Tag Archive for racisme

Psychopathologie du racisme : le cas Ralf Gonflant

hopital-de-jourUn rapport presque imaginaire du docteur Nimbus

« La haine n’est qu’une défaite de l’imagination », Graham Greene.

Ralf Gonflant (le nom est changé) est venu nous consulter à la demande de la justice après avoir fait l’objet de plusieurs plaintes portant sur des agressions à caractère raciste. C’est un homme dans la force de l’âge appartenant à la classe moyenne supérieure, un intellectuel qui exerce sa profession avec succès, tout en menant parallèlement une carrière artistique qui lui a conféré une renommée dépassant le cadre étroit de l’île où il est né et où s’est déroulée toute sa carrière.

Ce patient est métissé. Psychothérapeute mais jamais auparavant confronté à la pathologie du racisme, ce fait m’a tout d’abord surpris. Il me semblait qu’un métis devait moins que tout autre succomber à ce mal. N’est-il pas lui-même, fruit de l’union de plusieurs races, l’incarnation du caractère artificiel de leur séparation ?…

Lire Plus =>

#TousUnisContrelaHaine : une campagne choc pour lutter contre le racisme

actes_menaces_racistes-1VIDÉO – Avec six spots mettant en scène des agressions racistes et antisémites, le gouvernement lance ce dimanche une campagne de sensibilisation pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.

«Le racisme, l’antisémitisme, les actes antimusulmans, ça commence par des mots, ça finit par des crachats, des coups, du sang». C’est sur ce message que se terminent six vidéos mettant en scène des agressions racistes ou antisémites. À la veille de la journée mondiale pour l’élimination de la discrimination raciale, le gouvernement a lancé une campagne choc intitulée #TousUnisContrelaHaine pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience.

Ici une tête de porc sur la grille d’une mosquée. Là, un jeune Noir roué de coups. Là encore, un tag «mort aux Juifs» sur une porte de synagogue. Inspirées de faits réels, ces séquences de trente secondes sont toutes construites de la même manière: une agression filmée avec un smarphone, avec en fond sonore une conversation, relayant des clichés racistes couramment véhiculés sur la communauté concernée.…

Lire Plus =>

Pour une répression juste des propos racistes

—Par un COLLECTIF —

licra-2TRIBUNE La haine raciste ne doit pas être traitée comme un délit d’exception qui serait l’expression d’une simple opinion. Elle mérite une véritable réponse pénale, efficace et rapide.

Depuis son annonce par le gouvernement, le projet de sortir les délits de propos racistes de la loi sur la presse de 1881 pour les insérer dans le code pénal est l’objet de vives attaques, venant du camp même des antiracistes. Il s’agirait là d’une loi d’émotion, en réponse aux tragédies du mois de janvier, d’une atteinte à la liberté d’expression, d’une mesure inefficace. Aucune de ces critiques n’est pourtant fondée. En premier lieu, il faut rappeler qu’il ne s’agit pas là d’une réaction politique au traumatisme de Charlie. C’est notamment une revendication très ancienne de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), qui, dès les années 90, portait le projet de sortir de la loi de 1881 sur la presse pour mieux lutter contre le racisme.…

Lire Plus =>

En Afrique du Sud, une xénophobie largement banalisée

— Par Sébastien Hervieu —
xeno_afrik_sud-2Sa présence aurait valu tous les démentis. Lui qui dénonçait une « distorsion délibérée » de ses propos. Pourtant, au milieu des quelques milliers de manifestants, ce jeudi 16 avril, dans les rues de Durban, dans l’est de l’Afrique du Sud, point de roi des Zoulous. Entre les nombreux drapeaux de pays africains, personne n’a vu Goodwill Zwelithini brandir une pancarte « Phansi nge Xenophobia » (« A bas la xénophobie ») ou crier « Hlanganani maAfrika » (« Africains unis »).

Cette foule continuera donc de retenir que le chef traditionnel des 12 millions de Zoulous, ultramajoritaires dans cette région côtière, est à l’origine de cette nouvelle flambée xénophobe. En zoulou dans le texte, c’est lui qui a demandé fin mars aux « étrangers de faire leurs bagages et de retourner dans leurs pays ».

S’ensuivirent deux semaines de confrontations avec les étrangers dans la cité portuaire et ses banlieues pauvres. Bilan officiel à ce stade : cinq morts.…

Lire Plus =>

Etats-Unis: combien de Noirs meurent sous les balles des policiers?

— Par Marie Le Douaran —
president_noir_liberte_whiteUn homme noir a été abattu par un policier mardi. Derrière certaines affaires médiatisées, de nombreuses autres se cachent sans qu’aucun fichier national ne les recense officiellement.

Walter Scott a été abattu mardi de plusieurs balles dans le dos par un policier en Caroline du Sud. Début mars, un SDF était tué par un policier à Los Angeles. En novembre dernier, Tamir Rice, 12 ans, mourait d’une balle tirée par un officier de police à Cleveland. En juillet, Eric Garner a succombé après avoir été étranglé par un policier lors de son arrestation, à New York. Ces morts, causées par les forces de police américaines, ont un point commun: elles ont été filmées par des passants et diffusées sur Internet. Autrement dit, dans le monde entier.

La vidéo n’est pas le seul canal de médiatisation des affaires de brutalité policière: un lieu symbolique comme Ferguson -où Michael Brown, un Noir, a été tué par un policier blanc en août 2014-, l’absence de poursuite contre les policiers comme dans les affaires Brown et Garner, la mobilisation sur les réseaux sociaux, le fait que les victimes soient noires et les policiers blancs…

La partie émergée de l’iceberg médiatique

Ce week-end, un autre Noir, Justus Howel, 17 ans, a été tué de deux balles dans le dos par un policier, à Chicago.…

Lire Plus =>

Racisme et militarisation : la face cachée de la police américaine

— Par Charlotte Recoquillon. Infographie : Marianne Boyer.—

police_usLa scène a été filmée par un témoin. « Je ne peux plus respirer », répète Eric Garner, au sol, alors qu’un policier lui serre la gorge. Ce seront les derniers mots de cet homme noir accusé de vendre des cigarettes de contrebande. Le policier, lui, n’a pas été inculpé ; ainsi en a décidé un grand jury, mercredi 3 décembre. Une décision qui a fait descendre des centaines de New Yorkais dans la rue pour protester contre ce qu’ils estiment être une énième bavure policière impunie.

En août, c’était un adolescent, noir lui aussi, qui avait été abattu par un policier à Ferguson, dans le Missouri. La mort de Michael Brown avait suscité de violentes confrontations entre les manifestants et les forces de l’ordre, tout comme la décision du grand jury de ne pas poursuivre le policier auteur des tirs. Et à Cleveland, la semaine passée, c’est un enfant de douze ans, Tamir Rice, qui a été tué par la police.…

Lire Plus =>

États-Unis : un policier tue un homme noir de huit balles dans le dos

— Par Valérie Samson —assassinat_dun_noir

Un officier de police a été arrêté et inculpé pour meurtre, mardi, en Caroline du Sud, après la diffusion d’une vidéo le montrant abattre un homme, apparemment non armé, qui prenait la fuite.

Selon le Washington Post et plusieurs médias américains, un officier de police de North Charleston, en Caroline du Sud, a été arrêté et inculpé mardi après-midi pour le meurtre de Walter Scott, un homme noir d’une cinquantaine d’années, qu’il aurait tué de huit balles tirées dans le dos.

L’annonce a fait l’objet d’une conférence de presse conjointe du maire et du chef de la police de la ville. Ce dernier, Eddie Driggers, a conclu par ces mots graves: «C’est un jour tragique pour nombre d’entre nous. Un jour tragique.»

Plusieurs médias américains diffusaient mardi des images extraites d’une séquence vidéo de la scène. Celle-ci se déroule dans un jardin public. On y voit un officier blanc, identifié comme étant Michael Thomas Slager, immobile, mettre en joue et ajuster son tir, alors que Walter Scott, en jogging noir et T-shirt vert, s’éloigne de lui en courant.…

Lire Plus =>

Hommage à Michael Brown : Américain, jeune, Noir et mort

— Par Lucien Cidalise-Montaise —

mikael_brownNoir, la couleur qui tue!

« Croyant éphémère « .Chaque fois que l’actualité cible un événement meurtrier ou simplement malheureux survenu à un être humain, à des êtres humains, je suis touché, peiné, révolté. Ce contrat à durée déterminée que j’ai passé avec la petite Histoire me permet de « zapper » avec elle. Passer d’une religion à une autre sans préjuger de la meilleure. Toutes prétendent qu’elles le sont et se font la guerre par États interposés, quelque fois camouflés. Tous ces gens, musulmans, chrétiens, juifs, hindouistes… parlent toujours de Dieu sans trop s’encombrer des ravages provoqués par cette soumission primaire. Le désir qu’ils ont d’approcher et d’atteindre le « Royaume de Dieu » est si intense qu’ils s’entre-tuent pour en avoir la primeur. …

Lire Plus =>

Haine raciste à la Une

A droite, on ne se précipite pas pour défendre Najat Vallaud-Belkacem

haine_a_la_une— Par Laure EQUY —
La ministre de l’Education nationale est violemment attaquée à la une de «Valeurs actuelles». Certains élus de droite sont gênés par ce flot de critiques, sans pour autant mettre en cause leur camp.

Evidemment personne, à droite, ne reprendra à son compte la couverture de Valeurs actuelles qui s’en prend violemment à Najat Vallaud-Belkacem, la rebaptisant «l’ayatollah» et la «ministre de la rééducation nationale». Ils ne sont pas nombreux non plus à condamner spontanément cette une, tandis que la ministre a reçu «le soutien de tout le gouvernement» ce mercredi.…

Lire Plus =>

Rien à voir ? D’Ilan à Darius

lynchage

— Par Eric FASSIN Sociologue, université Paris-VIII —

Mardi 17 juin, quatre jours après le lynchage d’un Rom de 16 ans venu de Roumanie retrouver sa famille, et au lendemain de sa médiatisation, «le président de la République exprime son indignation» : «Ces actes sont innommables et injustifiables. Ils heurtent tous les principes sur lesquels notre république est fondée.» Mais de quels principes s’agit-il ? Comme le relève le New York Times, François Hollande ne qualifie pas l’agression de «crime raciste»(hate crime). De fait, dans son communiqué, comme dans les déclarations du ministre de l’Intérieur et du Premier ministre, le même jour, le mot «Rom» n’apparaît jamais, non plus que la nationalité de la victime ; il n’est question que d’un «jeune adolescent».

S’agirait-il d’un simple fait divers ? La procureure de la République de Bobigny y insiste : «Ce drame n’est pas réductible à un antagonisme entre deux communautés.» En effet, «le mobile», «c’est la vengeance privée», après un cambriolage dont l’adolescent serait «l’auteur désigné par la rumeur».…

Lire Plus =>

Patrick Chamoiseau : « Les racistes n’ont plus de refuge »

La ministre de la justice, Christiane Taubira, a été victime d'insultes racistes à répétitions. Ces attaques n'ont pas suscité, dans un premier temps, d'émotion particulière dans la classe politique. Assiste-t-on à une libération et une banalisation de la parole discriminatoire ? L'écrivain Patrick Chamoiseau, prix Goncourt 1992, s'inquiète de cette prégnance du discours d'extrême-droite. Mais le Martiniquais voit également dans cette outrance verbale, cet accès réactionnaire une raison d'espérer.