Étiquette : Max Orville

Le refus de voter l’interdiction des activités rémunérées des eurodéputés pour les lobbys : une polémique européenne

Par trois fois Max Orville, député Renaissance martiniquais, a voté contre l’interdiction

À l’approche des élections européennes prévues du 6 au 9 juin, la question de l’intégrité émerge comme un enjeu central dans la campagne. Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise (LFI), a suscité une vive controverse en attaquant ses principaux adversaires, y compris de gauche, sur le terrain de la probité.

Dans un article récent publié dans Libération, Aubry a appelé à l’interdiction des activités annexes rémunérées des eurodéputés, susceptibles de créer des conflits d’intérêts, afin de réduire leur vulnérabilité aux influences des lobbys. Cette proposition exclut les droits d’auteur et les indemnités d’élus. Pourtant, cette mesure a été rejetée à plusieurs reprises par une grande partie des eurodéputés français, selon les comptes rendus de votes.

Seules les délégations de La France insoumise et du Parti socialiste, ainsi que le groupe écologiste dans son ensemble, ont soutenu unanimement cette proposition lors des différents scrutins au Parlement européen au cours des deux dernières années. À l’opposé, les élus de droite et d’extrême droite, tels que Les Républicains, le Rassemblement national et Reconquête !,

→   Lire Plus

Fonds européens et illusions sans fonds : Narcisse prisonnier du miroir

— Par Yvon Joseph-Henri —

Le communiqué triomphant de la CTM m’a avant tout comblé de joie ! Enfin Max Orville, à force d’alerter sur le désintérêt coupable de la CTM, avait enfin renversé le mouvement et contraint la CTM à, au moins, préserver le montant de ces fonds au maximum pour le prochain exercice.

Lire aussi : À quoi servent les fonds européens, au centre d’une polémique en Martinique ?

Et puis, hélas ! non ! L’idéologie, le drapeau, l’appel de Fort-de-France ? Du bidon pour faire croire qu’on dirige alors que tout le monde a bien compris qu’on marche sur la tête. La preuve pour ceux qui doutent encore.

La CTM nous dit-on triomphalement a consommé prévisionnellement 102% de l’enveloppe attribuée à la Martinique ?

Explique-moi : on te donne 695 000 000 d’euros et tu en consommes 102% ? soit 13 900 000 euros de plus ? Mais mon ami, si tu dépenses plus qu’on ne te donne…tu paies ce surplus de ta poche, non ? Autrement dit, tu ponctionnes le pays déjà exsangue pour le tuer. L’ennui c’est que si la CTM ne sait pas compter et devient indépendante ou autonomiste, on va dans le mur.

→   Lire Plus

Hommage de Max Orville à Monsieur Roger Lise

À l’annonce du décès de Roger Lise ce mercredi, Max Orville partage la peine de tous ses amis et ses proches. Il se rendra en Martinique pour rendre un dernier hommage à ce grand homme politique martiniquais.

Maire honoraire de Case Pilote, Conseiller général, régional, Sénateur honoraire, il fut une grande figure de la droite et du Centre martiniquais.

Capitaine au long cours, homme de la mer, il a contribué à moderniser la pêche en Martinique. Père de la loi sur les 50 pas géométriques, il a permis à beaucoup de martiniquais d’acquérir un titre de propriété.

Fervent défenseur de l’œuvre de Gaston Monnerville ancien Président du Sénat, il a longtemps perpétué sa mémoire via l’association des Amis de Gaston Monnerville.

Roger Lise était surtout un politique pragmatique, un homme d’une grande humilité, demeuré proche des gens, fidèle en amitié et à ses engagements politiques.

Homme du Centre, membre de l’UDF d’abord puis du Mouvement démocrate, fidèle compagnon de François BAYROU, Président d’honneur du Modem Martinique, il le sera resté jusqu’au bout.

« Je partage la peine et la douleur de sa disparition avec celles et ceux qui l’ont bien connu.

→   Lire Plus

Il faut à tout prix sortir Haïti de sa détresse économique et humaine

-Par Max Orville ——
L’assassinat du Président d’Haïti Jovenel Moïse nous rappelle que la situation autour de nous, dans les Antilles, est loin d’être satisfaisante.

Les Haïtiens sont un peu comme les rebuts des Antilles, on les plaint mais, comme par hasard, personne n’en veut chez soi – à moins de contrôler drastiquement leur immigration –. Ensuite, comme par hasard, c’est la corruption qui l’emporte sur toutes les aides que les communautés internationales peuvent apporter à cette île si proche de nous par la culture et la géographie.

Faut-il être un spécialiste de géopolitique pour comprendre qu’il y a certaines communautés qui ne souhaitent pas voir Haïti sortir de sa misère ? Malgré le nombre d’écrivains, de poètes, d’artistes et de médecins nés à Haïti et qui s’exilent notamment au Canada, ou aux Etats-Unis pour changer de vie, on continue à trouver Haïti en incapacité de tourner les pages sombres de son histoire, et qui ne cessent de s’assombrir.

Renaissance Martinique considère qu’on ne peut rester les bras croisés à regarder ce qui se passe dans cette île sœur. Nous proposons que se tienne ici, chez nous, une conférence internationale des pays de la Caraïbe et des pays les plus concernés par Haïti, à savoir les Etats-Unis, le Canada, la France et l’Europe.

→   Lire Plus