Iran : pour défendre les femmes, les hommes se travestissent

 

Par Yann Soudé

Sur les réseaux sociaux, une campagne pour promouvoir la parité vient d’être lancée. Elle alimente le débat autour de la place de la femme dans la société.

Jugé coupable de violences conjugales, Saman Rasoulpour parade dans les rues de Marivan, au nord-ouest de l’Iran, déguisé… en femme. Surprenante, la décision du juge du 15 avril dernier est également humiliante. Les associations féministes ne tardent pas à s’indigner, et quelques jours plus tard, une centaine d’activistes locales manifestent. Elles sont vite rejointes par leurs homologues masculins, mais, à défaut de s’emparer de la rue, ces derniers témoignent leur soutien sur les réseaux sociaux. Une page intituléeKurd Men For Equality est créée sur Facebook et fait rapidement le buzz. Aujourd’hui, elle compte plus de 12 000 “like”. L’idée ? Se travestir pour promouvoir la parité entre les deux sexes. Avec un credo : “Être une femme n’est pas un prétexte pour punir ou humilier quelqu’un.”

“Il est important de se rassembler pour condamner cette stupidité, cette brutalité et cette inhumanité vis-à-vis des femmes. Me vêtir comme elles est la moindre des choses que je puisse faire pour les soutenir”, explique ainsi l’un des participants. “Les femmes, c’est la vie”, insiste un autre. L’ampleur du phénomène est telle qu’à leur tour celles-ci ont posté des photos d’elles habillées en hommes. Mieux, les protestataires peuvent compter sur le soutien de la communauté internationale. Les plus récents clichés proviennent d’Espagne, d’Italie, de Turquie ou encore de Norvège. Interrogé par Le Point.fr, le sociologue et spécialiste de l’Iran Yann Richard estime que cet événement “montre l’inadaptation des autorités iraniennes à la culture de leur propre pays, dont l’évolution va exactement à l’inverse de leur mentalité” : “Ils ont cru qu’ils pouvaient l’humilier, mais la situation a tellement changé depuis trente ans… Au final, cette décision s’est retournée contre le juge, tourné en dérision.”

REGARDEZ. Saman Rasoulpour traverse les rues de Marivan escorté de policiers.

Le Point.fr – Publié le 01/05/2013 à 09:10
http://www.lepoint.fr/monde/iran-pour-defendre-les-femmes-les-hommes-se-travestissent-01-05-2013-1661792_24.php