Étiquette : Taubira

Christiane Taubira. 49-3 sur la loi travail: “sans débat, la démocratie est un astre mort”

christiane_taubiraL’ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira a critiqué mardi le recours attendu à l’article 49-3 en deuxième lecture à l’Assemblée nationale, en jugeant que sans débat, la démocratie était “un astre mort”.
“Les violences institutionnelles réciproques, 49.3 et défiance, sont toujours un échec. Sans débat, la démocratie est un astre mort”, a écrit la ministre sur son compte Twitter.

Les violences institutionnelles réciproques, 49.3 et défiance, sont toujours un échec. Sans débat, la démocratie est un astre mort.
ChT

— Christiane Taubira (@ChTaubira) July 5, 2016

Mme Taubira avait quitté le gouvernement en janvier pour protester contre le projet de révision constitutionnelle permettant la déchéance de nationalité pour les personnes condamnées pour terrorisme, finalement abandonné par l’exécutif.

Manuel Valls va déclencher de nouveau le 49-3 dès mardi après-midi à l’Assemblée pour forcer l’adoption du projet de loi travail, ont indiqué des sources politiques concordantes à l’AFP.

C’est le deuxième 49-3 sur le texte, le quatrième depuis le début du quinquennat en comptant les deux utilisés sur la loi Macron en 2015.

→   Lire Plus

Taubira : “Les enfants nés sous GPA sont des enfants de la République”

taubira_&_gpaLors des questions au gouvernement, une députée UMP a demandé au gouvernement de “clarifier (sa) position” sur la gestation pour autrui, suite à la demande de transcription des actes de naissance de trois enfants nés par GPA à l’étranger par le tribunal de Nantes. “Ces enfants, on va les protéger, madame“, a répondu Christiane Taubira, qui a rappelé que la GPA est interdite en France.

Le dossier délicat de la gestation pour autrui (GPA) revient dans le débat politique. La récente décision du tribunal de grande instance de Nantes, qui a demandé au procureur de transcrire sur les registres d’état-civil des actes de naissance de trois enfants nés par GPA à l’étranger, n’a pas manqué de raviver les tensions. “La GPA entre par la petite porte, la justice légalise ce proxénétisme procréatif pratiqué à l’étranger […] Allez-vous enfin clarifier votre position?”, a lancé mardi, dans l’hémicycle, la députée UMP Françoise Guégot à l’adresse de Manuel Valls, en dénonçant “la complicité hypocrite” du gouvernement.

Madame, il s’agit d’enfants, d’enfants qui vont à l’école, qui sont aussi doués que les autres pour agacer les enseignants, pour énerver leur parents, mais d’enfants de ce pays, d’enfants de la République et quoi que vous disiez, on va les protéger, madame!

→   Lire Plus

Christiane Taubira face à la droite et l’extrême droite

Honteux procès en "francité"

— Par Jean-Loup Amselle, anthropologue —

taubira_n&bLes reproches faits récemment par la droite et l’extrême droite à Christiane Taubira, garde des sceaux, de ne pas avoir chanté La Marseillaise lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 10 mai, renvoient à un vieux débat sur le récit national.

A la lumière de cette controverse, il apparaît que ce qui est reproché à notre garde des sceaux, c’est à la fois d’avoir fracturé le récit national en ayant œuvré en faveur de l’édiction d’une loi mémorielle sur l’esclavage, et donc d’avoir mis en exergue l’existence d’un sous-groupe de descendants d’esclaves au sein de la République française. Celle-ci, conçue comme une et indivisible, n’admet en effet en son sein que des citoyens vus comme des individus identiques. La ministre a en outre aggravé son cas en omettant d’entonner l’hymne national, en assimilant cette pratique à du ” karaoké d’estrade ” et en avouant qu’elle n’en connaissait pas toutes les paroles. A la différence de Benoît Hamon, notre ministre de l’éducation nationale, qui avoue lui aussi ne pas avoir chanté La Marseillaise à cette occasion, Christiane Taubira est donc dans le viseur de la droite et de l’extrême droite, qui la suspectent à double titre de ne pas être pleinement française.

→   Lire Plus

Pap Ndiaye : “L’esclavage a disparu, la hiérarchie sociale et raciale s’est maintenue”

— Propos recueillis par Benoît Hopquin —

pap_ndiayeLa réparation du préjudice lié à l’esclavage a récemment resurgi dans le débat national, notamment quand le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) a déposé plainte contre la Caisse des dépôts et consignations, le 10 mai. Le CRAN estime que l’institution a tiré un profit indu, au XIXe siècle, de l’abolition de l’esclavage en Haïti, laquelle avait donné lieu à des “réparations” financières versées à d’anciens propriétaires d’esclaves et de terres. Pap Ndiaye, professeur d’histoire nord-américaine à Sciences Po et auteur de La Condition noire, s’interroge sur le sens qu’il convient de donner à ce débat aujourd’hui.

La loi Taubira de 2001 a reconnu les traites et les esclavages comme un crime contre l’humanité. Aujourd’hui, le CRAN et son président, Louis-Georges Tin, demandent réparation financière pour les descendants d’esclaves. Qu’en pensez-vous ?

→   Lire Plus

Taubira : “Des terres pour les descendants d’esclaves”

 

taubira_gvtINTERVIEW – Lundi, la ministre de la Justice dressera un premier bilan des “zones de sécurité prioritaires”. Concernant le débat sur l’esclavage, elle est favorable, en outre-mer, à “une politique foncière” qui vise à réparer “les confiscations des terres”…

La garde des Sceaux veut “des remembrements fonciers” pour les descendants d’esclaves.

Vous vous rendez lundi à Lyon avec Manuel Valls, dans le quartier de la Duchère, une des premières zones de sécurité prioritaires. Quel est le premier bilan?
Le bilan n’est pas exclusivement une affaire de chiffres, même s’ils sont des éléments d’appréciation. Sur Lyon-la Duchère, en six mois, le taux d’élucidation a progressé de plus de 10% [10,2]. Et il y a une baisse de la délinquance générale estimée à un peu moins de 8% [7,81%]. C’est un premier bilan encourageant. Mais au-delà de la baisse de la délinquance, cette action concertée de mobilisation de toutes les forces – justice, police, éducation nationale – vise avant tout à améliorer le cadre et la qualité de vie dans ces quartiers. Il y a plusieurs étapes dans notre démarche, l’étape répressive bien sûr, mais nous devons aussi mettre en œuvre des actions sociales fortes coordonnées entre l’État et les élus, mobiliser les associations… Avec ces ZSP, nous voulons des résultats durables sur le long terme.

→   Lire Plus

VIDEO. Taubira propulsée sur la scène électro

Par Cédric Cousseau
Les discours de la ministre de la Justice sur le mariage homo ont été compilés dans un clip diffusé sur le net.

Christiane Taubira est au centre d’un détournement signé du collectif Oscar Meteor, qui a compilé les interventions les plus marquantes de la ministre à l’Assemblée lors de la défense de la loi en faveur du mariage homo.

Ses propos historiques comme ses petites phrases prennent un nouvel échos dans ce clip intitulé “Taubira dance”. Taubira super star ? L’intention est là. Mais qu’Hervé Mariton se rassure. La vidéo mentionne également ses rappels au règlement…

Créé le 26-02-2013 à 15h01 – Mis à jour à 15h59

http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20130226.OBS0095/video-christiane-taubira-propulsee-sur-la-scene-electro.html

→   Lire Plus

Dix jours de Taubiramania à l’Assemblée

Par Sylvain Courage

Dans la nuit du 1er au 2 février, tandis que le débat sur le “mariage pour tous” s’éternise, les parlementaires de la majorité et de l’opposition souhaitent, en chœur, à Christiane Taubira un bon anniversaire. Une trêve dans la guerre de tranchées qui fait rage au Palais-Bourbon ! Aux petits soins, ses amis socialistes lui offrent un ouvrage ancien d’estampes japonaises, et, au petit matin, ils forment pour elle une haie d’honneur à la sortie de l’Hémicycle.

En dix jours, Christiane Taubira, 61 ans, a gagné l’admiration de ses pairs et forcé le respect de ses adversaires. Une rumeur persistante court l’Assemblée qui la dit fatiguée, souffrante. La garde des Sceaux ne commente pas. “Femme debout”, elle veut rester “concentrée” et “dans l’action”. Les journalistes qu’elle évite “comprendront d’eux-mêmes !” dit-elle, sibylline.
Inspiration politique

Mme Taubira siège jour et nuit, rivée sur le banc du gouvernement, un manteau jeté sur ses jambes comme un plaid pour se réchauffer. Le nez dans ses dossiers, le micro à portée de la main, elle taille en pièces les arguments de ses contradicteurs.

→   Lire Plus