Étiquette : Conte Dogon

Conte Dogon : L’ingratitude

CONTE 15

Un jour, un homme était parti à la chasse, mais sans rien trouver. A son retour, il rencontra un serpent et il voulut le tuer.

Mais le serpent s’enfuit et alla se réfugier chez un griot. Quand le chasseur à la poursuite du serpent, arriva chez ce griot, celui-ci lui dit qu’il n’a rien vu. Après le départ du chasseur, le serpent voulut mordre le griot qui se mit à hurler de terreur.

C’est alors qu’un oiseau tout blanc vint se poser dans la cour du griot et l’oiseau lui demanda : «  Que se passe-t-il? Pourquoi pleures-tu ? », et le griot lui expliqua que le serpent lui faisait très peur. L’oiseau lui dit : «  Je peux t’aider, mais tu sais, les hommes d’aujourd’hui sont très ingrats, j’ai peur que tu ne le sois comme les autres». Et le griot de répondre : «  Non, moi, je ne suis pas comme les autres ». Alors, l’oiseau a pris le serpent dans son bec et l’a jeté très loin puis il s’apprêta à partir en ouvrant largement ses ailes. C’est alors que le griot le saisit par ses deux pattes en disant : «  Je dois faire aujourd’hui un sacrifice avec un coq blanc, mais comme je n’en ai pas trouvé, tu feras bien l’affaire ! »

→   Lire Plus

Conte Dogon : Une mère qui a promis sa fille à quatre hommes à la fois

CONTE 14

Il était une fois une mère qui avait promis sa fille en mariage à quatre hommes différents.

A l’approche du mariage, elle ne sut plus que faire. Son cœur se déchira, elle se mit à pleurer et à se lamenter quand un vieux marabout vint lui rendre visite.

Ce dernier lui demanda la cause de son chagrin et elle lui expliqua la situation.

Le marabout lui demanda si elle a un chat, si elle a un chien, si elle a un âne et à chaque fois elle répondit « Oui ». Puis il lui demanda de conduire chacun de ces animaux dans une pièce différente et il transforma chacun d’eux en une copie de la fille, mais dans une quatrième pièce, il installa la fille elle-même.

Dans la première nuit l’un des prétendants entre dans la première pièce, dans la seconde nuit, le second prétendant entre dans la seconde chambre.

Dans la troisième nuit, le troisième entre dans la troisième chambre. Dans la dernière nuit le quatrième entre dans la dernière chambre.

Durant les quatre nuits, la mère ne sait même plus , parmi les quatre, qui est sa vraie fille tellement le marabout les a faites semblables.

→   Lire Plus

Conte Dogon : Le Coq et le Chat

CONTE 13

Il était une fois un coq et un chat qui étaient des amis intimes. Ils causaient ensemble, l’un accompagnait l’autre et ils se disaient leurs secrets.

Chaque soir, le chat avait faim et il avait bien envie de manger le coq, mais il se retenait car il croyait que la crête du coq était une corne.

Mais un jour, comme ils causaient et rigolaient, le chat a profité d’un moment d’inattention de son ami pour toucher sa crête et il put constater qu’elle était en chair.

Un autre jour alors qu’ils se promenaient ensemble, le chat se jeta sur le coq et le dévora.

C’est pour cela qu’il ne faut jamais montrer son point faible à ses amis.

Le conte prend fin et se tait.

Commentaire : Au Pays Dogon, la solitude est inconnue. C’est une société « chaude » où chacun(e) est en permanence en relation avec les autres par de multiples attaches familiales, économiques et d’entraide ou d’expériences ( celle de la migration par exemple) Il se constitue bien sûr divers groupes par âge, par activité, par intérêts, par affinité, par le vécu commun.

→   Lire Plus

Conte Dogon : Une fille nommée Yasama

CONTE 12

Dans le temps immémorial quand tu t’appelais Yassama, tu n’avais pas de mari, parce que si un homme épousait une fille du nom de “Yassama”, il devait mourir le jour même du décès du père de Yassama.
Alors, un jour un homme arrive dans un village où il fait la connaissance d’une belle fille qui n’est pas encore mariée et qui s’appelle Yassama.
Il demande aux villageois pourquoi cette belle fille n’est pas encore mariée.
Les gens lui disent: »Si tu l’épouses, tu seras enterré le jour où son père mourra»
Cet homme voit son âge avancer, tandis qu’il n’a pas encore eu d’épouse et donc il décide d’épouser malgré tout Yassama. Il se dit que tout ce que Dieu fait est bon pour lui.

Ainsi la cérémonie de mariage a eu lieu. L’homme conduit sa nouvelle épouse chez lui, mais il passe encore un moment dans la maison de sa belle-famille puis décide de rentrer chez lui. C’est à ce moment que le père de Yasama meurt et les voisins envoient quelqu’un pour venir prévenir le mari de Yassama qu’il va être enterré avec son beau-père qui vient de mourir.

→   Lire Plus

Conte Dogon : Les animaux font un champ collectif

CONTE 7
Tous les animaux ont décidé de faire un champs collectif de mil.
Après la récolte, ils se sont réunis pour désigner celui à qui on allait confier les clefs de leur grenier. Après la concertation, la clé a été confié au lapin. Puis chacun part à ses occupations. Chaque nuit le lapin ouvre la porte, il vole le mil et met à la place du caca de hyène jusqu’à l’approche de la nouvelle récolte.
Quand les animaux se sont réunis de nouveau pour voir leur mil, il n’ont plus trouvé que la moitié de leur bien et le reste était du caca de hyène. Ils ont demandé à l’hyène pourquoi elle a volé le mil. Cette dernière a répondu qu’elle était parfaitement innocente. Ils ont alors demandé à l’hyène pourquoi son caca se trouve dans le grenier. Elle n’a rien répondu. Ils ont alors décidé de faire bouillir le reste de mil pour que chacun boive la bouillie et on saura alors qui est le coupable : en effet, si quelqu’un se brûle la bouche avec la bouillie, alors ce sera lui le coupable.

→   Lire Plus

Conte Dogon : Yasama et sa grande sœur

Conte 5

La grande sœur de Yasama était mariée depuis plus de huit ans dans un autre village.

Alors un jour, Yasama dit à ses parents qu’elle va rendre visite à sa grande soeur, car depuis qu’elle s’est mariée elle n’est plus revenue au village de ses parents pour leur rendre visite.

Alors Yasama a préparé le nécessaire comme le couscous de mil, le bouillon de pâte d’arachide etc.. pour elle et pour sa fille qui a l’âge de trois ans.

Tôt le matin Yasama et sa fille prennent la route pour se rendre chez la grande sœur.

Elles ont marché deux jours sur les chemins de brousse avant d’arriver chez la grande soeur, mais à l’entrée du village, Yasama vit qu’elle était très sale après deux jours de voyage .

Donc elle a décidé de se laver dans un marigot qui se trouvait à l’entrée du village de sa grande soeur. Yasama se déshabille, entre dans l’eau, commence à se laver et à laver sa fille qui est restée à ses côtés. Mais, contre toute attente l’eau engloutit Yasama et sa fille regarde impuissante sa maman disparaître .

→   Lire Plus

Conte Dogon : La fille maligne

Conte1

Autrefois, il y avait une fille maligne qui criait partout vouloir voir Dieu pour lui demander de grosses fesses. A ce propos, Dieu lui a demandé d’aller tuer ses parents, afin de trouver ces belles proportions.

Elle a tenu sa parole, elle est allée tuer ses parents et Dieu a exaucé son vœu.

Au retour, elle a voulu se soulager à côté d’une plante qui lui a déchiré une partie de sa fesse, cette plante lui donne en compensation  un criquet, et elle continue son chemin jusqu’à ce qu’elle rencontre un forgeron qui était en train de travailler et la fille lui a demandé de griller son criquet qui finalement fut grillé et vendu.

Elle se met à pleurer, le forgeron lui donne une daba (pioche) en compensation , elle continue son chemin et arrive à un endroit où elle rencontre des petits bergers qui creusaient un trou avec leurs mains.

Elle dit : « Vous, les bergers, ça vous plaît de creuser avec vos mains? Ou bien vous manque-t-il quelque chose ?» et les bergers lui répondent :« oui. il nous manque quelque chose », alors elle leur prête sa daba , mais au cours du travail la daba a disparu.

→   Lire Plus