« L’opéra des opéras » donné pour la première fois en Guadeloupe !

Pour la première fois en Guadeloupe, trois représentations du célèbre opéra Don Giovanni de Mozart. Cette prouesse, aussi bien économique, artistique, technique que logistique, rassemblera une distribution volontairement antillaise, ainsi que le Jeune Chœur de Guadeloupe constitué par des lycéens et étudiants de l’île, le tout dans un contexte COVID qui aura tout complexifié. Ce projet est mené par le collectif Carib’Opera, fondé en 2014, engagé dans la promotion de l’art lyrique et la culture de l’opéra dans les départements ultramarins, en proposant dans ce domaine une offre équivalente à celle existante en métropole, accessible à tous, et mobilisant compétences et parties prenantes sur place.

Répétition publique le 4 décembre de 14h à 17h au Hall Paul Chonchon de Pointe-à-Pitre !

Un deuxième opéra en Guadeloupe

De l’expérience de La Flûte enchantée en 2018 (plus de 2000 spectateurs, de nombreux artistes lyriques professionnels antillais sur scène, et la participation du Jeune Choeur de Guadeloupe), tout le monde a réalisé combien fédérer autour d’un grand événement culturel (et dans ce cas, un opéra jamais donné en Guadeloupe) était révélateur des potentiels d’un territoire. Car en 2018, Guadeloupéens et Antillais, qu’ils soient acteurs politiques, culturels, économiques, académiques, ou simplement grand public – ont vu leur capacité à monter, présenter et à bénéficier d’un spectacle de qualité équivalente à ceux de l’Hexagone, en s’appuyant sur des talents et des compétences sur place.

Un travail mené pendant l’année par Carib’Opera

Prévu à l’origine en avril 2020, Don Giovanni a été reporté deux fois, mais jamais annulé ! Les artistes ont maintenu leur engagement. La situation n’a pas empêché l’association de poursuivre son action au quotidien auprès des 24 établissements scolaires partenaires de «Ma Voix, mon instrument», et le Jeune Choeur de Guadeloupe a su trouver des moments et lieux pour répéter dans le respect des conditions sanitaires.

Un événement phare et défi pour tous !

En accord avec l’ambition du collectif, le projet mobilise une distribution quasi exclusivement antillaise, que ce soit pour les solistes (Jean-Loup Pagésy, Léïla Brédent, Steeve Brudey Nelson, Marie-Claude Bottius, Josselin Michalon, ….) , le Jeune Chœur de Guadeloupe et certains des musiciens de l’orchestre. Au total, 7 solistes, 24 choristes, 11 musiciens, et près de 20 personnes (bénévoles, prestataires et techniciens) en coulisse constituent l’équipe du projet : un Don Giovanni avec une mise en scène contemporaine et rythmée de nombreux clins d’œil à la Guadeloupe et aux Caraïbes. Derrière ses hardiesses et sa quête effrénée des femmes, ce sont Dieu, les Hommes et l’ordre du monde que Don Giovanni défie. Et c’est en cela que sa chute sera inéluctable et son châtiment foudroyant. Don Giovanni est l’un des derniers opéras de Mozart, et est décrit comme « l’opéra des opéras ». Il était temps qu’il soit joué aux Antilles !

Avec un budget global de 290 000€, produire un opéra se révèle à chaque fois une gageure pour l’association. Comme en 2018, elle a su mobiliser les partenaires publiques, les fondations nationales, les entreprises locales ou encore les donateurs particuliers, alors que la crise sanitaire rendait rencontres comme décisions difficiles. Chaque soutien -financier le plus souvent, mais aussi en compétences ou en nature – contribue à la réalisation et au succès de cet évènement culturel majeur pour la Guadeloupe.

/Distribution

Don Giovanni : Steeve Brudey Nelson
Donna Anna : Fé Avouglan
Donna Elvira : Marie-Claude Bottius
Zerlina : Leila Brédent
Le Commandeur : Jean-Loup Pagésy
Leporello: Josselin Michalon
Don Ottavio : Camille Tresmontant
Masetto : Jean-loup Pagésy
Les deux sirènes : Louise Buléon
Kayser, Garance Silve

Direction musicale : Gaspard Brécourt
Mise en scène : Olivier Cohen
Scénographie : Zoé Mary
Costumes : Argi Alvez pour “Les Mauvais Garçons”
Coiffures et maquillage : Marina Isaeva
Vidéaste : Tabbou Mbassa
Lumières : Louise Mercier
Son : Julien Hulard
Chef de chant : Hélène Blanic
Chef de choeur : Béatrice Wronecki

Orchestre :
Chef d’Orchestre : Gaspard Brécourt
Premier violon : Ludovic Passavant
Violon 2 : Léa Vandenhelsken
Alto : Thomas Gonzalez
Alto : Stéphanie Blet
Violoncelle : Lionel Allemand
Contre-basse : Aurélie Martin
Clarinette : Francis Prost
Basson : Loic Chevandier
Cor : Yun-Chin Gastebois
Flûte : Thomas Saulet
Hautbois : Valérie Liebenguth
Timbales : Olivier Pham Van Tham

Jeune chœur de Guadeloupe :
Dorine BAGEA, Mélissa BONIT, Mélan HENRY, Jean-Jacques SLORANE, Alizée SOUTENARE, Emmanuelle PLACIDE, Lise-Marie BONNET, Chrissy BRAITHWAITE, Alizée CHOMBART, Taina ALIX, Meggie GRANDISSON, Adriana JULES, Jérémy FANCHONNA, Jérémie MAILLEFORT, Emmanuel NAINE, Quentin ELAPIN, Ryan GALTIER, Wayne ILLIDGE, Benjamin KORUTOS, Ydriss LASSERRE, Stuar THEOPHILE

Technique :

Directrice de production : Oxana
Kasymova
Régisseur général : Lionel Rofidal
L’équipe technique : Artchipel Scène nationale de Guadeloupe

Production :
Direction artistique : Jean-Loup Pagésy
Mécénat & Communication : Clémence Deback
Vidéos, Photographies, Community

 

management : Ariane Maurisson, Christelle Clairville

Chargé de production : Louis Pierre-Joseph

Agence de communication : Agence Margarita