi, de conditions de vie et de logement ; elles sont particulièrement marquées pour certaines catégories de population, dont les enfants ayant deux parents immigrés, les descendants d’immigrés d’Afrique, les garçons. Ces difficultés reflètent d’abord la situation socioéconomique de ces jeunes et de leurs parents, exposés aux défaillances de nos politiques publiques : obstacles à l’entrée sur le marché du travail des jeunes et des peu qualifiés, réussite scolaire tributaire de l’origine sociale, absence de fluidité du marché du logement, existence de discriminations.

→   Lire Plus

Politique migratoire : «Il faut arrêter de considérer que le Sud veut envahir le Nord»

— Entretien réalisé par Emilien Urbach —
immigration-2Militante des Droits de l’homme et de l’éducation populaire depuis plus de 30 ans, Marie-Christine Vergiat est députée européenne du Front de gauche depuis 2009. Elle réagit aux dernières déclarations du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, concernant la situation des étrangers à Calais et, plus largement, à la politique européenne en matière d’immigration.

Dans une interview donnée mercredi, au quotidien La voix du Nord, Bernard Cazeneuve, annonce l’octroi de moyens supplémentaires aux associations calaisiennes d’aide aux migrants, l’augmentation du nombre d’agents de l’Ofpra et de l’Ofii sur place. Par ailleurs, la sénatrice-maire UMP de Calais a déclaré mardi, après une rencontre avec le ministre de l’Intérieur, qu’un accord a été conclu pour créer un centre d’accueil d’urgence. Il serait fermé aux hommes la nuit mais ouvert aux femmes, aux enfants et en cas de plan « grand froid ».

→   Lire Plus

Le musée des Colonisations : un grand projet présidentiel ?

— Par Pascal Blanchard Historien du fait colonial, Laboratoire communication et politique (CNRS), Groupe de recherche Achac (colonisation, immigration, post-colonialisme) —

colonisationMarseille, capitale d’Empire en 1922 avec l’Exposition coloniale et ses millions de visiteurs… Quatre-vingt-dix ans plus tard, Marseille est désormais une ville ouverte sur la Méditerranée et sur le croisement des civilisations. C’est aussi en hommage à cette histoire et au passé de cette ville unique dans l’histoire de France, que le président de la République, François Hollande, vient inaugurer aujourd’hui l’audacieuse architecture du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), mais aussi la Villa Méditerranée, un «centre international» unique en son genre dédié au «dialogue et aux échanges en Méditerranée».

Moment symbolique et commémoratif aussi, puisqu’en juin 1913, les tirailleurs sénégalais ayant participé à la conquête du Maroc débarquaient dans le «port de l’Empire» avec leurs bardas et leurs familles (femmes et enfants) avant de rejoindre la capitale pour un 14 Juillet historique : le 1er RTS allait défiler à Longchamp et recevoir du président de la République Raymond Poincaré la Légion d’honneur qui sera accrochée au drapeau du régiment.

→   Lire Plus

«En France, les Africains du Nord et du Sahel se sont retrouvés entre eux»

 Hugues Lagrange, l’auteur du «Déni des cultures», publie un essai passionnant sur la vie des immigrés du Sahel en Ile-de-France, qui fait un singulier écho à la guerre du Mali. Entretien.

Au moment où sort votre nouveau livre – «En terre étrangère» consacré aux immigrés du Sahel qui vivent en Ile-de-France, la France est en guerre au Mali…

Hugues Lagrange : Cette guerre jette une lumière vive sur les divisions morales des sociétés du Sahel. Bien avant les indépendances, à la fin du XIXe siècle, des réformateurs musulmans avaient affirmé la nécessité d’adapter la loi familiale musulmane à la modernisation des sociétés. En 2009, au Mali, l’adoption d’un Code de la Famille égalitaire entre les sexes a suscité des affrontements. Aujourd’hui, les djihadistes prétendent instaurer la charia. Les enjeux moraux, notamment la place de la femme, escamotés au moment des indépendances, surgissent ainsi, et ces débats qui s’énoncent dans la violence de la guerre ne sont pas sans résonance dans l’immigration.

Cette immigration, vous la racontez dans un texte singulier. Parfois même poétique. Pourquoi avoir choisi ce ton si personnel?

Cela vient peut-être du sentiment d’un échec (auquel j’ai participé) des sciences sociales qui peinent à rendre compte du rapport à des êtres qui vous impliquent.

→   Lire Plus

L’argent de la phobie anti-immigrés

Par Catherine Simon

 

Contrôler les migrants étrangers, les enfermer si nécessaire, surveiller les frontières par tous les moyens : on n’a rien inventé de plus profitable ni de plus efficace au cours des dernières décennies. Vous sursautez ? Vous avez tort.

En termes de profit et de marketing politique, les migrants sont une excellente affaire. C’est ce que démontre cet essai percutant, précisément documenté et qui se lit sans peine. Les sociétés privées de sécurité, tout comme l’industrie de l’armement, ont su, très vite, occuper le créneau. Ainsi, l’entreprise multinationale G4S, dont une partie de l’activité est consacrée à la “gestion” de l’immigration (celle de centres de détention du Royaume-Uni notamment), emploie aujourd’hui près de 650 000 personnes.

Quant aux fameux drones, ces avions sans pilote, ils sont utilisés, depuis le milieu des années 1990, à des fins non militaires – en particulier pour la surveillance des frontières. Celle séparant les États-Unis et le Mexique a été la première, en 2005, à “bénéficier” des services d’un drone, le modèle Predator B, de la société General Atomics. D’autres frontières et d’autres drones ont évidemment suivi.

→   Lire Plus