Une majorité de femmes parmi les cadres en Martinique

Mais les inégalités professionnelles perdurent

— Par Nathalie Augustine, Esther Dalmasie, Philippe Clarenc —

En matière de mixité professionnelle, la Martinique enregistre des résultats encourageants. Elle est la seule région française à compter une majorité de femmes parmi ses cadres (52 %), même si elles sont encore peu nombreuses à accéder aux hautes fonctions décisionnelles (30 %). Les Martiniquaises sont également les plus entreprenantes : 37 % d’entre elles sont chefs d’entreprises, soit quatre points de plus par rapport aux autres DOM et huit points de plus par rapport à la France hexagonale. Malgré de meilleurs diplômes et une réussite supérieure à tout niveau dans les études, les femmes de Martinique continuent toutefois d’être discriminées sur le marché de l’emploi. Plus nombreuses dans la population, les femmes demeurent surreprésentées dans les emplois moins bien rémunérés et sous-représentées dans les postes à hautes responsabilités. Majoritairement de type employé, leurs métiers sont concentrés sur les services, l’éducation et l’action sanitaire et sociale.

Parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures : une majorité de femmes

Exception française, la Martinique se caractérise par une majorité de femmes parmi les cadres et professions intellectuelles supérieures. Les Martiniquaises représentent 52 % des effectifs de cette catégorie professionnelle, même si elles n’ont pas un accès équivalent aux hautes fonctions décisionnelles : elles représentent 30 % des cadres dirigeants. La forte part de la fonction publique dans l’emploi en Martinique et la surreprésentation des cadres et professions intellectuelles supérieures dans cette dernière est l’élément explicatif majeur. Notamment, les professeurs du primaire et du secondaire appartiennent aux cadres de la fonction publique de l’État et les femmes constituent respectivement 81 % et 62 % de ces métiers. En outre, les métiers des soins infirmiers composés de 85 % de femmes font partie des cadres de la fonction publique hospitalière.

Les Martiniquaises sont plus nombreuses à être chefs d’entreprises

Parmi les créateurs d’entreprises, 37 % sont des femmes soit quatre points de plus qu’en moyenne dans les DOM. En France hexagonale et en Corse, 28 % des femmes créent leurs entreprises. Parmi ces créatrices d’entreprises, 52 % proposent des services aux particuliers et 41 % d’entre elles évoluent dans le commerce, le transport, l’hébergement et la restauration. Elles sont le plus souvent dans des secteurs d’activité propres aux services.

Lire l’enquête de l’INSEE