Étiquette : Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (A3C)

Nos médecins libéraux sont-ils incultes & infantiles?

Une tribune, diffusée par France Antilles, donne à s’interroger sur le degré de responsabilités de ces médecins libéraux, anonymes par peur de sanctions, qui s’autorisent de sanctionner l’ordre qui leur indique comment soulager la fin de vie d’un patient à l’agonie.
Outre le fait que même en Russie, les opposants ouvrent leur bouche quitte à se retrouver au goulag, nos médecins libéraux se voilent la face pour donner des leçons. Et bien non ! Dans la vie, on affronte ses responsabilités. Et s’opposer à l’ordre des médecins fait partie des actes qu’un médecin qui véritablement porte un sujet essentiel, doit assumer avec son identité. Un médecin peureux ? Mais alors, peut-il affronter la mort ? On s’étonne. Peut-il affronter l’idée qu’il puisse aider son patient à faire face dignement sans souffrance excessive à la mort ? Et puis, après tout, combien de temps le médecin libéral passe-t-il auprès de son patient ? Toute cette comédie est sidérante.
Récemment, un médecin du Robert, celui qui avait invité le préfet à déjeuner à sa table pour humer le fumet des sargasses, s’est exprimé à visage découvert pour dire et sa lassitude de voir mourir des patients, et son refus d’avoir à choisir, entre ceux-ci, celui qu’on tentera de sauver au détriment de tel autre, condamné à mourir…
Cette démarche-ci est honnête, humaine et humaniste.

→   Lire Plus

Les idéologies malsaine de apprentis sorciers incultes

Samedi 4 septembre, l’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Martinique a une affiche abondamment illustrée de sigles SS et traitant de SS un nombre important de pharmaciens qui pratiquaient la vaccination contre le Covid-19. Pour inciter une certaine fange de la population au lynchage, les adresses de ces pharmacies étaient fournies. En fait on leur distribuait la sinistre étoile jaune !
Le sigle SS désigne les Schutzstaffel, les « escadrons de protection » sous le régime nazi (nazi = national-socialiste. Sic !). Loin de protéger la population, les SS étaient les plus virulents et les plus dangereux qui se chargeaient au nom d’une idéologie proprement raciste de régénérescence de la race Aryenne, d’éliminer les juifs en particulier à l’aide des fours crématoires.
On veut donc brûler nos pharmaciens !
Et forcément, on est soi-même nazi, prêt à saigner les autres en incitant les autres à le faire pour soi ! Les récentes élections régionales où activistes et fascistes étaient représentés1 qui ont vu leur effondrement ; certains ont cherché un nouveau slogan dans la vaccination. Pourtant, peu à peu les coqs ont chanté poules.

→   Lire Plus

L’hôpital de Trinité a besoin de nous tous, Martiniquais !

— Par Yvon Joseph-Henri, président de A3C —

L’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe, a participé indirectement à une entrevue avec le syndicat UGTM Santé, en grève depuis septembre 2020 pour revendiquer des moyens lutter contre la montée rapide d’un désert de santé en Martinique.

Il va de soi que l’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe soutient totalement cette lutte et profite par la voix de son président, ancien syndicaliste de l’Education Nationale, pour saluer la qualité du combat mené par le syndicat UGTM de la Santé à Trinité. Nous sommes aussi admiratifs de leur opiniâtreté pour une cause juste.

Nous appelons donc l’ensemble de la Martinique a soutenir leur revendication par tous les moyens.

En effet, le Nord est déjà suffisamment déshérité et se meurt économiquement. Nous ne pouvons laisser une population dont le moyenne d’âge se situe autour de 61 ans s’en aller faute des soins indispensables pour les aider à affronter la vieillesse : ce ne sont en effet pas moins de 17 médecins qui font défaut à l’hôpital de Trinité… et nous ne parlons ni des infirmier(e)s, ni des technicien(ne)s, ni des aides-soignants(tes), etc…, etc… !

→   Lire Plus

Argent sale et politique en Martinique

Décryptage des récents événements de notre actualité

— ParYvon Joseph-Henri, président de l’A3C —

I. Le prétexte des békés

L’Argent sale, gangrène de la Martinique

Président de L’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe, je me souviens de ce commissaire de police ami qui m’expliquait que, contrairement à la rumeur qui courait en Martinique, les prostituées ont toujours eu des souteneurs. Je serais tenté d’ajouter qu’on n’a jamais vu d’argent sale sans drogue et sans quelques politiques en arrière-plan.

Les récents événements relatés par les médias locaux semblent confirmer ces propos, de manière plus inquiétante. La possible implication d’un gardien de prison nous renvoie à ces porosités qui peuvent se créer entre malfrats et policiers, et qu’on pouvait croire naïvement réservées aux films policiers. Qu’on le découvre en Martinique témoigne qu’une marche est peut-être franchie, sans doute d’ailleurs depuis plus longtemps qu’on ne le pense.

La récente quantité de drogue arraisonnée par la Marine Nationale, renforce la conviction que la drogue qui circule de plus en plus intensément en Martinique est le signe que nous ne sommes plus une plaque tournante, mais un « establishment » de la drogue comme en attestent les règlements de compte, l’enlèvement d’un blessé par balle au CHU qu’on emmène dans le coffre d’une voiture pour achever ce qu’on n’avait pu terminer.

→   Lire Plus

Lettre ouverte au préfet de la Martinique représentant de l’Etat Républicain et en charge de l’ordre

— Par Yvon-Joseph Henri, Président de A3C —

Monsieur le Préfet,

Depuis quelque temps, la Martinique, du fait des élections qui se rapprochent, voit des exactions se multiplier visant à n’en pas douter les planteurs de bananes et les supposés békés censés être réunis dans une sorte de Béké land à Cap Est.

Cette nuit, cette zone a été le théâtre de violences, de feux et de blocage des pompiers venus éteindre les incendies.

Ancien professeur, syndicaliste, attaché viscéralement au service public et à la République, martiniquais, français et européen, je m’étonne que la Martinique devienne une terre de non-droit. C’est en quelque sorte un retour à la période de l’esclavage que vous nous contraigniez à revivre, nous qui nous sommes libérés l’esprit et le corps.

La majeure partie de mes compatriotes refuse ce type de comportement, et ces agitateurs tentent par l’agitation et la terreur de parasiter les prochaines élections dont ils sentent bien qu’elles seront, grâce à des listes comme celle de Max ORVILLE, RENAISSANCE MARTINIQUE, l’avènement d’une Martinique nouvelle, prospère et qui aura quasiment totalement abandonné le terrain que les hommes politiques du pays, depuis 40 ans ont épuisé, par des combats idéologiques permanents et variés pour maintenir le pays sous leur coupe.

→   Lire Plus

Respectons les principes fondamentaux de l’école publique, mixte et laïque de Martinique

L’école publique et laïque, une institution singulière par ses origines, en Martinique

Par Yvon Joseph-Henri —

L’école en France, et donc en Martinique en particulier, est gratuite, obligatoire et ouverte à tous selon la loi Mitterrand de 1989 qui n’est qu’un prolongement de l’école de Jules Ferry.

En Martinique, l’école est issue de luttes importantes à Saint Pierre pour obtenir de descendants d’esclaves noirs, la création d’écoles privées laïques malgré les résistances violentes des fiefs religieux comme le couvent de Cluny, et les frères de Ploërmel. Par la suite, à Fort-de-France, avec la reconstruction du lycée Schoelcher détruit à Saint Pierre par l’éruption de la Montagne Pelée, mais aussi par la mise en place du Pensionnat colonial, et même une formation juridique, l’école publique, plébiscitée par Joseph ZOBEL, a connu son heure de gloire.

C’est dire l’importance de l’école publique pour les Martiniquais, à la fois source d’émancipation de nos esclaves libérés, mais aussi source d’aspiration à la liberté, l’égalité, la fraternité.

Fallait-il remettre en cause les principes fondamentaux de l’école et de la République ?

Aujourd’hui, c’est gravement que monsieur le Recteur et monsieur le Préfet, vous détruisez ce pacte.

→   Lire Plus

“Un acte violent qui contient en germe les stigmates d’une dictature”

— Communique de presse de A3C—

L’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe et son président condamnent vigoureusement les dégradations physiques visant l’hyper marché de Carrefour Dillon. Outre le fait que les incendies peuvent vite devenir incontrôlables, ils interviennent en une période où les services publics sont sur les dents à la fois par l’afflux de vacanciers et de touristes, en nombre inhabituel à cette période de l’année. En raison de la pandémie, des imprudences et des accidents qui découlent soit des imprudences soit d’une circulation automobile particulièrement dense, on peut aussi comprendre que pompiers et policiers aient suffisamment de quoi faire.

Nous tenons à rappeler qu’il ne s’agit en l’occurrence que d’actes de vandalisme, qui ne font que faire reculer un peu plus le pays. Qu’on le veuille ou non, les entreprises drainent de l’argent et favorisent l’emploi dans une île cruellement touchée par le chômage. Et puis, toucher un hyper marché dans la zone de Dillon, c’est risquer de priver une population souvent en difficulté économique, d’un approvisionnement pour le moins pratique du fait de l’absence de marchés de proximité immédiate.

→   Lire Plus

Respect de la loi, respect du service public, respect, respect, respect…

Lettre ouverte à
Monsieur le Président de Martinique Transport

Monsieur le Président,
Les statuts de Martinique Transport désignent le Président de la CTM, comme Président De l’organisme en charge du transport public en Martinique. Or, vous avez endossé des responsabilités que vous ne semblez pas vouloir totalement assumer.
Il y a en effet quelque temps, le service public du TCSP et des bus du réseau Mozaïk était interrompu pour fait de grève au sein de la société. Les raisons de cette interruption brutale et longue de service : le soutien à un agent mis à pied pour un comportement jugé inacceptable. Parallèlement le personnel invoquait un droit de retrait du fait de problèmes de sécurité. Pour autant ce droit de retrait a finalement été accepté pour partie (1 semaine) puis rejeté pour le reste du temps, par les services de la DIECCTE, qui considéraient qu’il n’avait plus lieu d’être du fait de l’évolution des négociations.
Malgré cela, vous n’avez pas enjoint la société à respecter ses engagements contractuels, en les obligeant à l’organisation du service minimum et donc de la continuité du service public de transport de personnes tel que la loi l’impose.

→   Lire Plus

Orange 1er opérateur en Martinique ? Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois !…

— Par A3C —

Quand arriverons-nous à faire comprendre aux opérateurs de téléphonie et autres entreprises qui se croient tout permis, que la vraie publicité consiste non pas à tenter de leurrer le client sur une pseudo-hégémonie, mais à mettre en œuvre une véritable qualité du service ?

L’actuelle publicité d’Orange et une atteinte à l’intelligence des Martiniquais. Se prétendre premier pour le réseau n’est aucunement une garantie de qualité. Outre le fait que l’essentiel des réseaux câblés appartiennent à Orange et que les autres sont obligés de passer par eux à moins d’engager des frais importants, outre le fait qu’Orange s’est engagé à câbler la Martinique en fibre mais qu’on attend toujours la fibre dans la majeure partie du pays, la réalité est que Orange n’est même pas en mesure d’assurer un maillage correct du téléphone mobile, et un débit internet correct.

Dès lors, agiter un N°1 est de la provocation. Nous invitons les usagers à nous rejoindre dans la bataille que nous lançons contre Orange en lui demandant de faire en sorte que , d’ici la fin de l’année, le débit internet soit partout l’équivalent de celui de la France – sinon dans des endroits d’accès particulièrement difficile auquel cas, il faut couvrir par réseau hertzien ou satellite –.

→   Lire Plus

Grève du TCSP et des bus : une situation inacceptable

— Communiqué de A3C —

 L’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe dénonce l’arrêt total de service public de transport sur le territoire de la CACEM.

Si peu de temps après la mise en service réelle du TCSP, après avoir commencé à assurer une mobilité moins contraignante pour les usagers, ce dernier, comme tout le réseau de bus se trouve paralysé.

Le droit de grève est inaliénable. Mais nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. On ne peut simultanément arguer d’un droit en privant les autres du leur. Les usagers ont, par la loi, le droit à la mobilité et par la loi également, le droit de bénéficier d’un service minimum, notamment en cas de grève.

Aussi, tel que prévu par la loi n°2007-1224 du 21 août 2007 sur le dialogue social et la continuité du service public dans les transports terrestres réguliers de voyageurs nous demandons la mise en place immédiate, par l’entreprise et l’Autorité Organisatrice des Transports, d’un service minimum !

Nous demandons également la transmission du plan de transports adapté établit par la CFTU, comme prévu par la loi citée.

→   Lire Plus

La Martinique se meurt…

— Par Yvon Joseph-Henry, président de A3C

La Martinique va mal et chaque jour qui passe nous en fournit une preuve supplémentaire. Nos maux, nous les connaissons tous :

  • Incompétence
  • Son corollaire, le copinage car sans copinage, l’incompétence est mise à nu et dénoncée ;
  • Le Je-m’en-foutisme ou le « y bon kon sa », conséquence de l’inconséquence et du copinage : pourquoi m’en faire en effet puisque je ne serai jamais inquiété ?

  • L’appât du gain par tous les moyens, sans doute l’élément le plus destructeur de notre île puisqu’il prospère dans le terreau des défauts qui précèdent.

 

Pour l’habitant du Robert par exemple, ces maux sont perceptibles à l’œil nu. Ainsi, la grande double voie qui traverse maintenant le Robert de Trinité au Lamentin est inondée dès qu’il pleut un peu fort, quand la voie précédente, avec tous ses défauts ne l’était pas. La route du bourg à Pointe Savane est un gymkhana permanent du fait des trous quasi permanents de la route, et malgré l’habileté des conducteurs, ceux-ci massacrent pneus et jantes quand ce ne sont pas les amortisseurs et les cardans…. Une route qui n’a pas été refaite depuis 15 ans au moins ne peut pas être autre chose que le brise-voiture qu’elle est devenue.

→   Lire Plus

Air France et le mépris des passagers caribéens ?

— Par A3C —
L’avion d’Air France pour lequel l’enregistrement initial été prévu vendredi 7 juillet à 17h30 au plus tard a finalement vu son départ repoussé pour la fin de soirée, puis la toute fin de soirée et finalement annulé.

Finalement pour au moins certains passagers dont Mme X, le vol est prévu pour un départ à 21h15… le dimanche 9 juillet 2017 ! Deux jours plus tard !

Mme X perd donc la somme versé pour la chambre d’hôtel prévue à son arrivée dans l’attente d’une correspondance le dimanche 9 juillet au matin. Elle perd également le vol qu’elle avait réservé – avec Air France pour se rendre à Dublin où elle était attendue pour un séminaire débutant tôt lundi 10 au matin. Or un départ le dimanche place l’arrivée le lundi à 11h à Paris vue l’heure tardive de départ ! Une arrivée à Dublin risque fort de se passer au mieux dans l’après-midi ….s’il y a des places dans l’avion !

L’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe élève une virulente protestation contre la manière dont les choses se sont passées.

→   Lire Plus

La mairie de Schœlcher en faillite?

— Par Yvon Joseph-Henri pour l’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe (A3C)—

Il n’y a pas que les enfants qui ont les yeux plus gros que le ventre… à moins que nos politiciens ne soient eux-mêmes de grands enfants…ou des inconscients !

Chaque année, dans les écoles de Schœlcher…et sans doute ailleurs dans le pays, se pose le problème des rats par défaut d’entretien régulier.

Depuis des mois – malgré un très bref répit d’un mois à peine, hélas – l’informatique de la mairie de Schœlcher, et donc l’utilisation d’internet pour le paiement à distance de la cantine, ne fonctionne pas. Une lettre ouverte dénonçait pourtant cette lacune préjudiciable pour tous mais aussi culturellement puisqu’elle maintient les consommateurs de Schœlcher dans un moyen-âge technique.

Mais il y a pire. Depuis de nombreuses semaines, les personnels en contrats précaires en fonction aux portes des écoles pour assurer une sortie sécurisée des enfants, ont disparu, bien avant la fermeture des classes.

On voudrait donner le signal d’une débandade des élèves en invitant les parents à garder leurs enfants chez eux qu’on ne s’y prendrait pas autrement, sans compter d’ailleurs, pour les récalcitrants, la cantine arrêtée avant la fermeture officielle des écoles.

→   Lire Plus

EDF Martinique, rien de va plus !

edf_972EDF Martinique fait du bénéfice …
Le 17 février dernier, les plombs ont sauté sur Châteauboeuf :une inversion de phase reconnue certes par EDI mais le protocole de prise en charge de l’incident totalement irréaliste comme l’association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe s’en est déjà fait largement l’écho.
Trouver un réparateur qu’on va payer pour dire si les appareils sont ou non réparables. Payer dans le meilleur des cas la réparation ; sinon stocker les appareils endommagés comme preuve…si possible étant donné l’exiguïté des logements ! Comment faire d’ailleurs pour remplacer les appareils indispensables en conservant les cadavres des autres !
Les réponses ? Elles traînent, même pour des choses simples. Envoyer un dossier, des devis, des photos, des adresses….Cela prend du temps, difficile à trouver lorsqu’on travail ou qu’on est handicapé.
Entre temps, certains appareils réparés flanchent et là on se retrouve devant un dilemme : qui poursuivre ? EDF ou le réparateur ?
Et puis, peut-on vivre depuis le 17 février 2016 sans réfrigérateur, ni congélateur, climatiseur machine à laver . Bref, c’est une véritable galère !

→   Lire Plus