Étiquette : Anabell Guerrero

De Feu et de Pluie

22 septembre – 11 novembre 2021 – Fondation Clément

Exposition collective

Jean-Baptiste Barret, Christian Bertin, Julie Bessard, Hervé Beuze, Nicolas Derné, Anabell Guerrero, David Gumbs, Alain Joséphine, Brice Lautric, Ludovic Nino, Louisa Marajo, Ricardo Ozier-Lafontaine, Bruno Pédurand, Jéremie Priam, Pierre Roy-Camille, Philippe Thomarel

Commissaire : Matilde Dos Santos

De feu et de pluie renvoie aux deux versants d’une même gestation : car la Martinique est bien la fille des entrailles fumantes de la terre et des pluies que le relief subjugue, donnant naissance aux forêts humides anciennes si caractéristiques.

Partant de l’idée que l’intérêt du volcan au-delà de la science et des catastrophes c’est de l’histoire humaine, notamment dans sa relation avec la nature, il a été demandé aux artistes de travailler sur le volcan et le processus éruptif comme métaphore de la création et de la vie de l’homme. Quatre oeuvres ont été commissionnées pour l’exposition : Respè Twois fois de Christian Bertin, Composition Tellurique d’Hervé Beuze, Sismographie Méga poétique de Julie Bessard et Tropical Bliss de David Gumbs. Les autres oeuvres ont été choisies en fonction de cette même relation de construction/destruction/reconstruction entre l’homme et le volcan et par extension la nature.

→   Lire Plus

Le 10e Prix Edouard Glissant (2012)

 

L’université Paris 8, en partenariat avec l’Institut du Tout-Monde et la Maison de l’Amérique latine, a créé en 2002 le Prix Édouard Glissant pour honorer une œuvre contemporaine en affinité avec l’esprit du poète et philosophe de la Relation. Le Prix est décerné chaque année par un comité scientifique. Il est remis officiellement au lauréat lors d’une journée organisée autour de son œuvre. Une bourse d’étude de 5000 € est attribuée, dans ce même esprit, à un(e) doctorant(e) de l’université.

Le 10e Prix Glissant (2012) a été décerné exceptionnellement à deux créateurs: l’artiste photographe Anabell Guerrero et l’écrivain Michaël Ferrier.
La Bourse a été attribuée à Hiroshi Matsui pour son projet de thèse de doctorat “Deux cartographies de la relation (Aimé Césaire, Kateb Yacine, Édouard Glissant)”
Anabell Guerrero, vénézuélienne, vit à Paris depuis 1986. Elle a entrepris une enquête sur les lieux de la découverte de l’Amérique dans le journal Le Monde, qu’elle exposa en 1992 sous le titre “Introuvable Amérique”. Elle a été photographe du Parlement international des écrivains. Elle renouvelle le regard sur l’exil, les migrations, la vie à la frontière, l’entre-deux-mondes, dans les séries: Les Réfugiés (1998), Totems (2001), Aux Frontières (2002), Voix du Monde (2004) et Cité fragile (2009).

→   Lire Plus