Martinique Jazz Festival 2021

Vendredi 26 novembre 18h30 – La Terrasse — Tropiques-Atrium GMX (Guy-Marc Vadeleux)

Piano : Guy-Marc Vadeleux (GMX)
Batterie : Daniel Dantin
Saxophone et flûte : Max Télèphe

Guy Marc Vadeleux (GMX),24/03/80, est un pianiste chanteur faisant parti de la nouvelle génération de jeunes pianistes martiniquais … Il commence le piano à l ‘âge de 5 ans avec son père Guy Vadeleux . Il fera ensuite de la danse (Traditionnel , moderne etc..) avec sa mère Marguerite Vadeleux et apprend le tambour . C ‘est alors qu il forme son premier groupe à 10 ans ( Traditionnel / Zouk / Jazz etc..). GMX va intégrer et former de nombreux groupes (Swing Tropical , Panach’ , Caribe , BIP etc..), commencer à se produire à l international (New York , Belgique , Canada , Saint Domingue , etc…) et passera son BAC L Musique au lycée de Bellevue à Fort de France (Martinique) . C’ est là qu’ il composera sont premier titre sûre album : L ‘eau à la bouche (Zouk) . Puis il va continuer ses études musicales à l’ Institut Supérieur de l ‘ art de la Havanne (Cuba) . Il intégrera pendant ces études le groupe La Mafia de Jean Michel Cabrimol et le spectacle de ses parents en tant que musicien . Gmx va également composer à Cuba son premier album Melting pot (2007) qui remportera le prix SACEM de “La Révélation de l ‘année “. Melting pot est une vision jazz de la musique martiniquaise … GMX va travailler avec de nouveaux groupes et rencontrer de nombreux musiciens Jusqu’ à présent Guy Marc Vadeleux reste un musicien engagée qui se bat au nom de la culture . Son prochain opus : EVOLUTION X à déjà reçu le prix régional de la création musicale dans la catégorie recherche (2011) .

Après sa brillante prestation au Martinique Jazz Festival 2019, entouré de merveilleux musiciens cubains et colombiens, pour son projet Siempre Musica, place à l’introspection avec ce nouveau concept-album Solo/Duo.

Embarquez pour une rencontre multiculturelle entouré de ses complices. Le solo constitue pour GMX, un besoin essentiel d’entendre le piano en tant qu’instrument dominant. Ce qui lui offre un certain recul par rapport à sa manière de composer.

L’autre direction est de mettre le piano plus en valeur avec un autre instrument à travers des duos issus de différentes rencontres lors de voyages de promotion de ses deux premiers albums. Un projet de qualité en forme de partage à découvrir et en apprécier les saveurs.

Dimanche 28 novembre 17h – Salle Aimé Césaire : Wanazik / Jimmy Felvia

WANAZIK – MARTINIQUE

Piano – Direction : Gilles Voyer
Basse : Brice Bapté
Batterie : Daniel Dantin
Percussions : Micky Télèphe
Saxophone : Jean-Philippe Meyniac
Trompette : Alain Ravaud
Violon : Nona Lawrence
Visuel : Maurane Voyer

Crédit photo : Serge Defoi

Pianiste, compositeur et arrangeur, Gilles Voyer a incarné Taxi Kréol. Il a aussi offert plusieurs tubes à Tony Chasseur, Tanya Saint-Val, Édith Lefel… Son unique album reçoit un Prix SACEM en 2008. En 2016 il rend un bel hommage à Patrick Saint-Eloi, qu’il a accompagné.

En 2017, avec une fine équipe il crée Wanazik, pour un répertoire jazzy, caribéen, qui s’écoute ou se danse. Une musique caribéenne, à la croisée d’influences musicales variés enrichies de l’expérience de ces brillants musiciens. Un groupe qui compose, chacun apportant sa partition, de belles mélodies avec certaines reprises inspirées de standards du zouk dans une belle modernité.

Wanazik présente son second opus pour le plus grand bonheur des mélomanes.


JIMMY FELVIA – MARTINIQUE

Piano – Direction ; Jimmy Felvia
Contrebasse – Basse : Michel Alibo
Batterie : Tilo Bertholo

Crédit photo : Choko

 

Jimmy Felvia débute le piano à l’âge de sept ans avec le clarinettiste Barel Coppet qui lui apprend les bases de la musique antillaise !

En 2002,il s’installe à Paris et intègre la Bill Evans Piano Academy, la réputée école de jazz.. A partir de 2005 il se produit sous son nom et enregistre en 2007 son premier album, Sweet Caraïb, qui remporte un succès aux Antilles et reçoit une double nomination aux prix SACEM 2008. En 2013 il sort Spirit Up Trio, aux sonorités Urban Jazz.

Jimmy Felvia a collaboré avec des artistes d’horizons divers : Sulaiman Hakim, Chyco Siméon, Victor O, Maurice Bouchard, Franck Nicolas… Sa musique puise dans ses racines antillaises, les chants traditionnels et rythmes du Bèlè, tel une quête intérieure enrichie de ses différentes influences.