Tag Archive for Nancy Huston

Multiple(s) : De vous à moi, de vous beaucoup de vous

— Par Annick Justin Joseph —

À l’appui d’une esthétique toute en sobriété, dénuée de la moindre scorie, le danseur chorégraphe Salia Sanou, déjà présent à Limoges en 2016 avec sa création « Du désir d’horizon », nous est revenu cette fois entouré de Germaine Acogny, elle aussi danseuse chorégraphe, fondatrice notoire du Centre International des Danses Traditionnelles et Contemporaines en Afrique, également de Nancy Huston, auteur entre autres écrits du « Cantique des Plaines » 

Nancy HUSTON et SALIA SANOU, « De vous à moi » Photo Christophe Péan

« DE VOUS A MOI » : une respiration juste des corps, de mots écrits, parlés, lâchés à l’aveugle au sol … autant de traces induites de nos errements, de nos silences, de nos besoins tus, dans un monde où toute posture d’inertie s’avère coupable.

Lire Plus =>

« Lignes de faille ». Du roman au théâtre

— Par Selim Lander —

Lignes de faille1Nancy Huston a obtenu le prix Femina pour Lignes de faille en 2006. Ce gros roman de presque 500 pages, polyphonique, a fait l’objet d’une adaptation par Catherine Marnas (actuelle directrice du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine – TnBA), adaptation actuellement présentée au Rond-Point, à Paris. Le livre est une sorte de saga familiale qui, partant de Sol (Solomon) remonte successivement au père Randall, à la grand-mère Sadie et enfin à l’arrière-grand-mère (« AGM ») Kristina. Passer du roman au théâtre s’avère particulièrement délicat, en l’occurrence, non seulement en raison de l’ampleur du premier mais encore parce qu’il est constitué de quatre monologues successifs qui sont situés dans la tête des personnages alors âgés de six ans !

La version littéraire du roman fonctionne à merveille. Au théâtre, c’est plus compliqué. D’abord, restituer ne serait-ce que l’essentiel d’une histoire aussi longue prend beaucoup de temps et le spectacle s’étire sur quatre heures (entracte non compris). Or, entendre quasiment tout au long de la pièce des comédiens adultes monologuer en s’efforçant de prendre une voix de fausset (par ailleurs amplifiée) peut devenir assez rapidement une épreuve pour le spectateur.

Lire Plus =>