Musiques

La légende du country Glen Campbell est décédée

La légende de la musique country Glen Campbell, interprète notamment de « Rhinestone Cowboy » et qui a vendu des millions d’albums au cours de sa longue carrière, est décédé à 81 ans, a annoncé sa famille mardi.

« C’est avec le coeur très lourd que nous annonçons le décès de notre cher mari, père, grand-père et légendaire chanteur et guitariste », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Campbell souffrait de la maladie d’Alzheimer.

Le chanteur, habitué à figurer dans les classements des meilleures ventes aux Etats-Unis et au Royaume-Uni dans les années 1960, avait publié en juin son dernier album, intitulé « Adios ».

La grande dame de la country, Dolly Parton a rendu hommage à « l’une des plus grandes voix de tous les temps » sur Twitter. « Je t’aimerai toujours Glen ! ».

A ses débuts Glen Campbell, avait joué pour les stars Elvis Presley et Frank Sinatra et avait accompagné en tournée les Beach Boys lorsque le chanteur Brian Wilson avait pris ses distances avec le groupe pour quelques temps.…

Lire Plus =>

Jeanne Moreau au théâtre, l’essence d’une comédienne exigeante

Par Fabienne Darge

Si le parcours de nne Moreau au cinéma est impressionnant, c’est au théâtre que l’on pouvait sans doute le mieux sentir l’essence d’une comédienne insoumise et exigeante.

Une reine, impériale et libre. Abîmée, blessée et somptueuse tout ensemble… Si le parcours de Jeanne Moreau au cinéma est impressionnant, c’est au théâtre, où elle a débuté et où elle n’a cessé de revenir, que l’on pouvait sans doute le mieux sentir l’essence d’une comédienne insoumise et exigeante. C’est au théâtre que l’on avait sa présence réelle, son corps, son être tout entier et sa voix, cette voix à la fois grave et caressante, ensorcelante, troublante, qui condensait ce qu’elle était.

Une femme absolument libre, seule en scène et qui, par la magie d’une voix, tient le spectateur captif, ensorcelé, c’est ce qu’elle fut dans un spectacle d’anthologie, Le Récit de la servante Zerline, d’après Hermann Broch, par le regretté Klaus Michael Grüber.

Lire aussi : Mort de Jeanne Moreau, grande comédienne et personnalité insoumise

La Moreau y fit sentir comme aucune autre le poids d’une vie de femme et celui du temps.…

Lire Plus =>

Jazz Night 7ème édition dans les jardins du parc culturel A. Césaire

22 juillet 2017 de 19h à 1h du matin

Table 30€, Gradins et Pelouse 25€
Rendez-vous Musique et Découverte Culinaire
Niché dans les jardins, sous les étoiles flottera comme un air de dolce vita.
Au menu 6 groupes venus d’ici et d’ailleurs :
Jessica VAUTOR Little Jessie on the shore (Martinique /USA). Retour au pays natal d’une voix martiniquaise.Jessica revisite l’âge d’or de la Bossa-nova teinté de sonorités caribéennes.
Un voyage inspirant autant l’écoute qu’une danse.
Joachim DESORMEAUX AND FRIENDS Un Jazz Mutant (Martinique/Guadeloupe/Réunion). Une jolie gamme de couleurs et d’arômes jazz, matinée de poésie, au rendez-vous de cette soirée ; avec A.DOLMEN, T. VATON, B.POULOT, J.BERNARD.
Sébastien DRUMEAUX QUINTET Fos é Lanmou Un parcours initiatique musical (Guadeloupe/Martinique). A travers son dernier opus, il pose ses racines créoles, empreintes de gwo ka traditionnel, de soul, de pop, hip hop et de jazz. Artiste pluriel, il nous propose un hommage à ses diverses influences.
Max TÉLÈPHE et Guy Marc VADELEUX QUARTET Mizik ké tombé !

Lire Plus =>

Festival Art et Musique

1er & 2 juillet 2017 au Diamant

Les 1 & 2 juillet 2017, le Diamant en Martinique devient un festival musical et une galerie d’art en plein air. Le tout premier événement de ce genre en Martinique. Entrée gratuite les 1 & 2 juillet
Le vendredi 30 juin, « private party » de 19h30 à 21h30 suivi de la soirée « Silence on danse »

La scène musicale pendant 2 jours avec :
Alfred Varasse, Tambou-tche / Supa Maya / Muryel / Vio / Dave / Eddy Borderan / Terry Fox / Marika / Phil / Chanto / Djeelay / Sara Carter / Lima et Panik J / Boogie Flaha NegBeni / Rénel / Indeez West / Eric Ildefonse /Alfred Varasse, Ladja O jazz / Jean Jean Roosevelt / Rony Théophile / Pom Kanel et ses 35 artistes / et pour la 1ère fois en Martinique, Silence Event présente « Silence on danse » avec 3 DJ qui mixent en même temps devant le public muni d’un casque.…

Lire Plus =>

JazZ à la PoiNTe : Grégory Privat

Samedi 24 juin 2017 à 20h

Né en Martinique au mois de décembre 1984, Grégory Privat est le fils du pianiste José Privat, connu pour sa participation au groupe antillais Malavoi. Attiré par le piano, il suit des cours particuliers dès l’âge de six ans et consacre dix années à un apprentissage classique avant de se tourner vers le jazz et les techniques d’improvisation. Étudiant en école d’ingénieur à Toulouse, il s’échappe le soir pour jouer en petite formation dans les clubs de la ville.

C’est ensuite à Paris que Grégory Privat, diplôme en poche, continue d’assouvir sa passion pour la scène. Avec le groupe TrioKa, il explore pendant une année les liens entre le jazz et la musique caribéenne à base de ka, instrument de percussion traditionnel. Durant cette période, à la fin des années 2000, le pianiste croise le chemin d’autres musiciens tels Jacques Schwarz-Bart, Stéphane Belmondo, Guillaume Perret ou Sonny Troupé.

Désireux de se positionner, Grégory Privat s’inscrit à des compétitions de piano, ce qui lui vaut d’obtenir deux places de demi-finaliste au concours du Festival de jazz de Montreux, en 2008, puis au Concours Martial Solal, en 2010.…

Lire Plus =>

Tous pour la Musique!

TRIBUNE. Chaque année, le 21 juin, la musique réussit un tour de force dont aucun parti politique ne pourrait rêver : les rues sont encombrées de partisans en liesse, unis malgré la grande variété de leurs pratiques, de leur âge ou de leur origine, dans un grand moment de fraternité spontanée.

Alors que la France a refermé, au soir du dimanche 18 juin, des mois de batailles électorales qui ont ravivé ses cicatrices profondes, la Fête de la musique offre l’espace d’une nuit l’occasion pour toute la population d’oublier quelques instants ses différences et ses divergences.

Cependant, cet élan est éphémère. La Fête de la musique offre certes un espace à la musique, mais elle l’enferme en même temps dans un lieu et dans un temps. La musique ne risque-t-elle pas de devenir un art qui ne se partage qu’une nuit par an ? Dès le 22 juin, le projecteur s’éteindra, laissant de côté les milliers d’initiatives qui émergent à travers tout le territoire et qui, pour faire parler d’elles, devront attendre l’année prochaine.…

Lire Plus =>

Fête de la musique 2017. Le programme à Fort-de-France.

1. Place Fabien VERONIQUE / Angle Rue Perrinon- 18h à 22h
Alfred VARASSE-Percussion

2. Théâtre Municipal – Récital Classique
17h30 – 21h

3. Place de l’enregistrement- Cour Perrinon
Steel Pan – Saxophone- Clarinette- Atelier du SERMAC- 16h-20h

4. Salles des pas perdus –Centre culturel Camille DARSIERE
Mise à disposition du piano -10h à 20h

5. Intérieur Centre commercial Cour Perrinon
L’univers du Tango- Association de TANGO 18h30-20H30

6. Jardin du Parc Aimé Césaire
Percussion Afro Cubaine- Atelier SERMAC- 17h30-20h

Lire Plus =>

Ahmad Jamal pianiste et marseillais de cœur

— Entretien réalisé par Fara C.—

L’humble et radieux maestro, Ahmad Jamal (au centre), entouré par le charismatique slameur poète Abd Al Malik, et la chanteuse Mina Agossi. Pour un acte de partage musical et humain inoubliable. Valéry Duflot.

En prélude au Festival Jazz des cinq continents, et bientôt à Jazz à Vienne, le pianiste de génie présente le radieux CD Marseille. Entretien avec ce géant du jazz et son invité Abd Al Malik.

En avant-première du fameux Festival Jazz des cinq continents de Marseille (FJ5C), le pianiste et compositeur culte américain Ahmad Jamal, bientôt 87 ans, d’une créativité sémillante, a présenté son nouvel album, Marseille, lors de deux concerts dans un Opéra de Marseille archicomble, où le festival avait convié 300 jeunes des quartiers dans le cadre d’actions culturelles. Aux côtés de l’humble et radieux maestro, son triangle d’or (le contrebassiste James Cammack, le batteur Herlin Riley et le percussionniste Manolo Badrena), le charismatique slameur poète Abd Al Malik, et, avec la grâce d’une princesse yoruba, la chanteuse Mina Agossi.…

Lire Plus =>

Fête de la musique. Faites de la musique!

Mercredi 21 juin 2017

Programme Martinique ci-dessous.

La Fête de la musique a lieu à travers le monde le 21 juin, principalement le soir et la nuit jusqu’au lendemain matin. Elle est actuellement célébrée dans une centaine de pays. Divers festivals de musique locaux qui se déroulaient ce jour de solstice participent aujourd’hui à cette fête populaire.

Elle est parfois connue aussi sous le nom World Music Day (Journée mondiale de la Musique) bien que le nom français soit aussi souvent utilisé dans certains pays anglophones (en même temps que Make Music!, traduction littérale de « Faites de la musique ! ») ou germanophones, ou bien sous des noms traduits littéralement comme Fiesta de la música (espagnol), Festa della Musica (italien), Święto Muzyki (polonais), Praznik Muzike (bosnien) ou encore Dünya Müzik Günü (turc), avec des logos similaires graphiquement à ceux utilisés en France pour les festivités affiliées au programme français.…

Lire Plus =>

« Impwovizion » : lyannaj de musiques improvisées

Du 14 au 24 juin 2017 en Martinique

« Impwovizion » est un chantier trasartistique transatatlantique imaginé et conduit , en co-direction artistique par Luther François , association Nomad Martinique et la compagnie Bernard Lubat, association Uzeste Musical Nouvellle – Aquitaine. où il s’agit de réaliser entre artistes,créateurs, musiciens, des œuvres collectives, qui interfèrent, interprètent les relations entre Jazz Musiques improvisées, paroles et silences .

La démarche est d’associer Musiques et textes , écrit et oral comme pour interpeller , investir de nouveaux espaces imaginatifs et se faisant , interroger et mettre en évidence le processus de la créolisation tel que l’a pensé le Poète du Tout Monde et de la Relation Edouard Glissant

Voir le programme



Lire Plus =>

JazZ à la PoiNTe : Nicolas Lossen

Samedi 17 juin 2017 à partir de 14h

Jazz à la Pointe de retour à la plage le 17 juin 2017 se couple avec ‘MADIN KITE MASTER’ dès 9h.

Le mot de Nicolas Lossen, auteur compositeur, à l’initiative de JazZ à la PoiNTe:

Bonjour à tous, je ne me suis jamais vraiment exprimé sur cette question: il faut qu’on sache conquérir les moyens de notre subsistance quand ils n’existent pas encore ou qu’ils sont insuffisants.
Avec Jazz à la Pointe, je cherche à créer un réseau indépendant de diffusion d’artistes, géré par les artistes, à la manière des artistes, dans des conditions respectueuses des artistes, et pour le bien du plus grand nombre. Le concert de Samedi dernier au Sax était notre première action concrète de mise en réseau : Jazz à la Pointe a déménagé au Village de la Poterie, pour une série de concerts ultra intimistes dans des formules inédites; c’est une action qui a été rendu possible grâce au soutien de la DAC.…

Lire Plus =>

Décès du musicien cubain Ernesto Tito Puentes

— Par Laurence Mauriaucourt —
Le chef d’orchestre et trompettiste virtuose cubain Ernesto « Tito » Puentes, âgé de 88 ans, est décédé ce jeudi matin à Montpellier, où il s’était installé, a annoncé son manager, Jean-Louis Perrier. La Fête de l’Humanité perd un ami.

Né le 7 novembre 1928 à La Havane, « Tito » avait débuté avec ses deux oncles trompettistes en soufflant dans un cornet bricolé. Musicien surdoué, il se fait connaître dans le Cuba des années 1940 avant d’acquérir une renommée internationale, avec plus de 200 albums à son actif comme artiste interprète ou soliste, nourri de multiples influences.

« Quand j’ai fait du jazz, mes compatriotes me disaient que je n’étais plus cubain, mais jazzman. Aujourd’hui on me dit salsero… Et je préfère le terme musique afro-cubaine plutôt que salsa qui me semble quelque peu impropre mais surtout qui est un terme inventé par les Américains… […] Moi, je dis que je suis musicien. J’essaie d’intégrer dans ma musique des influences européennes et africaines… Ma musique est plurielle », disait-il.…

Lire Plus =>

Concert musique classique à l’église de Briant (Fort-de-France)

Dimanche 11 Juin 2017 à 15h30 – entrée libre

Ensemble instrumental Rolant Jolet
Violonistes : Roland Jolet, Germain Beaubrun, Annie Signoret, José Raso, Marguerite Louiset, Xavier Chevallier
Pianiste : Frédérique Angama
Flûtiste : Valérie Ladrat
Cantatrice : Anne Marie Beaubrun

Programme

Jésus que ma joie demeure de J. S. Bach
Ave verum de Mozart
Canon de Pachelbel
Lascia ch’io Pianga de Haendel
Ave Maria de Schubert
Aria de J. S. Bach
Ave Maria de Saint-Saëns
Vierge Marie de Francis Lopez
Sérénade de Schubert
Panis Angelicus de César Franck
Adagio d’un concerto pour hautbois d’Albinoni
Laudate Dominum de Mozart
Petite musique de nuit de Mozart
La Pioggia de Vivaldi
Gardellino de Vivaldi

Durée : environ 1h30
Renseignements :
0696 259186 (Roland JOLET)
0596 64 33 79 (église de Briant-Saint…

Lire Plus =>

Première édition de « Jazz à la Pointe » au Village de la Poterie.

Samedi 10 juin 2017 20h Village de la Poterie

Frantz Laurac (Piano) et Gabriel Cibrélis (Balafon / percussions), présentent un duo inédit en toute intimité.

Dans la limite des places disponibles – Réservation conseillée *

Frantz Laurac : J’ai commencé le piano à l’âge de 5 ans parce que ma mère était professeur de musique. Ma grand-mère dirigeait une chorale au François (Martinique) qu’elle avait formée. On est une famille de musiciens. Ensuite, au collège, je me suis rendu compte que j’entendais la musique. On m’a pris en option musique et je suis resté dans ce cursus. Au lycée, j’ai pris des cours avec Valérie Pelrose (professeur à l’école Suzuki). Après l’option musique, je me suis inscris au CAPES d’éducation musicale à Paris mais ça correspondait pas à ce que je recherchais. J’ai changé de voie et je suis devenu musicien professionnel……

Lire Plus =>

L’œuvre de Césaire à l’espace Niemeyer

— Par Fara C —
Débat et concert Debout dans les cordages, avec le duo Zone libre et le rappeur Marc Nammour.

Dans le cadre du cycle Des lendemains qui chantent, fêtant les 80 ans du Front populaire et conjuguant patrimoines musicaux, poésie et histoire, l’espace Niemeyer accueille un débat-lecture présenté par Zebrock et célébrant l’œuvre d’Aimé Césaire, essentiel initiateur du concept de la négritude. En prologue du concert-poésie Debout dans les cordages, initié en 2013 par Serge Teyssot-Gay (guitariste, cofondateur de Noir Désir), un débat (« À quoi la poésie et la chanson nous engagent-elles ? »), animé par Rosa Moussaoui, journaliste à l’Humanité, convie Bertrand Dicale, spécialiste de la chanson, Francis Combes, poète-éditeur, et le rappeur de la Canaille, Marc Nammour.

Avec Debout dans les cordages, Serge Teyssot-Gay, Marc Nammour et le batteur Cyril Bilbeaud s’emparent avec brio de Cahier d’un retour au pays natal, de Césaire. « Ce texte, publié en 1939, est plus que jamais nécessaire en ces temps troubles où on nous impose de rentrer dans des moules, nous confie Serge Teyssot-Gay.…

Lire Plus =>

Watabwi, un album unique et essentiel

Le Cd est disponible en Martinique

Watabwi, le groupe de souffleurs de conques marines sort son premier CDlivret. Un album envoûtant et exaltant conçu comme un voyage sonore autour de la conque de lambi, ce coquillage qui fut au coeur des pratiques culturelles
martiniquaises. Fruit d’années de travail et de recherche, disque patrimonial, Watabwi est un CD-livret qui s’écoute, qui se lit… et qui se danse.
Bon voyage!
Et au début était la conque…
Cadeau de la mer aux Hommes, la conque marine est l’un des plus vieux instruments de musique de l’humanité. Elle est soufflée par les aborigènes d’Australie depuis plus de 45 000 ans. On la retrouve dans l’antiquité grecque, égyptienne ou maya, dans le Pacifique, en Inde… La belle nacrée annonce les victoires, rassemble les hommes. Elle est aussi la voix et l’attribut des Dieux, l’instrument indispensable de nombreux rituels.
Aux Antilles, la pêche au lambi (strombus gigas) est pratiquée depuis plus de 6000 ans. Ce précieux coquillage est utilisé par les peuples premiers de cette région du monde comme source de protéines animales.…

Lire Plus =>

Piano kon sa ka ékri

Vendredi 9 juin 2017 20h Tropiques-Atrium

Cette 6e édition invite en fil rouge le pianiste et compositeur colombien-brésilien Leonardo Montana, découverte du Martinique Jazz Festival 2015, en 1ère partie de Richard Bona, en duo avec Felipe Cabrera pour leur CD Night poems, salué par la critique.
Il apprend le jazz en autodidacte en Guadeloupe puis étudie au CNR de Rouen et au Conservatoire National Supérieur de Paris. Jeune talent de stature internationale,
il s’est produit aux côtes de Dave Liebman, Mokhtar Samba, Chico Freeman, Arnaud Dolmen, Marcia Maria, Omara Portuondo…
Les pianistes invités sont Olivier Bertrac, Fred Lamour, Gilles Rosine de la Martinique et Sylvain Ransy, notre coup de coeur de Guadeloupe.
Chacun joue 3 titres dont un duo avec le fil rouge, qui a carte blanche pour le répertoire travaillé en amont avec le groupe et le final du concert.
« Pianiste casse-cou, il s’épanouit dans les prises de risque ».…

Lire Plus =>

« Solitudes Martinique », de Véronique Kanor : entre amour et politique

— Par Roland Sabra —
De la désillusion amoureuse aux illusions politiques, tel pourrait être le parcours de Véronique Kanor dans « Combien de solitudes… » paru en 2013 aux Editions Présence africaine dont est issu « Solitudes Martinique » la performance scénique avec projection de photo-vidéos présentée sous forme de pict-dub-poetry, au François dans le cadre de « Mai les Arts dans la rue ». Pict renvoie à l’idée d’image, de photo  et ce soir-là avec deux écrans en angle, le premier, le plus grand, face au public, le second coté cour sur lesquels sont projetés vidéo, film, portraits statiques. Coté jardin un podium surmonté d’un pupitre avec le texte que l’auteur va délivrer au public sours forme de dub poetry (genre musical issu du reggae jamaïcain) et du sound system (système de sonorisation par bande-son). Les textes de la dub poetry sont ouvertement politiques et sociaux. Ils reprennent les thèmes et revendications des rastas mais s’intéressent de plus près à l’acte artistique, à l’engagement politique et social contre le racisme, l’impérialisme, les problèmes économiques, etc.…

Lire Plus =>

À la découverte de nouveaux talents

Jeudi 25 mai 2017 20h. Tropiques-Atrium, Scène nationale.


JEdi Mizik Martinique
Émergence Musique Martinique est un concours lancé par Tropiques Atrium Scène nationale en 2015 afin de découvrir de nouveaux talents et ensuite les accompagner. Les lauréats : Patrick Glady (jazz) et Ange M. (pop créole) ont été proclamés lors du Martinique Jazz Festival 2015.
Le second volet, dédié aux musiques urbaines, parrainé par Paille, a vu la participation d’une vingtaine de candidats. Six ont été retenus et ont fait l’objet d’une résidence de 3 jours avec des musiciens professionnels, avant la finale en juin 2016. Sista Nayah (reggæ/dance-hall) et Jhyde (rap/hip hop/floetry) sont les vainqueurs.
Conformément à notre engagement à accompagner les lauréats, pour les aider à progresser, à se professionnaliser, ce Jédi Mizik les met en avant et vous invite à les découvrir.…

Lire Plus =>

E.sy Kennenga en concert à Tropiques Atrium

Mercredi 17 mai 2017 à 20h

E.sy Kennenga est né le 17 mars 1984 en Martinique d’une famille de musiciens. Dès l’âge de 5 ans, il étudie la guitare. A 14 ans, il écrit ses premières compositions. Avec le groupe « One Day », il fait ses premiers pas sur scène et deux albums sont édités « Un jour » en 2001, puis « Il Faut Le Dire » en 2003.

Il rencontre alors le compositeur martiniquais Joël Jaccoulet et intègre le « B.Carribean Crew », composé à l’époque de Goldee et Perle Lama. Il collabore à de nombreuses compilations.

En 2009, E.sy Kennenga fait la première partie de la tournée live de Lyricson, Papa Tank et Mylan avec une formule guitare/voix qui fait son succès. En 2010, E.sy Kennenga représente la Martinique dans l’émission de RFO 9 Semaines et 1 jour.

Son premier album solo EK Trip sort le 30 août 2010. On y retrouve Pa Pè, Love Adan Tchè Mwen, Truc de Fou et Pinting Party qui donnera un remix avec l’artiste guadeloupéen Admiral T.…

Lire Plus =>

Oxmo Puccino à Tropiques-Atrium

Samedi 13 mai 2017 à 20h – Salle Aimé Césaire

Oxmo Puccino, de son vrai nom Abdoulaye Diarra, né le 3 août 1974 à Ségou, au Mali, est un rappeur français. La principale singularité d’Oxmo Puccino réside dans son écriture, fondée sur les métaphores et les phrases chocs. Ce lien à la chanson française lui vaut le surnom de « Black Jacques Brel ». Il se considère lui-même comme un « chansonnier » et un « poémien ». Oxmo est le frère de Mamoutou Diarra, international français de basketball.

Avec un autre rappeur du 19e arrondissement, Pit Baccardi, il intègre le collectif Time Bomb, qui lui permet de collaborer avec notamment les X-Men, Lunatic (Booba et Ali) et Hifi. Alors que le collectif Time Bomb originel se sépare, Oxmo Puccino signe un contrat avec la maison de disques Virgin et publie son premier album studio, Opéra Puccino, en 1998, qui met huit ans pour décrocher sa certification disque d’or en 2006.…

Lire Plus =>

« Ciné & Jazz à La Pointe »

Le 6 mai à partir de 14h

Jazz à La Pointe est de retour en 2017 :

La Pointe Faula, Le Vauclin
Le 06 mai 2017
 A partir de 14 h

Concerts de:

José Longlade

Jacky Bernard

& Bambou Man

 Tchok en Doc : cinéma en plein air à 18h
Gratuit



Lire Plus =>

Calypso Rose, joyeuse insoumise

L’auguste et frondeuse gouailleuse de Trinidad bientôt à Bourges et à l’Olympia

— Par Fara C. —

Chapeau bas à Banlieues bleues d’avoir braqué les feux sur Calypso Rose en 2016, lors de deux concerts exclusifs. Et bravo au label Because Music d’avoir sorti le CD Far From Home, avec la complicité de Manu Chao, coproducteur et interprète sur trois morceaux. À 76 ans, la chanteuse trinidadienne vient de remporter la victoire de l’album du monde. En 1972, elle était la première artiste femme à être couronnée reine du calypso au carnaval de Trinidad. Cette distinction lui sera décernée à diverses reprises. Ce qui lui vaudra le surnom de Calypso Queen. Avec huit cents chansons et trente albums à son actif, elle a imposé au monde son art de conjuguer sujets sociaux et appels à la danse. Calypso Rose incarne une femme libre, qui synthétise en elle la fronde d’une Miriam Makeba et la sensuelle irrévérence d’une Cesaria Evora. Le CD a le mérite d’inclure un livret avec détails éditoriaux et paroles (en anglais).…

Lire Plus =>

Valérie Pradel en concert le 23 avril 2017

– par Malika –

Valérie Pradel vient de sortir son deuxième album Jazz Caraïbéen ; 14 titres inédits d’inspiration Gwoka et Bèlè.

Auteur, compositeur et interprète, membre de la Sacem, elle s’est entourée d’artistes tels que Boris Reine-Adélaïde (percussionniste de Kassav’), Cyrille Daumont également percussionniste et Hervé Celcal, pianiste.

Son 1er clip vidéo « Woté mwen la » diffusé sur les chaines caraÏbéennes est un morceau Jazz Bèlè :  « Woté Mwen la ».

Biographie disponible sur son blog : https://pradelvalerie.wordpress.com

Elle sera en concert le 23 avril 2017 : https://pradelvalerie.wordpress.com/concert-gwokabele/

https://www.youtube.com/watch?v=NCcei4QUa4E&feature=youtu.be

Mail : akwarel95@hotmail.com

Site : http://akwarel.wordpress.com

Lire Plus =>

Jean-Claude Montredon en concert au New Morning le 19 avril 2017

Sortie Nationale le 31 / 03 / 2017
(Q-Mix / Rue Stendhal)
BAND
• Jon Handelsman (tenor & fl ûte)
• Michel Alibo (basse)
• Jean-Claude Montredon
(batterie & harmonica)
• Alain Jean-Marie (piano)
• Stéphane Belmondo (bugle & trompette ; avec l’aimable accord de sa maison de disque Naïve)
*****

En grandissant rue de la Batterie à Fort-de France, le choix de vie de Jean-Claude Montredon pour l’instrument du même nom, sonne comme un air de destinée qui s’accomplit.
Professionnel dès l’âge de 12 ans, les congas furent ses premières partenaires pour accompagner les orchestres de bals de son île natale, la Martinique. La batterie ne tarda pas à faire son entrée dans la vie du jeune Montredon qui, pris de passion pour cet instrument travailla son jeu 8h par jour des années durant et créa un son unique, empreint de subtilité, tout en nuance, qui le conduisit naturellement vers le jazz… Le talent n’ayant pas de frontière, en 1967 Jean- Claude s’envole au Canada en compagnie du pianiste Marius Cultier avec qui il partagera de nombreuses scènes.…

Lire Plus =>