L’OCDE met en garde la zone euro contre l’austérité

La mauvaise conjoncture européenne implique “de ne pas respecter les objectifs de déficit nominal” selon l’organisation qui appelle à ne pas durcir l’austérité.

L’OCDE a appelé l’Europe à ne pas durcir ses politiques d’austérité tout en poursuivant les engagements actuels en faveur d’un assainissement budgétaire structurel.
Sur le même sujet

» L’OCDE prévoit 0,1% de croissance pour la France en 2013

L’OCDE a appelé jeudi 28 mars la zone euro à faire preuve de plus de souplesse dans la réduction des déficits et à s’abstenir de prendre de nouvelles mesures de rigueur budgétaire pour l’instant même si cela “implique” de “ne pas respecter” les objectifs chiffrés.

Dans son “évaluation intérimaire” pour les pays riches du G7, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estime que le rebond de la croissance au premier semestre 2013 est plus fort que prévu aux Etats-Unis, au Japon et en Allemagne, tandis que la France et l’Italie, en stagnation ou en récession, semblent faire encore moins bien qu’escompté.
Le Japon et les Etats-Unis font mieux que prévu

“L’économie mondiale a connu un nouvel accès de faiblesse à la fin de 2012, mais l’activité se redresse actuellement dans nombre de grandes économies”, estiment les auteurs du rapport. La croissance américaine devrait être proche de 0,9% au premier trimestre 2013 par rapport au précédent, soit presque le double qu’attendu dans les dernières prévisions publiées en novembre, puis de 0,5% au deuxième.

Au Japon, les prévisions sont aussi revues en nette hausse : +0,8% sur les trois premiers mois de l’année et +0,5% sur les trois suivants.
Ne pas durcir l’austérité en Europe
Lire la suite
http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20130328.OBS6031/l-ocde-met-en-garde-la-zone-euro-contre-l-austerite.html
Créé le 28-03-2013 à 13h03 – Mis à jour à 13h34
Le Nouvel Observateur avec AFP
Par Le Nouvel Observateur avec AFP