« I pòkò two ta Matnik» : sonner l’alarme climatique

Le samedi 8 décembre 2018 à 10h 30 à Fort-de-France

Le réchauffement climatique : plus rapide que prévu, les mesures … trop lentes à venir

Le samedi 8 décembre 2018 à 10h 30, le collectif citoyens “I pòkò two ta Matnik”, vous invite à venir sonner l’alarme climatique lors de la marche internationale pour le climat.

Les scientifiques du GIEC ont publié début octobre leur nouveau rapport, un cri d’alarme qu’il faut prendre au sérieux, car le changement climatique s’accélère avec, à la Martinique, des conséquences visibles sur l’agriculture, sur les glissements de terrains, sur l’érosion côtière, sur la biodiversité… Il est temps de faire entendre la voix des citoyennes et citoyens.

À propos de la marche

La marche mondiale pour le climat envahira de nombreuses villes du monde dont Fort de France le samedi 8 décembre 2018. Cette marche mondiale pour le climat invite donc toutes celles et ceux qui souhaitent placer la transition écologique et solidaire au cœur de toutes les décisions pour notre avenir et celui de la Martinique. Nous avons choisi pour cette marche d’aborder le thème suivant:

L’éco-mobilité a-t-elle un avenir à la Martinique ?

L’itinéraire de la marche

11h00 : Départ gare TCSP « Pointe Simon » 13h00 : 3e arrêt Place de la Savane

12h00 : 1er arrêt face à la mairie de FDF

13h30 : Arrivée au 121 rue Lamartine (nous sonnerons l’alarme climatique) GARAGE POPULAR pour le verre de l’amitié 12h30 : 2e arrêt face à la préfecture (Rencontres, interviews, débats, musique,…).

** À 12h00, nous invitons tous les martiniquais présents à la marche ou pas, à sonner l’alarme climatique (klaxons, réveils, cloches, cornes de lambi, sonneries de téléphone, sifflets, etc.).

Faisons résonner cette alarme sur l’ensemble de l’île pour que nulle part ne puisse subsister le moindre doute sur la responsabilité de chacun et l’urgence d’agir. Faisons en sorte que l’ampleur de cette alarme provoque un réveil sans précédent de nos sociétés et enclenche un mouvement irrésistible pour protéger nos droits et ceux de notre île.

À propos du collectif

Le Collectif Citoyens « Il est encore temps » est un mouvement citoyen, non-violent, apartisan, engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, qui est né le 8 septembre 2018, jour où pour la première fois en France plus 130 000 personnes ont marché pour le climat. Notre collectif «I pòkò two ta Matnik» s’est engagé à suivre le ton donné et à agir par des actions locales fortes.

Organisateurs

Gwenaël ABADIE -Jean-Noël ADELE –Teo ANGOLEIRO –Sofiane BELHAMITI –Doris NIKKO –Géraldine DE THORÉ –Patrick MARÉCHAL –Sabine PANZANI –Sylvie VASSAUX.