Étiquette : démographie

Vieillissement de la population caribéenne, une mosaïque de situations, un enjeu pour demain

— Par Pascal Buléon et Frédérique Turbout —

Longtemps perçue comme une région démographiquement jeune et dynamique, la Caraïbe connaît depuis une dizaine d’années les premiers signes de vieillissement de sa population.
Cette évolution s’est faite progressivement, au fur et à mesure de l’amélioration des conditions sanitaires, sociales et du niveau de vie des populations. Cette tendance au vieillissement des structures démographiques est le fruit d’une évolution somme toute classique des populations, liée à la transition démographique. Cette transition se traduit par une modification des comportements des sociétés en matière de natalité et de fécondité et une amélioration des conditions engendrant une baisse de la mortalité, et particulièrement de la mortalité infantile. Les pays de la Caraïbe confrontés depuis dix ans à ces différentes étapes de la transition démographiques connaissent aujourd’hui des stades plus ou moins avancés dans le vieillissement de leur population. Il s’agit donc d’établir un état des lieux de ces situations en qualifiant les stades d’évolution de chaque état composant la Caraïbe tout en s’appuyant sur quelques exemples emblématiques.

Ageing of Caribbean Population, a Mosaic of Situations, a Challenge for Tomorrow
El envejecimiento de la población caribeña, un mosaico de situaciones, un reto para el futuro

→   Lire Plus

La population vieillit? Ce n’est pas un problème, au contraire

senior-2L’humanité vieillit. L’espérance de vie augmenterait, dans les pays dits développés, à raison de trois mois par an, alors que le taux de natalité, dans la plus grande partie des pays européens et en Amérique du Nord, serait au-dessous du seuil de renouvellement des générations.

Le vieillissement général de la population mondiale, et plus particulièrement dans les pays occidentaux, est souvent présenté comme un problème à long, voire à moyen terme. Diminution de la population active, nécessité d’anticiper les problèmes d’autonomie, protection sociale, système de santé… Le vieillissement pourrait être également la cause d’un ralentissement de la croissance mondiale, comme l’expliquait récemment l’agence Moody’s, pour qui “il aura des effets négatifs sur la main d’œuvre mais aussi sur le taux d’épargne des ménages, comme sur la productivité et l’investissement”.

→   Lire Plus

Martinique : faible croissance de la population et vieillissement accéléré

Projections de population à l’horizon 2040

personnes_agees-1— Par Hugues HORATIUS-CLOVIS, Insee —

En 2040, la population martiniquaise sera de 423 000 habitants, si les tendances démographiques récemment observées se maintiennent. Le rythme de croissance de la population sera trois fois plus faible qu’aujourd’hui. Les décès seront plus nombreux que les naissances et l’augmentation modérée de la population sera portée uniquement par l’excédent migratoire. Le vieillissement s’accentuera : 40% des Martiniquais auront plus de 60 ans, alors que ce ne sera le cas que de 31% des Français.

À l’horizon 2040, la Martinique sera peuplée de 423 000 habitants, si les tendances démographiques récentes en matière de fécondité, mortalité et migrations se prolongent. Elle gagnerait 26 000 habitants par rapport à 2007, soit une augmentation de 6,5% sur la période 2007- 2040 inférieure à celle que devrait connaître la France (+15,1%). La croissance de la population régionale serait faible jusqu’à 2035, date à laquelle pourrait intervenir un retournement de tendance.

→   Lire Plus

Des manipulations de statistiques 
pour affoler la population

Faut-il s’inquiéter de voir l’actuel taux de natalité égaler celui de 1918 ?
—Par Éric Le Bourg, Centre de Recherches sur la Cognition Animale, UMR CNRS 5169 Université Paul-Sabatier, Toulouse.—
nataliteL’Insee vient de publier les résultats du bilan démographique de 2013. L’espérance de vie augmente légèrement, 85 ans pour les femmes et près de 79 ans pour les hommes. La fécondité de l’année reste stable, autour de 2 enfants par femme. Au final, la population continue à augmenter légèrement et notre pays, avec environ 800 000 naissances par an, peut programmer aisément les investissements à faire du fait de cette stabilité du nombre de naissances depuis des décennies. Le point négatif serait la mortalité infantile qui ne décroît plus depuis plusieurs années, alors que de nombreux pays européens ont maintenant de meilleurs résultats que la France. Tout irait donc, à peu près, pour le mieux.

→   Lire Plus