“Alarmes, etc” : un ton en dessous !

— Par Roland Sabra —

alarmes_etc-3En 2012 elle nous présentait “Batailles”, en 2013 c’était “Théâtre sans animaux“, cette année elle nous a proposé “ Alarmes, etc.” “Elle”,  c’est Julie Mauduech et sa compagnie “Les comédiens”. Trois pièces issues du théâtre à sketches, ce théâtre souvent humoristique qui se moque de nos travers. “Alarmes” est une pièce de Michael Frayn composée de huit scénettes. Julie Mauduech en a retenu six et le spectacle commence avec celle qui donne son nom à l’ensemble et qui se veut une satire de notre asservissement à ces machines qui envahissent notre univers quotidien. Du presse-purée de Moulinex qui “libère la femme”, dans les années cinquante du siècle dernier, à nos addictions actuelles à l’Internet et aux smartphones le chemin est le même, celui qui conduit des mirages de l’émancipation aux sombres élans de l’aliénation. “Chambres doubles” et “Faux départ” relèvent une critique amusée du tourisme de masse que l’on entasse chaque soir dans des hôtels en tout point identiques à ceux de la veille et à ceux du lendemain. Deux monologues sont intercalés : “Rien à voir”  relate les folles consignes d’une hôtesse de l’air avant le décollage et “Glassnost” les déboires d’une comtesse, mais ce pourrait être un politicien, qui lit, sur un téléscripteur dissimulé, un discours qu’elle n’a pas écrit et qui est détourné par l’employé qu’elle a licencié abusivement. C’est l’exercice le plus difficile. Les comédiens qui s’y sont risqués sont méritants mais le résultat est quelque peu décevant. C’est d’ailleurs la tonalité générale du travail présenté à Fort-de-France, qui semblait bien moins abouti que les deux propositions précédentes. Un manque de travail et de préparation qui pèse sur l’ensemble et une énergie qui se disperse sur des détails en négligeant la direction d’acteurs. Il faut dire que la représentation vue était la “deuxième”, souvent la plus difficile, la tension de la veille, celle de la première étant retombée un relâchement gagne le plateau. Cela étant d’une manière plus générale nous serions enclins à penser que Julie Mauduech n’est pas dupe de cet inaboutissement comme semble en témoigner son peu d’empressement à soumettre son travail à celui des critiques.

La pièce a déjà été montée plusieurs fois:

Et si comparaison n’est pas raison on peut voir ci-après, pour ce faire une idée du contenu de la pièce la captation de la mise en scène de Stéphane Meldegg avec Roland Giraud

Fort-de-France le 20/05/2015,

R.S.

 “Alarmes, etc”Textes de Michael Frayn

Mise en scène : Julie Mauduech

Avec Marisa Gauthier , Virgil Venance, Soria Belghorze, Prisca Toussay , Lila Moreigne , Pascale Richard , Lionel Rosalie, Frederic Dutheil, Dominique Douces , Virginie Deridet , Guillaume Stolhz