Étiquette : Rachid Ouramdane

Rachid Ouramdane : « Défendre un théâtre des diversités esthétiques »

ENTRETIEN. Nommé à la tête du Théâtre national de Chaillot, le danseur et chorégraphe partage la philosophie avec laquelle il aborde son nouveau challenge.

— Propos recueillis par Hassina Mechaï —

Rachid Ouramdane traverse le monde de la danse avec la grâce et l’agilité d’un funambule. Toujours dans l’entre-deux, suspendu entre deux mondes, deux arts, deux mouvements. Après des études au Centre national de danse contemporaine, il crée très vite sa propre compagnie, L’A. S’ensuivra un parcours artistique qui démêle les rets de la frontière, dont il joue tout en la déjouant. Ainsi dans Corps extrêmes, un spectacle qui réunit voltigeurs, highliners et champions d’escalade ou dans Les Grands Rassemblements, le mur scénique entre artistes et spectateurs. Sa nomination à 50 ans intervient en des temps incertains pour la culture, entre crise sanitaire et inquiétude des intermittents du spectacle. Mais le nouveau directeur entend saisir cette crise pour refondre les modes d’accès à la culture. Pour cela, il s’appuiera sur neuf artistes associés : Nacera Belaza, François Chaignaud, Aurélie Charon, Fanny de Chaillé, Dorothée Munyaneza, Faustin Linyekula, Gisèle Vienne, le collectif de cirque XY et le rappeur Kery James, lesquels l’accompagneront durant les cinq ans que durera son mandat.

→   Lire Plus

Le chorégraphe Rachid Ouramdane nommé à la tête du Théâtre national de Chaillot

Le chorégraphe et danseur Rachid Ouramdane a été nommé à la tête du Théâtre national de Chaillot, temple de la danse à Paris, a annoncé vendredi le ministère de la Culture.

M. Ouramdane, 50 ans, prendra ses fonctions le 5 avril pour un mandat de cinq ans, précise la rue de Valois dans un communiqué.

“Le projet de Rachid Ouramdane démontre une vision renouvelée et ouverte de la danse, qu’il tient à considérer dans ses liens avec tous les arts, mais aussi dans sa connexion directe avec la société. Rachid Ouramdane souhaite faire de Chaillot (…)  le +Théâtre des diversités+, un lieu d’innovation sociale par l’art et la culture”, détaille le ministère.

“Ainsi, il propose de construire une ligne artistique à partir de l’histoire de Chaillot, en s’appuyant notamment sur le symbole et le socle de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui fut signée en ces lieux”, poursuit-il, saluant un chorégraphe qui “développe une danse unique dans le paysage chorégraphique français, qui questionne l’hospitalité, l’inclusion et les grands enjeux environnementaux”.

Rachid Ouramdane succèdera au chorégraphe Didier Deschamps, né en 1954, à la tête de l’établissement depuis 2011.

→   Lire Plus