Université populaire de “Yo té pou nou sé”

Et voilà … Une onzième saison !
En cette année de dixième anniversaire, ” Lékol a Nou Sé “, université populaire de ” Yo Té Pou Nou Sé ” poursuit sa route, imperturbablement. Connaître, encore et encore. Se connaître …
” AN POT A ON DOT DIS LANNÉ … ? ”
Au seuil d’une nouvelle décennie … ?
Con ance, sérénité, ténacité. Tels étaient les mots introductifs de notre dixième saison, reflets de cette longue quête de nous-mêmes, à nous abreuver de l’écoulement fécond du Temps en explorant de nouveaux champs de connaissance.
Des mots toujours vrais, qui à l’orée de cette nouvelle saison annoncent, pleins de générosité, une nouvelle décennie.

” GADÉ NOU AVÈ ZYÉ AN NOU … “
POUR UNE PENSÉE DE SOI

Et comme d’habitude nous rappeler les objectifs de ” Lékol a Nou Sé ” énoncés lors de la première saison : ” se débarrasser des oripeaux du mimétisme, se libérer des entraves de la peur et concevoir l’univers à la lumière de notre expérience singulière … afin de produire une pensée nous permettant de porter en n sur nous-mêmes et le reste du monde, notre regard de peuple caribéen “.
” KI LÉKOL A NOU SÉ ? ”
QUELLE UNIVERSITÉ POPULAIRE ?
Les fondations de ” Lékol a Nou Sé ” énoncées en 2007 restent vraies, s’articulant autour des cinq principes originels :
1. La connaissance est un processus long, profond, cumulatif, basé sur le travail, excluant bavardage, approximation et m’as-tu-vu.
2. L’histoire est une construction s’inscrivant dans une démarche combinant de multiples approches en vue d’appréhender la complexité du passé comme du présent.
3. Les cours de ” Lékol a Nou Sé ” ne sont pas des conférences-débats mais des cours dans lesquels les élèves viennent acquérir un savoir
4. La transmission de la connaissance ne saurait s’e effectuer sans vérification de celle-ci, une forme d’évaluation suivie d’une correction collective sera réalisée.
5. ” Lékol a Nou Sé ” est un espace de respect mutuel, respect des élèves, respect des intervenants qui bénévolement offrent leur savoir au service de tous.

” ONZYENM DÈ AN NOU ”
Notre onzième saison
Trente trois intervenants ont jusqu’ici partagé leur savoir et leur passion avec le public de ” Lékol a Nou Sé “. Nous en accueillons trois nouveaux cette année. ” Byen bonjou ba zot “, soyez les bienvenus.
Les cours de cette saison se dérouleront au Centre culturel Gérard Lockel gracieusement mis à la disposition par la municipalité de Baie-Mahault.
Nous la remercions chaleureusement.
Cette saison sera marquée par un évènement exceptionnel, la tenue d’un colloque international (au Gosier, au Lamentin et à Baie-Mahault), afin de célébrer le 10ème anniversaire de ” Lékol a Nou Sé “. Plus d’une vingtaine de communications ponctuées de débats seront partagées, avec la participation de prestigieux invités originaires de New-York, du Mexique, du Guatemala, de Grenade, d’Antigue, de la Martinique, d’Haïti et d’intellectuels, de créateurs, d’acteurs sociétaux guadeloupéens.
S’inscrivant dans la programmation annuelle de l’Université Populaire il comptera pour deux modules et un séminaire. Un débat préparatoire à ce colloque se déroulera afin d’en explorer les problématiques, contribuant ainsi au XXème anniversaire de la Médiathèque Bettino Lara.
Quatre autres modules, de deux sessions chacun, un séminaire et deux sorties pédagogiques complètent la programmation de cette onzième saison.
Nous poursuivrons l’approche interactive par nos sorties pédagogiques innovantes « A la rencontre d’un territoire », dont l’une, comme tous les deux ans, se déroulera en dehors de la Guadeloupe.
” Lékol a Nou Sé ” est ouverte à tous, d’accès libre avec un droit d’inscription annuel de 50 € (25 € pour les étudiants et les chômeurs). Chaque session sera accompagnée d’un cahier de cours, remis à chaque élève inscrit, au début de la séance.
Une soirée conviviale et fraternelle dressera le bilan de la saison …

 

 

MODULES
XXème anniversaire de la Médiathèque Bettino Lara
Lékol a « Nou Sé » aux Etats-Unis d’après le film ” L’héritage africain de New-York ”
Samedi 28 Octobre à Basse-Terre (19h)
Film (52’) et débat
Une quarantaine d’élèves de l’Université Populaire en découverte d’une ville-monde durant une semaine, afin d’ étudier la place de l’esclavage des africains dans l’histoire de celle-ci.

Module 1 – XVIIIème siècle
Caroline SEVENO
Un instantané de la Guadeloupe : le parcellaire de 1732
Kléré Gwadloup adan on zéklè : tè Granntè an plan a 1732
Mardi 7 Novembre
Cours (18h30 – 20h30)
Mardi 14 Novembre
Evaluation-Echanges (18h30 – 20h30)
En 1732, un parcellaire de la Grande-Terre fut dressé.
Un outil sans pareil dont l’analyse dresse un état des concessions à cette date, mais permet aussi d’aborder des dynamiques politiques et sociales.

Module 2 et 3 – XVIème – XXème siècles
Colloque international du 10ème anniversaire de ” Lékol a Nou Sé ”
” De nos jours, en Guadeloupe, dans la Caraïbe et aux Amériques, des Hommes face à leur passé”
” Konyéla Gwadloup, an Karayib la kon Lamérik, moun é pasé a yo “

« Ritualiser, s’exprimer, partager … »
Jeudi 30 Novembre – Université de Fouillole
Communications – Echanges (16h -20h30)
« S’interroger, transmettre, interpréter … »
Vendredi 1er Décembre – Fort Fleur d’Epée (Gosier)
Communications – Echanges (16h – 20h30)
Soirée soup é kout tanbou
” Résider, se nourrir, éduquer … ” et ” Inscrire, s’inscrire … ”
Samedi 2 Décembre – Ciné théâtre du Lamentin
Communications – Echanges (9h – 12h30 et 15h – 18h30)
« Entre l’océan Atlantique et la Mer des Caraïbes »
Dimanche 3 Décembre – L’Arche (Baie-Mahault)
Communications – Echanges (9h – 13h)
Bu et – Après-midi culturelle
Séminaire 1 – XVIème – XXème siècles
” … Des hommes face à leur passé” : que retenir ?
” … Moun é pasé a yo” : Ka pou woutyenn ?
Dimanche 14 Janvier (9h – 12h)
– Aux Abymes
Après l’organisation de son premier colloque international, ou des originaires de pays de la Mer des Caraïbes se seront rencontré en croisant leurs regards, comment « Lékol a Nou Sé » aura-t-elle vécu l’événement ? Qu’en aura-t-elle retenu ? En quoi contribuera-t-il à nourrir et murir son projet ?

Module 4 – XVIIème – XXIème siècles
Jack SAINSILY
Le patrimoine architectural et urbanistique de la Guadeloupe, une immersion temporelle.
” Vizité konstriksyònman lontan a kaz é bou Gwadloup”
Mardi 30 Janvier
Cours (18h30 – 20h30)
Mardi 6 Février
Evaluation – Echanges (18h30 – 20h30)
Entre valorisation et dilution, dialogue désaccordé et relations complexes du traditionnel avec l’institutionnel, comment se sont traduites au cours du temps, les réalisations architecturales et urbanistiques en Guadeloupe ?

Module 5 – XVIIème – XXème siècles
Guy FROMAGER
Le processus de construction du patrimoine sonore et musical de la société guadeloupéenne
” Mizik é son lontan kon jòdi a sosyété Gwadloup, jan sa konstwi ”
Mardi 27 Février
Cours (18h30 – 20h30)
Mardi 6 Mars
Evaluation – Echanges (18h30 – 20h30)
Comment les bruits, les musiques, les groupes humains se rencontrent, se confrontent, se confondent selon les époques et les lieux, conférant à la Guadeloupe une identité sonore

Sortie 1 – Capesterre
Dimanche 18 Mars
” A la rencontre d’un territoire ” : la commune de Capesterre

Module 6 – XXème siècle
Mirna BOLUS
Et si la réflexion précède le verbe et l’écriture … : qu’est-ce qu’un créole de qualité ?
“É si kalkil fèt avan … palé é maké : ka ki bongrenn kréyòl ? ”
Mardi 10 Avril
Cours (18h30 – 20h30)
Mardi 17 Avril
Evaluation – Echanges (18h30 – 20h30)
” Kréyol pa ka ni palé, ni maké anpangal – Menmjan fò kalkilé é maké rèstan lang asi latè, sé menmjan pou kalkilé asi ganm a lang Kréyòl la “.
Soirée bilan de l’année (veillée d’armes de la sortie pédagogique en Martinique)
Mardi 8 Mai (18h30 – 20h30)

Sortie 2 – MARTINIQUE
La Martinique, autrement
Vwè Matinik, on dot jan …
Vendredi 18, Samedi 19, Dimanche 20 et Lundi 21
Mai 2018
Vivé, Morne des Esses, Îlet Ramier, Baie de Fort-de-France, Case-Pilote, Trois Ilets … : Visites de sites, témoignages historiques, conférences débat, rencontres culturelles … Au coeur de la Caraïbe, en Martinique.