Tag Archive for Daniely Francique

Se cultiver, réfléchir et se distraire malgré tout !

La « continuité pédagogique », avec le Rectorat de Martinique

Le théâtre vivant, par son aspect ludique, est propre à retenir l’attention des élèves… et des adultes, quand bien même se pose la question de savoir si le qualificatif de « vivant » peut s’appliquer à des captations de spectacles par le moyen de la vidéo.

La pièce martiniquaise « Cyclones »

Créée en 2016, en résidence au Domaine de Fond Saint-Jacques, elle est la plus connue de la Compagnie TRACK. Écrite par Daniely Francisque comédienne de théâtre et de cinéma, metteur en scène et dramaturge, mise en scène par Patrice Le Namouric, elle fut jouée à la Martinique et à la Guadeloupe, dans des salles de théâtre  aussi bien que dans les arènes circulaires des pitts, avant d’être donnée au Festival Off d’Avignon 2017 où elle obtint de l’avis général un vif succès. Inscrite à la programmation du TOMA — Théâtre d’Outre Mer en Avignon —, elle fut à l’affiche du 7 au 30 juillet à la Chapelle Du Verbe Incarné. Daniély Francisque et Gloriah Bonheur en étaient les interprètes.

Lire Plus =>

« Zandoline; quand je pleurais dans le ventre de ma mère »

— par Roland Sabra —

Rare : un spectacle qui prend les enfants pour des personnes

  La pire erreur au théâtre, mais pas seulement au théâtre est de prendre les enfants pour ce qu’ils ne sont pas : des enfants. Disons- le tout de suite cette grossière erreur qui conduit par exemple à s’adresser à eux avec des mots soi-disant pour enfants, à bêtifier, et l’expression dit bien ce qu’elle veut dire, et bien Lucette Salibur ne la commet pas. De quoi s’agit-il? Zandoline, est encore au ventre de sa mère et ne veut pas en sortir. La maman a beau s’évertuer à lui dire des contes, pour l’inciter à venir au monde Zandoline ne veut rien savoir. Son frère est sorti à la date prévue mais elle, elle a décidé de faire de la résistance. Zandoline veut se faire Désirée, davantage et davantage!. Lucette Salibur, en mère matrimoniale, écrasée sur une chaise, enceinte jusqu’aux yeux, énonce conte après conte ce qu’il en est de la vie et de la nécessité d’y advenir à une Zandoline incarnée avec espièglerie par une Daniely Francisque capricieuse, entêtée, engoncée dans les toquades, les fantaisies et qui a décidé que son heure serait la sienne.

Lire Plus =>