Étiquette : brad pitt

“Once Upon a Time… in Hollywood”, de Quentin Tarantino

Mercredi 21 août 2019 à 10h 45 et 21h 30!! Madiana V.O.

Avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie
Genres Drame, Comédie
Nationalité américain

Voir le débat ci-dessous!

Synopsis :
Interdit aux moins de 12 ans

L’histoire se déroule en 1969, à Hollywood, au moment de l’apogée du mouvement hippie, tandis que les émeutes de Stonewall débouchent sur un mouvement de lutte pour la libération des personnes LGBT. Rick Dalton – star déclinante d’une série télévisée de western, inspiré par Burt Reynolds ; et Cliff Booth – sa doublure de toujours, inspiré par Hal Needham ; assistent à la métamorphose artistique d’un Hollywood qu’ils ne reconnaissent plus du tout en essayant de relancer leurs carrières. De plus, en plein été, le 9 août, Hollywood sera à jamais marqué par un fait divers barbare : l’assassinat de l’actrice Sharon Tate enceinte de 8 mois, épouse du cinéaste franco-polonais Roman Polanski et voisine de Rick Dalton, et de ses amis dans sa villa, par les disciples du gourou Charles Manson.

La presse en parle :

BIBA par Lili Yubari
À travers le portrait de ces deux losers magnifiques et de leur amitié indéfectible, Tarantino rend un hommage drôle et tendre aux sans-grade de l’industrie du cinéma qui oublient leurs répliques, noyés dans l’alcool, aux troisièmes couteaux abonnés aux rôles du mec-qui-tombe-à-cheval-au-second-plan-dont-on-ne-connaîtra-jamais-le-nom.

→   Lire Plus

“12 years A slave” : une fresque, haute de dignité, magnifique.

122_years_a_slaveA Madiana

Avec “12 Years A Slave”, de Steve McQueen, plongée au cœur des plantations d’esclaves en Louisiane
Avec une histoire vraie qui est vraiment une histoire et des comédiens qui vont de Chiwetel 
Ejiofor à Brad Pitt, cette fresque sur l’esclavagisme, haute de dignité, est magnifique.

La liste des nominations aux oscars n’annonce pas automatiquement celle des vainqueurs mais elle est un indice qui témoigne fortement du goût des votants. C’est ainsi que, après avoir déjà été couronné du trophée du meilleur acteur dramatique (attribué à Chiwetel Ejiofor) lors des récents golden globes, 12 Years A Slave vient d’empocher neuf nominations pour les prochains oscars (verdict le 2 mars prochain), ce qui est pour le moins considérable pour un drame d’époque sans effets spéciaux faisant appel à la connaissance historique, à la sensibilité et non à l’adrénaline. Du poids lourd donc, ce qui n’étonnera pas qui a déjà vu les deux premiers chefs-d’œuvre de l’auteur, Hunger et Shame.

→   Lire Plus