Tag Archive for Sandrine ZEDAME

Exposition « Ensemble », Catherine Bland et Sandrine Zedame

Du 8 au 22 juin 2019 à Le Vin L’Art et Vous. Ducos.

— Par Michèle Arretche, amateur d’art —

Quel beau titre pour cette exposition « duo », entre deux membres de l’Association PABE, dont le projet est justement le créer ensemble, le vivre ensemble !

Et quel bel ensemble produit cette rencontre entre deux plasticiennes : Sandrine Zedame peintre, et Catherine Bland céramiste. A partir d’une œuvre à quatre mains réalisée l’an dernier, une sphère en céramique qui accueille le visiteur, elles ont construit cette très originale exposition que nous pouvons voir à la Cave Galerie le Vin , l’Art et Vous à Ducos.

Sandrine Zedame propose une peinture en all over, un art brut qui serait cultivé, une figuration libre qui nous rappelle Robert Combas ou Hervé di Rosa. Un travail qui regorge de détails, de couleurs, d’histoires de vie, de regards. Un corps-paysage qui nous interroge, nous déroute, nous inquiète ou nous ravit. Allez voir de plus près en particulier une toile intitulée « Précipices », technique mixte sur toile 120/60 cm, où tous les thèmes chers à l’auteure sont réunis : les arbres, le destin, la chute, le monde à l’envers, le cycle de la vie, le rétablissement, la résilience.

Lire Plus =>

« Et pendant ce temps, Simone veille ! » : un spectacle désopilant sur l’histoire des droits de la femme

Samedi 25 mai  à 19H00 Centre culturel Aliker au quartier Sainte -Thérèse à FDF

Auteures : TrinidadCorinne BerronBonbonHélène SerresVanina Sicurani

Un spectacle qui raconte avec humour l’évolution de la condition féminine en France, des années 50 à nos jours, au travers de trois lignées de femmes sous le regard historico-comique de Simone qui veille. 

 De scènes de la vie quotidienne en parodies de chansons, une autre façon de parler des femmes. 

Mi revue, mi comédie, le spectacle est amusant, son grand mérite étant de ne se prendre jamais au sérieux.

Lire Plus =>

« WOUJ », le vernissage.

du 04 au 21 février 2015

 wouj— Par DEGE —

Fraises en fraisiers ou en jus. Tomates en fruits cuits ou crus, en carpaccio… le buffet du PABE (parsemé de tâches vertes complémentaires), cette fois encore, a flatté yeux et papilles. Mais c’est son exposition de photographies qui est un régal de fraîcheur, de diversités et d’originalités.
Huit propositions différentes, moins d’une trentaine au total, qui nous font voyager aux pays de l’abstraction, du figuratif, du surnaturel ; de la mangrove à l’art de rue ; de Paris à Cuba, sans oublier notre île, le carnaval. Huit sensibilités et  interprétations des émotions évocatrices du rouge qui invitent grands et petits, particuliers et collectivités à s’interroger avec plaisir sur les siennes… et à en trouver d’autres !

La plupart des photographies sont accompagnées d’un texte et chaque photographe s’est appliqué à donner un titre à l’ensemble de ce qu’il a choisi d’exposer. Ce qui marque le soin, pour ne pas dire le respect à son public que ce groupe manifeste à chacune de ses expositions.

Lire Plus =>