M' A

Rebecca Jean, la haute voix de la musique contemporaine haïtienne au Québec

Par Robert Berrouët-Oriol, Linguiste-terminologue —

La voix singulière et attachante de Rebecca Jean, musicienne, auteure, compositrice et interprète, née à Montréal, flamboie et déploie sa haute voilure depuis un certain temps sur les terres enneigées du Québec. Artiste polyvalente au talent raffiné, Rebecca Jean compte cinq albums à son actif, un catalogue de plus de 200 compositions et plusieurs projets signés en tant que réalisatrice /directrice musicale, auteure, compositrice, interprète et arrangeuse. À travers les différents registres de sa démarche musicale, elle ne cesse de nous surprendre en nous entraînant dans son univers tantôt délicat, tantôt féroce. Sur des textes évocateurs et mûris au creux des battements du langage, elle chante les failles comme les profondeurs de l’âme avec une poésie franche et un créneau unique ; elle sait se raconter et nous raconter avec finesse et subtilité. Artiste attachée à ses racines haïtiennes qui nourrissent une québécitude revendiquée et ouverte, comme en témoigne son morceau « Lang lakay », elle s’en fait l’écho à travers un cheminement créatif salué par la critique musicale montréalaise et par sa participation à des émissions radio-télé et à des spectacles divers sur plusieurs scènes, notamment l’Olympia, le Cabaret du Mile-End, le Pub du Quartier latin, le Lion d’or, le Pharaon lounge, le Balatou, le Petit cabaret, le Théâtre de verdure, etc.

→   Lire Plus

L’État pris au piège des demi-mesures institutionnelles

— Par  Yves-Léopold Monthieux —

En 2001 j’écrivais mon premier essai, le Refus du débat institutionnel. J’indiquais que les partisans du changement institutionnel avaient une peur bleue que la population martiniquaise fut invitée à choisir par référendum entre les trois courants politiques qui agitaient la classe politique : le départementaliste, l’autonomiste et l’indépendantiste. Peu après allait se dérouler la consultation populaire du 7 décembre 2003, arrachée à Jacques Chirac par Alfred Marie-Jeanne. Résultat, les électeurs allaient choisir le statu quo, aidés par l’épisode du Chatt’en sac de Camille Darsières, secrétaire général du Parti progressiste martiniquais (PPM), qui fut dévastateur pour les tenants du changement.

Vingt ans après, le vrai débat institutionnel n’a toujours pas lieu

Ainsi donc, de l’avis de certains amis au nombre desquels EDL, mon livre n’avait plus d’intérêt dès lors que, selon eux, le débat avait eu lieu et que le peuple avait tranché. J’avais bien du mal à dire le contraire tant la controverse menée sur des « queues de cerises » avait été âpre. Il m’était difficile de dire qu’il s’agissait d’abord d’une lutte pour le pouvoir entre le Parti progressiste martiniquais et le Mouvement indépendantiste martiniquais, et non pour l’évolution statutaire.

→   Lire Plus

La lente plongée de la Martinique dans les pièges de l’outrance et de la radicalisation !

— Par Jean-Marie Nol, économiste —

Depuis quelques mois, la Martinique s’embrase en marge du mouvement des activistes nationalistes rouge-vert-noir dans une dérive antivax . Émeutes, pillages, incendies criminels d’un vaccinodrome et très récemment d’un centre de la poste avec la destruction de 25 véhicules , menaces envers les médecins, et pour couronner le tout, injures et insultes à l’aéroport envers les soignants de la réserve sanitaire venus de la France hexagonale pour aider à désengorger le CHUM : déjà quelques années que l’île est le théâtre d’une flambée de violences diverses. Pourquoi une telle inflation de violence ? Est il besoin de souligner à l’attention de certains esprits critiques que la Martinique est actuellement le seul territoire français d’outre-mer à connaître ce type de désagréments. Certains font valoir que la résurgence du débat sur la vaccination vise peut-être à faire oublier les effets sociaux de la crise économique engendrée par la COVID-19. L’explication demeure insuffisante. Cette disjonction entre « l’obligation vaccinale » et les questions sociales et économiques est cruciale pour comprendre le débat actuel en Martinique. Faut-il pour autant relativiser ces événements sous prétexte que ces faits sont commis par une poignée d’individus , que l’immense majorité de la population désapprouve, même si bien sûr elle demeure passive ?.

→   Lire Plus

Honneur aux renforts des soignants venus de l’hexagone ! Honte aux Martiniquais qui les ont insultés !

Les images de soignants venus de l’Hexagone se faisant copieusement hués et insultés par un groupe de manifestants à leur arrivée à l’aéroport Aimé Césaire dans la soirée du 9 septembre ont choqué bon nombre de personnes.

Des soignants de Martinique qui ont pu être renforcés par ces personnels venus leur prêter main forte dans les soins aux patients Covid qui affluent ont aussi exprimé leur honte devant une telle manifestation.

« Ce sont effectivement des gestes honteux et indignes vis-à-vis de ces soignants, stupides, bêtes, méchants, petits !

« >Une telle manifestation contre les soignants venus en renfort est une injure à la plus élémentaire solidarité entre soignants, entre populations tout simplement, face à une situation de catastrophe sanitaire.

Les initiateurs d’une telle manifestation et ceux qui les ont suivis n’ont fait là que montrer une stupidité sans nom. Aucune cause ne peut justifier une telle démonstration de petitesse d’esprit et debêtise !

10 septembre 2021

Louis MAUGEE

→   Lire Plus

Le mois du matrimoine

En septembre, la Communauté internationale célèbre le patrimoine – l’héritage matériel et culturel qui nous vient de nos pères.Depuis notre création, à Culture Egalité nous célébrons, à cette même date, le Mois du Matrimoine. Nous voulons ainsi rendre visible l’héritage culturel des femmes, leur contribution au développement social, politique, économique, culturel de notre société. Notre but est de permettre à nos soeurs et nos filles de s’emparer de ces histoires, d’en être fières et d’en tirer des modèles pour continuer à construire un monde d’égalité et de justice. Mais aussi d’amener nos frères et nos fils à connaître et reconnaître le rôle des femmes dans la construction de notre pays et donc à réévaluer la place qui leur revient dans notre société… afin qu’elles cessent d’être minorées.

NOTRE PROGRAMME

Nous proposons deux temps forts :

Une visite virtuelle Sur les Traces de Lumina à l’occasion de la commémoration de L’insurrection du Sud (Septembre 1870)

Un webinaire : samedi 18 septembre : Les femmes font notre Caraïbe et nos Amériques

→   Lire Plus

Menaces envers les soignants

— Communiqué du SNUEP-FSU Martinique

Le SNUEP-FSU Martinique condamne fermement les insultes et les menaces proférées à l’encontre des soignants, venus pour prêter main forte aux hôpitaux de notre île.

Ce genre de comportements nauséabonds, qui manifestement et lamentablement, se perpétuent sur notre île, n’a que trop duré.

Le SNUEP-FSU Martinique, une nouvelle fois, tire la sonnette d’alarme. Nous qui avons les jeunes les plus fragiles du pays dans certaines de nos filières, sommes parfaitement conscients que ces derniers, victimes des réseaux sociaux, peuvent se montrer ô combien sensibles, à de telles postures odieuses.

Eh oui ! Malheureusement, ces comportements méprisables laissent des traces et infusent très souvent, dans la tête de certains de nos adolescents, le rejet voire la haine.

Comment peut-on pleurer Jacob, louer le travail considérable de Kassav’ et pourtant agir de la sorte ? Eux qui ont si parfaitement porté notre culture et nos couleurs, dans le respect et l’amour de l’autre ?

Ces évènements largement partagés sur la toile et donc hors des frontières de notre Martinique, de plus en plus, enferment notre île, dans cette seule image et vision, abjecte et xénophobe.

→   Lire Plus

Agression d’un conducteur de bus

Ce mercredi 15 septembre 2021, un conducteur d’une ligne de la Cacem a été victime d’une agression. AUTM condamne avec la plus grande fermeté cette violence et apporte son soutien au conducteur de bus.
L’association des usagers du transport réclame, depuis de longues années, des  caméras dans les bus. Cela permettrait de réduire les actes de malveillance et de sanctionner les contrevenants. AUTM réclame également la présente des contrôleurs absents depuis le début de la crise sanitaire. Devons-nous attendre l’inévitable ?
Devons-nous pénaliser doublement les usagers, en mettant à l’arrêt 9 lignes affectées par cet acte d’incivilité. Sachant que les usagers subissent quotidiennement les manquements dûs aux trop longues attentes entre deux fréquences de ligne, bien que nous soyons rentrés dans un mois de reprise scolaire et professionnelle.
Quand aurons-nous un transport de meilleure qualité ?
Quand aurons-nous, enfin, la mise en place d’un service minimum ?

AUTM rappelle la mission de MARTINIQUE TRANSPORT : permettre à la population de se déplacer dans les meilleures conditions.

La présidente
Manuéla AMABLE-POTIRON

→   Lire Plus

Bòn rantré 2021 lé zanfan

— Par Daniel M. Berté —

Kelkiswa batiman
Fok sav piti kon gran
Aprann ki enportan
Pou pé alé douvan

Bel ganm pa ka pasé
Sé pa lapenn karé
Fòm tet pa ka konté
Sa’y adan’y ki pézé

Siwtou pa matébis
Pa suiv lé mové pis
Pou alé fè vié vis
Fè toujou sa ki jis

Lé mové konséyè
Sé pa yo lé péyè
Montré zot ni valè
Rété dwet a tout lè

Respekté anségnan
Personnel ankadran
Ek chef détablisman
Toulong ek toulitan

Dépi Kovid rivé
Sitiyasion mové
Mé pa dézespéré
Jes-bawriè respekté

→   Lire Plus

Déclaration solennelle du CNCP

Le Conseil National des Comités Populaires (CNCP) dénonce avec la plus grande fermeté la campagne ignomineuse menée contre le drapeau Rouge Vert Noir Martiniquais.

Une fois de plus, les ennemis déclarés de l’émancipation de notre Peuple et les soutiens honteux du colonialisme ont lancé une offensive pour combattre le drapeau Rouge vert Noir qui s’imposait largement dans le coeur des Martiniquais et des Martiniquaises, indépendamment de leur appartenance politique, comme symbole de l’unité et de la lutte pour l’émancipation.

La technique a été systématisée par Goebbels, le maître de la propagande nazie : “Accoler régulièrement l’image de celui qu’on veut diaboliser à des faits scabreux avant de l’abattre”. Associer “xénophobie”, “racisme”, “vandalisme” (etc.) au concept “d’activiste RVN”, ce n’est pas du journalisme mais de la manipulation. Car ceux qui utilisent ce concept savent pertinemment dans quelles conditions et depuis combien de décennies a été conçu le drapeau Martiniquais. Ils savent que, depuis lors, ce drapeau accompagne les luttes populaires, pacifiques et internationalistes de notre Peuple. Ceux qui en 1974, manifestaient sous ses couleurs, en soutien aux ouvriers agricoles assassinés à Chalvet, étaient-ils des “activistes RVN”?

→   Lire Plus

Le sac d’Haïti par la France

Par Michel Santi (*) —

CHRONIQUE. L’histoire de la Révolution haïtienne fut un moment politique majeur qui donna à l’universalisme ses lettres de noblesse, mais qui permit également de transformer ce qui était la colonie la plus profitable du monde en une nation récusant l’esclavage à une époque où celui-ci écrasait le continent américain.

La Révolution Haïtienne fut, à n’en pas douter, un des événements les plus intéressants et les plus épiques de l’Histoire moderne. Etalé entre 1791 et 1804, ce moment fut bien-sûr fondamental pour le pays lui-même, mais eut également des répercussions globales analysées encore aujourd’hui. Tout d’abord, la Révolution Haïtienne conduisit à la création du premier Etat noir libre du continent Américain. Pourtant, cet événement fut complètement ignoré par les historiens académiques et autres narrateurs «autorisés» du Nouveau Continent, et le reste toujours dans une certaine mesure eu égard à son importance, car ces récits furent toujours contés du point de vue du conquérant et du colon, toujours avec la perspective européenne cruello-paternaliste.

→   Lire Plus

Nos médecins libéraux sont-ils incultes & infantiles?

Une tribune, diffusée par France Antilles, donne à s’interroger sur le degré de responsabilités de ces médecins libéraux, anonymes par peur de sanctions, qui s’autorisent de sanctionner l’ordre qui leur indique comment soulager la fin de vie d’un patient à l’agonie.
Outre le fait que même en Russie, les opposants ouvrent leur bouche quitte à se retrouver au goulag, nos médecins libéraux se voilent la face pour donner des leçons. Et bien non ! Dans la vie, on affronte ses responsabilités. Et s’opposer à l’ordre des médecins fait partie des actes qu’un médecin qui véritablement porte un sujet essentiel, doit assumer avec son identité. Un médecin peureux ? Mais alors, peut-il affronter la mort ? On s’étonne. Peut-il affronter l’idée qu’il puisse aider son patient à faire face dignement sans souffrance excessive à la mort ? Et puis, après tout, combien de temps le médecin libéral passe-t-il auprès de son patient ? Toute cette comédie est sidérante.
Récemment, un médecin du Robert, celui qui avait invité le préfet à déjeuner à sa table pour humer le fumet des sargasses, s’est exprimé à visage découvert pour dire et sa lassitude de voir mourir des patients, et son refus d’avoir à choisir, entre ceux-ci, celui qu’on tentera de sauver au détriment de tel autre, condamné à mourir…
Cette démarche-ci est honnête, humaine et humaniste.

→   Lire Plus

Covid-19: Cuba prévoit une réouverture aux touristes le 15 novembre

Alors que le pays a connu une forte recrudescence des cas de Covid-19 ces derniers mois et une crise économique toujours plus profonde, Cuba annonce déjà sa réouverture aux voyageurs étrangers pour dans deux mois. L’île, dont l’économie dépend essentiellement du tourisme, parie sur ce secteur pour se relancer et surtout sur une amélioration très prochaine de la situation sanitaire.

Cet appel du pied a été publié par le ministère du Tourisme cubain : l’île rouvrira progressivement ses frontières le 15 novembre. Les autorités du pays n’exigeront plus de test PCR ni de semaine de quarantaine à l’arrivée des voyageurs d’ici à deux mois. La surveillance des touristes pour le Covid-19 sera aléatoire.

Alors que le pays est à court de devises et que le tourisme est quasi à l’arrêt depuis avril 2020, Cuba a cruellement besoin de ce retour des touristes pour sa survie économique. La crise provoque des pénuries alimentaires et des difficultés dans la lutte contre le coronavirus. Relancer le secteur touristique est donc une priorité.

Objectif : 90% de vaccinés

Quand l’île avait décidé une première fois de rouvrir ses frontières, en octobre 2020, elle l’avait payé cher, avec une forte hausse de cas dès décembre.

→   Lire Plus

Les idéologies malsaine de apprentis sorciers incultes

Samedi 4 septembre, l’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Martinique a une affiche abondamment illustrée de sigles SS et traitant de SS un nombre important de pharmaciens qui pratiquaient la vaccination contre le Covid-19. Pour inciter une certaine fange de la population au lynchage, les adresses de ces pharmacies étaient fournies. En fait on leur distribuait la sinistre étoile jaune !
Le sigle SS désigne les Schutzstaffel, les « escadrons de protection » sous le régime nazi (nazi = national-socialiste. Sic !). Loin de protéger la population, les SS étaient les plus virulents et les plus dangereux qui se chargeaient au nom d’une idéologie proprement raciste de régénérescence de la race Aryenne, d’éliminer les juifs en particulier à l’aide des fours crématoires.
On veut donc brûler nos pharmaciens !
Et forcément, on est soi-même nazi, prêt à saigner les autres en incitant les autres à le faire pour soi ! Les récentes élections régionales où activistes et fascistes étaient représentés1 qui ont vu leur effondrement ; certains ont cherché un nouveau slogan dans la vaccination. Pourtant, peu à peu les coqs ont chanté poules.

→   Lire Plus

L’aménagement du créole à Sainte-Lucie à l’épreuve de son ancrage institutionnel

Par Robert Berrouët-Oriol, Linguiste-terminologue —

Le site Web officiel du gouvernement de Sainte-Lucie a fait paraître en anglais, le 31 août 2021, un communiqué titré « Saint Lucia works to institutionalize kwéyòl language » (« Sainte-Lucie travaille à l’institutionnalisation de la langue kreyòl »). Ce communiqué annonçait la tenue, le même jour, d’une « conférence virtuelle de planification de la mise en œuvre de la politique linguistique nationale ». Voici en quels termes a été consignée cette annonce qui, dans la formulation même de l’énoncé, présuppose qu’il y aurait une politique linguistique d’État à Sainte-Lucie :

« Le ministère de l’Éducation, de l’innovation, des sciences, des technologies et de la formation professionnelle, par l’intermédiaire de l’Unité de développement des programmes et des matériels (CAMDU), tiendra sa conférence virtuelle de planification de la mise en œuvre de la politique linguistique nationale le mardi 31 août 2021, de 10 heures à 13 heures.

« À ce jour, dans le cadre du programme Early Learners (ELP) de l’OECS USAID, un projet de politique a été élaboré, sur la base des réactions d’un échantillon représentatif de la société saint-lucienne.

→   Lire Plus

La politique de relance de la région est-elle à fonds perdus et contre-productive pour la croissance ?

— par Jean-Marie Nol économiste et ancien directeur de banque —

Nous connaissons depuis début 2020 une situation inédite, liée à la pandémie mondiale, qui bouleverse nos repères. Cette crise est avant tout un défi humain et surtout économique pour la Guadeloupe . Ainsi avec la révolution numérique, l’e-commerce, la robotisation, et le télétravail, l’on va bientôt assister à une transformation de l’économie guadeloupéenne à marche forcée. Dans les années qui viennent, il sera question de transformer le modèle économique en Guadeloupe pour le mettre au diapason du changement de paradigme dans le monde actuel. Un monde où la transition écologique est l’affaire de l’État, des collectivités locales, mais aussi des entreprises, des agriculteurs, des citoyens ; un monde où le numérique a réduit les distances et pose de nombreuses questions dans la sphère du travail ; un monde où les bouleversements de la robotisation, de l’e commerce et du télé-travail auront des incidences directes sur notre croissance .
C’est dans ce contexte que nous estimons que le plan de relance de la région en Guadeloupe manque d’ambition réformatrice et est trop trop beau pour être vrai.

→   Lire Plus

La statue d’une femme indigène remplacera Christophe Colomb à Mexico

À Mexico, la statue de Christophe Colomb ne reviendra pas à sa place sur une des principales avenues de la capitale : elle sera remplacée par celle d’une femme indigène. C’est la maire de la capitale mexicaine qui l’a annoncé ce week-end.

La statue de bronze de Christophe Colomb avait été retirée l’an dernier du Paseo de la Reforma pour des travaux de restauration, mais aussi pour éviter qu’elle ne soit la cible de manifestants.

La mémoire du célèbre navigateur génois est de plus en plus contestée. Aux États-Unis, ses statues ont déjà été retirées de plusieurs villes après les manifestations du mouvement Black Lives Matter et l’ouverture d’un débat sur l’époque coloniale.

La maire de Mexico y a d’ailleurs fait allusion : il y a « deux façons de voir les choses, celle de l’Europe avec la « découverte de l’Amérique », alors que sur place, il y avait des civilisations millénaires, et celle d’ici, qui voit l’arrivée d’un Européen en Amérique, la rencontre de deux mondes, suivie par la colonisation. »

Pour autant, a expliqué Claudia Sheinbaum, « nous reconnaissons le rôle joué par Christophe Colomb ».

→   Lire Plus

An Jès Pou Ayiti 

— Appel de l’U.F.M. —

Après avoir pris le temps de la concertation avec le mouvement Rasin kanpep la et les organisations féministes GADES (Groupe d’Appui au Développement du Sud d’Haïti), personnes de confiance que nous connaissons depuis longtemps, l’Union des Femmes de Martinique organise une collecte de dons jusqu’au 17 octobre 2021.

Nous souhaitons apporter une aide constructive et durable à Haïti en visant la sécurité des femmes, et l’indépendance alimentaire des familles dans la reconstruction du pays.  

Ces fonds financeront dans l’immédiat, la confection urgente des robes chasubles à Port-au-Prince afin de permettre aux femmes et enfants sans abri de se changer sans s’exposer aux viols et violences sexuelles qui sévissent et dont elles sont malheureusement victimes .

Dans un 2° temps, ces fonds seront dédiés à un programme de redéploiement des jardins familiaux et d’acquisition de semences. Ces programmes permettront une autonomie alimentaire aux familles et une indépendance financière aux femmes. 

→   Lire Plus

La rentrée scolaire et le manque d’anticipation critique du rectorat

— Communiqué du SNUEP-FSU Martinique —

Le SNUEP-FSU déplore que le rectorat n’ait pas utilisé cette période de report, pour apporter des réponses à l’inquiétude des personnels quant aux questions les plus cruciales.
Pire encore, les véritables spécialistes que sont les professeurs et leurs collègues membres des autres corps de l’Ecole (CPE et les vies scolaires, les infirmières et AESH etc.), sont écartés des réunions-commissions principales.
Et c’est bien au travers de tweets et dans la presse payante, que l’autorité académique, toujours aussi méprisante, communique, sans lever aucun flou.
Les professeurs et leurs collègues font donc leur rentrée ce jour, en proie aux mêmes difficultés non solutionnées, puisque le rectorat fuit ses responsabilités.
Dans les lycées professionnels, le problème des périodes de formation en entreprise (PFMP), où le passe sanitaire et la vaccination sont exigés, se posera rapidement. (Il en est de même pour les sorties scolaires et les voyages pédagogiques à venir).
Par exemple, comment va-t-on devoir faire, dans les restaurants d’application ?
Le SNUEP-FSU rappelle que dans le cadre de l’obligation scolaire, tous les élèves, quel que soit leur statut vaccinal, doivent pouvoir mener à bien leurs enseignements, dans leurs lieux de formation.

→   Lire Plus

Une rentrée contre l’éducation

Distanciel, « hybridation », micro-groupes…

— Comuniqué de la CGTM Educ’Action —

Les mesures de « rentrée » annoncées pour la Martinique (report, « hybridation renforcée», présentiel quasi nul, néga­tion du risque épidémique dans les établissements…) ne trompent pas les personnels : encore une fois Blanquer et ses représentants du rectorat utilisent la stratégie du choc :

profiter de la situation pour imposer leur école libérale-autoritaire.

Ces mesures de pseudo-rentrée plongent personnels, élè­ves et familles dans le casse-tête et le bricolage perma­nents, encore pire qu’au retour des vacances de Pâques, en s’appuyant sur un double mensonge : la « continuité pé­dagogique » et son moyen : le « distanciel ».

L’éducation, processus collectif, ne peut en aucun cas se faire à distance.

La relation pédagogique entre un·e enseignant·e, les élè­ves et les connaissances n’a rien à voir avec un face à face décontextualisé : elle s’inscrit dans des lieux, des es­paces, des corps, des voix ; elle se nourrit du collectif, elle s’incarne dans les souvenirs de jeux, des murs décorés, des larmes, des rires et des silences… Ces mesures de pseudo-rentrée n’ont rien de sanitaire : elles sont politiques et s’inscrivent dans une stratégie ré­fléchie de destruction systématique du service public d’éducation.

→   Lire Plus

Fracture numérique : l’illectronisme touche 17% de la population selon l’INSEE

Ne pas avoir accès à Internet ou ne pas savoir utiliser les outils numériques représentent un handicap pour près de 17% de la population française, selon une étude de l’Institut national de la statistique et des études économiques (nouvelle fenêtre) (INSEE). Cet illettrisme numérique, appelé « illectronisme » touche en particulier les populations les plus fragiles.

L’illectronisme, inhabileté numérique, illettrisme numérique, ou encore illettrisme électronique, est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

Définition

On peut recenser deux types de difficultés éprouvées au niveau de la lecture et de l’accès aux ressources électroniques :

celles qui sont liées à la pratique et à la manipulation de ces nouveaux outils;
et celles qui sont liées au contenu et à la vérification des informations véhiculées.
Des difficultés duales sont liées à l’écriture et diffusion de ressources.

L’illectronisme résulte aussi de craintes ou aversions. Pour certains, l’internet reste une arme.

→   Lire Plus

Cuba : l’explosion des cas de Covid-19 déstabilise l’île

Malgré le développement de deux vaccins localement, le taux de vaccination parmi la population reste faible et le pays connaît une vague épidémique record depuis juillet. L’arrêt du tourisme et l’embargo imposé par les États-Unis depuis 1962 compliquent la donne pour l’économie et le peuple cubain.

À Cuba, les écoles ne rouvriront pas leurs portes avant que les enfants âgés de 2 à 18 ans ne soient vaccinés. Cette décision des autorités cubaines révèle le contexte actuel dramatique vécu sur l’île depuis juillet avec un nombre record de cas positifs de Covid-19 et de décès liés au virus. Le pays avait été relativement épargné jusqu’ici par la pandémie.

Le nouveau volet de la campagne de vaccination à destination des plus jeunes a commencé le 3 septembre alors que Cuba a pris un retard dans ses objectifs. En effet, le gouvernement avait annoncé vouloir atteindre 70 % de sa population vaccinée pour la fin du mois d’août. Mais ce taux atteint à peine environ 34 %. Soit plus de 3 millions de personnes pour près de 11 millions d’habitants.

Deux vaccins locaux

Au contraire de la France, Cuba peut se targuer d’avoir développé deux vaccins contre le virus du Covid-19 : Abdala et Soberana.

→   Lire Plus

Mobilisation de soutien aux femmes afghanes

— Communiqué de Culture Égalité —

Dénoncer ! Oui, !! Dénoncer encore et toujours toute atteinte à la liberté, aux droits les plus élémentaires des femmes, en quel que lieu qu’elles se trouvent, c’est cela notre vocation.

Les droits des femmes, de façon générale, restent précaires voire menacés. Nous devons rester vigilantes. La preuve : en Afghanistan, l’histoire se répète avec ce retour des Talibans au pouvoir.

Répondant à l’appel à la mobilisation internationale en solidarité avec les femmes afghanes et le peuple d’Afghanistan lancé par la Marche Mondiale des Femmes, l’association Culture Égalité, le Mouvement du Nid et l’association Kap Caraïbe, se sont mobilisées ce mercredi 1er septembre, sur le front de mer de Fort-de-France. Environ une quarantaine de personnes réunies, dans le respect des gestes barrière. Avec des banderoles violettes aux inscriptions féministes, des pancartes exigeant le respect des droits des femmes et une seule volonté : élever leur voix afin de manifester leur solidarité avec les femmes Afghanes, qui, depuis ce funeste dimanche 15 août, redoutent l’utilisation de la charia contre leurs libertés : interdiction de travailler, de se déplacer seule, mariages forcés, port de la burqa…

D’une seule voix, les personnes présentes ont dit leur indignation face à la souffrance et à l’atteinte à la dignité des Afghanes.

→   Lire Plus

Le climat ne peut pas attendre la fin de la pandémie de Covid-19, alertent 220 journaux médicaux dans un éditorial inédit

« Malgré la préoccupation légitime pour le Covid-19, nous ne pouvons pas attendre que la pandémie soit terminée pour réduire rapidement les émissions » de gaz à effet de serre, insistent les auteurs.

L’urgence climatique demeure. Malgré la pandémie de Covid-19, le monde ne peut pas différer les mesures « urgentes » à prendre contre le réchauffement climatique et la destruction de la nature, qui menacent la santé humaine, plaident lundi 6 septembre les principaux journaux médicaux de la planète, dans un éditorial sans précédent.

« La santé est déjà altérée par l’augmentation de la température mondiale et la destruction de la nature », écrivent les rédacteurs en chef d’une vingtaine de revues prestigieuses dont The Lancet, le British Medical Journal ou le National Medical Journal of India. Avec une augmentation d’environ 1,1 °C depuis l’ère pré-industrielle, les conséquences sur la santé des humains sont déjà importantes.

Des conséquences pour la santé

« Les températures plus élevées ont entraîné une augmentation des cas de déshydratation et de problèmes rénaux, de tumeurs dermatologiques malignes, d’infections tropicales, de problèmes mentaux, de complications de grossesses, d’allergies et de mortalité, et de morbidité cardiovasculaire et pulmonaire », souligne cet éditorial publié dans 220 journaux médicaux.

→   Lire Plus

Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme du 6 au 12 septembre 2021

La 8ème édition des Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme (JNAI) initiées par l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme portera cette année encore, dans le contexte de sortie de la crise sanitaire, un nécessaire coup de projecteur sur la réalité de l’illettrisme et sur les moyens d’agir collectivement, face à l’isolement des personnes qui y sont confrontées. Elles permettront de faire mieux connaître les actions à destination de celles et ceux qui sont en difficulté avec les compétences de base. La période que nous venons de traverser a mis en lumière les fragilités et la nécessité de poursuivre l’effort massif de formation aux savoirs de base pour que la relance profite à tous et que chacun puisse se réaliser, particulièrement les plus jeunes d’entre nous.

Toute la jeunesse pourrait être fragilisée au sortir de cette crise sanitaire et cela est particulièrement vrai pour les jeunes en grande difficulté avec les compétences de base, pour qui cette longue période d’isolement peut empêcher, freiner les possibilités de bénéficier d’une solution d’accompagnement adaptée. Aujourd’hui dans notre pays, 4,6 % des jeunes sont en situation d’illettrisme.

→   Lire Plus

Les rêves réalisés de Maryse Condé

— Par Gladys Marivat(Collaboratrice du « Monde des livres ») —

L’écrivaine antillaise poursuit son œuvre par une réécriture de la Bible transplantée en Guadeloupe, « L’Evangile du nouveau monde ». Où celle qui a passé sa vie aux quatre coins du monde apparaît plus libre et plus confiante dans l’avenir que jamais

Ce livre sera son dernier… mais ce n’est pas la première fois qu’elle le dit. Déjà en 2015, Maryse Condé annonçait dans un entretien au « Monde des livres » que Mets et merveilles (JC Lattès) devait clôturer son œuvre. En cause : la maladie qui altère sa voix et sa vue, et l’empêche de taper à l’ordinateur (elle est née en 1937). Deux ans plus tard paraissait Le Fabuleux et Triste Destin d’Ivan et Ivana (JC Lattès), inspiré des attentats de janvier 2015. Et aujourd’hui, L’Évangile du nouveau monde, sa réécriture du Nouveau Testament, transplanté en Guadeloupe.

« Il y a longtemps, j’ai lu Caïn [Seuil, 2011], la relecture de la Bible de José SaramagoJ’ai eu envie de faire comme lui, mais je n’ai pas osé.

→   Lire Plus