Tag Archive for Pape François

Avec «Laudato Si’ », le Pape invite à la conversion écologique

— Par Elena Lasida, Jean-Luc Brunin, Nicolas Hulot —

climat_tempMgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, président du Conseil Famille et Société (photo), Elena Lasida, économiste, chargée de mission pour Justice et Paix, et Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président Hollande pour la protection de la planète, ont présenté « Loué sois-tu » (Laudato Si’) l’Encyclique du Pape François sur l’écologie. A l’approche de la (COP21/CMP11), aussi appelée « Paris 2015 », (Vingt-et-unième Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015), le texte cherche à impliquer chacun pour l’environnement, « patrimoine de toute l’humanité ».

Mgr Jean-Luc Brunin : « Pour une conversion écologique »

Premier texte rédigé par le Pape François, l’encyclique Laudato Si’ était « attendue », « alors qu’il y a urgence » et que plusieurs rendez-vous internationaux sont programmés en 2015, notamment l’Assemblée générale de l’ONU à New York (Etats-Unis) en septembre et la Conférence mondiale sur le Climat (COP21) à Paris en décembre.

En remettant la parution de document magistériel dans son contexte, Mgr Brunin a souhaité en souligner la portée universelle, car il s’agit d’un « problème crucial à l’humanité ».

Lire Plus =>

Non, le Pape François n’est pas José Bové!

— Par Mathieu Slama —
pape_ecoloAlors que l’encyclique sur l’écologie paraît ce jeudi, Laurent Joffrin a comparé le Pape à José Bové dans Libération. Une analyse que ne partage pas Mathieu Slama qui rappelle que la position universaliste de l’Église relève d’une conception holiste de l’homme.
Il est absurde d’en vouloir au Pape François de prendre position sur des sujets aussi décisifs que l’immigration et l’écologie. D’abord parce qu’il s’agit de thématiques absolument décisives qui engagent l’humanité tout entière -et, de ce point de vue, l’Église a son mot à dire. Ensuite parce que ces prises de position n’ont rien de surprenant en ce qu’elles s’appuient sur l’un des fondements de la tradition chrétienne: l’universalité de la condition humaine, l’existence d’une humanité partagée.[…]

Quand se pose la question de l’universel, se pose aussitôt après la question de la nation. Les deux concepts entrent inévitablement en contradiction et les débats soulevés par le Pape en sont la parfaite illustration. La question migratoire, comme la question environnementale, relève d’abord de compétences nationales et engage la souveraineté même d’un pays.

Lire Plus =>