Archives du Jour:

Obligations des opérateurs téléphoniques, Orange tu es où là ?

—Par Daniel Roucous —

Le gendarme de la régulation téléphonique (ARCEP) a mis Orange en demeure d’accomplir son service universel du téléphone fixe dont il est tenu par arrêté du 27 novembre 2017. L’occasion de rappeler que tous les opérateurs ont une obligation de résultat.

  Dans une note du 23 octobre 2018, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) explique pourquoi elle recadre Orange qui n’assure pas les services auxquels sont en droit d’attendre ses abonnés.

C’est surtout en milieu rural que ce service de téléphonie fixe et donc d’Internet est à l’abandon comme l’ont déploré les élus de Lozère et de nombreux collectifs d’usagers. A tel point que le Défenseur des Droits a demandé à Orange (ex France Télécom) d’assurer ses missions dans une décision du 19 mai 2017

L’occasion de rappeler que tous les opérateurs de téléphonie, Internet inclus, ont aussi une obligation de résultat envers leurs abonnés. Si la ligne est sous-traitée, c’est l’opérateur principal (à qui est réglée la facture) qui assure, pas question pour lui de renvoyer le problème sur le sous-traitant.…

Lire Plus =>

Câbles Internet: 20000 données sous les mers

Pour sécuriser l’accès à Internet et augmenter la capacité du réseau de la Guyane française, Orange a déployé un câble entre la Martinique et Kourou. L’Express s’est rendu sur place pour assister à « l’atterrissement », la connexion du câble sous-marin au réseau terrestre.

Six heures du matin. Sur la plage de la Cocoteraie à Kourou, en Guyane, les marins du remorqueur Ella F, opéré par Orange, s’activent déjà, sous une chaleur galopante. Mètre après mètre, sous le regard d’une poignée de journalistes curieux, ils déroulent « Kanawa », un câble sous-marin destiné à renforcer le maillage Internet du territoire. Sur la terre ferme, tout est déjà prêt pour accueillir ce serpent de mer en fibre optique. Une tractopelle a déjà creusé une tranchée, tandis que des ouvriers s’activent pour le tirer jusqu’à la Beach Manhole, une structure en béton enterrée sous le sable.

« Notre câble fait 1746 kilomètres de long. Il va jusqu’à la Martinique et la Guadeloupe. Nous allons le raccorder à la station Orange la plus proche, elle-même reliée au reste du réseau Internet de Guyane », détaille fièrement Sébastien Tesio, chef de projet Kanawa, les baskets plantées dans le sable.…

Lire Plus =>

Le CNC veut il la fermeture des cinémas des DROM ?

— Par Alexandra ÉLIZÉ, Présidente —

Pourquoi le CNC ne veut-il pas nous transmettre le rapport de l’inspecteur des finances sur l’impact de la Taxe Spéciale Additionnelle dans les DROM rendu le 20 Octobre dernier et devant servir de base à la demande d’un taux réduit ?

Lire aussi : l’ensemble des articles sur la T.S.A. parus dans Madinin’Art

Depuis toujours les cinémas des DROMS expliquent les surcoûts colossaux auxquels les salles sont confrontées par rapport à celles de métropole. Malgré cela, sans étude chiffrée et sans que nos chiffres nous soient même demandés, le CNC demande de mettre en place la Taxe Spéciale Additionnelle dans les DROM et l’obtient dans le Projet de Loi de Finances 2014 avec, une application au 1er janvier 2016 et une progressivité pour atteindre le taux métropole de 10,72% du chiffre d’affaire en 2022.

Les exploitants de salles de cinéma outre-mer ont donc tiré la sonnette d’alarme en expliquant que ce taux allait tuer les exploitations !…

Lire Plus =>

Il y a deux natures de Français devant leur histoire …Et Nous ?

— ¨Par Lucien Cidalise Montaise —

lly a deux natures de Français devant leur histoire …Et Nous ?
Ceux qui frémissent, frileux en écoutant la Marseillaise chantée : les nantis et exploiteurs… Que leur restera –t-il ?
Ceux qui se félicitent de la mort de la guillotine et approuvent l’émergence de la démocratie sociale : les adeptes des Lumières.
Forcément donc, deux sortes de Martiniquais aussi, devant la même histoire. Mais celle-là imposée.  « Lambeaux de la France palpitants sous d’autres cieux ! ».
Les Martiniquais ne se sentent nulle part. Sans modèle. Ils flottent sur une île naturellement généreuse. Ils se cherchent, mais au final, n’acceptent aucune accointance. Créés par l’esclavage et le racisme fils aîné du premier, ils hésitent. Doutant pour beaucoup de leurs ancêtres, au point de les ignorer.
En conséquence, ils se folklorisent ! s’indignent, mais choisissent quelque fois sans trop y mettre de la passion, sans trop basculer dans leur choix qui risquerait de les contraindre à Devenir ! Ils ne dépendent pas d’une histoire qui n’est pas la leur.…

Lire Plus =>