Non, les syndicats n’ont pas changé ! Ce sont les indépendantistes en carton qui se dévoilent !

— Par Willy Joseph-Angélique —

La Martinique vit une situation surréaliste depuis plusieurs mois ! Si on voulait faire un film de fiction sur l’horreur et la décadence sociétales, on aurait été mauvais, tant la réalité de la Martinique nous donne à voir l’innommable ; des faits à couper le souffle ! Les néo indépendantistes nationalistes, communistes en carton pacsés à la Droite la plus rétrograde, nous donnent  une belle leçon du détestable !
 Ils démontrent lamentablement d’une part une incompétence manifeste sur les dossiers majeurs pour la Martinique : ankayaj de la récolte sucrière, TCSP, Cyclotron…et d’autre part la maltraitance avérée et le mépris faits aux travailleurs. Ils font pire que le vieux patronat béké de l’époque en matière de relations sociales au travail ! 
 Sans état d’âme, ils licencient tous ceux qui ont osé travailler loyalement sous les précédentes mandatures.  Ils jettent aux chiens des travailleurs Martiniquais ; des travailleurs qui ont un lien de subordination avec eux, donc ces indépendantistes nationalistes communistes en carton sont en réalité des profiteurs. Ils excellent dans la pwofitassyon ! Cela rappelle des méthodes issues de tristes dictatures. 
Ils accusent les syndicats de se mobiliser, de barrer l’entrée de leur Palais (qu’ils occupent momentanément) ; comme si c’était la première fois que les syndicats faisaient cela. Les syndicats ont toujours utilisé ces moyens toutes les fois que l’on portait atteinte à la dignité d’un travailleur et qu’ils n’étaient pas entendus ! Ces dictateurs confirmés sont-ils amnésiques ou démoniaques ? Dans les deux cas, c’est grave pour la Martinique car ces deux cas sont le résultat de la haine, de la méchanceté et de l’intolérance ; des anti-valeurs qui les habitent et les structurent en pensée et en action ! Le droit à la différence est absent de leur lexique, la traque humaine est leur fil conducteur, leur raison d’être ! 
 Veulent-ils museler les syndicats en lutte ? Les syndicats qu’ils ne peuvent pas instrumentaliser ? Que ces indépendantistes nationalistes communistes en carton demandent alors au Préfet, de dissoudre ces syndicats indociles ! Cela ressemble bien à leur éthique, à leur ADN. Comme cela, ils trouveront à leurs cotés et non plus face à eux leurs syndicats maisons, leurs propres syndicats… Ils pourront alors  “couper les têtes ” à volonté  sous le regard bienveillant et complice des syndicalistes à leurs bottes ! Quelle déchéance pour l’action syndicale ! Et quelle jouissance pour ces dictateurs confirmés ! Heureusement que la résistance et le ” tenir tête ” de certains Martiniquais sont sans faille !  
Mi léta nou jôdi joù ! Au lieu de travailler, de construire, de propulser la Martinique, nous assistons à l’action d’un attelage à l’idéologie douteuse qui a décidé d’en découdre avec d’autres Martiniquais, prenant le pays en otage. La Martinique régresse ! Nous leur demanderons des comptes ainsi qu’à ceux qui ont un silence complice …
 On verra  s’ils auront le toupet de venir aux cotés des travailleurs, défiler le 1er Mai 2018 !

Willy JOSEPH-ANGELIQUE